18/12/17 : Alain Juppé et plusieurs maires dont Martine Aubry réclament le soutien de l'Etat car "2017 s’achève sur une hausse massive de la demande d’asile et de nouveaux arrivants mettant sous une extrême tension les politiques publiques (...) classiques"

17/12/17 : "Avant si j'était vieux", théâtre, musique et bien vieillir, voici le mélange détonant que les caisses de retraite d’Aquitaine proposent de découvrir gratuitement. La prochaine représentation a lieu le 19 décembre à 15 h à Bergerac au centre culturel.

15/12/17 : Futuroscope : le président du directoire Dominique Hummel a annoncé dans La Nouvelle République qu'il allait quitter ses fonctions en mars prochain.

14/12/17 : Depuis ce 12 décembre, la FRSEA Sud Ouest a de nouveaux contours. Regroupant désormais les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine elle représente 25 départements. Le même jour, Philippe Moinard en a été élu à la présidence.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 15/12/17 | Les radicaux de gauche Nouvelle Aquitaine...

    Lire

    Après la récente fusion du Parti Radical de Gauche et du Parti Radical Valoisien au sein "d’une nouvelle structure baptisée « Mouvement Radical » dans laquelle ils ne se reconnaissent pas totalement les élus Radicaux de Gauche du Conseil régional ont souhaité prendre leurs distances avec ce contexte politique national. Ainsi Soraya Ammouche-Milhiet, Benoît Biteau, Régine Marchand, Francis Wilsius,réaffirment leur place au sein de la majorité d’Alain Rousset et gardent leurs distances avec les jeux politiques des appareils nationaux, partageant des valeurs communes autour du triptyque républicain et de la Laïcité."

  • 15/12/17 | La Charente-Maritime toujours en manque d'eau

    Lire

    Au vu de la situation hydrologique actuelle et de l’absence de pluviométrie, le préfet de la Charente-Maritime a décidé de prolonger l'arrêté en date du 31 octobre 2017 jusqu’au dimanche 14 janvier 2018 inclus. Le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des retenues d’eau à usage d’irrigation agricole et tous les plans d’eau est interdit sur tous les bassins de gestion de Charente-Maritime (sauf bassin Charente aval) pour les remplissages par prélèvement superficiel.

  • 15/12/17 | Martin Leÿs délégué régional EDF en janvier 2018

    Lire

    Benoît Thomazo délégué régional d'EDF en Aquitaine puis Nouvelle Aquitaine depuis 4 ans passera le relais en janvier prochain à Martin Leÿs. Celui-ci, jusque là directeur du dialogue social au sein du groupe, présidait le Comité central d'entreprise et le Comité européen ainsi que le Fonds "Agir pour l'emploi" d'EDF qui soutient les projets portés par les associations d'insertion. Martin Leÿs avait été en 2002 directeur de cabinet de la délégation d'Aquitaine à Bordeaux avant de devenir conseiller social auprès de François Roussely et de diriger depuis la Chine le développement Asie d'EDF pendant six ans.

  • 15/12/17 | Asphodèle, le plus bio des salons revient à Pau

    Lire

    Plus grand et plus ancien salon des produits bio du Sud ouest, Asphodèle, est de retour, du 15 au 17 décembre, au Parc des expositions à Pau pour sa 22ème édition. Résolument engagé pour la planète et le bien être, il se dédié à la bio et aux nouvelles façons de vivre et de consommer, à travers cette année plus de 220 exposants. Des artisans, producteurs, viticulteurs, créateurs, entreprises de transformation triés sur le volet. Au programme aussi de nombreuses animations et conférences qui évoqueront notamment les OGM, l'agriculture bio, l'éco-construction ou encore les semences libres.

  • 15/12/17 | Le point sur la tuberculose bovine en Dordogne

    Lire

    La campagne de prophylaxie 2017-2018 de la tuberculose bovine a débuté en avance avec un nouveau mode de dépistage qui donne des résultats encourageants. Il s’agit d’un procédé à la fois plus efficace mais aussi plus contraignant, car nécessitant une bonne contention des bovins. Depuis le début novembre, 106 dossiers de prophylaxie ont été traités et 5 élevages ont présenté des résultats positifs. Le nombre de foyers de tuberculose pour 2017 est toujours de 28 élevages, dont 8 ont fait l’objet d’un abattage total et 20 d’un abattage sélectif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Médias : Une nouvelle formule de Sud Ouest le 14 novembre

06/11/2008 |

au journal Sud Ouest

A l'heure où il est plus que fréquent de se lamenter sur le sort de la presse quotidienne, qu'elle soit nationale ou régionale, le quotidien bordelais met la dernière main à la nouvelle formule qui sera proposé aux lecteurs de ses 21 éditions d'Aquitaine le 14 novembre, du Gers de Charente et Charente-Maritime. Une refonte qui est l'aboutissement d'un chantier lancé voilà deux ans et marqué par de nombreuses rencontres avec les lecteurs, une enquête de la Sofres auprès d'un échantillon de 8.000 d'entre eux et l'apport du cabinet de graphistes écossais Palmer et Watson.

Les dirigeants de Sud Ouest, avec à leur tête Pierre Jeantet, président du directoire du Groupe qui englobe désormais les Journaux du Midi, Bruno Franceschi et Patrick Venries, respectivement président du directoire et directeur de l'information du quotidien, ont présenté à la presse, ce 6 décembre, dans les locaux de l'hôtel de Cheverus ce que sera le nouveau Sud Ouest. Et les raisons de ce changement. Un mot d'orde qui sonne comme un acte de foi: "nous changeons parce que nous croyons à l'écrit! C'est un moment de confiance, nous voulons adapter Sud Ouest aux évolutions de la presse et en particulier en recherchant une complémentarité avec le nouveau site internet". L'interactivité sera à l'ordre du jour mais le journal entend "défendre la région d'une voix forte" et marquer plus nettement ses choix éditoriaux, ceci pour faire écho aux attentes des lecteurs qui ont pu s'exprimer, à travers les études pilotées par Francis Dupuy, le directeur du projet " nouvelle formule". C'est ainsi qu'il consacrera plus de place à l'approfondissement du fait du jour et ouvrira, quotidiennement, un espace de trois pages consacrées à la vie régionale à travers un découpage qui s'organisera au sud de la zone de diffusion autour des Pyrénées-Atlantiques et du Bassin de l'Adour, au centre de Bordeaux et de la vallée de la Garonne, et fera au nord de la zone une place particulière à Poitou-Charentes. Ces évolutions doivent prendre place au coeur d'une maquette simplifiée, le changement le plus notable étant la suppression des cahiers dont il était évident, depuis la dernière refonte du journal en 2002, qu'il en compliquait, à l'extrême, la lecture. On en revient donc à une pagination logique, de l'information générale à l'information locale puis aux Sports et aux pages thématiques. "Un journal au long" dont ses éditeurs attendent qu'il réponde mieux à la question souvent entendue dans la bouche des lecteurs: "à quoi pouvez-vous nous servir?" Une précision qui ne manque pas d'importance quand on sait combien, au fil des ans, l'oeil du lecteur est familier du logo, celui qui ouvrira le nouveau journal, au fer à gauche, aura deux lignes et si son graphisme, qui a resisté à 25 ans d'évolutions, reste le même, les codes couleur ont été inversés. Désormais Sud Ouest s'affiche en lettres blanches sur fond rouge... Une manière de changement dans la continuité, d'ailleurs probablement prudente.

J.A

Partager sur Facebook
Vu par vous
268
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !