Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/12/19 : La Rochelle : suite aux manifestations d'hier, environ 200 personnes se sont rassemblées devant la gare suite à un appel intersyndical. Rendez-vous est donné pour une nouvelle manifestation mardi au départ de la place de Verdun à 14h.

06/12/19 : Christelle Dubos, secrétaire d’État auprès de la ministre de la Santé, devait venir en Dordogne ce 6 décembre, pour présenter le dispositif de complémentaire santé solidaire mais les perturbations des transports l’ont contrainte à annuler sa venue.

05/12/19 : La Rochelle : (erratum) contrairement à ce qui a été indiqué, l'ouverture officielle des portes se fera en deux soirée : le vendredi à 18h avec élus, pompiers et Compagnons ; le samedi à 18h40 avec Isabelle Autissier et Romain Sazy (non Uini Antonio)

04/12/19 : Grèves dans les transports: Les infos trafic en Nouvelle-Aquitaine sont à retrouver sur : https://transports.nouvelle-aquitaine.fr/fr/info-trafic

04/12/19 : Saintes des manifestations sont à prévoir demain de 10h à 17h : Cours National, Pont Palissy, rue Gautier, cours Charles de Gaulle, rue Martel.

04/12/19 : La Rochelle : des manifestations sont à prévoir demain de 14h à 20h : Quartier de la Gare, boulevards Joffre, Robinet, Sautel et l’axe du Moulin des justices.

04/12/19 : Rochefort : demain des manifestations sont à prévoir de 10h à 14h : Corderie Royale, rues Toufaire, Grimaux, Docteur Peltier, Audry de Puyravault, de la République, et Victor-Hugo.

04/12/19 : Niort : pour la grève de demain, La Ville met en place à l’école des Brizeaux un service minimum d’accueil (SMA), sans restauration (pique-nique possible), pour les écoles dont le nombre d’enseignants grévistes est au moins de 25%.

04/12/19 : Charente-Maritime: les communes d'Esnandes, Rochefort et Saint-Georges de Didonne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour les périodes de juillet à décembre 2018 suite à des mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse.

03/12/19 : Le feuilleton biarrot ne fait que commencer d'autant que sur la Chaîne Public Sénat, le ministre Didier Guillaume a annoncé qu'il ferait part de sa décision en janvier. Suite à un appel cosigné par Guy Lafitte, premier adjoint de Michel Veunac.

03/12/19 : Après les louanges tressés lors du congrès des hôteliers, le secrétaires d'Etat Jean-Baptiste Lemoyne au tourisme a abattu ses cartes et annoncé son ralliement à la liste du maire sortant Michel Veunac. Avec une demande commune d'investiture LREM

03/12/19 : Le Haut Commissaire à la lutte contre la pauvreté, Isabelle Grimault se rendra en Corrèze le 4 décembre afin de découvrir les dispositifs déployés et rencontrer les bénéficiaires de ces actions.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 07/12/19 | François Bayrou mis en examen

    Lire

    Ce 6 décembre, François Bayrou a été mis en examen pour " complicité de détournement de fonds publics" dans le dossier des emplois du parti centriste au Parlement européen. Pour son avocat Pierre Cornut-Gentille cette décision a été prise " à l'encontre de tous les éléments de preuve produits, la suite de l'instruction démontrera qu'elle est totalement infondée"

  • 06/12/19 | Lancement des Foires Grasses de Brive

    Lire

    Pour la saison 2019-2020, tapis rouge pour les Foires Grasses, salle Brassens à Brive. Dès samedi 7 décembre, les chefs des tables Gaillardes présenteront plusieurs recettes pour les repas de fin d’année. Le 14 décembre, la salle Brassens accueillera la Foire primée aux chapons, le 1er février, celle des oies et canards et le 7 mars la Foire grasse des producteurs et commerçants de gras.

  • 06/12/19 | SNCF: Trafic encre "très perturbé" ce 6 décembre

    Lire

    En raison de la reconduite du mouvement de grève des cheminots ce vendredi 6 décembre, la SNCF annonce à nouveau un trafic "très perturbé" sur les voies ferrées de Nouvelle-Aquitaine. Pour les TER, 10 seulement circuleront : 3 A/R Bordeaux-Arcachon et 2 A/R Bordeaux-Agen, 292 autocars de substitution seront répartis sur l’ensemble du territoire. Côté TGV sont assurés 3 A/R Bordeaux - Paris, 1 A/R OUIGO Bordeaux- Paris, 1 A/R La Rochelle-Paris et 1 A/R Toulouse-Paris. Enfin sur les Intercités seul 1 A/R Brive-Paris sera en circulation.

  • 06/12/19 | Charente : 2e édition du salon des vins de Ségonzac

    Lire

    Les bacheliers de la filière "vente en vins et spiritueux" du lycée Claire Champagne de Ségonzac organisent pour la deuxième fois leur salon des vins, samedi et dimanche de 10h à 18h. Une quarantaine de stands se dresseront dans la salle des distilleries de l'établissement, avec des appellations de toute la France. Pour les étudiants qui ont sélectionné les vins présentés, c'est une façon de mettre en pratique leur connaissance. Entrée gratuite. Adresse : rue Aimé-Richard à Ségonzac.

  • 06/12/19 | A Angoulême, Francis Selier, nouveau maître européen de la photographie

    Lire

    Il y a quelques jours, La Fédération des Photographes Professionnels Européens (FEP/ Federation of European Professional Photographers) s'est réunie à Prague, en République tchèque. A l'issue de cette 40e session de qualification, la FEP a décerné le titre de "Maître européen de la photographie" à Francis Selier, dont le studio est basé à Angoulême depuis 27 ans. Au total, parmi les 50 000 studios de photo européens, 500 ont obtenu le titre de "Photographe Européen Qualifié" (QEP). À ce jour seuls 90 des plus grands photographes européens ont reçu la distinction suprême de "maître", couronnant un travail jugé au sommet de leur art.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Lutte contre la pénibilité au travail : la Région innovante !

05/04/2019 | La Région souhaite faciliter le travail de ses agents au quotidien d’où la mise en place notamment d’assiettes plus légères dans les lycées…

Nova Aquitania

La question de la prévention et de la qualité de vie au travail est une des principales préoccupations de la Région Nouvelle-Aquitaine. Ces questions sont notamment très présentes chez les agents techniques des lycées, particulièrement exposés à la pénibilité aux TMS, aux troubles musculo-squelettiques. Pour alléger les charges portées quotidiennement par les cantiniers et cantinières, la Région a fait fabriquer des chaises et des assiettes moins lourdes. Aussi, courant 2020, deux lycées accueilleront des laveries automatisées et des blocs de plonge moins profonds feront leur apparition…

« Douleur à l’épaule, tendinite au coude, engourdissement des doigts, bursite du genou : ces maux sont courants chez les femmes actives. Bien souvent elles incriminent leur âge, ou pensent présenter une vulnérabilité toute personnelle. Les troubles musculo-squelettiques (TMS), de leur nom officiel, sont généralement liés à des gestes répétitifs, des postures inconfortables ou des tensions excessives. Ces problèmes sont bien connus des caissières de supermarché, par exemple, qui manipulent les articles à longueur de journée », selon Sandrine Caroly, enseignant chercheur en ergonomie, laboratoire Pacte, Université Grenoble Alpes, témoignant dans The Conversation. Ces maux sont aussi ressentis par les cantiniers et cantinières des établissements scolaires. Pour faciliter leurs tâches et alléger leur lourde charge, la Région Nouvelle-Aquitaine vient de financer la création de nouvelles assiettes et chaises ainsi que de nouvelles laveries.

Nova Aquitania « un partenariat exemplaire »
Plus légère, plus petite, plus creuse, la nouvelle assiette baptisée Nova Aquitania fleurit un peu partout sur les tables des cantines de nos lycéens. « Fin 2018, 85 % des lycées de Nouvelle-Aquitaine en possédaient », souligne Jean-Louis Nembrini, vice-président de la Région en charge notamment de l’Education. » Pesant 290 g contre 495 g pour la précédente, elle est également plus petite et plus creuse afin de lutter contre le gaspillage alimentaire. « Grâce à cette réduction de poids, nos agents vont transporter 30 tonnes de charge en moins, l’équivalent d’un semi-remorque par an », précise Pierre Chéret, conseiller régional, délégué à la Questure à la Région. La Région a débloqué une enveloppe de 200 000€ pour fabriquer cette assiette à Arques dans le Pas-de-Calais par l’entreprise Arc International. « Aujourd’hui, une validation a eu lieu pour les nouvelles assiettes à dessert et nous réfléchissons à la création de ramequins. C’est un partenariat exemplaire que nous avons noué avec cette entreprise ».

Cuisinier du lycée Toulouse Lautrec à Bordeaux utilisant les nouveaux bacs


Des chaises allégées
Toujours dans le souci de réduire les charges, la Région est également en train de changer toutes les chaises. Baptisées « TEMPO », fabriquées par l’entreprise française Dimitri pour un budget global de 3,5 M€, elles ne pèseront plus que 3kg3 contre 5 ou 6 kg aujourd’hui. « Près de 6 000 chaises sont créées pour nous chaque mois. Elles seront livrées à partir du mois de juin jusqu’en septembre afin qu’à la rentrée prochaine, près de 20 000 chaises soient déjà opérationnelles ». Les lycées possédant les chaises les plus lourdes seront prioritaires. « Et nous reprendrons toutes les anciennes grâce à un écocontributeur valédia ».
Concernant les couverts « pas véritablement de solutions aujourd’hui ». Pour les verres « c’est compliqué ». Certains établissements ont opté pour le copolyester qui divise par trois voire par quatre leur poids mais « nous n’avons pas l’intention de mettre en place une campagne massive aujourd’hui ». Enfin, qui mieux que les agents pour connaître leurs propres besoins ! Dans le lycée Magendie à Bordeaux, un agent a mis au point un bac pour éviter de se baisser dans les éviers profonds. « Du coup, nous avons décidé de prototyper son bac et nous avons demandé à une entreprise basque de le réaliser. Ce dernier se fixe et s’adapte à tous types de plonges afin de laver plus facilement les gastronomes. » Enfin, après des mois de recherches et de réflexions, la Région a trouvé une solution pour éviter à ses agents de porter inlassablement les assiettes, couverts, verres et autres plateaux jusqu’aux lave-vaisselles. « Nous avons trouvé le moyen de mettre en place des laveries automatisées. La contrainte est sa taille. Nous devons repenser les cuisines, c’est pour cela qu’aujourd’hui lorsque nous rénovons un établissement scolaire nous pensons à la superficie de la cuisine pour accueillir ce type de machine », ajoute Pierre Chéret. Les deux premières laveries devraient arriver dans les établissements Pape Clément à Pessac et Camille Guérin à Poitiers courant 2020. Elles seront installées principalement dans des lycées dressant plus de 1 200 couverts.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Région Nouvelle Aquitaine

Partager sur Facebook
Vu par vous
3401
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 10 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !