aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

09/08/17 : Sécurité routière 4 personnes ont perdu la vie sur les routes lot-et-garonnaises fin juillet. La mobilisation des policiers et des gendarmes demeure à un niveau élevé et aucune tolérance ne sera admise en cas d’infractions, assure la préfecture du 47

09/08/17 : Le girondin Pierre-Ambroise Bosse, 25 ans, qui est né à l'athlétisme au club de Gujan-Mestras a remporté l'épreuve du 800 mètres aux championnats du monde de Londres en 1'44''67 ce mardi 8 août.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/08/17 | La Rochelle renforce sa sécurité

    Lire

    Afin d’améliorer la sécurité dans sa ville, le Maire de La Rochelle a sollicité dès ce vendredi le renforcement de La présence des forces de l’ordre - Police nationale et opération sentinelle - dans les lieux les plus fréquentés et en particulier autour du Vieux-Port et a pris un arrêté pour installer un nouveau dispositif anti-bélier aux abords du Vieux-Port. Sous la forme de chicanes placées sur les voies d’accès, ces équipements sont destinés à ralentir les véhicules qui arriveraient trop rapidement, tout en autorisant le passage des bus et des véhicules de secours.

  • 18/08/17 | Emploi : #Recrutemoisitupeux pour faire se rencontrer l’offre et la demande

    Lire

    Site d'offres d'emploi du Lot-et-Garonne, Emploi47.fr lance l’évènement #Recrutemoisitupeux, l’après-midi du 14 septembre, au Centre des Congrès d’Agen. C’est une rencontre directe sans CV, entre candidats et employeurs, au cours de laquelle les employeurs échangeront avec 2 ou 3 candidats en même temps pendant une durée limitée.

  • 18/08/17 | Rochefort honore La Fayette

    Lire

    C'est joliment annoncé dans ce communiqué: "tout au long de l'été, Rochefort invite La Fayette à présider l'ensemble de ses manifestations culturelles. Avec l'exposition au musée Hèbre des pièces exceptionnelles qui retracent sa vie, les conférences, les noctambulations et les nombreuses animations organisées tout l'été, c'est une toute autre ambiance qui vous attend le dernier week-end d'août. Les 26 et 27, vous serez alors plongé dans la vie de ce héros des deux mondes, vous côtoierez le siècle des Lumières et croiserez des personnages costumés dans les rues de la ville."

  • 09/08/17 | En Lot-et-Garonne, un soutien aux entreprises en difficulté

    Lire

    Pour faire face aux complexités de leurs fonctions (difficultés organisationnelles ou économiques), les chefs d'entreprise peuvent être conseillés et aidés grâce au Centre d’Information sur la Prévention des difficultés des entreprises (CIP) de Marmande - Villeneuve-sur-Lot. Ce service est gratuit et apporte un accompagnement personnalisé aux chefs d’entreprises, en l’absence de Tribunal de Commerce.

  • 04/08/17 | Annulation de 300 M€ de dotations de l’Etat aux collectivités locales. Pierre Camani réagit

    Lire

    Pierre Camani, président du CD47, sénateur et membre du groupe de travail sur les difficultés des Départements ruraux estime que cette annonce est « un nouveau coup dur. C'est une décision inattendue et incompréhensible, alors même que le Président de la république s’était montré rassurant envers les élus locaux lors du lancement de la Conférence nationale des Territoires. (…) Pour autant, ce mauvais signal envoyé aux collectivités locales n'entache pas ma détermination à poursuivre le combat. »

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Tique : Mieux vaut prévenir que guérir

26/07/2017 | Les tiques sont le premier vecteur de maladies animales dans le monde, le deuxième pour les maladies humaines après le moustique. L'ARS rappelle quelques conseils de prévention

Prévention maladie de Lyme

Si vous avez prévu d'aller vous balader en nature cet été, de camper, pêcher, ou simplement de faire un peu de jardinage, gare aux tiques ! Petite mais possiblement dangereuse si on ne prend pas garde... C'est une morsure de tique qui peut en effet être à l'origine de la maladie de Lyme (ou Borréliose de Lyme) si la bestiole est porteuse de la bactérie qui en est responsable. Or, c'est le cas pour environ 10% d'entre elles. Rappel de quelques conseils de prévention agréés par l'Agence Régionale de Santé (ARS). Une nécessaire attention d'autant que la Nouvelle-Aquitaine, et plus particulièrement encore les départements du Limousin, sont concernés par la maladie, avec 1700 nouveaux cas chaque année.

La tique est présente notamment dans tous les milieux humides qui font le bonheur des vacanciers « nature » (forêts, bois, talus, prairies, jardins mais aussi parcs des villes…). Parfois difficilement visible à l'oeil nu du fait de sa petite taille, la campagne de prévention lancée par l'ARS, en est d'autant plus nécessaire. En effet, la maladie de Lyme peut causer des troubles neurologiques et rhumatologiques potentiellement chroniques qui peuvent être graves : paralysie du visage, atteinte des nerfs et du cerveau ou des articulations peuvent apparaître plusieurs semaines après la piqûre. Les réflexes de prévention sont donc à acquérir, afin d'éviter le plus possible de se faire piquer. Mais aussi après une éventuelle piqûre, il s'agit de reconnaître les premiers signes de l'infection, heureusement facilement identifiables pour peu que l'on y prête attention.

En cas de morsure rester attentif pendant un moisPour éviter de se faire piquer, sans pour autant se priver de sa promenade ou de son pique-nique champêtre, l'ARS recommande de porter des vêtements couvrants et clairs afin de repérer rapidement les tiques, mais aussi de vaporiser ces vêtements et chaussures de produits anti-tiques, tout en respectant bien sûr, les contre-indications pour les enfants et les femmes enceintes. Autre conseil si vous ne voulez pas risquez d'importer le risque tique à la maison : pensez aussi à utiliser un produit anti-tiques pour vos chiens et chats, qu'ils vous accompagnent dans vos promenade ou pas.
Pendant ou après l'activité en plein air, il faut retirer le plus rapidement possible la tique, car plus la morsure est longue, plus le risque de développer la maladie grandit.... Il convient donc de repérer au cours de la promenade la tique sur ses vêtements, ou la sentir progresser avant qu’elle ne se fixe sur la peau. Une fois rentrer de sa balade, s’inspecter ou se faire examiner par un proche minutieusement le corps entier, cuir chevelu compris.... Mais malgré ça, si une tique vous a pris pour hôte, retirez la au plus vite et au plus efficace, à l'aide d’un tire-tique, le meilleur outil pour s'assurer de retirer l'indésirable bestiole sans en oublier la tête... Après l’avoir enlevée, désinfecter la peau avec un antiseptique. A l'inverse il ne faut surtout pas comprimer le corps de la tique ou tenter de la tuer avec de l’éther, de l’huile, de l’alcool ou une flamme, comme on peut parfois l'entendre, car cela risquerait de lui faire régurgiter les germes qu’elle pourrait contenir, pévient l'ARS.
Mais, en cas de morsure, il s'agit de rester attentif un bon mois : si une plaque rouge s’étend en cercle autour de la piqûre, consultez rapidement votre médecin. Il vous délivrera un traitement antiseptique approprié. Attention, en l'absence de traitement, la disparition de la rougeur ne signifie en rien la disparition du risque de la maladie. En effet, les symptômes divers et variés de la maladie de Lyme peuvent survenir quelques semaines, mois voire années après les signes visibles de l'infection. Une longue période d'incubation, rendant ensuite d'autant plus difficile, la pose du bon diagnostic. Le mieux est donc en cas de doute de consulter un médecin ou pharmacien.

Une appli pour lutter contre la propogation de la maladie de LymeEn outre, une application gratuite est disponible pour les smartphones iOS et Android, pour contribuer aux signalements de tiques. L’ Inra et l’Anses, avec le ministère des Solidarités et de la Santé, font en effet appel aux volontaires qui souhaitent participer aux recherches pour la lutte contre les tiques et les maladies qu’elles transmettent. Le principe : déclarer sa piqûre ou celle de son animal domestique, la géolocaliser, transmettre une photo et même envoyer les tiques aux équipes scientifiques... Une collecte d'informations sans précédent par les citoyens et les chercheurs indispensable pour mieux comprendre et prévenir la maladie de Lyme et les autres maladies transmissibles par les tiques. Grâce à cette appli « Signalement-Tique », les promeneurs peuvent disposer d’informations sur la prévention ou comment enlever une tique où qu’ils soient. L'objectif est aussi de fournir des cartes de présence de tiques qui serviront aux actions de prévention.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : CC0

Partager sur Facebook
Vu par vous
3109
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !