Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

12/12/19 : En raison de conditions météo de forte tempête et de vagues de submersion, le Conseil départemental des Pyrénées atlantiques a décidé de fermer la route de la Corniche entre Ciboure et Hendaye jusqu'à samedi.

12/12/19 : Météo-France a placé la Dordogne en alerte orange pour vents violents et en alerte jaune pour pluie inondation. Des rafales de vent pouvant atteindre 90 à 100 km/h et des averses soutenues sont attendues en seconde partie de nuit.

12/12/19 : La CR 47 appelle les professionnels de l’agriculture et citoyens à soutenir l’agriculteur Vincent Rigo "attaqué en justice pour une non mise en conformité du déversoir de crue rehaussé de 40 cm » à se rassembler le 18 déc à 8h30 au TGI d’Agen

11/12/19 : MeteoFrance a placé la Nouvelle Aquitaine en vigilance jaune vents violents avec des risques de submersions, notamment en Pays Basque et dans les Landes. Des rafales à 95 km/h et 85 km/h sont attendus à respectivement à La Rochelle et à Hendaye.

10/12/19 : Charente-Maritime : 2300 personnes ont manifesté aujourd'hui à La Rochelle, 1100 à Saintes et 700 à Rochefort, selon la préfecture.

10/12/19 : La Rochelle : Entre 16h et 17, les bretelles de sortie de la rocade à Lagord avaient été fermées dans les deux sens par précaution. Les manifestants sont restés sur leur parcours. La manifestation est désormais terminée et la circulation normale.

10/12/19 : A Poitiers, mobilisation moins importante ce mardi après-midi contre la réforme des retraites. Le cortège est parti de Rebeillau à 14h pour rejoindre la Porte de Paris. Selon la police, il y avait 2 900 manifestants, la CGT en recensait 7 à 8 000.

10/12/19 : La CGT revendique plusieurs opérations de coupure de courant en Haute-Vienne : la préfecture, 2 banques, le magasin FNAC et le secteur Libération à Limoges.

10/12/19 : A Agen, 3000 personnes ont participé à la manifestation contre la réforme des retraites. Ils étaient 2000 à Bayonne et 5000 à Limoges (chiffres police).

10/12/19 : A Guéret, dans la Creuse, les quelque 300 participants à la manifestation contre les réformes, ont circulé sur une zone commerciale donnant lieu à des blocages partiels aux ronds-points.

10/12/19 : Entre 9 et 10 000 personnes ont participé ce mardi 10 décembre à la manifestation contre la réforme des retraites à Bordeaux, à la veille du discours du Premier Ministre Edouard Philippe ce mercredi 11 décembre à midi.

10/12/19 : A Pau, le cortège des manifestants a suivi ce 10 décembre le même parcours que jeudi dernier mais le nombre de participants est peu ou prou divisé par deux ce mardi. Entre 4000 et 6000 manifestants, contre environ 10 000 jeudi dernier.

10/12/19 : Dans l'académie de Poitiers, les taux de participation à la grève du 10 décembre sont moins importants que ceux du 5 décembre. Ce mardi, 14,29 % des enseignants sont grévistes (1er degré 11,80 %, 2d degré 19,57 %) et de 3,81 % des autres personnels.

10/12/19 : Beynac : la cour administrative d'appel de Bordeaux vient de confirmer l'annulation des travaux du contournement. Le Département de la Dordogne doit procéder à la démolition des éléments construits et remettre le site en état dans un délai d'un an.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 12/12/19 | Intempéries : le Sud-Ouest en orange

    Lire

    14 départements du Sud-Ouest ont été placés en vigilance orange pour le risque de vents violents jusqu'à ce vendredi. "Le vent d'ouest à nord-ouest souffle fortement sur le littoral (vitesses moyennes de 50 à 70 km/h et rafales de 90 à 110, voire 120 km/h", précise une alerte de la préfecture de Gironde. D'importantes vagues sont prévues sur le littoral, qui reste en alerte orange "vagues-submersion". L'estuaire est lui en vigilance jaune pluie-inondation.

  • 12/12/19 | Bordeaux Rock, et de 16 !

    Lire

    Bordeaux Rock, le rendez-vous hivernal des musiques éclectiques et électriques de la capital girondine revient pour une 16ème édition du 22 au 25 janvier 2020 avec à l'affiche : le shoegaze (rock alternatif) des anglais de RIDE, l’EBM de Nitzer Ebb, ainsi que les live de 2 groupes français, Rendez-Vous et Frustration. Au programme également, plus de 20 groupes bordelais seront à découvrir lors de l'incontournable soirée Rock en ville, le 23 janvier, ou encore pour finir le festival en beauté, une nuit à s'agiter sur le dancefloor avec Romare et Demuja aux platines.

  • 12/12/19 | Les Motards en colère pour la bonne cause

    Lire

    Nouvelle édition de la balade des pères Noël organisée par la Fédération Française des Motards en Colère 47 au profit des Restos du Cœur dimanche 15 déc à 13h30 au gravier à Agen. Cette année encore la FFMC du 47 lance un appel à la générosité auprès des motards pour récolter des dons pour les plus démunis. Ainsi, chaque motards ou passager devra venir déguisé en père Noël avec un cadeau neuf non emballé.

  • 11/12/19 | Noël: les libraires de la région vous conseillent !

    Lire

    Pour la 2ème année, les libraires indépendants et passionnés de Nouvelle-Aquitaine ont sélectionné leurs coups de cœur de Noël et regroupé au sein d'un catalogue dédié plus de 100 livres à offrir ou à s'offrir. Une sélection pour tous et pour chacun en littérature, mais aussi jeunesse, BD, etc. Le catalogue "Noël en librairie indépendante" est distribué gratuitement dans plus de 100 librairies membres de l’association, de Limoges à Biarritz, en passant par La Rochelle, Pau, Bordeaux, Poitiers... mais il peut aussi être feuilleté en ligne !

  • 11/12/19 | Bordeaux vous est contée à l'Espace Mably

    Lire

    La maison d'édition Les Dossiers d'Aquitaine, organise du 12 décembre au 12 janvier, l'exposition "Bordeaux leur doit sa liberté d'esprit". D'Ausone à Mauriac en passant par Aliénor d'Aquitaine, Vital Carles ou encore les députés girondins, l'exposition regroupant à l'Espace Mably, à Bordeaux, de nombreux tableaux, documents, vidéos, biographies, cartes postales, livres et albums, retrace 2000 ans d'histoire bordelaise. Une histoire à travers les personnages qui se sont engagés pour que vivent libres Bordeaux et la Guienne (l'Aquitaine). Ouvert tous les jours de 13h à 19h.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Maison de l'Europe : dix ans de citoyenneté

26/09/2019 | La maison de l'Europe a organisé cette semaine une cérémonie à l'occasion de son dixième anniversaire. Nous sommes revenus avec son directeur sur ses transformations et son futur programme.

Maison Europe

Ce mercredi 25 septembre, la MEBA (Maison de l'Europe Bordeaux Aquitaine) fêtait ses dix ans au cours d'une soirée en présence du maire de Bordeaux des présidents de Bordeaux Métropole, du département de la Gironde et de la région Nouvelle-Aquitaine. À cette occasion, nous avons interrogé son directeur depuis 2013, Gwénaël Lamarque. Ingénieur des université de formation, docteur en histoire contemporaine et adjoint au maire de la ville du Bouscat, le responsable de l'association a effectué avec nous un petit retour en arrière anniversaire et dressé le relief de la programmation de la Maison de L'Europe pour les mois à venir.

@qui.fr - La Maison de l'Europe vient de fêter ses dix ans avec une cérémonie institutionnelle. C'était une manière de marquer le coup ?

Gwénaël Lamarque, directeur de la MEBA - Oui, ces dix ans actent la transformation de cette association et son enracinement dans le paysage local, national et européen. Il y a dix ans, nous touchions 10 à 15 000 personnes par an grâce à nos activités contre en moyenne 75 000 aujourd'hui, nous avons donc multiplié par cinq l'amplitude de cette association. En termes de public, on a de tout : des europhiles comme des gens qui viennent simplement s'informer ou même des sceptiques, c'est très ouvert.

On voulait marquer le coup de l'enracinement, de l'évolution et de la professionnalisation de cette association. Les quatre grandes collectivités qui nous soutiennent (mairie et métropole de Bordeaux, conseil régional et départemental) pour 50% de notre budget (l'autre moitié provenant de fonds européens) étaient présentes et ont attesté de nos relations cordiales et ont confirmé leur soutien unanime et solide à cette association vitrine de l'UE pour le territoire. Pour le reste, il n'y a pas de programme spécifique à cet anniversaire, la MEBA suit sa saison européenne qui recommence au mois d'octobre.  

@qui.fr - En dix ans, le paysage européen a subi plusieurs transformations. L'association a-t-elle changé aussi par rapport à ce qu'elle était au départ ?

G.L - Oui et non. Non d'abord parce que le projet associatif initial est respecté : offrir au public métropolitain et girondin de l'information, des formations, de la culture autour des grandes valeurs de l'Union Européenne. Cela se transcrit ici par la saison européenne qui est une sorte de saison culturelle annuelle avec des conférences, des expositions, des rencontres avec des intellectuels, personnalités politiques et diplomates européens. De ce point de vue, le projet initial de pouvoir offrir de manière libre et gratuite de l'information et de la communication sur l'Europe est respecté. L'autre versant se développe depuis 2015 sous l'impulsion de Yana Langlois qui est présidente de la Maison de l'Europe : c'est le programme des ambassadeurs des valeurs européennes. C'est un dispositif de 24 jeunes de dix pays différents. Ils sont accueillis, formés pendant un an à la MEBA et se déploient ensuite dans les écoles, centres de loisirs, associations et radio de l'agglomération. Ils y défendent les valeurs européennes et l'interculturalité pour incarner une Europe citoyenne et palpable. Ils sont déployés principalement sur Bordeaux Métropole et la Gironde mais aussi sur le territoire de la région Nouvelle-Aquitaine, notamment sur des départements plus reculés comme la Corrèze, la Dordogne ou la Haute-Vienne. Parmi les dix pays représentés, on en retrouve de très importants comme l'Allemagne ou l'Espagne mais on a aussi des pays plutôt émergeants comme la Slovaquie, la Roumanie, l'Estonie et la Finlande qui a rejoint récemment l'Union. Nous avons même un pion d'avance puisque nous travaillons déjà avec des pays candidats au sein de l'UE comme la Serbie par le bias d'échanges de mobilité de jeunes.

@qui.fr - En quelques dates, pouvez-vous nous donner un aperçu des prochains rendez-vous programmés à la MEBA à partir d'octobre et quelques uns des grands thèmes que l'association compte aborder dans les programmations à venir ?

G.L - On va commencer par une conférence de l'Agence Spatiale Européenne qui aura lieu le 7 octobre dans le cadre de la Fête de la Science. Le 14 octobre aura lieu la première soirée autour de la thématique du sport en Europe. C'est un cycle de conférences pour parler du sport tout au long de l'année en partenariat avec le Comité Départemental Olympique et Sportif, ce sera la colonne vertébrale de notre année. Une deuxième soirée est prévue en novembre. Le lendemain, nous aurons notre premier café linguistique de l'année à la médiathèque du Bouscat. Nous accueillerons aussi le 11 octobre l'intronisation du consul d'Estonie et la visite de l'ambassadeur de Tchéquie le 14 novembre. Le projet des ambassadeurs se lancera, comme chaque année, à compter du mois de novembre. 

Il y a un large panel. Au début, il y avait un évènement par mois. Aujourd'hui, dans les mois les moins denses, on en compte trois. Souvent, on est même à quatre ou cinq. Sur les années qui viennent, nous n'échapperons pas à certaines thématiques comme le développement durable et le dérèglement climatique. Nous aurons forcément un axe sur la question des migrations et sur les mobilités de jeunes, d'apprentis ou de professionnels. En général, ce sont des questionnements globaux sur la citoyenneté européenne. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : GL

Partager sur Facebook
Vu par vous
2947
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 15 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !