Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/11/20 : Âgé de 90 ans, André Luberriaga, ancien maire d'Ascain, au Pays basque, s’est éteint lundi, une semaine après son épouse Martta. Conseiller général d’Ustaritz de 1976 à 1988, l'UDF André Luberriaga, avait dirigé la commune de 1977 à 2001.

19/11/20 : Charente-Maritime : le taux de positivité au Covid-19 était ce soir de 75 pour 100 000 habitants, et de 90 pour La Rochelle, soit moitié moins que la semaine dernière, selon l'ARS. 34 patients sont hospitalisés à La Rochelle, dont 14 en réanimation.

17/11/20 : Charente-Maritime: dans le cadre de la poursuite du chantier de changement des câbles du Pont de Ré, la circulation automobile aura de courtes interruptions jeudi 19 novembre entre 12 et 13h, sans conséquence pour le passage des piétons et des vélos.

17/11/20 : Le festival de la BD d'Angoulême se fera en deux temps: en janvier pour la remise des fauves et en juin pour un festival en présentiel. Une exposition sera dédié à l'art d'Emmanuel Guibert au musée des beaux arts d'Angoulême, inauguré le 20/11/2021.

16/11/20 : Les communes de La Mothe Saint Héray et Saint Maixent l'Ecole dans les Deux-Sèvres ont été reconnues en état de catastrophe naturelle, suite aux inondations subies au mois de mars.

15/11/20 : Le Centre communal d’action sociale CCAS de La Rochelle lance un appel à la solidarité et au bénévolat pour épauler les acteurs de l’aide alimentaire. Contact : Frédérique Duchesne àfrederique.duchesne@ccas-larochelle.fr ou au 05 46 35 21 16.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/11/20 | Les Chemins de l’Art Rupestre Préhistorique a un nouveau président

    Lire

    A l’occasion du renouvellement du Bureau Directeur de l’association ; principal réseau de tourisme archéologique du continent, Germinal Peiro, président du Conseil Départemental de la Dordogne, a été élu Président de l’Association pour la période 2020-2024. Initiée en 2010 en tant que projet d’initiative européenne de promotion, du patrimoine, de la culture et du tourisme, l’Association est une association internationale qui compte 151 sites d’art rupestres et près de 41 institutions dans tout le continent européen.

  • 30/11/20 | Travaux d’urgence sur les lignes Brive-Ussel et Périgueux-Brive

    Lire

    Afin de sauvegarder le réseau néo-aquitain, le Conseil régional s’est engagé en faveur d’un Plan Directeur d’investissements du réseau ferroviaire. Compte-tenu de l’état très dégradé des lignes régionales, des travaux d’urgence vont être menés sur 6 axes en 2021 parmi lesquels Brive-Ussel et Périgueux-Brive. La Région va prendre en charge 3 930 000 euros.

  • 30/11/20 | Lacs médocains: Début du programme global de restauration

    Lire

    Le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une subvention de 184 000€ au Syndicat intercommunal d’aménagement des eaux du bassin versant des étangs du littoral girondin. En effet, les deux grands lacs médocains et le bassin d’Arcachon sont des écosystèmes qui apportent beaucoup à l’activité économique et touristique. Seulement, ils sont soumis à des risques de dégradation de l’eau. C’est donc dans un but de restauration et préservation que le programme global des restauration des zones humides et des lacs médocains est mis en oeuvre.

  • 30/11/20 | L’argile bentonite se développe en Dordogne

    Lire

    Lafaure, située à Mazeyrolles en Dordogne, est spécialisée dans l’exploitation de carrières et la commercialisation de produits extraits ou transformés. Afin de se positionner sur de nouveaux secteurs, l’entreprise souhaite développer l’exploitation d’argile bentonite en perspective de 3 domaines d’application : la cosmétique, avec le développement de la marque « Argile du Périgord », la protection des plantes et l’alimentation animale. Pour l'aider dans ce développement, la Région la soutient à hauteur de 173 712 euros.

  • 28/11/20 | Forte mobilisation contre la loi sécurité

    Lire

    Forte mobilisation populaire à l'initiative de La Ligue des Droits de l'Homme, d'Amnesty, de syndicats de journalistes, contre la loi sécurité globale, ce samedi, dans plusieurs villes de la région, à Pau, Bayonne, Mont-de-Marsan, Périgueux, La Rochelle, Bordeaux où La marche des libertés réunissaient quelques huit mille personne qui se sont rassemblées place de la Bourse et se sont dirigées vers la place Pey Berland. Des casseurs ont saccagé en marge de la manifestation plusieurs magasins du centre ville notamment entre la rue Sainte Catherine la place Camille Jullian

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Lutte contre la pénibilité au travail : la Région innovante !

05/04/2019 | La Région souhaite faciliter le travail de ses agents au quotidien d’où la mise en place notamment d’assiettes plus légères dans les lycées…

Nova Aquitania

La question de la prévention et de la qualité de vie au travail est une des principales préoccupations de la Région Nouvelle-Aquitaine. Ces questions sont notamment très présentes chez les agents techniques des lycées, particulièrement exposés à la pénibilité aux TMS, aux troubles musculo-squelettiques. Pour alléger les charges portées quotidiennement par les cantiniers et cantinières, la Région a fait fabriquer des chaises et des assiettes moins lourdes. Aussi, courant 2020, deux lycées accueilleront des laveries automatisées et des blocs de plonge moins profonds feront leur apparition…

« Douleur à l’épaule, tendinite au coude, engourdissement des doigts, bursite du genou : ces maux sont courants chez les femmes actives. Bien souvent elles incriminent leur âge, ou pensent présenter une vulnérabilité toute personnelle. Les troubles musculo-squelettiques (TMS), de leur nom officiel, sont généralement liés à des gestes répétitifs, des postures inconfortables ou des tensions excessives. Ces problèmes sont bien connus des caissières de supermarché, par exemple, qui manipulent les articles à longueur de journée », selon Sandrine Caroly, enseignant chercheur en ergonomie, laboratoire Pacte, Université Grenoble Alpes, témoignant dans The Conversation. Ces maux sont aussi ressentis par les cantiniers et cantinières des établissements scolaires. Pour faciliter leurs tâches et alléger leur lourde charge, la Région Nouvelle-Aquitaine vient de financer la création de nouvelles assiettes et chaises ainsi que de nouvelles laveries.

Nova Aquitania « un partenariat exemplaire »
Plus légère, plus petite, plus creuse, la nouvelle assiette baptisée Nova Aquitania fleurit un peu partout sur les tables des cantines de nos lycéens. « Fin 2018, 85 % des lycées de Nouvelle-Aquitaine en possédaient », souligne Jean-Louis Nembrini, vice-président de la Région en charge notamment de l’Education. » Pesant 290 g contre 495 g pour la précédente, elle est également plus petite et plus creuse afin de lutter contre le gaspillage alimentaire. « Grâce à cette réduction de poids, nos agents vont transporter 30 tonnes de charge en moins, l’équivalent d’un semi-remorque par an », précise Pierre Chéret, conseiller régional, délégué à la Questure à la Région. La Région a débloqué une enveloppe de 200 000€ pour fabriquer cette assiette à Arques dans le Pas-de-Calais par l’entreprise Arc International. « Aujourd’hui, une validation a eu lieu pour les nouvelles assiettes à dessert et nous réfléchissons à la création de ramequins. C’est un partenariat exemplaire que nous avons noué avec cette entreprise ».

Cuisinier du lycée Toulouse Lautrec à Bordeaux utilisant les nouveaux bacs


Des chaises allégées
Toujours dans le souci de réduire les charges, la Région est également en train de changer toutes les chaises. Baptisées « TEMPO », fabriquées par l’entreprise française Dimitri pour un budget global de 3,5 M€, elles ne pèseront plus que 3kg3 contre 5 ou 6 kg aujourd’hui. « Près de 6 000 chaises sont créées pour nous chaque mois. Elles seront livrées à partir du mois de juin jusqu’en septembre afin qu’à la rentrée prochaine, près de 20 000 chaises soient déjà opérationnelles ». Les lycées possédant les chaises les plus lourdes seront prioritaires. « Et nous reprendrons toutes les anciennes grâce à un écocontributeur valédia ».
Concernant les couverts « pas véritablement de solutions aujourd’hui ». Pour les verres « c’est compliqué ». Certains établissements ont opté pour le copolyester qui divise par trois voire par quatre leur poids mais « nous n’avons pas l’intention de mettre en place une campagne massive aujourd’hui ». Enfin, qui mieux que les agents pour connaître leurs propres besoins ! Dans le lycée Magendie à Bordeaux, un agent a mis au point un bac pour éviter de se baisser dans les éviers profonds. « Du coup, nous avons décidé de prototyper son bac et nous avons demandé à une entreprise basque de le réaliser. Ce dernier se fixe et s’adapte à tous types de plonges afin de laver plus facilement les gastronomes. » Enfin, après des mois de recherches et de réflexions, la Région a trouvé une solution pour éviter à ses agents de porter inlassablement les assiettes, couverts, verres et autres plateaux jusqu’aux lave-vaisselles. « Nous avons trouvé le moyen de mettre en place des laveries automatisées. La contrainte est sa taille. Nous devons repenser les cuisines, c’est pour cela qu’aujourd’hui lorsque nous rénovons un établissement scolaire nous pensons à la superficie de la cuisine pour accueillir ce type de machine », ajoute Pierre Chéret. Les deux premières laveries devraient arriver dans les établissements Pape Clément à Pessac et Camille Guérin à Poitiers courant 2020. Elles seront installées principalement dans des lycées dressant plus de 1 200 couverts.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Région Nouvelle Aquitaine

Partager sur Facebook
Vu par vous
4169
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !