Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/06/21 : L’arrondissement de Nontron (24) aura bientôt un nouveau représentant de l’État. Par décret du président de la République en date du mercredi 16 juin, Pierre Bressolles a été nommé au poste de sous-préfet. Il remplace Nathalie Lasserre.

17/06/21 : Météo France vient de placer le département de la Gironde en vigilance ORANGE pour les risques d’orages et de pluie-inondation. Cette alerte est valable à partir de ce jour 16h00 jusqu’à vendredi 00h00.

17/06/21 : La kayakiste périgourdine Manon Hostens est qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo cet été sur trois bateaux, K4, K2 et K1. Les épreuves se dérouleront entre le 3 et le 8 août.

14/06/21 : La 65ème édition du Concours de Bordeaux s’est tenue du lundi 31 mai au mercredi 9 juin. 1 084 médailles ont été attribuées sur les 3 565 vins candidats soit 30,4%: 432 médailles d’Or, 454 médailles d’Argent et 198 médailles de Bronze. + d'info

10/06/21 : Au mois de mai, 334 projets en Nouvelle-Aquitaine ont été sélectionnés pour bénéficier de fonds européens pour un montant global de 56.2 millions d'euros. Parmi eux, 231 projets sont dans le cadre des programmes européens de développement rural.

09/06/21 : Dans le cadre du Mois des fiertés, le Département de la Gironde et les partenaires associatifs proposent des actions d'information et de dépistages gratuits du Sida (résultats en 30 min) samedi 12 Juin 2021, de 11h à 18h Placette Munich.

09/06/21 : Le CHU de Bordeaux lance sa plateforme de don en ligne sur le site don.chu-bordeaux.fr. Accessible à tous (particuliers, entreprises, associations) il permet de faire un don en ligne, au profit du CHU de Bordeaux, de manière totalement sécurisée. + d'info

31/05/21 : En Dordogne, l’ex-militaire recherché par les forces de l’ordre a été arrêté ce lundi. Il est blessé par balles. Il était recherché depuis dimanche après avoir tiré sur des gendarmes appelés pour des violences familiales à Lardin-Saint-Lazare (24).

28/05/21 : Le Conseil régional indique que les inscriptions aux transports scolaires pour la rentrée 2021-2022 s'ouvrent au 1er juin. L’inscription et le paiement peuvent être directement réalisés en ligne.+ d'info

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/06/21 | Tapisserie Manufacture Pinton de Felletin... à Hong Kong !

    Lire

    Spécialisée dans le tissage des tapis, tapisseries et moquettes, la manufacture Pinton dans la Creuse est l’une des entreprises les plus importantes du secteur de la tapisserie d’Aubusson. Afin de se développer, notamment vers l’international elle va construire un nouveau bâtiment moderne et écologique à Felletin et elle va moderniser ses équipements afin d’améliorer sa productivité, sa qualité et sa réactivité. Pour consolider sa présence à l’international elle va également ouvrir une filiale à Hong Kong.

  • 18/06/21 | Gan a sa voie verte

    Lire

    La commune de Gan dans les Pyrénées-Atlantiques souhaite achever la réalisation de la voie verte de la vallée d’Ossau traversant son bourg. Les aménagements concernent les revêtements en dur, la sécurisation, la plantations et la signalisation. La continuité de cette voie verte sera assurée par le Conseil Départemental des Pyrénées-Atlantiques qui procède actuellement aux études de tracés en site propre pour rejoindre Buzy.

  • 18/06/21 | Deux-Sèvres: La Fromagerie des Gors s’agrandit

    Lire

    A Melle, dans les Deux-Sèvres, la Fromagerie des Gors produit le Chabichou du Poitou et le Mothais sur Feuille. Suite à la reprise de l’entreprise en janvier 2020, son objectif est aujourd’hui d’augmenter sa surface de production afin de répondre à la demande du client. Pour cela, elle va construire une extension de 140 m² à son bâtiment et acquérir des équipements de salage et de lavage.

  • 17/06/21 | Mérignac : dimanche dernier jour de vote pour le budget participatif !

    Lire

    Dans le cadre de son budget participatif, la Ville Mérignac (33)consacre une enveloppe de 350 000 euros pour réaliser les projets qui auront reçu le maximum de votes en ligne. Dans ce cadre, 51 projets aux thématiques diverses ont été proposés par les Mérignacais : éducation, environnement, numérique, jeunesse, culture, patrimoine, cadre de vie, mobilités... A ce jour près de 6000 votes ont été enregistrés sur le site dédié, pour ceux qui n'auraient pas encore voter, il ne reste plus que 4 jours pour découvrir et voter pour vos projets préférés! Rdv sur budgetparticipatif.merignac.com

  • 17/06/21 | Corrèze : Des Tiny House au Castang

    Lire

    Suite à la reprise de Tiny Eco.Rrèze, les nouveaux repreneurs souhaitent développer une nouvelle activité : la construction et la vente de tiny house, les mini-maisons roulantes fabriqués uniquement avec des produits locaux. Au coeur de ce projet, l’approche écologique avec des toilettes sèches, un traitement des eaux grises par phytoépuration notamment. Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir ce projet à hauteur de 8 000 €.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Mobilité et handicap: Pau innove avec la plateforme solidaire Mon copilote

06/12/2017 | L'agglomération paloise teste une nouvelle solution de mobilité innovante et solidaire à destination des personnes âgées ou en situation de handicap. Son nom : Mon Copilote.

L'équipe de la plateforme mon-copilote.com au côté de Nicolas Patriarche et Patricia Wolfs, vice-président et élue de la Communauté d'agglomération Pau Béarn Pyrénées

Ce mardi 5 décembre marquait la Journée internationale du bénévolat. Nicolas Patriarche et Patricia Wolfs, vice-président et élue de la Communauté d'agglomération Pau Béarn Pyrénées ne pouvaient tomber mieux pour présenter « Mon Copilote », nouvelle solution de mobilité à destination des personnes âgées et des personnes handicapées. En effet, le système, créé par la start up du même nom, repose sur le geste solidaire de personnes valides. Mon-copilote.com est une plateforme permettant de mettre en relation une personne à mobilité réduite et une personne valide pour partager un trajet, quel qu'il soit. Une sorte de « blablacar », pensé pour favoriser la mobilité de tous. Détails avec sa créatrice Anne Keisser, et son équipe.

« L'enjeu de la plateforme Mon Copilote est de simplifier les déplacements des personnes à mobilité réduite en cassant les barrières techniques ou psychologiques qu'elles peuvent avoir comme par exemple la crainte de l'extérieur ou une première mauvaise expérience des transports en commun », explique Anne Keisser. Elle qui a grandi au côté d'une sœur jumelle handicapée mentale, sait de quoi elle parle : « Améliorer la mobilité des personnes ayant un handicap physique ou mental, c'est améliorer leur inclusion dans la société. Faire que ces personnes ne soient pas isolées ». Une proposition qui touche aussi les personnes âgées précise la jeune femme qui a co-fondé la start-up il y a tout juste 2 ans. Initialement baptisée Handivalise, pour les seuls déplacements longue distance, la start up renommée récemment, vise désormais aussi les déplacements réguliers et de proximité. Après un lancement à Clermont-Ferrand, c'est donc à Pau que se déploie une deuxième expérimentation jusqu'au 30 mars.

En voiture, en bus ou à pied
« Notre objectif est de créer une communauté d'environ 50 « Pilotes », que sont les personnes handicapées ou âgées, car ce sont elles qui décident leur destination et environ 200 « Co-pilotes » bénévoles (les personnes valides, ndlr) qui puissent s'engager en fonction de leur emploi du temps, pour partager un trajet avec une personnes à mobilité réduite ». A chacun de s'inscrire sur la plateforme www.mon-copilote.com, et ainsi être mis en relation par un système d'alerte. Autre solution appeler au 06 09 99 88 41.
Pour les volontaires accompagnants il n'y a pas de barrière ni d'obligation de régularité. « Ils peuvent proposer un trajet quotidien, ou un déplacement plus exceptionnel sur leur temps libre. Et tous les modes d'accompagnement sont possibles : un trajet en voiture, mais aussi un accompagnement de la personne à mobilité réduite à pied, ou encore en bus, pour dépasser une crainte de se déplacer seul ». Avec l'objectif de mobiliser 200 accompagnés, l'idée est de permettre au « réseau » Mon copilote de fournir un service le plus flexible possible aux personnes âgées ou handicapées qui souhaiterait en bénéficier. Un service solidaire et donc gratuit. Les accompagnés ne paient pas et côté accompagnateurs, la seule « rétribution », « qui est plutôt un encouragement » note Nicolas Patriarche, c'est un cumul de points permettant d'avoir accès à un catalogue de cadeaux. Le financement du service est assuré par le Syndicat mixte des transport urbain (SMTU) de Pau à hauteur de 68 000 €, précise son président.

Un couple pilote copilote, Mon copilote

Une formation de sensibilisation au handicap
Si aucune compétence n'est requise pour être accompagnateur, la startup propose tout de même une formation de 3h, pour aborder les problématiques liées aux principaux handicaps et à la vieillesse. Durant ces cessions sont également organisées des mises en situation de handicap de personnes valides. Parcours dans un fauteuil, déplacement avec un bandeau sur les yeux ou un chien guide... une manière de mieux appréhender les gênes liés au handicap, et donc mieux cerner les besoins ou attentes de la personne que le co-pilote va accompagner.
Une offre qui vient donc en complément de ce que propose déjà Idelis le réseau de transport de l'agglomération paloise, qui s'inscrit ici en partenaire de l'initiative mettant ses locaux à disposition pour les formations. Un nouveau service qui démarre sur les chapeau de roue puisque à peine lancé, une vingtaine de pilotes et de co-pilote s'étaient déjà inscrit sur la plateforme, et une première formation avait déjà été assurée. La prochaine est prévue ce samedi 9 décembre dans les locaux Idélis avenue Larribau à Pau. (inscirption en ligne )


Plus infos :

Plateforme : www.mon-copilote.com
Page Facebook

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
30956
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !