18/12/17 : Alain Juppé et plusieurs maires dont Martine Aubry réclament le soutien de l'Etat car "2017 s’achève sur une hausse massive de la demande d’asile et de nouveaux arrivants mettant sous une extrême tension les politiques publiques (...) classiques"

17/12/17 : "Avant si j'était vieux", théâtre, musique et bien vieillir, voici le mélange détonant que les caisses de retraite d’Aquitaine proposent de découvrir gratuitement. La prochaine représentation a lieu le 19 décembre à 15 h à Bergerac au centre culturel.

15/12/17 : Futuroscope : le président du directoire Dominique Hummel a annoncé dans La Nouvelle République qu'il allait quitter ses fonctions en mars prochain.

14/12/17 : Depuis ce 12 décembre, la FRSEA Sud Ouest a de nouveaux contours. Regroupant désormais les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine elle représente 25 départements. Le même jour, Philippe Moinard en a été élu à la présidence.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/12/17 | ProFilBio, la revue sur l’agriculture biologique

    Lire

    Destinée à informer et faciliter l’appropriation des techniques et pratiques de l’agriculture biologique ou alternatives, la nouvelle revue trimestrielle ProFilBio est constituée d’articles de fond sur des techniques de production et de transformation utilisées en bio comme en conventionnel. Celle-ci disponible gratuitement sur abonnement, et exclusivement sous format numérique. A retrouver sur www.nouvelle-aquitaine.chambres-agriculture.fr

  • 15/12/17 | Les radicaux de gauche Nouvelle Aquitaine...

    Lire

    Après la récente fusion du Parti Radical de Gauche et du Parti Radical Valoisien au sein "d’une nouvelle structure baptisée « Mouvement Radical » dans laquelle ils ne se reconnaissent pas totalement les élus Radicaux de Gauche du Conseil régional ont souhaité prendre leurs distances avec ce contexte politique national. Ainsi Soraya Ammouche-Milhiet, Benoît Biteau, Régine Marchand, Francis Wilsius,réaffirment leur place au sein de la majorité d’Alain Rousset et gardent leurs distances avec les jeux politiques des appareils nationaux, partageant des valeurs communes autour du triptyque républicain et de la Laïcité."

  • 15/12/17 | La Charente-Maritime toujours en manque d'eau

    Lire

    Au vu de la situation hydrologique actuelle et de l’absence de pluviométrie, le préfet de la Charente-Maritime a décidé de prolonger l'arrêté en date du 31 octobre 2017 jusqu’au dimanche 14 janvier 2018 inclus. Le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des retenues d’eau à usage d’irrigation agricole et tous les plans d’eau est interdit sur tous les bassins de gestion de Charente-Maritime (sauf bassin Charente aval) pour les remplissages par prélèvement superficiel.

  • 15/12/17 | Martin Leÿs délégué régional EDF en janvier 2018

    Lire

    Benoît Thomazo délégué régional d'EDF en Aquitaine puis Nouvelle Aquitaine depuis 4 ans passera le relais en janvier prochain à Martin Leÿs. Celui-ci, jusque là directeur du dialogue social au sein du groupe, présidait le Comité central d'entreprise et le Comité européen ainsi que le Fonds "Agir pour l'emploi" d'EDF qui soutient les projets portés par les associations d'insertion. Martin Leÿs avait été en 2002 directeur de cabinet de la délégation d'Aquitaine à Bordeaux avant de devenir conseiller social auprès de François Roussely et de diriger depuis la Chine le développement Asie d'EDF pendant six ans.

  • 15/12/17 | Asphodèle, le plus bio des salons revient à Pau

    Lire

    Plus grand et plus ancien salon des produits bio du Sud ouest, Asphodèle, est de retour, du 15 au 17 décembre, au Parc des expositions à Pau pour sa 22ème édition. Résolument engagé pour la planète et le bien être, il se dédié à la bio et aux nouvelles façons de vivre et de consommer, à travers cette année plus de 220 exposants. Des artisans, producteurs, viticulteurs, créateurs, entreprises de transformation triés sur le volet. Au programme aussi de nombreuses animations et conférences qui évoqueront notamment les OGM, l'agriculture bio, l'éco-construction ou encore les semences libres.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | "Mon grand ancêtre... gouverneur militaire de la Nouvelle France" - les Franco-québecois à la quête de leurs origines

17/05/2008 |

Quebec

M Pierre-Edouard de Courcelles de Bourg-sur-Gironde et Mme Christiane Granger de Boissel demeurant Bordeaux semblent avoir peu en commun. Cependant, c'est un lien particulier qui les a réuni ces derniers jours à Bordeaux, devant le voilier « Bélem ». C'est de Québec dont il s'agit, ou plutôt des ancêtres de M de Courcelles et Mme de Boissel, qui ont écrit les plus grandes pages de l'histoire de la Nouvelle France, comme on l'appelait à l'époque.

Cette rencontre a gagné une dimension tout-à-fait singulière, grâce au 400ème anniversaire de la fondation du Québec dont les festivités ont bel et bien démarré le 16 mai avec l'arrivée du premier ministre québecois, Jean Charest, à Bordeaux. C'est donc en 1608, le 3 juillet, que Samuel de Champlin fonde la Nouvelle France. Il semblerait qu'à l'origine, suivant le souhait d'Henri IV, Québec devait devenir une terre de prédilection pour les familles huguenotes de protestants français, qui fuyaient la persécution dans l'Hexagone. Cédée ensuite aux Anglais en 1763, en échange des îles de la Martinique et de la Guadeloupe, l'ancienne « Nouvelle France » tombe quelque peu dans l'oubli, jusqu'au fameux « Vive le Québec libre! » du général De Gaulle en 1967 à Montréal. L'enthousiasme qui s'en est suivi des deux côtés de l'Atlantique, a donné naissance au plus vieux jumelage en France entre les villes de Bordeaux et Québec, ainsi qu'à la création de l'association France-Québec d'un côté et Québec-France de l'autre.

« Réveiller la mémoire des Français »
Mais ce 400ème anniversaire a bien failli passer inaperçu. Une première inquiétude fut suscitée par l'absence de quelconques festivités en 2004 en France, à l'occasion d'un autre 400ème anniversaire, celui de la fondation de l'Acadie à Port Royal. « On s'est dit que cela ne peut pas se passer comme ça avec Québec. » souligne William Biard de l'association France-Québec « Il faut réveiller la mémoire des Français. » Ceci étant d'autant plus important que comme le remarque M Biard « Nous sommes, à vrai dire, le même peuple. »

Difficile de prétendre le contraire, lorsque l'on constate que les quelques 7 millions de Québecois sont les descendants de 10 500 Français. Le décalage entre les deux nombres laisse cependant un peu perplexe « Que voulez-vous ? A l'époque, les couples faisaient même une vingtaine d'enfants. » affirme M Biard « Ce sont des données confirmées, retracées par les généalogistes. » Contrairement encore, à ce que l'on pourrait croire, ce ne furent ni les Normands ni les Basques qui comptaient parmi les plus nombreux pionniers du peuple québecois. « Ceux là c'était des marins et des soldats, donc ils étaient habitués aux grandes traversées ; mais les autres, une fois le voyage terminé, n'étaient pas prêts de le refaire en sens inverse, tellement le trajet était long et épouvantable. » rappelle M Biard.

Les célèbres ancêtres
On comptera donc parmi ces pionniers, des courageux venant de Gascogne, du Béarn, de Charente, de Vendée ou de Champagne. Mais l'histoire des célèbres ancêtres de M de Courcelles et Mme de Boissel, est celle de soldats. Daniel de Rémy de Courcelles par exemple, fut le premier gouverneur militaire de la Nouvelle France, de 1665 à 1673. Il pacifia le Canada pendant cette période, en arrivant jusqu'à Ontario, pour permettre une meilleure implantation des colons français. Il semblait cependant assez respectueux des Indiens « Il était le premier à pendre haut et court deux colons pour avoir tué des Indiens » rappelle M Biard. L'ancêtre deBordeaux - Quebec Christianne Granger de Boissel fut non moins célèbre pour ses exploits militaires. Né en 1661 à Villemarie (Montréal), Pierre Le Moyne d'Iberville devint un héros national grâce à ses victoires contre les Anglais à Terre-Neuve et à la Baie d'Hudson. Fondateur de la Louisianne en 1699, il est aussi célébré à Mobile où chaque année est organisée la reconstitution de son arrivée dans la ville.

Ce Québec qui ne laisse pas indifférent
Pour Christianne Granger de Boissel et Pierre-Edouard de Courcelles, ce sont maintenant plutôt des anecdotes de famille, qu'un sentiment de liens particuliers avec le Québec. M. de Courcelles n'est encore jamais allé au Québec par exemple et Mme de Boissel a appris sur son ancêtre il y a deux ans seulement, et ce, grâce à l'intérêt qu'y a porté son fils. « Je ne me sens pas québecois, mais c'est quelque chose qui me parle, j'y pense souvent. » remarque M de Courcelles. « Je suis allé une fois au Québec, en 1953, avant de traverser les Etats-Unis en scooter avec mon mari. » raconte Mme de Boissel « C'était assez drôle de découvrir du jour au lendemain que j'étais passée par la pays de mon ancêtre. »

Et la fête continue
« A travers des rencontres comme celle-ci, on veut retracer les itinéraires des pionniers du peuple québecois, pour lui faire découvrir une partie de son histoire. » explique M Biard. Cette initiative s'inscrit dans un programme très riche d'animations et d'événements liés aux 400 ans du Québec. Le samedi 17 mai notamment, le voilier Bélem partira de Bordeaux, avec, à son bord, 400 lettres d'écoliers bordelais destinés à leurs camarades québecois. Son arrivée à Québec est prévue un jour avant l'anniversaire, le 2 juillet. L'association France-Québec invite à participer à ces nombreux événements, dont plusieurs sont à retenir comme « Déguisez-vous XVIIIème » ou les héritages de « l'Indien généreux ».

Photo aqui: William Biard aux côtés de Mme de Boissel et de M.de Courcelles.

Piotr Czarzasty

Pour plus de renseignements :
05 5644 75 40 - w.biard@sudouest.com

Partager sur Facebook
Vu par vous
908
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !