aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

25/08/16 : Guillaume Duval rédacteur en chef d'"Alternatives économiques" traitera du TAFTA lors des Escapades républicaines organisées par "les Ateliers de Marianne" le 3 septembre à partir de 9h à Saint-Symphorien lors du compte rendu de mandat de G. Savary

25/08/16 : Le préfet de la Gironde préfet de la Nouvelle Aquitaine a placé jusqu'à dimanche 28 août le département en "alerte canicule orange". Sont également concernés les Landes, la Charente, la Creuse, la Haute-Vienne.

09/08/16 : Parure estivale pour Saint-Émilion. Jusqu'au 28 août, la Maison du vin organise des initiations à la dégustation (en français et en anglais), et vous en apprendrons un peu plus sur les spécificités du microclimat local. Inscriptions au 05 57 55 50 55

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/08/16 | Luc Grislain nouveau président du GIPSO

    Lire

    Luc Grislain qui succède à Alexandrine Roubière est depuis 1993 Directeur de l'Institut de Pharmacie Industrielle à l'Université de Bordeaux. Son laboratoire spécialisé dans le développement pharmaceutique gère de nombreux projets dans le domaine de la mise au point de médicaments pour des maladies tropicales.Il est également co-fondateur avec le Groupe Bertin Technologies de Bertin Pharma, une spin off de l'Université de Bordeaux, société de R&D dans le domaine Pharmaceutique créée en 1999 et qui emploie à ce jour plus de 130 collaborateurs, dont la moitié est basée en Aquitaine.

  • 24/08/16 | Dernier concert des « Mercredis de la Cale » 2016 à Villeneuve/Lot

    Lire

    Soirée « Beatles » pour le dernier Mercredi de la Cale, le 24 août à 21h, à la Cale de la Marine à Villeneuve-sur-Lot. Rejoints par le chanteur-guitariste Michaël Jones, les Get Back ont conçu ce spectacle unique spécialement pour cet événement. En 1ère partie, les finalistes locaux du concours « Ma Ville a du Talent » se produiront sur scène. Aussi, So Sosax, grand gagnant de la catégorie « danse » de ce même concours fera une démonstration de hiphop. Soirée gratuite et en plein air.

  • 23/08/16 | A Anglet, les agriculteurs jouent la transparence

    Lire

    Pour la 9ème année, la FDSEA 64 et les Jeunes agriculteurs transforment, ce mercredi 23 août dès 10 h, une partie du parking de la Barre en vaste ferme. Éleveurs et producteurs présentent leurs animaux et leur savoir-faire. "Une opération vérité" revendique le syndicat qui d'ailleurs attire la foule des touristes et les locaux d'une ville qui a une longue tradition maraichère. Fabrication de fromage, expositions, démonstration de chiens de troupeaux sur le parking herbeux d'Izadia et déjeuner sur place sont au menu. Une opération de relations publiques bien utile

  • 23/08/16 | 180 panneaux de signalisation vandalisés en Béarn

    Lire

    Pour une raison inconnue, près de 180 panneaux de signalisation ont été recouverts de peinture noire dans les vallées d'Ossau et de l'Ouzom, dans les Pyrénées-Atlantiques. Ces dégradations qui n'ont pas été revendiquées se sont produites au cours de la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 août. La remise en état des panneaux est évaluée à plusieurs centaines de milliers d'euros par le Conseil départemental. Son président et le préfet ont dénoncé des "actes irresponsables", préjudiciables à l'économie locale ainsi qu'à la sécurité routière. Un numéro d'appel à témoins a été diffusé (05 59 05 49 87)

  • 22/08/16 | La Rochelle : une grande parade pour fêter le retour des athlètes de Rio

    Lire

    Une parade nautique est prévue samedi 26 août entre 11h et midi, entre la maison de la Charente Maritime (Les Minimes) et le vieux port de La Rochelle, en présence des sportifs locaux de retour des Jeux Olympiques de Rio. Pour la Ville et le pôle Voile de La Rochelle, c'est l'occasion de saluer la performance de ces athlètes, qui prendront part à la parade en présence de nombreuses autres embarcations. Parmi eux, Charline Picon, qui a décroché l’or en planche à voile RS:X.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Maréchal-ferrant : retour au galop d'une profession ancienne

26/05/2013 | Sébastien Marty est maréchal-ferrant pour le haras national de Gelos près de Pau et côtoie l'univers équestre depuis tout petit.

Le métier de maréchal-ferrant revient en force avec l'essor de l'équitation de loisirs

Sorte de cordonnier équestre, le maréchal-ferrant a un rôle capital pour la santé du cheval. Depuis des milliers d'années, il ferre les pieds des chevaux et autres équidés. Pratiquement disparue dans les années 1970, la profession connaît aujourd'hui un renouveau avec l'équitation de loisirs. Sébastien Marty fait d'ailleurs partie de cette nouvelle génération de maréchal-ferrant qui a réussi à concilier passion et métier.

La forge et l'équitation : voici les deux (principaux) domaines que doit maîtriser le maréchal-ferrant. Ce sont aussi les deux passions de Sébastien Marty, 34 ans, qui fait partie des chanceux ayant réussi à allier passion et métier. Maréchal-ferrant au haras national de Gelos, près de Pau, il explique être « un maillon indispensable dans l'utilisation du cheval ». Aujourd'hui, ils seraient près de 3700 répartis sur le territoire français. Pourtant, ils n'étaient plus que quelques centaines dans les années 1970. L'essor de l'équitation de loisirs (le nombre de licenciés à la fédération française d'équitation a bondi de 374% depuis 1984) a ainsi sauvé la profession mais l'a également profondément transformée : d'artisan installé dans les villages, il devient un travailleur itinérant se déplaçant dans les centres équestres et possédant son matériel dans un camion-mobile.

« Pas de pied, pas de cheval »

Sébastien Marty est donc un peu une exception, puisqu'il est salarié des haras nationaux. Indispensable, « pas de pied, pas de cheval » glisse-t-il, amusé, son rôle a néanmoins évolué, les maréchaux-ferrants ne forgeant presque plus : « on achète les fers déjà forgés » précise-t-il. Le parage des sabots est néanmoins toujours pratiqué, et l'artisan doit bien entendu adapter chaque fer au cheval ainsi qu'à son activité. Si autrefois il s'occupait également de la santé de l'animal, des piqûres jusqu'à la tonte et la santé des dents, il ne se préoccupe plus que des sabots aujourd'hui. Certaines formations permettent cependant d'acquérir des connaissances supplémentaires en hippologie, en soins vétérinaires et en anatomie du pied afin de se spécialiser en orthopédie équine. Le métier reste cependant toujours aussi physique, puisqu'il impose une posture courbée désagréable et la manipulation d'outils lourds durant la forge. Les maréchaux-ferrants n'exerceraient d'ailleurs que 15 à 20 ans avant de se reconvertir. Passion de la forge oblige, Sébastien Marty se verrait d'ailleurs bien développer une activité de coutellerie.

Elodie Souslikoff
Par Elodie Souslikoff

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
709
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !