Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/01/21 | Covid-19: Couvre-feu à 18h pour au moins 15 jours

    Lire

    Suite à l intervention du Premier Ministre, Jean Castex et d'une partie du Gouvernement ce jeudi soir, la Nouvelle-Aquitaine à l'image de l ensemble du territoire français se voit désormais appliquer un couvre-feu dés 18h, à compter de ce samedi 16 janvier. En outre, face aux variants du virus, il a été annoncé un renforcement des protocoles dans les cantines scolaires, lieux les plus sensibles pour la transmission du virus. Le mode hybride est quant à lui prolongé dans les lycées au-delà du 20 janvier. La vaccination des plus de 75 ans et des personnes sensibles restent maintenue au 18 janvier.

  • 15/01/21 | « Mon quartier s’anime » et occupe les enfants à Périgueux

    Lire

    La Ville de Périgueux propose durant les vacances d’hiver des activités sportives, culturelles et de loisirs à destination des jeunes de 6 à 15 ans. Du 8 au 19 février, les enfants pourront profiter d’ateliers artistiques, de mini-tournois sportifs ou encore de jeux d’enquêtes. Toutes ces activités sont gratuites, et les activités sportives se font sur inscription préalable sur le site de la Ville.

  • 15/01/21 | Opération recyclage des pneus agricoles

    Lire

    Les Chambres d’Agriculture de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres organisent une collecte de pneus usagés. Les agriculteurs ou éleveurs intéressés par cette démarche, intitulée « Ensivalor » et qui a pour objectif de recycler les pneus à un coût abordable, doivent se faire connaître sur le site de la Chambre d’Agriculture avant le 19 mars 2021.

  • 14/01/21 | Le président de La Rochelle Université réélu

    Lire

    Suite au Conseil d’Administration du 12 janvier dernier, Jean-Marc Ogier a été réélu Président de La Rochelle Université. Président de l’université depuis 2016, Jean-Marc Ogier a été réélu face à Sylvain Marchand, Professeur des universités en Informatique. Le bilan de ces 4 premières années de mandat révèle une croissance des effectifs étudiants, une chute du décrochage en premier cycle universitaire et une augmentation du nombre d’étudiants à statut spécifique.

  • 14/01/21 | Le trophée Inclusif & Citoyen pour Grand Poitiers

    Lire

    Grand Poitiers a reçu fin 2020 le trophée Inclusif & Citoyen qui vient récompenser la Communauté Urbaine pour l’ensemble de ses démarches en matière de numérique et de participation citoyenne au travers de ses multiples initiatives. Il s’agit notamment de la concertation citoyenne du Plan Climat Air Energie territorial qui a réuni 1000 contributions et 4500 votes.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Mérignac Handball : l’excellence sportive et scolaire

14/02/2019 | Le centre de pré-formation du MHB a vu le jour dans les années 2000, et rassemble des jeunes joueuses en cours au collège et lycée du Mirail à Bordeaux.

Les jeunes du CPF

Le club de Mérignac est une institution du handball féminin, dont l’équipe sénior évolue en deuxième division nationale (D2). Dans les années 2000, le club a fondé son centre de pré-formation, sous l’impulsion de Raphaël Benedetto, actuel entraîneur de l’équipe première. Ce dernier accueille des jeunes joueuses en parcours sport-études, spécialisation handball. Aujourd’hui, onze jeunes femmes scolarisées au collège et lycée du Mirail font partie de ce centre de formation, qui prône la réussite sportive, mais aussi et surtout scolaire.

Un espace de pratique sportive intensive, où plaisir rime avec travailler dur. Onze jeunes handballeuses de 14 à 18ans sont inscrites au centre de pré-formation du Mérignac Handball. Parmi elles, Agathe, Maelys, Sali et Lory. Agathe est arrivée en septembre, les trois autres sont là depuis deux ans. Elle raconte son arrivée au CPF « je ne suis pas du tout de Mérignac à la base. Elles m’ont bien acceptée, on s’entend bien. Au début on se connaissait pas, c’était plus compliqué, mais ça s’est bien passé ». «Elle nous connaissait avant d’arriver, elle était déjà fan de nous ! » s’amusent ses camarades, qui dégagent toutes une certaine complicité. De manière générale, c’est plutôt une ambiance bon enfant qui règne sur le parquet, « même si on ne se marre pas toujours », reconnait Lory.

« Le hand ne fait pas tout »

 Les quatre filles sont scolarisées au Mirail, le collège pour Agathe et au lycée pour les autres. C’est un établissement où les élèves ont cours du lundi au samedi, uniquement le matin. Après les cours, les jeunes filles ont six entrainements programmés par semaine, qui durent d’une heure et quart à une heure et demi. Pour elles, allier sport et études n’est pas si dérangeant que ça : « Entre la fin des cours et l’entraînement, on a le temps de faire nos devoirs. On finit les entraînements tôt en plus, donc après on peut travailler chez nous, c’est juste que des fois on est un peu fatiguées, mais c’est un rythme à prendre », raconte Maelys. Le pire pour elles ? « La musculation le mercredi, même si on trouve toujours un moyen de s’amuser. La plupart du temps c’est surtout qu’on a pas envie », sourit Sali.

Si les quatre jeunes femmes rêvent d’être des joueuse de haut niveau, voire internationales, elles sont déjà conscientes de leur avenir : « le hand ne fait pas tout, déclare Sali, c’est pas forcément avec ça qu’on va gagner notre vie, et il faut préparer le futur ». Hôtesse de l’air, médecin, kinésithérapeute, les jeunes filles savent déjà plus ou moins ce qu’elles veulent faire plus tard, même si elles gardent « handballeuse professionnelle » dans un coin de leur tête.

La politique de l’esprit sain dans un corps sain

« Les filles savent que l’exigence va de pair avec le nombre d’entrainements ». Julia Normand est la coordinatrice du Centre de Pré-formation du Mérignac Handball, et pour elle ce n’est pas un programme à prendre à la légère. D’après Julia, les jeunes prétendent à un certain niveau de jeu, et elles doivent avoir conscience que c’est un investissement moral certain, tant pour les joueuses que pour les familles, sans toutefois oublier la notion de plaisir.

A travers son rôle de coordinatrice, Julia Normand est chargée de deux entrainements par semaine, mais aussi du suivi scolaire des joueuses, dont le parcours n’est pas toujours facile. « Forcément, la densité d’entrainements implique un gros investissement personnel, et ça enlève un temps de travail scolaire conséquent, les filles sont parfois plus fatiguées, et le suivi scolaire dans ce cas-là est fondamental ». Pour Julia, la politique du CPF est simple : « le projet sportif n’est ni plus ni moins important que le projet scolaire, on sait très bien qu’elles ne vivront pas du handball à part quelques exceptions près. Il faut que scolairement ça suive ». Le corps enseignant du Mirail est au courant de la situation des jeunes du centre de pré-formation, ce qui peut faciliter les choses pour ces dernières.

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : Yoan Denéchau

Partager sur Facebook
Vu par vous
4405
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !