Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Octobre Rose en Gironde: un calendrier chargé pour promouvoir le dépistage du cancer du sein

02/10/2013 | 1ere cause de décès par cancer chez les femmes, le cancer du sein tue 12000 femmes par an. A l'occasion d'Octobre Rose, la mobilisation sur la prévention ne faiblit pas

Lancement du mois Octobre Rose à Pey berland le 1/10/2013

Chaque mois d'octobre, la Révolution rose est lancée. Une révolution qui tous les ans cherche à mobiliser les esprits sur la nécessité pour les femmes de plus de 50 ans, de passer des mammographies tous les 2 ans afin de dépister un éventuel cancer du sein. Et pour cause plus le dépistage sera précoce, plus le pronostic sera favorable. Tout au long de cet Octobre Rose de nombreux rendez-vous et animations artistiques, sportifs et culturels sont organisés à Bordeaux et en Gironde. Un programme chargé lancé ce 1er octobre, comme autant d'occasions conviviales pour les acteurs de santé d'informer sur la prévention et pour les femmes d'avoir des réponses à leurs questions.

Ce 1er octobre, c'est sur la Place Pey Berland à Bordeaux que de nombreuses associations et acteurs de santé ont répondu présents à l'appel d'Octobre Rose pour lancer ce mois dédié à l'information autour du dépistage du cancer du sein. Entre démonstrations de pratiques sportives adaptées, présentation du parcours de dépistage, ou encore information sur les animations à venir tout au long du mois, la Révolution Rose est bel et bien en marche. Et de nombreux bénévoles et acteurs tout de rose vétus était là pour le démontrer. Un élan qui commence tout juste avec un programme des actions menées en Gironde particulièrement rempli.

Rapprocher acteurs de la prévention et grand publicChaque jour ou presque, une course, une marche, un concert, un apéro, une exposition ou un débat est organisé en Gironde. Autant d'évènements conviviaux pour garder le mot d'ordre du dépistage à l'esprit, tout en facilitant le rapprochement entre les nombreux acteurs de la prévention et du soin et le grand public. Jusqu'au 31 octobre, la mobilisation ne faiblira pas.
En fil rouge de la mobilisation, et jusqu'au 8 décembre, l'exposition photographique itinérante «Femmes, de mère en fille», réalisée par la Ligue contre le cancer et le photographe Alain Chasseuil, met en scène 17 portrait de famille du département, sous titrés d'une phrase en lien avec la prévention des cancers féminins (sein et utérus). L'exposition se déplacera dans plusieurs lieux Bordelais (mairi, clinique Tivoli et CCAS) puis à Mérignac (Mairie, auditorium et maison des associations).

Programme complet à retrouver sur le site de l'Institut Bergonié: http://www.bergonie.org/


Les acteurs du programme Octobre Rose à Bordeaux:

L’AGIDECA (Association Girondine pour le Dépistage des Cancers), les établissements de santé (Institut Bergonié, CHU de Bordeaux, Polyclinique Bordeaux Nord Aquitaine), la ligue contre le cancer Gironde, le Comité Féminin Gironde, le Collège des gynécologues, la Fédération des médecins radiologues, l’URPS (Union Régionale des Professionnels de Santé), la MSA, la Mutualité française, l’Asept (Association santé et éducation sur les territoires), le conseil local de santé de la Mairie de Bordeaux, les associations autour du cancer (Comité féminin, Europa Donna, Keep A Breast.)

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1039
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !