Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/02/18 | Charente-Maritime et Deux-Sèvres font Chambres communes

    Lire

    Les deux Chambres d'Agriculture de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres ont fusionné leurs services en janvier. En fait de fusion, il s'agit plus exactement d'une "mutualisation" de moyens à travers le regroupement des services. Les 180 agents des Deux-Chambres travaillent désormais pour les deux départements, de façon complémentaires : le 17 apportera son expertise en maraîchage au 79, qui apportera son expertise en élevage. L'accueil du public et les antennes locales ne changent pas.

  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Ludovic Armoet, lien entre la police et les quartiers prioritaires

08/03/2016 | Ludovic Armoet, délégué du préfet chargé de la politique de la ville dans les quartiers prioritaires est en fonction depuis janvier 2012. Il est le créateur de l'Observatoire.

ludovic Armoet

C'est une initiative unique en France. Pour améliorer les relations et l'image de la police sur la Zone de Sécurité Prioritaire de la Rive Droite, Ludovic Armoet, délégué du préfet chargé de la politique de la ville dans les quartiers prioritaires, a créé en 2013 l'Observatoire des Relations Police/Population, pour tenter de renouer un dialogue parfois rompu, notamment entre la police et les jeunes du territoires. Il se décline depuis en actions concrètes et veut montrer l'exemple. Son fondateur nous en dit plus sur ses actions et ses objectifs.

Depuis novembre 2012 et la proclamation des nouvelles Zones de Sécurité Prioritaire au niveau national, la ZSP rive droite, qui compte 80 000 habitants répartis entre Bordeaux, Cenon, Floirac, Lormont et Bassens, a des clichés à combattre. Clichés d’abord véhiculés par la délinquance et les relations difficiles avec ses forces de police sur le terrain. Elle le fait d’abord dans ses statistiques : selon un bilan dressé en 2014, les vols et dégradations y étaient en baisse de 7%, les dégradations de 17% et les vols de voiture de 37%. Mais résumer la ZSP de Bordeaux, affirmée par le Ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve comme un « modèle à suivre », à des statistiques serait trompeur.

En effet, depuis plusieurs années, les autorités publiques mènent un combat de relation et de communication entre la police et la population, qui passe par des champs d’action variés. Depuis le 31 janvier 2013, une expérimentation est née via la création d’un « Observatoire territorial des relations police/population », pour une terminologie volontairement plus sociale que celle de l’Observatoire des violences policières belge. Piloté dès 2013 par Ludovic Armoet, délégué du Préfet chargé de la politique de la ville dans les quartiers prioritaires (depuis janvier 2012) il permet de réunir monde associatif, acteurs de terrain, médiateurs, éducateurs et membres du Conseil local de sécurité et de prévention de se réunir sous une même enseigne pour discuter de manière concrète des leviers relationnels entre l’administration policière et la place publique.

Mais l’Observatoire n’a pas qu’un rôle purement administratif : il parvient, par des actions concrètes comme l’écriture de nouvelles policières en partenariat avec des lycées locaux ou des rencontres sportives, prétextes à échanges entre des équipes nationales de policiers et des jeunes, à fédérer par le sport ou la culture. L’idée semble faire des émules : unique en France, elle aurait désormais des ambitions européennes. Ludovic Armoet, le fondateur de cet organisme innovant, sera l'un des invités de la seconde émission Public Médias, organisée en partenariat avec aqui, le Courrier de Gironde, l'Écho des Collines et O2 radio le jeudi 10 mars prochain à l'auditorium du Bois Fleuri de Lormont, à partir de 18h30. Diffusée en direct dès 19h, l'émission, qui aura pour thème les relations de proximité sur la ZSP Rive Droite, permettra au délégué du préfet de revenir sur le travail de médiation déjà accompli dans le cadre de l'Observatoire, et de parler des projets qui le concernent. En attendant, petit retour en vidéo sur sa récente histoire et les actions concrètes qu'il a déjà pu mettre en place. 

 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
15698
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !