Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

  • 11/08/18 | 10ème Confituriades à Beaupuy (47)

    Lire

    Pour la 10ème édition des Confituriades, la fraise est à l’honneur du championnat du monde de la confiture. Seul salon en France entièrement dédié à la thématique des confitures, il se déroule les 18 et 19 août à Beaupuy, en Grand Marmandais. Une soixantaine d’exposants, plus de 500 confitures à la dégustation et à la vente, des ustensiles de cuisine pour réaliser ses confitures à la maison mais aussi des démonstrations, ateliers culinaires et animations ponctueront ce week-end festif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | L'OGPP fait le point de la pauvreté en Gironde

05/12/2013 | En 152 pages, 39 cartes, 13 tableaux et 24 graphiques commentés, l'édition 2013 du rapport de l'OGPP fait l'état des lieux de la pauvreté et de la précarité en Gironde.

La Conférence Girondine de la Précarité et de la Pauvreté du 5 décembre 2013

L'Observatoire Girondin de la Pauvreté et de la Précarité (OGPP) a rendu son rapport annuel. Une publication dont les principaux résultats ont été présentés à l'ensemble des acteurs sociaux ce 5 décembre au Conseil général de la Gironde lors de la Conférence Girondine de la Précarité et de la Pauvreté. Si la Gironde semble bénéficier d'une situation plus favorable que la plupart des départements français, l'OGPP met tout de même en avant l'existence d'une grande disparité entre les territoires infra-départementaux et souligne, plus globalement, la possibilité que dans le département, les effets de reprise soient plus tardifs qu'ailleurs.

Créé il y a 5 ans sous l'égide de l'Etat et du Conseil général, l'OGPP a pour mission, selon les termes de Philippe Madrelle, Président du Conseil général de Gironde, de «produire de la connaissance, suivre, localiser, qualifier, et quantifier les personnes et les lieux concernés par les situations de pauvreté». Une mine d'informations et de chiffres permettant d'orienter et adapter les politiques publiques et actions des partenaires départementaux de la solidarité.
Pour une plus grande clarté, le document se présente en 2 parties. La première offre une approche spatiale de la vulnérabilité socio-économique qui permet de situer la Gironde par rapport aux autres départements métropolitains, mais aussi de rendre compte des situations infra-départementales souvent diverses. La seconde partie quant à elle, permet l'analyse dans le temps, en retraçant l'évolution et les tendances récentes de la précarité et de la pauvreté en Gironde.

181 000 girondins sous le seuil de pauvretéSi l'on regarde les chiffres dans leur globalité, la population girondine semble moins vulnérable à la pauvreté que dans le reste de la France métropolitaine. Là où le taux de pauvreté est de 14,1% en France métropolitaine, il est de 12,5% en Gironde, soit tout de même 181 000 girondins qui vivent avec moins de 964€/mois. Mais sous cette situation globalement moins défavorable se cache le constat que si dans le milieu urbain girondin, les personnes en situation de pauvreté sont en effet moins nombreuses que dans les zones urbaines du reste de la France, la comparaison s'inverse quand il s'agit d'évoquer les zones rurales.
Le taux de pauvreté en zone rurale girondine est de 13,4% là où, pour le reste de la France métropolitaine rurale, il est de 11,8%. Une particularité départementale, marquée plus encore sur la partie girondine du désormais tristement célèbre «croissant de la pauvreté aquitain» (de la pointe du Médoc à Agen) sur les secteurs de Coutras, Sainte-Foy-La-Grande, et La Réole. D'ailleurs sur ces espaces, «le cumul des difficultés semble s'être accentué ces dernières années» souligne le rapport.
La zone urbaine et notamment la Cub ne sont pour autant pas épargnées avec des poches de pauvreté constatée sur Bordeaux ou encore Talence. Autre canton urbain particulièrement soumis à la pauvreté: Lormont, qui regroupe trois catégories de personnes repérées par le rapport comme particulièrement vulnérables: «les familles monoparentales, les étrangers et les grands ménages».

Relation entre santé et pauvreté-précaritéL'OGPP note que les constats effectués cette année ne diffèrent pas fondamentalement des conclusions tirées lors de la précédentes édition. «L'aspect monétaire reste central. Les facteurs expliquant la vulnérabilité des territoires restent les mêmes, qu'ils aient une influence directe sur la pauvreté monétaire, comme le non-emploi ou les bas-salaires, ou indirecte, telles que les faibles qualifications, la structure du tissu économique, etc...», insiste Michel Blanchard, Secrétaire général de la Conférence girondine de la Précarité et de la Pauvreté.
Si l'Observatoire aura à cœur de réactualiser ses chiffres au fil de l'année, il se propose également de se pencher sur deux nouvelles thématiques dans les mois à venir. D'abord, la question de l'accès aux droits tels que le RSA ou la santé notamment. Question d'intérêt puisqu'en effet en France, 2 foyers sur 3 renonceraient par exemple à bénéficier d'un RSA activité. Autre question également annoncée pour l'année 2014, la relation entre santé et pauvreté-précarité à la fois d'un point de vue statistique mais aussi par l'animation d'ateliers permettant la mise en parole de personnes en situation de pauvreté.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2572
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !