Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

10/06/21 : Au mois de mai, 334 projets en Nouvelle-Aquitaine ont été sélectionnés pour bénéficier de fonds européens pour un montant global de 56.2 millions d'euros. Parmi eux, 231 projets sont dans le cadre des programmes européens de développement rural.

09/06/21 : Dans le cadre du Mois des fiertés, le Département de la Gironde et les partenaires associatifs proposent des actions d'information et de dépistages gratuits du Sida (résultats en 30 min) samedi 12 Juin 2021, de 11h à 18h Placette Munich.

09/06/21 : Le CHU de Bordeaux lance sa plateforme de don en ligne sur le site don.chu-bordeaux.fr. Accessible à tous (particuliers, entreprises, associations) il permet de faire un don en ligne, au profit du CHU de Bordeaux, de manière totalement sécurisée. + d'info

31/05/21 : En Dordogne, l’ex-militaire recherché par les forces de l’ordre a été arrêté ce lundi. Il est blessé par balles. Il était recherché depuis dimanche après avoir tiré sur des gendarmes appelés pour des violences familiales à Lardin-Saint-Lazare (24).

28/05/21 : Le Conseil régional indique que les inscriptions aux transports scolaires pour la rentrée 2021-2022 s'ouvrent au 1er juin. L’inscription et le paiement peuvent être directement réalisés en ligne.+ d'info

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 11/06/21 | Tonneins : le pôle de santé parie sur la télémédecine

    Lire

    L’association du pôle de santé du tonneinquais en Lot-et-Garonne regroupe une équipe de médecins, infirmiers, sages-femmes, orthophonistes et psychologues. Afin d’apporter aux patients une réponse médicale rapide et efficace, l’association souhaite développer la télémédecine grâce notamment à un partenariat avec la clinique Saint-Hilaire Esquirol. Pour cela, elle va acquérir du matériel connecté comme des stéthoscopes, échographes ou encore ECG.

  • 11/06/21 | Sport et tourisme: des parcours audioguidés à Limoges

    Lire

    En partenariat avec l’application Runnin’City, la Ville de Limoges propose 3 parcours de running touristique gratuits et audioguidés. Le coureur pourra choisir entre 3 parcours, deux de 7km (Centre-Ville et Bords de Vienne) et un de 10km (Uzurat/La Bastide), et sera guidé par le GPS vocal qui lui livrera des anecdotes sur les lieux croisés en chemin. L’application gratuite est disponible en 7 langues.

  • 10/06/21 | Vrai+Local développe le circuit-court

    Lire

    A Périgny en Charente-Maritime, la société Néos est en train de développer le projet Vrai+Local. Né du constat qu’il était plus facile d’acheter un produit provenant de l’autre bout du monde que localement, Vrai+Local apporte une solution logistique afin que les citoyens puissent faire leurs courses en « bio et local » au travers d’une plateforme, d’une collecte et d’une livraison de proximité. Ces livraisons s’effectueront avec des remorques brevetées « Drive Mobile ».

  • 10/06/21 | Rochefort: Le festival Soeurs Jumelles recherche des bénévoles

    Lire

    Le première édition du festival Soeurs Jumelles aura lieu à Rochefort, hommage à la célèbre comédie musicale de Jacques Demy, du 23 au 26 juin 2021. Consacré à la musique et à l’image, tous secteurs confondus, le festival est à la recherche de bénévoles pour aider à l'accueil du public et des professionnels. Le choix des horaires est libre et seules les personnes majeures sont en mesure de postuler. Dans la mesure du possible, des billets pour les séances de films seront offerts aux bénévoles. Le formulaire pour postuler.

  • 10/06/21 | L’Atelier du Vitrail poursuit son développement

    Lire

    A Limoges, L’Atelier du Vitrail conçoit, fabrique et restaure des vitraux sur toute la France. A l’heure actuelle, tous les process de conception, de création et de présentation sont informatisés. Afin de mieux maîtriser ces outils, les salariés doivent s’approprier le Brevet des Métiers d’Art. Objectif: augmenter leurs compétences en matière d’arts appliqués et de peinture sur verre. Pour aider l'entreprise dans son développement, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de lui attribuer une aide de 40 991,68 €.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Tique : Mieux vaut prévenir que guérir

26/07/2017 | Les tiques sont le premier vecteur de maladies animales dans le monde, le deuxième pour les maladies humaines après le moustique. L'ARS rappelle quelques conseils de prévention

Prévention maladie de Lyme

Si vous avez prévu d'aller vous balader en nature cet été, de camper, pêcher, ou simplement de faire un peu de jardinage, gare aux tiques ! Petite mais possiblement dangereuse si on ne prend pas garde... C'est une morsure de tique qui peut en effet être à l'origine de la maladie de Lyme (ou Borréliose de Lyme) si la bestiole est porteuse de la bactérie qui en est responsable. Or, c'est le cas pour environ 10% d'entre elles. Rappel de quelques conseils de prévention agréés par l'Agence Régionale de Santé (ARS). Une nécessaire attention d'autant que la Nouvelle-Aquitaine, et plus particulièrement encore les départements du Limousin, sont concernés par la maladie, avec 1700 nouveaux cas chaque année.

La tique est présente notamment dans tous les milieux humides qui font le bonheur des vacanciers « nature » (forêts, bois, talus, prairies, jardins mais aussi parcs des villes…). Parfois difficilement visible à l'oeil nu du fait de sa petite taille, la campagne de prévention lancée par l'ARS, en est d'autant plus nécessaire. En effet, la maladie de Lyme peut causer des troubles neurologiques et rhumatologiques potentiellement chroniques qui peuvent être graves : paralysie du visage, atteinte des nerfs et du cerveau ou des articulations peuvent apparaître plusieurs semaines après la piqûre. Les réflexes de prévention sont donc à acquérir, afin d'éviter le plus possible de se faire piquer. Mais aussi après une éventuelle piqûre, il s'agit de reconnaître les premiers signes de l'infection, heureusement facilement identifiables pour peu que l'on y prête attention.

En cas de morsure rester attentif pendant un moisPour éviter de se faire piquer, sans pour autant se priver de sa promenade ou de son pique-nique champêtre, l'ARS recommande de porter des vêtements couvrants et clairs afin de repérer rapidement les tiques, mais aussi de vaporiser ces vêtements et chaussures de produits anti-tiques, tout en respectant bien sûr, les contre-indications pour les enfants et les femmes enceintes. Autre conseil si vous ne voulez pas risquez d'importer le risque tique à la maison : pensez aussi à utiliser un produit anti-tiques pour vos chiens et chats, qu'ils vous accompagnent dans vos promenade ou pas.
Pendant ou après l'activité en plein air, il faut retirer le plus rapidement possible la tique, car plus la morsure est longue, plus le risque de développer la maladie grandit.... Il convient donc de repérer au cours de la promenade la tique sur ses vêtements, ou la sentir progresser avant qu’elle ne se fixe sur la peau. Une fois rentrer de sa balade, s’inspecter ou se faire examiner par un proche minutieusement le corps entier, cuir chevelu compris.... Mais malgré ça, si une tique vous a pris pour hôte, retirez la au plus vite et au plus efficace, à l'aide d’un tire-tique, le meilleur outil pour s'assurer de retirer l'indésirable bestiole sans en oublier la tête... Après l’avoir enlevée, désinfecter la peau avec un antiseptique. A l'inverse il ne faut surtout pas comprimer le corps de la tique ou tenter de la tuer avec de l’éther, de l’huile, de l’alcool ou une flamme, comme on peut parfois l'entendre, car cela risquerait de lui faire régurgiter les germes qu’elle pourrait contenir, pévient l'ARS.
Mais, en cas de morsure, il s'agit de rester attentif un bon mois : si une plaque rouge s’étend en cercle autour de la piqûre, consultez rapidement votre médecin. Il vous délivrera un traitement antiseptique approprié. Attention, en l'absence de traitement, la disparition de la rougeur ne signifie en rien la disparition du risque de la maladie. En effet, les symptômes divers et variés de la maladie de Lyme peuvent survenir quelques semaines, mois voire années après les signes visibles de l'infection. Une longue période d'incubation, rendant ensuite d'autant plus difficile, la pose du bon diagnostic. Le mieux est donc en cas de doute de consulter un médecin ou pharmacien.

Une appli pour lutter contre la propogation de la maladie de LymeEn outre, une application gratuite est disponible pour les smartphones iOS et Android, pour contribuer aux signalements de tiques. L’ Inra et l’Anses, avec le ministère des Solidarités et de la Santé, font en effet appel aux volontaires qui souhaitent participer aux recherches pour la lutte contre les tiques et les maladies qu’elles transmettent. Le principe : déclarer sa piqûre ou celle de son animal domestique, la géolocaliser, transmettre une photo et même envoyer les tiques aux équipes scientifiques... Une collecte d'informations sans précédent par les citoyens et les chercheurs indispensable pour mieux comprendre et prévenir la maladie de Lyme et les autres maladies transmissibles par les tiques. Grâce à cette appli « Signalement-Tique », les promeneurs peuvent disposer d’informations sur la prévention ou comment enlever une tique où qu’ils soient. L'objectif est aussi de fournir des cartes de présence de tiques qui serviront aux actions de prévention.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : CC0

Partager sur Facebook
Vu par vous
52753
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 15 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !