Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Naïma Charaï et les droits des femmes à l’honneur sur o2 Radio

17/03/2013 | Parce que les droits des femmes méritent un peu plus qu'une journée dans l'année, o2radio a invité Courrier de Gironde, L’Echo des collines et Aqui.fr pour faire le point avec Naïma Charaï

Naïma Charaï, conseillère régionale déléguée aux Solidarités, à l’égalité femmes-hommes et à la lutte contre les discriminations,  Jean-Christophe Blancan pour o2 Radio

Ce jeudi 13 mars, sur les ondes d’O2 radio, l’émission «Question d’actualité-4 médias» proposait un retour sur la journée internationale des droits de la femme. Au micro, l’invitée Naïma Charaï, conseillère régionale déléguée aux solidarités, à l’égalité femmes-hommes et à la lutte contre les discriminations a ainsi pu revenir, sans mâcher ses mots, sur les initiatives de la Région en matière d’égalité des sexes et évoquer le rôle de l’Agence Nationale pour la Cohésion Sociale et Egalité dont elle est la Présidente depuis le mois d’octobre dernier.

Après un retour sur la table ronde « Le pouvoir a-t-il un sexe ? » organisée le 8 mars dernier au Rocher Palmer par le Conseil régional (voir notre article), Naïma Charaï, s’est appliquée à détailler l’éventail des actions de la Région Aquitaine en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes. Concernant le champ professionnel, elle cite par exemple, «la récente convention signée en février dernier entre Najat Vallaud Belkacem, la Ministre aux Droits des femmes, la Région et le Rectorat», qui met en place un certain nombre d’actions pour permettre l’égalité. Autre exemple: «un travail en cours autour de l’orientation pour favoriser l’accès des femmes à des filières dites masculines».

"Encore loin du compte et de la parité"Mais l’égalité entre les sexes c’est aussi «des actions en matière de contraception»; d’où, le lancement à la rentrée 2012 du «Pass contraception» dans les zones rurales les plus éloignées des centres de planification, soit 19000 jeunes concernés. Enfin tenant à rappeler qu’en France, chaque année, «c’est 50 000 mariages forcées, 75000 viols déclarés, 1 femme qui meurt tous les 2,5 jours sous les coups de son conjoint, 25% de salaire en moins à compétences et fonctions égales», Naïma Charaï souligne qu’aux nombres des actions régionales, il y a aussi «l’accompagnement des associations qui œuvrent au jour le jour pour la défense des droits des femmes».
Si elle estime que «les régions ont toujours été avant-gardistes», l’élue voit d’un très bon œil, «la nouvelle dynamique en matière d'égalité hommes femmes depuis l’élection de François Hollande». Mise en place d’un Gouvernement paritaire, «une première historique», réinstallation d’une Ministre des droits des femmes, «de plein exercice» insiste-t-elle, ou encore l’annonce d’un programme de mesures pour plus d’égalité, sont pour elle, autant de raisons de se réjouir. Pour autant, elle le reconnaît volontiers, «l’édifice n’est jamais assez solide»; «on est encore loin du compte et de la parité» tant en politique, dans le monde culturel, entrepreneurial, ou médiatique. Des médias qui selon elle, ont une responsabilité qu’ils sont loin d’assumer (voire qu’ils évitent…) dans la déconstruction des stéréotypes.

"L'indigence de l'Etat dans certains quartiers"Autre combat de Naïma Charaï, cette fois à la Présidence de l’ACSé: la cohésion sociale et l’égalité des chances ciblant plus particulièrement les habitants des banlieues. Dans ce domaine, elle insiste : «on est loin du cliché du jeune avec sa casquettes qui tient les murs». «La situation est extrêmement grave en terme de cohésion de notre société: 22% de la population est au chômage, 26% des familles sont monoparentales, pour 15% au niveau national, et il y règne une très grande précarité et pauvreté… Mais à côté de ce tableau très noir, il y a une grande vitalité, une pulsion de vie entretenue par des associations qui œuvrent pour le maintien de la cohésion sociale.»
Et le rôle de l’ACSé, c’est notamment de «maintenir vivant» ce tissu associatif en accompagnant 7000 de ces associations. Mais l’ACSé, œuvre aussi auprès de 120 000 enfants à travers des programmes pour la réussite éducative, soutient 13 000 créateurs ou repreneurs d’entreprises, et travaille également sur la prévention de la délinquance et des violences faites aux femmes. Autre chantier de l'Agence, la prévention et les luttes contre les discrimination, qui devrait, selon Naïma Charaï, aboutir à un certain nombre d'annonces, au cours de l'été, par le Ministre délégué à la Ville, François Lamy.
Au total, un budget de 350 000€, qui vient «en plus du droit commun», mais qui n’empêche pas la Présidente de l’agence de dénoncer haut et fort «l’indigence de l’Etat dans certains quartiers», en matière d’accès aux soins ou à l’emploi notamment.

Emission à réécouter sur o2radio (91.3): lundi 18/03/2013 de 16h à 17h et mercredi 20/03/2013 de 9h à 10h
ou en podcast sur http://91.121.176.26/o2_radio/emission_question_dactualite.html   jusqu'au jeudi 21 mars

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
862
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !