Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/09/21 | Salon de l'agriculture de Nouvelle-Aquitaine 2022 : 1ères infos !

    Lire

    Lors de la rentrée de la Chambre régionale d'agriculture, Bruno Millet, Commissaire général du Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine a révélé que si Bordeaux sera le centre physique de la manifestation, des événements auront aussi lieu sur l'ensemble des territoires, en partenariat avec les établissements d'enseignement agricole. Autre "nouveauté" issue de l'expérience de la crise sanitaire, les débats pourront être suivis à distance sur Agriweb tv. Enfin, les animaux seront désormais présents sur toute la durée du Salon, soit du 21 au 29 mai 2022, de même que le Marché de producteurs !

  • 24/09/21 | Le CHU de Bordeaux 2ème meilleur hôpital de France

    Lire

    Selon un palmarès du Point paru le 23 septembre, le CHU de Bordeaux se classe comme 2ème meilleur hôpital public de France. 31 des spécialités du CHU se classe dans les 5 premières places dont 12 relatives à la prise en charge des cancers. Le palmarès s'est appuyé sur une enquête menée auprès d'un millier d'établissements publics ou privés à but non lucratif et d'établissements privés à but commercial. Signe d'excellence, cette position dans le top 3 des hôpitaux français est tenue depuis 19 ans !

  • 24/09/21 | Agen et les « Rendez-vous du Pin »

    Lire

    Samedi 25 septembre à partir de 15h le square du Pin à Agen accueille « Les Rendez-vous du Pin ». Organisé par l'association Au Fil des Séounes, cette manifestation propose des animations pour les petits et les grands comme un atelier photo décalé, des parcours sport ou une sensibilisation à la réduction du gaspillage alimentaire tout l'après-midi et un banquet "populaire, bio et végétarien" le soir, avec un concert du duo Akdeniz.

  • 24/09/21 | Landes : La médiathèque du Marsan fait sa braderie

    Lire

    Ce samedi 25 septembre, à Mont-de-Marsan, la médiathèque du Marsan organise une journée braderie, de 10h à 17h. Romans, bandes dessinées, livres documentaires, albums jeunesse ou encore revues, tout sera proposé entre 1 et 3 €. Issus du tri effectué régulièrement dans les collections, les amateurs de lecture vont ainsi pouvoir bénéficier d'une offre actualisée. Le paiement s'effectuera uniquement en espèces ou par chèque.

  • 24/09/21 | Talence : Une journée pour le sport adapté

    Lire

    Le 25 septembre à partir de 10h, le Comité Départemental du Sport Adapté de la Gironde, en partenariat avec la Ligue Nouvelle-Aquitaine de Tennis, organise une journée compétitive para tennis adapté adultes à Talence. Une quarantaine de sportifs en situation de handicap sont attendus pour une journée de partage, de solidarité, de plaisir et de convivialité. L'objectif également de cette journée est d'orienter les sportifs vers les clubs de proximité mais aussi de travailler sur le respects des règles, des autres et de l'acceptation des résultats.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Covid-19 : le vaccin se rend au plus près des habitants du Libournais

11/03/2021 | Premier arrêt pour le « Vaccibus » de l’agglomération libournaise ce jeudi, à Lapouyade, avant de desservir d’autres communes rurales de la Cali.

1

En plus des centres de vaccinations du centre hospitalier Robert Boulin et du Boulevard Quinault à Libourne, la Communauté d’agglomération du Libournais dispose désormais de son « Vaccibus ». Le centre de vaccination mobile se rendra dans 28 communes du territoire, les plus rurales, en quatre semaines, histoire de pouvoir vacciner les plus de 75 ans sans qu’ils aient à se déplacer à Libourne. Premier arrêt à Lapouyade ce jeudi matin, où une quarantaine d’habitants volontaires ont pu se faire vacciner sur la journée.

L’agglomération libournaise (Cali) s’est doté d’un véritable laboratoire mobile, pour reprendre une expression chère à son Président, Philippe Buisson. En effet, avec le concours du centre hospitalier de Libourne, de l’Agence Régionale de Santé et de Transdev, opérateur du réseau de transport territorial, la Cali a lancé le Vaccibus. L’idée : vacciner les plus de 75 ans habitant les communes les plus éloignées de Libourne en se rendant directement sur place. Au total, le Vaccibus desservira 28 communes pendant quatre semaines, avant de refaire son circuit, à partir du mois d’avril, pour la seconde dose du vaccin.

La première escale du Vaccibus est à Lapouyade, pour le plaisir de son édile, Hélène Estrade. « Cette initiative itinérante est une bonne chose pour nos ainé.e.s. Ils auraient eu des difficultés pour se rendre dans les deux centres de vaccinations de Libourne [situés à l’Hôpital Robert Boulin et dans le gymnase Jean Mamère, NDLR] », affirme-t-elle. En effet, outre la barrière géographique – il faut une trentaine de minutes en voiture pour relier les deux villes – la fracture numérique vient compliquer la prise de rendez-vous. « Dans des villages comme le nôtre, les seniors n’ont pas forcément d’accès internet, ce qui les empêche de prendre rendez-vous sur Doctolib ou le site de la Cali », reprend Hélène Estrade.

Objectif 200 personnes vaccinées par semaine

Au total, 42 personnes doivent se faire vacciner à Lapouyade ce jeudi. C’est la Mairie qui organise directement les rendez-vous, « l’avantage d’être un petit village c’est qu’on connaît tout le monde, on peut appeler directement les plus de 75 ans pour savoir s’ils veulent se faire vacciner », souligne Hélène Estrade. Dans les faits, les habitants se présentent avec leur carte vitale et doivent remplir un questionnaire avant de se faire vacciner. En sortant, on leur donne rendez-vous pour la seconde injection et les installe sous une tente pour se restaurer et se reposer. « C’est agréable de ne pas aller trop loin et ne pas attendre, d'autant plus quand on est accueillis par notre Maire », sourit un habitant fraîchement vacciné.

Après Lapouyade ce jeudi, le Vaccibus doit se rendre à Tizac-de-Lapouyade et Maransin le 12 mars, avant de rallier Tizac-de-Curton, au Sud de la Cali, le 15 mars. D’après Philippe Buisson, Président de la Cali, l’objectif est de vacciner 200 personnes par semaine, à compter du 15 mars. L’élu n’exclut pas de renforcer le service Vaccibus, au fur et à mesure de l’avancée de la campagne vaccinale française. «  Plutôt que d’ouvrir d’autres centres fixes, autant déployer davantage de Vaccibus. Nous sommes déjà en discussion avec Transdev pour équiper un second véhicule », affirme Philippe Buisson. L’opérateur du réseau de transport libournais travaille à des démarches similaires ailleurs en Nouvelle-Aquitaine, notamment dans le Lot-et-Garonne, la Corrèze et la Charente.

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : 4111111111111111

Partager sur Facebook
Vu par vous
9688
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !