Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/06/21 : Usinage, soudage, maintenance, aéronautique... Le CFAI Adour ouvre ses portes au public les 25 juin et 7 juillet sur ses 3 sites d'Assat (64), Lanne (65) et Tarnos (40). Il propose 148 offres en apprentissage dans les entreprises industrielles locales+ d'info

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

20/06/21 : Dans la Vienne, le taux de participation aux élections départementales et régionales de 2021 a atteint 10,99% à midi. Il est en baisse par rapport aux scrutins de 2015 : les taux étaient de 15,43% pour les départementales et 16,53% pour les régional

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/06/21 | Maïsadour cède son pôle Charcuterie à la Fipso

    Lire

    Le groupe Fipso (Filière Porc du Sud-Ouest), fondé en 1965, vient d’acquérir, afin de poursuivre sa croissance, l’activité salaisons sèches de la coopérative landaise Maïsadour. Cette acquisition, réalisée grâce à l'intervention des 4 caisses régionales du Crédit Agricole, va permettre à la Fipso de récupérer 5 sites de production (en plus de se 3 usines) et de se positionner en leader du Jambon de Bayonne. Maïsadour, de son côté, va ainsi se recentrer sur l'activité Foie gras et vise à retrouver la voie de la croissance d'ici à 2023.

  • 22/06/21 | Le bassin de la Midouze se restaure

    Lire

    Dans le cadre de l’appel à projets initié par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, l’Institution Adour en partenariat avec l’Association de protection de l’environnement du Gers ainsi que les syndicats mixtes du Midou et de la Douze, et celui du bassin versant de la Midouze ont déposé un projet de restauration et d’aménagement de 8 périmètres de zones humides sur le bassin de la Midouze.

  • 21/06/21 | Régionales : Pas d'accord Rousset-Thierry ce lundi

    Lire

    Alors que se pose depuis hier soir la question d'un accord entre la liste du président sortant Alain Rousset et celle de Nicolas Thierry pour EELV, les négociations semblent pour aujourd'hui dans l'impasse. "Ce lundi, aucun accord n’a pu être signé. Il n’y avait manifestement aucune volonté d’accord tant les exigences et le ton employé étaient incompatibles avec une possibilité de négociation.", indique le service de presse du candidat Alain Rousset. "Je ne conçois pas la politique régionale comme une simple question de partage de postes. C'est une relation politique, pas une question comptable", indique le président sortant.

  • 21/06/21 | Pau, ville moins polluée par les particules fines

    Lire

    Sur les 323 villes européennes sondées, Pau est la 1ère ville française du classement établi par une étude de l’Agence européenne pour l’environnement parue le 17 juin. L’étude de fait notamment ressortir un taux de particules fines en suspension supérieur aux valeurs établies par l’OMS pour 196 villes européennes sur les 323 sondées. Dans notre région, Pau affiche un taux de PM2,5 de 5,6 µg/m³, Bayonne de 6,4 µg/m³ et de 9,23 µg/m³ pour Bordeaux. Selon l’OMS, il ne faut pas dépasser le seuil de 10 microgrammes de PM2,5 par mètre cube d’air (10 µg/m³). En trop grande quantité, les particules fines sont nocives pour la santé.

  • 21/06/21 | L'Orchestre des Champs-Elysées au musée Sainte-Croix de Poitiers

    Lire

    L'Orchestre des Champs-Elysées se produira, le mercredi 23 juin à 19h et 21h dans l'Auditorium du musée Sainte-Croix de Poitiers. Une partition de Rimsky-Korsakov, sommet de la littérature musicale de la fin du 19e siècle, sera présentée dans une version de chambre avec violon, violoncelle, clarinette et piano. Le musée offre la possibilité de visiter l’exposition temporaire (visible jusqu'au 4 juillet) "L'Amour fou ? Intimité et création (1910-1940)" avant le concert. Le concert est gratuit mais les réservations sont obligatoires : www.musees-poitiers.org

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Lutter contre le décrochage scolaire grâce aux jeux vidéo

11/07/2019 | 220 collégiens et lycéens lot-et-garonnais ont travaillé pendant six mois à la création de jeux vidéo dans le cadre d’un projet de lutte contre le décrochage scolaire.

Festival de l'Education du Futur

Première édition du Festival de l'Education du Futur organisé par l’association franco-québécoise Fusion Jeunesse, Ubisoft et la Région Nouvelle-Aquitaine le 20 juin dernier à Tonneins (47). Cet événement est l'aboutissement du projet pédagogique inédit en France de création de jeux vidéo, au sein de neuf collèges et lycées lot-et-garonnais entre février et juin dernier. L’objectif était de lutter contre le décrochage scolaire et faciliter l’orientation des élèves. 42 jeux vidéo ont ainsi été conçus et présentés lors de cet événement par les 220 élèves impliqués dans ce projet. Les résultats sont édifiants…

« Je rêve de faire des conseils de classe comme ça toute ma vie ! » Ce cri du cœur vient de Sylvie Scantamburlo, la principale du collège Lucien Sigala de Duras. Pendant six mois des élèves de 4ème de son établissement scolaire ont travaillé à la création de jeux vidéo en lien avec Ubisoft et l’association franco-québécoise Fusion Jeunesse en mettant en œuvre des compétences technologique, artistique, scientifique et humaine. « Ces derniers mois, j’ai assisté à des séances d’accompagnement par l’équipe de Fusion Jeunesse où les jeunes, très motivés, abordaient sans s’en rendre véritablement compte les lois de la physique afin d’éviter la chute d’un de leurs personnages. J’étais subjuguée ! », confie Sylvie Scantamburlo. Cette dernière en est certaine, cette méthode d’apprentissage par le ludique a permis aux élèves d’acquérir des connaissances durables mais aussi de créer une véritable cohésion de groupes élèves-enseignants.

Festival de l'Education du Futur


17 prix et 3 coups de cœur
Au-delà de l’apprentissage, les jeunes ont pu montrer leur production et « ainsi avoir la reconnaissance de professionnels du secteur ». En effet, lors du Festival de l'Education du Futur organisé par l’association franco-québécoise Fusion Jeunesse, Ubisoft et la Région Nouvelle-Aquitaine qui s’est tenu le 20 juin dernier à Tonneins, 220 jeunes de 12 à 17 ans ont présenté leurs 42 jeux vidéo devant un jury composé de plusieurs personnalités : 10 spécialistes des jeux vidéo issus d’ Ubisoft, le maire de Tonneins, Dante Rinaudo, des représentants de la Région, du Ministère de l’Éducation, du Conseil départemental, du Rectorat et du Campus numérique d’Agen. Afin de convaincre le jury, les élèves ont eu cinq minutes pour faire une courte présentation de leur projet. A l’issue de ces discours, dix-sept prix ont été remis ainsi que trois coups de cœur. Les élèves du collège de Sylvie Scantamburlo ont remporté deux prix dont celui de l’histoire inspirante ainsi que le coup de cœur des partenaires. Chaque équipe gagnante est repartie avec un trophée conçu par les artisans de la région, Patrick Duval et son équipe de Simon Design.

Festival de l'Education du Futur


Un parterre de personnalités pour saluer ces créateurs en herbe
« Mission accomplie ! » Gabriel Bran Lopez, le fondateur de Fusion Jeunesse, n’a de cesse de répéter cette phrase symbolisant toute la réussite de ce programme. « J’ai vu des enseignants émus, des mentors fiers de leurs stagiaires, des étincelles dans les yeux qui en disent long sur ce succès ! » Fusion Jeunesse est une association franco-québécoise qui contribue à la persévérance scolaire, à l'employabilité, à l'orientation et à l'engagement civique des jeunes en implantant des projets d'apprentissage expérientiel innovants qui créent des liens continus entre les milieux scolaires et les professionnels. « L’association met un point d’honneur à former les jeunes en communication, à développer leur créativité, ce sont des compétences capitales pour nous. » La réussite vient également dans le fait que lors de ce premier festival, élus régional et départemental, député, maire, représentant du ministère et du rectorat, « tous ont fait le déplacement et pas seulement pour la photo ! Tous ces partenaires sont restés pendant cinq heures pour assister à la présentation des créations des jeunes. Ils auraient pu refuser, annuler leur présence, et non ils ont tous répondu présent et se sont fortement intéressés à notre programme. » Ce projet pilote ayant été très concluant, sa reconduction sera effective dès septembre prochain dans 15 à 20 établissements de Nouvelle-Aquitaine et sera également lancé dans d'autres régions de France.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Fusion Jeunesse

Partager sur Facebook
Vu par vous
3796
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !