Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/07/18 : La maternité Jean Villar de Bordeaux vient d’être distinguée, dans la catégorie "cocooning" par le magazine Magic Maman qui publie le palmarès des meilleures maternités de France. Une reconnaissance de son programme d’accompagnement des futurs parents

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/07/18 | Léger ralentissement de l’économie girondine

    Lire

    Le Baromètre de l’Economie Girondine de la CCi Bordeaux Gironde, montre au 2ème trimestre 2018 des résultats en baisse sur plusieurs indicateurs. Le solde d’opinion est à +12 pour le Chiffre d’affaires (baisse de 6 points), à +3 pour la Trésorerie (baisse de 7 points) ou encore à -14 pour les Délais de paiement (baisse de 3 points). L’activité économique conserve cependant un rythme soutenu grâce aux carnets de commandes qui restent à un niveau élevé (+21) et des investissements en hausse de 3 points: 34% de chefs d’entreprise ayant investi au trimestre dernier. 82% des patrons se disent confiants en l’avenir.

  • 23/07/18 | Saint-Macaire clôture les Nuits Atypiques

    Lire

    Dès le 28 juillet 15h, Saint-Macaire (33) clôturera la 27ème édition des Nuits Aytipiques. Deux rencontres-débats, une lecture musicale et 3 concerts vous attendent dont le groupe du batteur franco-ivoirien Paco Séry. Une attention particulière sera accordée cette année à la thématique de la migration et des migrants avec notamment la présentation de la revue « Ancrage » consacrée aux migrations et aux métissages dans le Sud-Ouest. Retrouvez tout le programme de cette journée : www.nuitsatypiques.org

  • 20/07/18 | Accidentologie dans le Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Depuis le début de l’année 2018, 9 personnes ont perdu la vie sur les routes du département des Pyrénées-Atlantiques (contre 21 sur la même période en 2017). 369 accidents de la route (contre 387 à la même période en 2017), "principalement dus à des défauts de comportement du conducteur ou de maîtrise du véhicule" selon la Préfecture départementale, ont causé 428 blessés dont 133 blessés hospitalisés.

  • 20/07/18 | La métropole observe les étoiles

    Lire

    Si vous êtes un amateur de constellations, sachez qu'une nouvelle "Nuit des étoiles" se tiendra les 3, 4 et 5 août dans le cadre de l'été métropolitain entre la plaine des Biges (Saint-Médard), le parc des sports et de loisirs Colette-Besson (Martignas) et la forêt du Bourgailh (Pessac). De nombreuses animations sont au programme : observations, conférences d'astronomie, visite guidée du planétarium ou ballades nocturnes en forêt. Pour tout renseignement sur les horaires des différents rendez-vous, contactez l'association Ecosite du Bourgailh au 05 56 15 32 11.

  • 20/07/18 | Nouvelle-Aquitaine - Itasy: 10 ans de coopération fructueuse

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine est lauréate de l’appel à projets «Alimentation et Agriculture Durable» du ministère des Affaires étrangères pour sa coopération avec l’ONG Agrisud International à Madagascar. « La coopération décentralisée mise en place par la Nouvelle-Aquitaine dans la région d'Itasy a permis à cette dernière de se doter d’un centre régional de formation professionnelle agricole, de développer les infrastructures d'eau et d'assainissement ou de soutenir ses filières porteuses en matière de tourisme» détaille Isabelle Boudineau, vice-présidente en charge de l’International.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Michèle Delaunay "met la pression" pour la sortie du tabac en 2030

02/06/2015 | La députée de Gironde et ancienne cancérologue, propose diverses mesures pour une sortie du tabac en 2030.

Michèle Delaunay, entourée des représentants des associations de lutte contre le tabagisme

Son engagement ne date pas d'hier, mais à l'occasion de la Journée mondiale sans tabac, ce dimanche 30 mai, la députée Michèle Delaunay, entourée d'acteurs associatifs, a voulu « maintenir la pression sur le gouvernement » et mobiliser autour d'une idée forte : « sortir du tabac en 2030 ». Un combat contre le tabac dont elle compare l'importance à celle de la lutte contre la peine de mort. Selon elle, « l'homme politique qui s'engagera de manière forte dans cette lutte au plan international marquera l'histoire ». Pour sa part, l'ex-cancérologue, tient à contribuer à ce combat, en proposant, derrière le constat sanitaire et financier dramatique, une série de mesures visant à préparer cette sortie du tabac.

Le discours chiffré est peut être, pour les fumeurs en tout cas, rébarbatif, maussade, ringard et un brin donneur de leçon... Mais pourtant, il est difficile de passer à côté de l'hécatombe provoquée par la cigarette : « 78 000 morts en France chaque année, c'est plus de 200 personnes par jour. Le tabac tue 1000 fois plus que les pesticides. Si on prend l'exemple du Médiator, tout au long de son histoire, il a fait moins de mort que le tabac en 2 semaines. De nos jours personne n'oserait légaliser le tabac !». Tout aussi morbide, la prévision selon laquelle la moitié des consommateurs actuels mourront d'une maladie liée au tabac.
Du point de vue financier aussi, on se prend les pieds dans le tabac. A l'argument bien connu que « l'Etat s'enrichit sur le dos des fumeurs », Michèle Delaunay et les représentants de La Ligue contre le cancer, refont le calcul. « Chaque année, le tabac rapporte 14 Milliards d'euros à l'Etat. Mais son coût sanitaire et social (remboursement de soin, congés maladie, etc...) c'est 47,7 Milliards d'euros, c'est trois fois le déficit de la sécurité sociale! »

Dépasser le "prix psychologique" des 10€ par paquetAlors, pour tenter de sortir de ce cercle addictif et vicieux que l'énonciation des seuls chiffres ne suffit pas à briser, la députée et les associations notamment la Ligue contre le Cancer, l'Alliance contre le Tabac, la Croix Rouge française ou encore Agir 33 Aquitaine se sont saisies de la Journée mondiale sans tabac, pour mettre le projecteur sur diverses mesures pouvant amener à une sortie progressive du tabac d'ici 15 ans.
Parmi elles : l'augmentation des prix des produits du tabac, considérant qu'en France, « le prix psychologique » pouvant faire baisser la consommation et surtout dissuader les jeunes de s'y mettre, est de 10€. « Ces derniers en effet, et notamment les jeunes filles, fument de plus en plus et de plus en plus tôt », constatent les associations. Une augmentation de prix qui n'aurait de sens que dans le cadre d'une harmonisation des prix au niveau européen et ainsi éviter le commerce (licite et illicite) à l'étranger, ajoute la députée.

Autre mesure envisageable, permettre des actions de groupe en justice contre les industries tabatières pour les victimes et familles de victimes des produits du tabac, « en passant par le biais du caractère addictif du produit», précise Michèle Delaunay. Enfin, bien consciente de ce que la baisse du tabac peut engendrer pour les buralistes, des auditions sont actuellement en cours à l'Assemblée nationale, pour nourrir les réflexions les concernant. Pour l'ancienne Ministre « il s'agit de moderniser et diversifier le métier de buraliste, en développant des activités hors tabac ». Elle pense également à un plafonnement de leur rémunération sur le tabac vendu, un montant forfaitaire au delà duquel il ne serait pas possible d'aller.

"Dé-normaliser l'utilisation du tabac"Côté prévention, « il faut dé-banaliser, dé-normaliser l'utilisation du tabac. Il est trop facile de rester dans la sphère du plaisir et de l'autonomie de choix du fumeur», selon David Saint-Marc, sociologue, membre de la Ligue contre le cancer. « Quand on commence à fumer à 12 ans, est-ce qu'on l'a vraiment choisi ? » interpelle-t-il. D'où l'importance pour les associations de ce type de mesure ainsi que de la multiplication des espace sans tabac : plages, aires de jeu et parcs publics, l'entrée et la sortie des école par exemple... "Il ne s'agit pas de limiter la liberté du fumeur mais de préserver les jeunes de l'image du tabac sur leur lieu de présence". De la même manière, députée et associations ne sont pas tendres avec le cinéma français, qui tendrait à banaliser l'image de la cigarette: « 80% des séries et films français contiennent des scènes de tabagisme. Pour 40% on peut deviner la marque des cigarettes utilisées... » Des chiffres qui selon eux, dépassent largement les seuls intérêts historiques ou artistiques du film ou de la scène en question.

Le 29 juin 2015, la députée et les associations organisent à 18h30 une table ronde à l'Athénée Joseph Wresinski de Bordeaux : « Sortir du tabac en 2030 ». Au programme : fiscalité, harmonisation européenne, action de groupe, lutte contre le commerce illicite et l'influence des lobbies.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
7842
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !