Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/05/20 : La crise sanitaire est passée par là: la Commission et sa présidente Mme Von der Leyen annoncent un plan de relance de 750 milliards empruntés sur les marchés pour renforcer le budget de l'Union.Préalable: obtenir l'accord des 27 pour ce New Deal "fédéral

29/05/20 : Municipales : A Melle (79), la liste menée par Sarah Klingler ayant obtenu la majorité absolue (28 voix) au premier tour, le conseil a été installé hier, avec 9 postes d'adjoints créés, avec Jérôme Texier et Favienne Manguy comme 1er et 2e adjoints.

27/05/20 : Les 11 Clowns Stéthoscopes organisent une "déambulade festive" aux fenêtres des patients qu’ils ont l’habitude de côtoyer au CHU de Bordeaux à l'Hôpital des enfants afin de renouer le lien physique rompu par le confinement, le 29 mai dès 15h00.

26/05/20 : Le Conseil municipal de Libourne a réélu à sa tête Philippe Buisson. Laurence Rouède se voit confier la délégation de 1ere adjointe, déléguée à la coordination des activités municipales, aux ressources humaines, à l’urbanisme et au foncier.

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

25/05/20 : Les hospitaliers du CHU Pellegrin à Bordeaux sont en grève illimitée depuis le 22 mai sur préavis de SUD Santé. Un rassemblement de soutien est organisé le 26 mai devant l'hôpital.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/05/20 | Des esturgeons exotiques dans le Bassin d'Arcachon

    Lire

    Avec le débordement de cours d'eau du Sud Gironde les 10 et 11 mai 2020, des piscicultures dans les bassins du Ciron et de la Leyre ont été inondées laissant échapper des esturgeons sibériens et des esturgeons du Danube. Si l’espèce sibérienne pourrait a priori survivre sans se reproduire, les esturgeons sibériens emportés dans le Bassin d’Arcachon ne supportent pas la salinité des eaux. Ces deux espèces ne doivent pas être confondus avec l’esturgeon européen, protégé en voie de disparition. La prefecture demande donc aux pêcheurs de relâcher vivants tous les esturgeons qui seraient pris, quelle que soit l’espèce.

  • 30/05/20 | Dordogne : une hausse 24,2 % du nombre de demandeurs d'emploi en avril

    Lire

    La Dordogne voit son nombre de chômeurs s'envoler au mois d'avril. Pôle emploi a enregistré une hausse des inscrits en catégorie A, c'est à dire sans aucune activité, de 24,2 % en avril par rapport à mars 2020. En Nouvelle-Aquitaine, elle est de 27,4 %. C'est plus qu'au niveau national : cette hausse historique est de +22,6 %. Cela porte à 25 170 le nombre de personnes sans aucune activité en Dordogne. Le nombre d'inscrits en catégorie B et C (activité réduite) enregistre une forte baisse.

  • 30/05/20 | Plus de 48 000 salariés périgourdins en activité partielle

    Lire

    En Dordogne, 7390 entreprises ont établi une demande de chômage partielle, ce qui concerne 48 572 salariés actuellement. 1045 entreprises ont demandé des reports de charges fiscales, cela correspond à un montant de 9,4 millions d'euros. 14 487 entreprises ont sollicité le fonds de solidarité, cela représente une somme globale de 24,2 millions d'euros. Sur ces demandeurs, 64 % sont des entreprises individuelles et 24 % sont des SARL.

  • 30/05/20 | Bordeaux Métropole : des mesures pour le tourisme

    Lire

    Bordeaux Métropole vient d'adopter 11 mesures (550 000€) pour soutenir la filière tourisme, parmi lesquelles le financement (à 50%) du déficit d'exploitation "à venir" de l'Office de Tourisme et d'une campagne de promotion de la "destination Bordeaux", une réduction du prix du stationnement dans certains parkings souterrains pour les clients des hôtels, un délai de reversement de la taxe de séjour (dont la redevance passe de 2,5 à 5%) pour les hébergeurs ou l'exonération de "tout ou partie" des redevances d'occupation des pontons pour le tourisme fluvial.

  • 30/05/20 | Fonds d'urgence : 2154 dossiers pour Bordeaux métropole

    Lire

    Ce vendredi, dans un point consacré à l'économie, Bordeaux Métropole a précisé que 2154 dossiers avaient été traités dans le cadre de son fonds d'urgence (15,2 millions d'euros) aux entreprises de 1 à 5 salariés, pour un montant total distribué de 4,313 millions d'euros. Ils l'ont été principalement à des entreprises de services (39%), des cafés/hôtels et restaurants (30%) et des commerces (20%). L'essentiel de ces dossiers (1107) a été déposé par des entreprises bordelaises. Les entreprises peuvent encore déposer une demande d'aide jusqu'au 30 juin.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | « Nos aînés confinés » (3/5) : leur parole sur les ondes

16/04/2020 | L’association Prendre Soin du Lien et RCF Bordeaux donnent la parole aux responsables de résidences séniors, aux animateurs et aux résidents …

Résidence Services Séniors de Libourne

Toute cette semaine, la rédaction d’@qui ! a décidé de donner un coup de projecteur aux initiatives en direction des séniors afin de garder le lien avec ces derniers en cette période de confinement. Aujourd’hui, un focus est donné sur l’initiative de Christine Cocuelle, fondatrice de l’association Prendre Soin du Lien avec RCF Bordeaux. Ces deux structures ont créé l’émission radio « La Vie confinée des aînés », diffusée le samedi à 11h42 et le dimanche à 17h42 et qui donne la parole pendant trois minutes à des responsables d’établissements d’accueil, des animateurs et des résidents pour comprendre comment ils vivent leur confinement…

Chaque année, depuis 2016, l’association Prendre Soin du Lien organise la Mobil'Aînés®, une courte marche en binômes intergénérationnels qui a pour objectif de faire changer le regard sur la vieillesse et d'encourager la mobilité des âgés dans l'espace public. Cette année, confinement oblige, cette course programmée initialement le 15 mai à Mérignac a été annulée. De ce fait, « APSL a cherché d’autres moyens de faire connaître des initiatives positives développées en établissements et plus largement de donner la parole aux aînés, explique Christine Cocuelle, la fondatrice de l’association. Le contact a alors été établi avec RCF Bordeaux qui cherchait une idée pour participer aux actions mises en place pendant le confinement et aider les personnes isolées ». C’est ainsi que l’idée de chronique hebdomadaire est née. Ces émissions baptisées « La Vie confinée des aînés » donnent la parole aux aînés par l’intermédiaire de RCF Bordeaux afin qu'ils expliquent « comment ils vivent cette période inédite et anxiogène ».

Activités maintenues pour faire perdurer le lien
La première chronique diffusée les samedi 4 et dimanche 5 avril a donné la parole à Maxime Teulou, animateur au sein de l’Ehpad Louise Michel à Ambarès-et-Lagrave ainsi qu’à Marguerite Garriga, une résidente âgée de 88 ans. « Dès le début du confinement j’ai tenu à maintenir tout le programme d’animations, précise Maxime Teulon, à raison de trois séances par jour, une le matin et deux l’après-midi. Nous avons également maintenu les activités, les jeux en petit groupe, les animations musicales et culturelles, comme les répétitions de la chorale et la rédaction du journal sous une forme légèrement différente bien évidemment. En effet, nous allons dans les chambres, car il n’y a plus d’ateliers en groupe ». Dans cette période de confinement, le plus difficile à vivre pour tous les résidents est l’absence de visite de la famille. Du coup, Maxime et sa collègue Anna mettent en place des conversations en visioconférence via Whats App « afin de maintenir le lien avec les proches, une action indispensable et même vitale aujourd’hui ». Cette chronique a donc donné la parole également à Marguerite Garriga. Elle, vit « bien » ce confinement malgré l’enfermement quotidien dans sa chambre. « Je prends tous mes repas en chambre, précise-t-elle. Je réalise mes exercices de gym douce chaque matin et mes séances de kiné avec Julie quand elle est présente. Je joue aussi aux dominos avec une autre résidente au petit salon. Je participe également à des jeux de dés en salle d’activités avec l’animateur, je chante aussi avec Maxime dans ma chambre pour répéter avec la chorale. Bref, je suis très occupée et cela me plaît beaucoup ! »

La bienveillance des aides-soignants et des aides à domicile
Les samedi 11 et dimanche 12 avril, RCF Bordeaux et Prendre Soin du Lien, au cours de la chronique « la Vie confinée des aînés », ont ouvert les portes de la Résidence Service Seniors « Espace et vie » de Libourne en compagnie de la directrice Géraldine Houel Billy et d’Annie Szabo, une résidente âgée de 87 ans. « Au sein de la résidence, explique la directrice, nous avons organisé de manière très cadencée et progressive cette rentrée en confinement. Nous l’avons voulue la plus douce possible pour que les résidents puissent comprendre l’enjeu de cette mise en retrait social et en même temps qu’ils puissent vivre cette période de la manière la moins violente possible ». De ce fait, toutes les activités ont été maintenues avec Danny l’animatrice qui organise aujourd’hui des activités personnalisées et individuelles sur rendez-vous une à deux fois par jour si besoin pour les volontaires. Les animations sont diverses : des activités créatives, des lectures de livres, de l’écoute de musique, des sorties dans les espaces extérieurs de la résidence et de la création littéraire.
Au-delà de toutes ces activités qui permettent une certaine présence pour les résidents, « notre équipe de service à la personne continue de faire du portage de repas dans les appartements, de proposer des courses alimentaires. Nos aides-soignants et nos aides à domicile poursuivent également leur travail avec toute leur bienveillance plusieurs fois par jour pour s’assurer que tout le monde se porte bien, a un bon moral et que le confinement n’est pas trop pénible à vivre ». Annie Szabo est une résidente âgée de 87 ans. Au son de sa voix, l’auditeur comprend qu’elle vit bien le confinement. Du reste, Danny l’animatrice lui a demandé de réaliser un acrostiche sur le coronavirus. « Ce fameux virus, outre le fait qu’il se nomme coronavirus ravive de vieux souvenirs qui ont hanté nos aïeux et qui étaient pour nous peste noire, grippe espagnole, armée tueuse qui faisait vivre dans la terreur et isoler les pauvres gens, ruiner fermiers et paysans et frappaient sans aucun discernement », confie cette dernière sur les ondes.
La prochaine chronique « La Vie confinée des aînés » est à écouter sur RCF Bordeaux ( 88.9 pour Bordeaux et Libourne et 94.6 pour Arcachon), le samedi à 11h42 et le dimanche à 17h42 (possibilité de réécouter en podcast sur RCF Bordeaux).

Demain, nous poursuivons notre feuilleton « Nos aînés confinés » en compagnie d’Edouard Delorme, le président de l’UNA 47, l’Union Nationale de l’aide, des Soins et des Services au domicile de Lot-et-Garonne, qui parlera du travail quotidien des aides à domicile.

Les autres articles de notre feuilleton « Nos aînés confinés » :

« Nos aînés confinés » (1/5) : Linestie, pour garder le lien

« Nos aînés confinés » (2/5) : Les bailleurs sociaux à l’écoute

« Nos aînés confinés » (4/5) : les aides à domicile aux petits soins

« Nos aînés confinés » (5/5) : Jeanne et André Moreau confinés mais pas seuls

 

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Résidence Services Séniors de Libourne

Partager sur Facebook
Vu par vous
2119
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !