Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

27/05/19 : Résultats complets Bordeaux (33) : LREM 29,47%, EELV 21,54%, RN 9,40%, LR 9,02%, 8,49%, LFI 6,20%, G.S 4,21%

27/05/19 : Dordogne : Résultats définitifs : Participation : 58,28 % : RN : 25,15 %, LREM : 19,26 %, EELV : 11,38 %, LFI : 8,60 %, PS-LUG 7,45 % ; LR : 7,05 %, PC : 3,68 %, LDG Hamon : 3,62 %, DLF : 3, 50 %

27/05/19 : Résultats complets Bègles : EELV 21,69%, LREM 17,67%, RN 14,47%, LFI 10,63%, PS 9,20%

27/05/19 : Angoulême (16) : LREM : 24,05%, EELV : 17,02%, RN : 16,12%, PS-PP : 8,46%, LFI : 8,40%, LR : 7,68%, G.S : 4,79%. Taux de participation : 52,54%.

27/05/19 : Poitiers (86) : LREM : 23,25%, EELV : 19,97%, RN : 12,91%, PS-PP : 9,84%, LR : 7,61%, LFI : 7,42%, G.S : 4,65%. Taux de participation : 51,18%.

27/05/19 : Résultats complets Vienne (86) : RN 22,58%, LREM 21,78%, EELV 14,24%, LR 7,35%, PS 7,30%, LFI 6,58%, DBLF 3,63%, G.S 3,54%

27/05/19 : Résultats complets Libourne (33) : RN 23,20% 22,62% EELV 14,56% PS 7,80%, LFI 6,97%, LR 6,94%, G.S 3,58%

27/05/19 : Résultats complets Charente (16) : RN 25,56%, LREM 21,48%, EELV 12,23%, LFI 7,61%, LR 7,17%, PS 6,56%, DBLF 3,61%, G.S 3,54%

27/05/19 : Niort (79) : LREM : 26,28%, EELV : 18,34%, RN : 12,85%, PS-PP : 9,68%, LFI : 6,95%, LR : 6,16 %, G.S : 4,47%. Taux de participation : 49,20%.

27/05/19 : Deux-Sèvres, résultats départementaux définitifs : LREM : 23,62%, RN 20,64%, EELV : 14,09%, LR : 7,52%, PS-PP : 7,04%, LFI 6,16%, G.S : 3,63%. Taux de participation : 48,99%.

27/05/19 : Résultats Lot-et-Garonne : RN : 29,47 %, LREM : 19,17 %, EELV : 10,30 %, LR : 7,38 %, LFI : 6,70 %, PS : 6,11 %, , DBLF : 4,46 %, GS : 3,03 %, PC : 2,56, UDI : 2,39 %. Taux de participation : 50,20 %. Taux de participation : 55 %.

27/05/19 : Résultats complets Pau : LREM 27,39%, EELV 15,69%, RN 14,94%, PS 9,96%, LR 7,40%, LFI 6,35%, G.S 4%

27/05/19 : Charente-Maritime : résultats départementaux définitifs : RN 25,26%, LREM 22,60%, EELV 13%, RN 7,68%, LFI 6,60%

27/05/19 : La Rochelle : LREM 27,13%, EELV 18,79%, RN 14,38%, LFI : 7,55%

27/05/19 : Gaëtan Malange, maire LR de St Barthélémy d'Agenais "Crise des partis, enjeu écologique dont LR doit s’emparer, absence de ligne claire sur l’Europe, divisions internes... ce soir, la droite doit sérieusement s’interroger... Partons des territoires !"

27/05/19 : Landes résultats complets: LREM 22,95%, RN 21,29%, EELV 10,80%, PS 10,47%, LR 6,95%, LFI 6,88%, GS 4,23%

26/05/19 : Résultats complets Creuse (23) : RN 24,37%, LREM 18,28%, EELV 9,82%, LR 9,68%, LFI 8,89%, PS 6,97%, G.S 4,21%

26/05/19 : Résultats Tulle (19) : dans la ville de François Hollande, les résultats font office d'exception à la règle. RN : 18,5% ; LEREM : 18,4% ; PS : 14,2% ; EELV : 11,8% ; LFI : 7,7% ; LR : 7,4% ; PCF : 6,3% ; autres listes : 15,7%.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/05/19 | Réaction Sophie Borderie psdte PS du CD47

    Lire

    "En Lot-et-Garonne, les résultats enregistrés sont conformes aux résultats nationaux avec néanmoins une accentuation du vote d’extrême droite, comme cela était malheureusement déjà le cas en 2014. Localement, il est plus que jamais nécessaire de poursuivre notre combat pour la ruralité et pour l’équité territoriale. Bien souvent, celles et ceux qui subissent des injustices et vivent un sentiment de relégation trouvent refuge dans le vote extrême. Acteurs de la vie publique, nous avons tous un rôle à jouer dans ce combat. J’y prendrai toute ma part."

  • 24/05/19 | Coup froid sur le Festival "Biarritz en été"

    Lire

    Le maire, Michel Veunac, a appris avec stupéfaction -et une certaine colère- l’annulation de ce festival par ses organisateurs. Festival d'envergure faisant partie des nouveaux temps forts de l’été. Les organisateurs évoquent des raisons d’ordre financier pour justifier l'annulation soudaine de cette deuxième édition qui leur avait confiée. La Ville de Biarritz a donc décidé de réinscrire deux soirées supplémentaires des Jeudis de l’Océan en juillet et elle organisera un grand concert gratuit le 10 juillet à la Côte des Basques, en collaboration avec l'Atabal.

  • 24/05/19 | Le comblement du passage souterrain de la gare de Marmande sous tension!

    Lire

    Le 23 avril dernier, le passage souterrain permettant la liaison entre les quais de la gare de Marmande a été comblé de béton. Val de Garonne Agglomération et la Ville de Marmande sont vivement opposés à ces travaux effectués par SNCF Réseau sans aucune concertation préalable. Les deux collectivités ont interpellé la direction de SNCF Réseau pour qu’une réunion soit organisée et l’ont informée qu’elles répondraient défavorablement à tout appel de fonds dans l’attente de cette réunion.

  • 24/05/19 | Un patron périgourdin adopte une méthode originale pour recruter

    Lire

    Après l'échec de ses petites annonces à Pôle-Emploi et sur site internet LeBoncoin, Geoffroy Saguet, le patron de l'entreprise Horizons bois à Savignac les églises, en Dordogne, a posé un panneau sur la façade de son entreprise de charpente-menuiserie, pour attirer les candidats. Il recrute des ouvriers qualifiés, charpentiers et menuisiers, un couvreur, un chef d'équipe et un ingénieur, soit 10 postes au total. Il a reçu une trentaine de Curriculum Vitae en dix jours.

  • 24/05/19 | Elections européennes : La Rochelle favorise l'accès aux handicapés

    Lire

    Depuis mars 2019, les personnes majeures sous tutelle sont pour la première fois autorisées à voter. Depuis, la Ville de La Rochelle s’est associée à l’Association pour adultes et jeunes handicapés (APAJH) pour leur favoriser l'accès à ce premier scrutin du 26 mai. Des membres de l’Association Valentin Haüy et du Relais handicap de l’Université de la Rochelle seront présents avec une grille d’observation pour faire le point sur les aménagements en place et les évolutions possibles.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Nouvelle-Aquitaine : le sport pour mieux se porter

25/04/2019 | Le Conseil régional, la Direction régionale de la Jeunesse et des Sports et l'Agence Régionale de Santé ont dévoilé leur stratégie sport et santé le 23 avril.

Lancement stratégie sport santé bien être

Les trois entités régionales ont dévoilé leur plan d'action à l'horizon 2024 le 23 avril dernier au sein de la Faculté des Sports de Bordeaux. La précédente stratégie, 2013-2018, était intégrée dans les anciennes régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes. La stratégie sport, santé et bien-être 2019-2024 est le fruit de plusieurs années de collaboration entre l'Agence Régionale de Santé, le Conseil régional et la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale. Ce plan d'action en quatre axes marque également la fin de la période de transition qui a suivi la réforme territoriale.

La pratique sportive plus que jamais au service de la santé ! Le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, l’Agence Régionale de Santé et la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS) ont dévoilé ce mardi leur stratégie 2019-2024 « Sport, Santé, Bien-être ». Cette dernière marque la fin de la transition dans laquelle sont engagées les trois institutions depuis la réforme territoriale, et signe ainsi le début d’une action coordonnée à destination de tous les néo-aquitains. Cette stratégie fait suite à l’engagement pris par le gouvernement précédent, à travers notamment l’instruction ministérielle du 3 mars 2017, et le décret de décembre 2016, relatifs aux enjeux et conditions de prescriptions d’activités physiques et sportives pour des personnes atteintes de maladies chroniques.

Des besoins grandissants dans un territoire vaste et disparate

L’élaboration de la stratégie s’appuie sur une étude éditée par l’Observatoire Régional de Santé en 2018. Ce dernier annonce que 30 % des néo-aquitains âgés de 18 à 75 ans ont un faible niveau de pratique d’activité physique (20 minutes par jour), le tout avec un niveau de sédentarité élevé (4h minimum par jour assis ou allongé). La part de la population néo-aquitaine en surpoids ou souffrant d’obésité est également mise en lumière par l’enquête. En effet, sur l’ensemble du territoire, plus de 32 % de la population est en surpoids, et près de 15 % des néo-aquitains souffrent d’obésité. Pour Michel Laforcade, directeur général de l’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine, « le sport est un formidable facteur de prévention en matière de santé, notamment contre le surpoids et l’obésité ». La prévention est d’ailleurs un des quatre grands axes de la stratégie régionale Sport, Santé Bien-être. Les autres axes sont la promotion de l’activité physique et la lutte contre la sédentarité, la prescription de l’activité physique et sportive, mais aussi tout un volet dédié à la communication, l’innovation et la recherche.

« Nous laissons plus de place à la santé dans notre stratégie »

Patrick Bahegne, directeur régional de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale, « salue le travail mené par les trois institutions depuis plusieurs années pour élaborer cette stratégie ». Avant de rappeler que le « sport-santé » est une priorité ministérielle depuis des années, dans le cadre du développement d’une activité physique régulière mais aussi de l’utilisation du sport comme outil de prévention. Si le représentant du Ministère des Sports concède que « la précédente stratégie régionale [2013-2018] favorisait plutôt le développement de la pratique, à travers notamment l’accompagnement d’associations et la formation d’animateurs », il insiste sur la place de plus en plus importante de la santé dans ce programme. « Nous nous concentrons encore plus que les années précédentes sur la thématique de la santé, afin d’outiller tous les acteurs du secteur pour cet enjeu de santé publique ».

Un nouveau dispositif à l'automne

D’après Michel Laforcade, « une telle stratégie est nécessaire lorsque nous constatons que le sport devient de plus en plus un facteur de santé ». Selon le directeur de l’ARS, plusieurs bonnes nouvelles sont arrivées en matière de sport-santé : le sport sur ordonnance en remplacement des médicaments est de plus en plus préconisé. La stratégie « Sport, Santé, Bien-être » prévoit d’ailleurs la création du dispositif « PEPS » (Prescriptions d’Exercices Physiques pour la Santé) à partir de septembre 2019, fruit d’une collaboration entre collectivités locales, mouvement sportif et acteurs de la santé. « PEPS » met des outils de prescription à disposition des médecins, allant d’un répertoire des structures associatives reconnues au carnet de suivi du patient. Deux autres points positifs sont à souligner pour Michel Laforcade. « De plus en plus de clubs omnisports promeuvent le sport pour tous et ouvrent par exemple des sections handisport. Au niveau des séniors, les résidents d’EHPAD n’ont jamais autant pratiqué d’activités physiques et sportives ».

Au chapitre contre-performances, le directeur général de l’ARS ne mâche pas ses mots. « Nous avons en France un système de soins parmi les plus performants au monde, en revanche nous avons un système de santé un peu plus médiocre. Dès qu’il s’agit de trouver les vertus de la prévention, de la promotion de la santé, notre système est moins performant, fasciné qu’il est par le monde du curatif, considéré plus "noble"». D’après Michel Laforcade, le rapport entre sport de haut niveau et santé est également préoccupant. « Nous sommes incapables collectivement de nous interroger sur la pratique de haut niveau. Il est important pour nous de réfléchir aux "vertus" du sport de haut niveau sur la santé. Si la vision de l’esprit sain dans un corps sain est invoquée, la pratique à haut niveau peut avoir de lourdes conséquences sur le corps ». Autant de sujets sur lesquels la stratégie régionale « Sport, Santé, Bien-être » 2019-2024 doit s’étendre, avant l’échéance olympique de Paris 2024.

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : Yoan Denéchau

Partager sur Facebook
Vu par vous
2009
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !