Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

  • 20/02/18 | Logement : la flambée bordelaise confirmée

    Lire

    Le nouveau baromètre des prix moyens de l'immobilier dans les villes de plus de 100 000 habitants est riche en enseignements. On y apprend, sans grande surprise, que Bordeaux figure dans le top 3 des dix villes les plus chères de France : 266 124 euros en moyenne (juste derrière Lyon et ses 279 524 euros), soit une hausse de 13,2%. En comparaison, la ville de Toulouse se situe loin derrière en douzième position (175 609 euros). Enfin, le baromètre d'LPI-Se Loger affirme que le prix moyen d'un logement dépasse les 200 000 euros dans sept villes (sur 34) de plus de 100 000 habitants.

  • 19/02/18 | Benoît Simian, député LREM du Médoc défend les petites lignes

    Lire

    Le député du Médoc qui a participé aux travaux du Conseil d’orientation des infrastructures soutient "l'ambition forte du gouvernement pour le service public ferroviaire". "Au sujet des « petites lignes », cela "relève d’une autre démarche et de discussions avec les régions qui sont les premières concernées. Le Gouvernement respectera ses engagements pris dans les CPER pour la rénovation des petites lignes et mènera ces discussions dans le cadre de la préparation des schémas régionaux d’aménagement qui doivent être élaborés d’ici 2019. Supprimer nos petites lignes serait asphyxier nos territoires."

  • 19/02/18 | Angoulême : le trésor réouvert au public

    Lire

    Le trésor de la cathédrale Saint-Pierre d’Angoulême, protégée au titre des Monuments historiques, fermé depuis novembre suite à des actes de vandalisme, rouvre au public ce mardi 20 février. De gros travaux y ont été réalisés afin de restaurer les lieux et sécuriser le site. Le ministère de la Culture a confié la scénographie du trésor de la cathédrale à l’artiste plasticien Jean-Michel Othoniel. Pour découvrir les plus de 200 objets et sculptures liturgiques datant pour la plupart du XIXe siècle, les visites sont assurées sur réservation du mardi au dimanche par les guides de l’association Via Patrimoine.

  • 16/02/18 | Crédit Agricole d'Aquitaine: des assemblées new look

    Lire

    Le Crédit Agricole d'Aquitaine innove à l'occasion de ces assemblées de caisses locales qui se tiennent cette année du 20 février au 23 mars. A Dax le 24 février, Marmande le 3 mars, Aire sur l'Adour le 10 mars les sociétaires pourront rencontrer des associations locales, des intervenants sur le thème de l'emploi et du digital. En outre, avec le souci de "connecter les jeunes aux valeurs du sociétariat" le Crédit Agricole d'Aquitaine lance une "web-série" "Chaque voix compte" interprétée part 8 jeunes recrutés via un casting Facebook : à découvrir sur @caavalefaire

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | “Mission Locale Avenir Jeune” : un bilan bordelais en demi-teinte

23/06/2013 | Vendredi 21 juin, les acteurs et partenaires de la “Mission Locale Avenir Jeune” ont présenté le bilan de l'année 2012 lors de leur assemblée générale.

L'assemblée était présidée par Alain Juppé

L'assemblée générale, qui s'est tenue au Musée d'Aquitaine, a été présidée par Alain Juppé, présent en tant que président de la “Mission Locale”. C'est pourtant à plusieurs reprises le maire de Bordeaux qui pris la parole, détaillant l'application des mesures du gouvernement socialiste (notamment les « Emplois d'avenir »), et rappelant la contribution de la municipalité. La question de l'emploi fut centrale au cours de cette assemblée générale. A cet égard, si le bilan de l'année 2012 met en lumière certains progrès, il est nuancé par la réalité du terrain et des perspectives préoccupantes.

Les missions locales sont un instrument essentiel de la mise en œuvre des politiques publiques. Celle dont le bilan a été dressé vendredi 21 juin est dédiée à la jeunesse. Si la question de l'emploi fut si importante lors de cette assemblée générale, c'est parce que sur les 46 087 propositions de services émises en 2012, 46% concernaient l'accès à l'emploi. Les autres vecteurs de propositions importants sont la formation (25.5%) et l'aide aux projets professionnels (14.5%). Restent le logement, la santé et la citoyenneté qui chacun représentent moins de 5% des propositions, et les « loisirs/sport/culture » (0.5%). La « Mission Locale Avenir Jeune » agit à tous les niveaux, et accompagne la mise en œuvre des politiques nationales, régionales, départementales et locales.

Des chiffres encourageants mais...Parmi les réussites, le nombre d'immersions en entreprise qui progresse de 45% (bien que ne débouchant pas forcément sur un emploi), ou la hausse de 10% du nombre d'entrées en formations. Une progression analogue à cette dernière est à noter pour les signatures de contrats en alternance, alternance dont Alain Juppé a affirmé qu'elle est « la meilleure porte vers l'emploi ». Cependant, l'accès à l'emploi n'a concerné que 1479 jeunes en 2012, dont 83% en CDD. Un peu plus de la moitié des entrées en situation (52%), qu'elles concernent l'emploi, la formation, l'immersion ou l'alternance, sont le fait de jeunes qui ont un niveau de formation inférieur au Baccalauréat.

 "J'ai apporté mon CV, si vous voulez"Timothée a participé à une action trinationale entre la France, l'Allemagne et la Turquie. Basée sur l'échange et le travail social, elle a permis à une douzaine de jeunes bordelais de se forger une expérience professionnelle tout en bénéficiant des bienfaits de l'échange interculturel. Se faisant le porte-parole de ses camarades, il a dressé un bilan positif de l'opération en insistant sur l'aspect humain. Cependant, étant toujours sans-emploi après cette action, il annonça à l'assistance que chacun aurait droit à un exemplaire de son CV. Si la réaction de cette dernière fut bon enfant, c'est un rire gêné qui combla le silence à la suite de cette initiative.

L'aide à l'orientation, troisième poste de propositions, donne en revanche de bons résultats. Si 33% des jeunes n'ont pas de projet professionnel défini lors du premier accueil auprès de la mission, ils ne sont plus que 7% en cours de suivi. La demande d'orientation diminue de moitié au fur et à mesure du suivi alors que la demande en « vie sociale et logement » est multipliée par 5. En matière de logement justement, 28% des jeunes sont encore en situation d'hébergement précaire.

La politique du gouvernement en questionLa politique gouvernementale a été évoquée lors de cette assemblée générale, notamment à propos des « Emplois d'avenir ». Alain Juppé a rappelé à cette occasion les bons résultats de la CUB à cet égard, bien que le nombre de contrats « Emploi d'avenir » signés reste inférieur à l'objectif fixé. De plus, la nature de ceux-ci est différente du projet originel. Tel que le présente encore le Conseil Général de la Gironde, les contrats d'avenir sont conclus pour au moins deux ans, et peut être prolongé d'un an. Cependant, une série d'arrêtés préfectoraux ont réduit la durée minimum des contrats à 12 mois, en même temps qu'ils les ouvraient au secteur marchand. Si cela a permis une progression du nombre de signatures de « contrats d'avenir », il convient donc de rappeler qu'il s'agit de plus en plus de contrats précaires à temps partiel.

Une situation mitigée donc, alors que le chômage des jeunes a progressé de 9.1% à Bordeaux (10.3% en Gironde) et qui ne devrait pas s'éclaircir rapidement. Ainsi, la municipalité de Bordeaux, qui est un employeur majeur de la CUB, a récemment été épinglée par une enquête du magazine « Le Point » pour ses effectifs jugés « trop nombreux ». La même enquête plaçait Bordeaux en dixième position des « villes les mieux gérées de France ». Une situation dont Alain Juppé, en habit de maire, a assumé devoir tenir compte. C'est un important vecteur d'emploi qui, s'il venait à se trouver gelé, assombrirait les perspectives.

Jonathan Roger
Par Jonathan Roger

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
836
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !