Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/06/21 : La 65ème édition du Concours de Bordeaux s’est tenue du lundi 31 mai au mercredi 9 juin. 1 084 médailles ont été attribuées sur les 3 565 vins candidats soit 30,4%: 432 médailles d’Or, 454 médailles d’Argent et 198 médailles de Bronze. + d'info

10/06/21 : Au mois de mai, 334 projets en Nouvelle-Aquitaine ont été sélectionnés pour bénéficier de fonds européens pour un montant global de 56.2 millions d'euros. Parmi eux, 231 projets sont dans le cadre des programmes européens de développement rural.

09/06/21 : Dans le cadre du Mois des fiertés, le Département de la Gironde et les partenaires associatifs proposent des actions d'information et de dépistages gratuits du Sida (résultats en 30 min) samedi 12 Juin 2021, de 11h à 18h Placette Munich.

09/06/21 : Le CHU de Bordeaux lance sa plateforme de don en ligne sur le site don.chu-bordeaux.fr. Accessible à tous (particuliers, entreprises, associations) il permet de faire un don en ligne, au profit du CHU de Bordeaux, de manière totalement sécurisée. + d'info

31/05/21 : En Dordogne, l’ex-militaire recherché par les forces de l’ordre a été arrêté ce lundi. Il est blessé par balles. Il était recherché depuis dimanche après avoir tiré sur des gendarmes appelés pour des violences familiales à Lardin-Saint-Lazare (24).

28/05/21 : Le Conseil régional indique que les inscriptions aux transports scolaires pour la rentrée 2021-2022 s'ouvrent au 1er juin. L’inscription et le paiement peuvent être directement réalisés en ligne.+ d'info

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/06/21 | Covid-19 : indicateurs en baisse mais vigilance maintenue

    Lire

    Sur la semaine 22, du 31 mai au 6 juin, le taux d’incidence baisse en Nouvelle-Aquitaine mais il reste au dessus du seuil d’alerte (52,6/100 000 hab contre 71,8/100 000 hab semaine 21). Le taux de positivité baisse également (2%) et reste sous le seuil d’attention des 5 %. Une diminution est observée dans tous les départements sauf en Creuse où ce taux est stable (0,9%). Au 8 juin, 2 791 137 Néo-Aquitains ont reçu au moins une dose de vaccin (46,5 %) et 1 460 300 ont reçu les 2 doses (24,3 %). Au regard de l’allègement progressif des mesures et du risque de relâchement possible, l'ARS appelle à une "vigilance toujours de mise".

  • 14/06/21 | Les fruits et légumes en fête à Saint-Médard-en-Jalles

    Lire

    A l’occasion de la Fête nationale des fruits et légumes frais, la ville de Saint-Médard-en-Jalles (33) a décidé jusqu'au 18 juin de faire découvrir ou redécouvrir ces produits aux enfants et à leurs parents grâce à des conseils, des astuces ou encore des recettes. Pour cela, des menus spéciaux seront notamment proposés dans les écoles ainsi qu’un menu frais sur le site de la ville.

  • 14/06/21 | Rénovation énergétique : la Région soutient l'habitat social

    Lire

    Soliha Landes, à Dax, va bénéficier d’une aide de 146 620 euros de la Région Nouvelle-Aquitaine afin de rénover énergétiquement ces logements sociaux. Ce soutien intervient dans le cadre d'un programme régional ayant pour objectif la création d'un réseau unique de Plateformes de la rénovation énergétique afin de proposer un guichet unique pour tous les ménages.

  • 14/06/21 | Un village intergénérationnel à Lachaise (16)

    Lire

    L’association Valfontaine Village est propriétaire d’un site comprenant une exploitation agricole et une résidence familiale notamment. L’association souhaite réhabiliter le site pour le transformer en village intergénérationnel où les anciens bâtiments vont permettre aux familles de s’impliquer dans le quotidien des aînés et de partager des moments familiaux. Les terrains agricoles vont servir pour un pôle d’activités intergénérationnelles.

  • 11/06/21 | Tonneins : le pôle de santé parie sur la télémédecine

    Lire

    L’association du pôle de santé du tonneinquais en Lot-et-Garonne regroupe une équipe de médecins, infirmiers, sages-femmes, orthophonistes et psychologues. Afin d’apporter aux patients une réponse médicale rapide et efficace, l’association souhaite développer la télémédecine grâce notamment à un partenariat avec la clinique Saint-Hilaire Esquirol. Pour cela, elle va acquérir du matériel connecté comme des stéthoscopes, échographes ou encore ECG.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | « Nos aînés confinés » (1/5) : Linestie, pour garder le lien

14/04/2020 | Linestie est une plateforme de communication qui permet aux familles de résidents d’établissement d’accueil de garder le lien…

Linestie, plateforme de communication

Toute cette semaine, la rédaction d’@qui ! a décidé de donner un coup de projecteur aux initiatives en direction des séniors afin de garder le lien avec ces derniers en cette période de confinement. Aujourd’hui, zoom sur Linestie, une plateforme de communication qui permet aux établissements accueillants des personnes dépendantes telles que les Ehpad, de poster sur cet outil des photos et autres documents afin de donner des nouvelles aux familles qui ne peuvent pas visiter leurs proches. Et inversement, les familles peuvent envoyer des messages. Linestie est née en 2016 sous l’impulsion d’Aurélie Thévenet. Entretien…

@qui ! : Pourquoi avoir créé Linestie ?
Aurélie Thévenet :
En 2014, j’étais bénévole chez UFC Que Choisir. Les membres de l’équipe menaient alors une enquête sur les Ehpad. Ces derniers m’ont demandé de me rendre dans ces établissements hospitaliers pour personnes âgées dépendantes pour poursuivre l’enquête afin d’établir un classement de ces lieux. A cette époque, j’y allais un peu à reculons, nourrie de préjugés. En poussant la porte, là, j’ai découvert un véritable espace de vie. Quotidiennement, des animateurs proposent des ateliers en tout genre, des interactions se créent alors entre les participants-résidents. Des petits salons sont érigés spécialement pour faciliter les jeux entre les personnes.
Un jour, en discutant avec des directeurs d’Ehpad et des familles j’ai compris qu’il manquait un lien de communication entre ces deux parties. En effet, les directeurs regrettaient que les familles ne s’intéressent pas assez à la vie dans l’Ehpad et, en face, les familles déploraient le manque de communication et de nouvelles venant de ces établissements. Etant dans la communication de par ma profession initiale, chargée de communication, je me suis alors dit qu’il fallait créer un outil qui mette en lien les familles et les ehpad. D’où la création de Linestie.

@ ! : Quel est l’esprit de Linestie ?
A. T. :
Notre ambition première est de rapprocher les familles, les résidents et la structure d’accueil. Vous l’aurez compris donc, Linestie se compose de valeurs humaines et de bienveillance. Grâce à cette plateforme, nous souhaitons également valoriser le personnel soignant dans son travail en mettant en avant ses bonnes pratiques, ses méthodes d’accompagnement et sa bienveillance.

« Une plateforme intuitive, ergonomique et facile d’utilisation »
@ ! : Comment fonctionne cette plateforme de communication ?
A. T. :
Le personnel de la résidence peut intégrer sur ce site ses événements, des photos de résidents, des informations relatives à la structure. Les familles, elles, peuvent ainsi découvrir quotidiennement la vie de la structure et le bien-être de leur proche. Pour bénéficier de ce service, l’établissement doit s’acquitter d’un abonnement mensuel. Son coût est dérisoire et est proportionnel au nombre de lits. Véritablement notre ambition n’est pas de nous enrichir, nous souhaitons contribuer à la perduration de ce lien entre résidents et familles.
Une fois l’abonnement souscrit, un ou plusieurs contributeurs sont identifiés et formés à son utilisation. Une fois cette étape passée, nous donnons à chaque résident et chaque membre un compte pour se connecter et avoir accès aux informations de la résidence. Notre plateforme s’active très rapidement. En deux jours, elle est opérationnelle. Aussi, nous l’avons conçue pour être ergonomique et intuitive afin que tout un chacun puisse l’utiliser facilement.

@ ! : Depuis le début du confinement, les familles ne sont plus autorisées à se rendre dans les établissements d’accueil. Votre outil peut être considéré comme vital à l’heure actuelle ?
A. T. :
C’est exactement ce que m’a confié une directrice d’établissement il y a quelques jours de cela. En effet, c’est une terrible période et pour les résidents et pour les familles. Les résidents ne peuvent plus déjeuner dans la cantine, ils sont cloîtrés dans leur chambre et en plus de cela ils ne reçoivent plus leur famille. Ils se sentent encore plus isolés. C’est vraiment très difficile. C’est vrai que Linestie allège un petit peu cette période en permettant aux familles d’avoir des nouvelles et aux résidents de recevoir des messages de leurs proches. C’est pour cette raison également que nous mettons à disposition gratuitement notre plateforme pour aider les établissements d’accueil à maintenir le lien avec les familles.

@ ! : Vous l’avez dit, Linestie est un outil valorisant les actions du personnel soignant. Qu’en dit concrètement justement ce même personnel ?
A. T. :
Ils sont très heureux. Je reçois un grand nombre de témoignages de satisfaction. Par exemple, la directrice d’un Ehpad à Eysine estime que « Linestie est un super support de communication qu’[elle] essay[e] d’exploiter au mieux en cette période de crise inédite pour maintenir le lien avec les familles. Les salariés de l’Ehpad sont bien évidemment très mobilisés ». De son côté, la directrice adjointe d’un établissement de Bordeaux qualifie de très « intuitive » notre plateforme. « Les bénévoles et familles s'en servent de plus en plus. C'est un outil formidable, qui répond à notre soucis (encore plus actuel en période de crise sanitaire) de pouvoir communiquer régulièrement ». Et puis, du côté des animateurs, Delhia, animatrice à l’Ehpad Fontaudin à Pessac explique que grâce au site « c'est un échange clair et lisible par tous [qui s’installe], et en ce temps de crise sanitaire, Linestie nous permet de communiquer rapidement sur la vie de l'établissement. Accessible à tous, il s'adapte au besoin de chacun, soit en lisant les communiqués ou en regardant les photos. La messagerie permet également de développer un autre axe de lien avec les familles ». Et justement, dernièrement, des animateurs ont demandé à posséder un compte afin de se connecter de chez eux pour avoir des nouvelles des résidents.

« Perdre son mot de passe c’est perdre le lien avec son proche »
@ ! : Et du côté des familles, quel retour avez-vous ?
A. T. :
Et bien le son de cloche est le même. Je viens de recevoir un message d’Adeline D. qui me remercie pour la plateforme en m’écrivant « Bravo pour cette initiative. » Ou encore, hier, un témoignage de Christel C. qui souhaitait remercier l’établissement « d'avoir pris le temps de faire prendre l'air à [sa] belle-mère, elle a l'air contente sur les photos postées et nous nous en réjouissons ». Enfin, il y a quelques jours de cela, Viviane qui a remercié et encouragé toute l’équipe de l’établissement en écrivant ces quelques mots « bonjour et BRAVO à toute l'équipe "des arbousiers " et du personnel qui mettent leur vie" en danger " pour soigner les membres de nos familles ! C'est dur pour nous de ne pas pouvoir leur rendre visite. D'où ma demande… Serait-il possible de prendre une photo récente de ma maman et me la mettre sur "Linestie" ça me permettrait de la voir au moins virtuellement ! Je vous en remercie d'avance et encore bravo pour ce que vous faites ! »

@ ! : Aujourd’hui, combien d’établissements disposent de Linestie en France ?
A. T. :
A l’heure actuelle, 45 établissements, de Bayonne à Niort en passant par Vatan dans l’Indre et Versailles ont adopté Linestie. Nous ne nous sommes pas posés de limites en termes de nombre d’établissements. Et nous ne sommes pas présents qu’en ehpad. En effet, nous travaillons également avec des IME, des Instituts Médico-Educatifs, ainsi que des MAS, des Maisons d’Accueil Spécialisées, et quelques résidences séniors même si notre cible reste les établissements pour personnes dépendantes jeunes ou moins jeunes.

@ ! : Votre startup a vu le jour en 2016. Votre premier abonnement a été signé en décembre 2017. Combien de collaborateurs dénombrez-vous aujourd’hui ?
A. T.
 : Linestie est hébergée dans la pépinière d’entreprises Le Campement basée à Darwin à Bordeaux. Pour mener à bien notre mission, je me suis entourée d’un graphiste, d’un développeur web et d’une personne qui répond au message. Nous sommes donc quatre. Notre objectif est vraiment d’apporter notre savoir-faire pour aider ces structures à communiquer.
Moi, en tant que fondatrice, je travaille 7j/7 pour répondre à toutes les sollicitations. Si le dimanche soir je reçois un message d’une famille qui a perdu son mot de passe pour accéder à la plateforme, je lui réponds immédiatement, car il faut bien comprendre que ce n’est pas qu’un simple message de demande c’est un message de détresse, perdre son mot de passe c’est perdre le lien avec son proche…

Et demain nous continuons notre feuilleton « Nos aînés confinés » avec l’action de deux bailleurs sociaux Domofrance et Mesolia en direction de leurs locataires séniors.

Les autres articles de notre feuilleton « Nos aînés confinés » :

« Nos aînés confinés » (2/5) : Les bailleurs sociaux à l’écoute

« Nos aînés confinés » (3/5) : leur parole sur les ondes

« Nos aînés confinés » (4/5) : les aides à domicile aux petits soins

« Nos aînés confinés » (5/5) : Jeanne et André Moreau confinés mais pas seuls

 

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Linestie

Partager sur Facebook
Vu par vous
4538
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !