aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

02/12/16 : La ministre de l'Environnement Ségolène Royal a annoncé que la zone à 15 km des côtes de l'île d'Oléron, situé au coeur du Parc naturel marin, fera partie des prochains appels d'offres de L'Etat en vue d'y implanter un parc éolien.

01/12/16 : Huit courses à obstacles figureront le samedi 3 décembre, à partir de 12h15, au programme de la première journée du meeting d'hiver organisé sur l'hippodrome du Pont Long à Pau.+ d'info

30/11/16 : La Patinoire fait son grand retour à Villeneuve/Lot ! Samedi, elle sera inaugurée à 11h, Halle Lakanal, en plein centre-ville. Elle sera ouverte du 3 décembre au 1er janvier à partir de 10h. Tarif : 3€ la 1/2 heure (location des patins comprise)

30/11/16 : Un accord entre la Région et l'Etat est en cours pour la reprise par la Région de trois lignes TET (Trains d'Equilibre du Territoire) : Bordeaux-La Rochelle, Bordeaux-Limoges et Bordeaux-Ussel. Il sera examiné le 19 décembre à la Région.

28/11/16 : Pour encourager les déplacements à vélo, La Rochelle et les associations Vélo-école et Vive le vélo organisent une opération de conseils de sécurité et distribution gratuite de kit d'éclairages « Voir et être vu » du 28 novembre au 2 décembre 2016.

25/11/16 : La secrétaire d'Etat en charge des personnes âgées et de l'autonomie sera en visite en Charente-Maritime lundi 28 novembre. Pascale Boistard visitera en particulier les thermes de Saujon, spécialisés notamment dans l'accompagnement du vieillissement

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 03/12/16 | La menace de grippe aviaire s'étend près des Pyrénées

    Lire

    Une zone de protection de 3 kms, ainsi qu'une zone de surveillance de 10 kms située à cheval sur les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Atlantiques, ont été mises en place par les pouvoirs publics après la découverte d'un cas de grippe aviaire H5N8 dans un élevage d'Ibos (65). Celui-ci avait reçu un lot de canards en provenance d'une exploitation du Tarn proche de celle infectée par l'influenza. Dans les zones concernées, tous les mouvements de volailles sont interdits, ainsi que leurs rassemblements sur les foires et marchés. Le confinement des animaux est imposé.

  • 03/12/16 | RN21 : concertation sur la section « accès sud de Villeneuve-sur-Lot »

    Lire

    La section de la RN21 « accès sud de Villeneuve-sur-Lot » s'inscrit dans le programme de modernisation de la RN21 entre Agen et Villeneuve-sur-Lot. Ce projet prévoit une mise à 2x2 voies avec la création de carrefours giratoires et la suppression des accès directs. Une réunion publique d’information sur ce projet est organisée à l’attention des riverains et usagers de la RN21, le lundi 5 décembre à 20h à la salle des amandiers à Pujols.

  • 03/12/16 | Grippe aviaire : appel à la vigilance en Dordogne

    Lire

    À ce jour, aucun foyer d’influenza aviaire H5N8 n’a été détecté en Dordogne. C’est pourquoi, aucune mesure spécifique n’est donc prise. Seules les 37 communes intégrées dans la « zone à risque particulier » vis à vis du danger H5N8 dans la faune sauvage restent concernées par la claustration des basses cours sans dérogation et le confinement des élevages professionnels. La préfecture appelle à la vigilance tous les acteurs pour tout mettre en oeuvre pour se protéger de la propagation de ce virus. Plus d'infos : http://agriculture.gouv.fr/les-mesures-et-indemnisations,

  • 03/12/16 | Appel à projet « Prototypage numérique » : 19 entreprises retenues sur le territoire de l'ex-Aquitaine !

    Lire

    Afin d'accompagner le développement de l'économie numérique, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a lancé cet été un appel à projet « Prototypage numérique » à destination de jeunes entreprises du numérique porteuses de projets. Sur les 153 dossiers de candidatures, un projet lot-et-garonnais a été retenu baptisé Horai qui est une messagerie instantanée et sécurisée dédiée aux professionnels de santé et à leurs patients.

  • 30/11/16 | Tout Agen court de nuit le 3 décembre !

    Lire

    Venez visiter, baskets aux pieds, Agen by night ! Le parcours vous conduira, bonnet du père Noël sur la tête et baskets aux pieds, au cœur de la ville. Épreuves ouvertes à tous, à partir de la catégorie Minime pour le 5km et à partir de la catégorie Cadet pour le 10 km. Nouveauté pour cette édition 2016 : des courses enfants seront organisées : 1500m pour les enfants nés en 2006 et 2007 et 800m pour les enfants nés en 2008 et après.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Ortolan, foie gras et corrida : des Landais mobilisés face aux antichasse et vegans

02/10/2016 | Pour la défense des traditions locales, « patrimoine ancestral qu'il appartient à l'Etat de protéger »

LandesTraditions

Chasseurs, éleveurs-gaveurs, échassiers, coursayres et même joueurs de boha (cornemuse locale)... les Landes des traditions étaient réunies samedi pour prêter le "Serment du Plumaçon" devant les arènes de Mont-de-Marsan et défendre une culture commune qu'ils estiment menacée par les lobbies écologistes. Déposée en préfecture, leur « Charte des libertés et de la diversité culturelle » promet de se battre pour « un patrimoine ancestral amplement partagé dans nos régions et qu'il appartient à l'Etat de protéger ».

Dominique Graciet, le président de la Chambre d'agriculture, a mis le gouvernement en garde : « même si l'animal n'est pas trop méchant, si on lui tire trop sur la queue, il finit par mordre... » Façon imagée de dire le ras-le-bol du monde rural qui a décidé de se mobiliser pour défendre ses traditions face aux antichasse, anticorridas et vegans. « Ras-le-bol de cette volonté d'uniformisation de notre société... un jour c'est la chasse, un jour le gavage des canards, un autre jour la tauromachie », a lancé à la tribune, la maire MoDem de Mont-de-Marsan, Geneviève Darrieussecq, béret sur la tête et écharpe tricolore sur l'épaule, devant 2.400 personnes venues des Landes et d'ailleurs, selon la police (et un très généreux 8.000 selon les organisateurs qui avaient annoncé 10.000 personnes les jours précédents).
La crainte de disparaîtreLa manifestation baptisée «Esprit du Sud», a en tous cas rassemblé des élus de tous bords, car comme l'a rappelé Jean-Louis Carrère, sénateur PS : ici, «de droite, de gauche, communistes, socialistes ou centristes, tous sont au côté de la ruralité pour défendre notre culture et nos chasses!».

Et il fut beaucoup question de chasse à l'ortolan, une pratique officiellement interdite. Parlant au nom de ses collègues Michel Guérard, Alain Dutournier et Alain Ducasse avec qui il demande depuis 2014 de pouvoir servir une fois par an le petit volatile engraissé dans leurs restaurants, le chef étoilé landais Jean Coussau a estimé que « si on n'y prend pas garde, tout cela va disparaître rapidement » car « nous sommes face à des gens très organisés ».
Les pancartes brandies par les manifestants ne disaient pas autre chose : « gardons nos traditions », « nos ortolans, cessez d'en faire tout un fromage » ou « escroclogistes ! ». Le couplet de l'ex-matador André Viard dénonçant « l'idéologie vegan » et les « commandos médiatiques d'Allain Bougrain-Dubourg » a ainsi été copieusement hué. Et tous étaient d'accord avec Jean-Jacques Lagüe, président-organisateur de l'Association des chasses à la matole, pour dire que « le moment est venu de résister » face « aux illuminés, aux bobos parisiens et autres groupuscules qui nous méprisent et nous harcèlent ». Ainsi, Philippe Duthil, chasseur à la palombe, préférerait qu'on donne « la légion d'honneur aux papis qui entretiennent la tradition de l'ortolan plutôt que de les envoyer au tribunal »... Une pratique qui risque pourtant de s'éteindre naturellement car les jeunes ne sont pas bien nombreux à s'y intéresser, regrettaient certains.
Aussi, malgré la présence de jeunes manifestants et des enfants avec leurs parents, c'était une population plutôt vieillissante qui était là devant les arènes. Avec une question lancinante reflétant l'inquiétude de beaucoup : comment faire pour que plus de jeunes s'intéressent à ces traditions et cultures minoritaires qui font la spécificité d'un territoire dans un monde toujours plus globalisé ?

Julie Ducourau
Par Julie Ducourau

Crédit Photo : JD

Partager sur Facebook
Vu par vous
2630
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 6 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !