Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/07/21 | Ouverture des candidatures pour la Semaine de la Diversité 2022

    Lire

    Pour la 6ème édition, la Ville de Bayonne organise du 1er au 8 mars 2022 la Semaine de la Diversité et de l’égalité des droits. Jusqu’au 20 septembre, les associations peuvent déposer leurs propositions sur les thèmes de la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité ainsi que de la diversité culturelle et de la citoyenneté. Les projets sélectionnés percevront une aide de la ville. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la Ville

  • 30/07/21 | A la découverte du bijou régional

    Lire

    Jusqu’au 19 septembre, le Musée Bernard d’Agesci de Niort propose l’exposition « Le bijou régional, une spécialité niortaise, fonctions, types ». Les visiteurs partiront à la découverte de plus de 200 bijoux traditionnels, d’outils et de machines ayant servi à leur fabrication. Autour de l’exposition, le Musée propose également 2 accrochages dans le grand hall : « Trésors d’archéologie : parures et objets de prestige » et « Bijoux contemporains ».

  • 29/07/21 | France Relance : Repeuplement forestier, les entreprises lauréates landaises

    Lire

    Forelite-Evolution à Arue, la SCEA Pépinières Planfor à Uchacq-et-Parentis, Bois de Gascogne à Saint-Eulalie-en-Born, Landes Forêt à Levignac, Planfor SAS à Uchacq-et-Parentis sont les 5 entreprises landaises soutenues dans le cadre du plan France relance pour leurs investissements dans des outils et matériels performants pour la production de plants qui seront utilisés pour le repeuplement forestier. Objectif: permettre plus de compétitivité et de résilience face aux défis climatiques. Au total, un coup de pouce de 386 470 euros.

  • 29/07/21 | La Nature a rendez-vous en Creuse en août

    Lire

    Tout au long du mois d’août, la Réserve Naturelle de l’étang des Landes en Creuse propose aux petits et aux grands des « Rendez-vous Nature ». Le 6 août, les petits pourront observer le plumage des oiseaux, le 11 août, partez à la découverte de la vie des abeilles en devenant le temps d’une journée un apiculteur ou encore devenez explorateur avec 4 épreuves sur le thème des oiseaux le 18 août. Programme et réservation

  • 29/07/21 | Les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes

    Lire

    Comme chaque année, les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes au public. Cette année, le rendez-vous est donné du 30 juillet au 1er août pour découvrir ou redécouvrir les vins et leur mode d’élaboration. Le public pourra par exemple pique-niquer au Château Tour Bel Air et se balader au milieu du vignoble Médocain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Libourne : les Dagueys rayonnent !

07/09/2019 | Le secteur des Dagueys, à Libourne, est de plus en plus attractif, à l’image des travaux du futur centre aquatique, ou l’obtention des Masters d’Aviron en 2022.

Une modélisation du Centre Aquatique terminé

A l’occasion d’une visite du chantier du centre aquatique de Libourne, situé au bord du Lac des Dagueys, Jean-Louis Arcaraz, adjoint aux sports de la Ville, évoque une victoire récente. En effet, dans la soirée du 02 septembre, une nouvelle lui est parvenue : Libourne organisera les Masters d’aviron en 2022. Cette compétition est le plus grand évènement mondial lié à ce sport. Partagé entre la joie de l’organisation d’une telle échéance, et l’arrivée d’infrastructures uniques en France – le centre aquatique – l’adjoint aux sports libournais a du pain sur la planche pour les mois à venir.

« Quand on a été prévenus, j’avais les larmes aux yeux ». Jean-Louis Arcaraz l’adjoint aux sports de la Mairie de Libourne a encore du mal à y croire : Libourne accueillera les Masters d’Aviron sur le lac des Dagueys. C’est la première fois qu’ils se déroulent en France depuis 20 ans. « Les Masters, c’est un rêve que j’ai depuis plusieurs années. C’est le plus grand évènement mondial de l’aviron, mais c’est avant tout une fête ». En effet, pour l’élu, une telle organisation (qui nécessitera le renouvellement des pontons) couvre trois domaines bien différents : le sport, bien sûr, mais aussi l’économie et le tourisme.
« Pendant les Masters, le sport passe au second plan: ce sont des ‘vétérans’ [au moins 27 ans en aviron, ndlr], avec un pouvoir d’achat élevé. Ils sont plus là pour faire la fête, et visiter que ramer ». Ainsi, ce sont plus de 4 000 rameurs attendus, sans compter le public. Un tel nombre d’engagés représente au moins 15 000 nuitées pour les hôtels des environs. « Il faut savoir que les personnes qui participent aux Masters ont un panier moyen de 100€ par jour en moyenne, reprend Jean-Louis Arcaraz. Imaginez, avec les environs que nous avons, Bordeaux, Saint-Émilion ou encore Arcachon, les retombées pour le territoire ». Conscients que Libourne ne suffira pas à héberger tout le monde, la Mairie s’est entretenue avec celle de Bordeaux, qui recevra une partie des participants, et mettra des bus à disposition pour l’évènement. A noter que les Masters d’aviron se dérouleront du 5 au 11 septembre 2022 au pôle nautique des Dagueys. Tous les licenciés d’aviron de plus de 27 ans peuvent s’inscrire.

Du retard pour le centre aquatique, mais un équipement de pointe

Avant de se rendre aux Masters d’aviron, le nouveau centre aquatique de Libourne devrait avoir ouvert. En effet, le chantier titanesque, qui accuse quelques mois de retard, lié notamment aux intempéries, devrait s’achever d’ici mai 2020. Là aussi, c’est un travail de plusieurs années : Jean-Louis Arcaraz a commencé à travailler sur le dossier en mars 2014. « Au départ, ce devait juste être une piscine, raconte l’adjoint aux sports. Mais après une étude de faisabilité, nous nous sommes rendu compte que le territoire ne possédait pas un tel équipement ». Le chantier a également dû être adapté à son environnement : il est situé dans une zone Natura2000, et une étude de sols a révélé que le site est mouvant à sismique. Ainsi, le bâtiment repose sur 460 pieux de 12 à 15m de profondeur, avec une chape de béton aux extrémités. « A ce jour, 50 % du complexe sont installés. Au total, nous aurons utilisé 32 000 tonnes de béton et 600 tonnes de ferraille », précise Jean-Louis Arcaraz.

 

La grande piscine du centre aquatique

La piscine du centre aquatique, homologuée pour des compétitions petit bassin (25m) ©YD

 

A terme, le centre aquatique des Dagueys doit être à la fois, parc d’attractions, espace bien-être, et piscine. Mais l’adjoint aux sports ne s’arrête pas là : « Nous allons faire plus qu’un simple centre aquatique, ici. Les bassins ne serviront pas qu’à la nage de loisir ou pour les scolaires : nous voulons également permettre à des personnes d’appréhender l’eau, voire d’apprendre à nager pour certain.e.s. J’ai également quelques idées au niveau évènementiel mais nous verrons plus tard ». Au niveau de l’eau des bassins, c’est une première nationale, le lac alimentera les bassins intérieurs. L’Agence Régionale de Santé a donné son accord. Une partie de l’eau récupérée du Lac des Dagueys sera d’ailleurs rejetée, parce qu’elle ne sera pas utilisée. « Nous sommes tombés d’accord pour dire que c’est risqué de prélever dans les nappes phréatiques, poursuit Jean-Louis Arcaraz. Donc nous allons faire autrement : le Lac des Dagueys compte 2 millions de mètres cubes d’eau, nous en aurions besoin que de 33 000 [moins de 2%] pour tout le centre, sachant que 17 à 18 000 mètres cubes seraient rejetés par les systèmes de filtration ». Le chantier doit durer encore plusieurs mois, avec une ouverture prévue en mai. En attendant, la Communauté d’Agglomération du Libournais organise plusieurs sessions de visite du chantier les week-ends, comme les 07 et 08 septembre derniers, par groupe de 20 personnes. Les visites sont interdites au moins de 16 ans. Les tarifs doivent être votés en conseil communautaire, et les habitants de la Cali bénéficieront d'un tarif préférentiel.

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : Mairie de Libourne

Partager sur Facebook
Vu par vous
7596
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 6 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !