Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Lot-et-Garonne: Partez tranquille, gendarmes et policiers ouvrent l’œil !

18/07/2014 | Depuis 1974, l'opération tranquillité vacances assure aux vacanciers une surveillance accrue de leur résidence grâce aux rondes des forces de l'ordre...

Les gendarmes en patrouille à Foulayronnes

Vous partez en vacances et vous n'êtes pas rassuré de laisser sans surveillance votre habitation ? Pas de panique l'opération tranquillité vacances (OTV) est là pour répondre à vos attentes. En effet, l'OTV permet que des gendarmes en zone rurale et des policiers en zone urbaine fassent des rondes autour de votre résidence pour s'assurer qu'aucune infraction n'a été commise. Et il vous suffit simplement de vous inscrire auprès de la gendarmerie ou du commissariat de police pour en bénéficier. Depuis le début de l'année, 490 particuliers lot-et-garonnais en ont profité en zone rurale...

Créée en 1974, l'opération tranquillité vacances fonctionnait à l'origine uniquement pendant les vacances estivales. Depuis 2009, elle s'est étendue à toute l'année, car « les gens peuvent s'absenter de leur domicile hors vacances scolaires, comme les retraités par exemple qui préfèrent partir en juin ou en septembre », précise le chef d'escadron Christophe Rialland, commandant de la compagnie d'Agen.
Mais cette opération ne rencontre pas un franc succès au grand dam du colonel Xavier Facquet, commandant de groupement de gendarmerie départementale de Lot-et-Garonne. « Pour cet été, seuls 32 particuliers résidant dans le Grand Agenais - 27 communes - sont venus nous signaler leur départ en vacances et nous demander une surveillance de leur résidence. Ce n'est pas suffisant ! » Cette opération a pour principal objectif de lutter contre les cambriolages. « Voir des gendarmes patrouiller peut dissuader de potentiels cambrioleurs. Mais nous ne faisons qu'un contrôle par semaine jour et nuit. Cela évite aussi d'attirer les curieux ». Des contrôles compris dans les rondes quotidiennes des gendarmes. Mais pourquoi tous les vacanciers ne font-ils pas appel aux forces de l'ordre pour surveiller leur maison pendant leur absence ? Le chef d'escadron Christophe Rialland a sa petite idée sur la question : « certains riverains n'ont pas besoin de nous car ils font appel à leurs voisins ou leur famille pour venir retirer leur courrier par exemple et donc jeter un coup œil sur leur habitation. D'autres, aussi, qui, par exemple, ont fait pousser une haie de 2m de haut autour de leur maison, se croient protégés ! Hors c'est tout le contraire ! Une fois que les cambrioleurs ont passé cette haie, ils peuvent évoluer sans être vus ! Et puis, c'est vrai que c'est une démarche supplémentaire que de venir s'inscrire à la gendarmerie ou à la police. »

Une fois passés les gendarmes laissent dans la boîte aux lettres un avis de passage

Qui sont ces cambrioleurs et que cherchent-ils ? Aujourd'hui, le cambriolage est la première école de la délinquance. « Avant, les petits délinquants s'essayaient sur les vols de voiture et principalement d'auto radio. Mais les constructeurs automobile ont fait de très gros progrès pour éviter les infractions. Du coup, les voleurs se sont rabattus sur les cambriolages ». Ces cambrioleurs savent ce qu'ils veulent quand ils rentrent dans une maison. Ils n'y restent d'ailleurs que quelques minutes. Ils cherchent les bijoux, en or principalement pour la revente, et le petit multimédia. « Le gros écran plat ne les intéresse pas ! Petits, tous ces biens sont facilement transportables, car les voleurs peuvent être à pied et marcher dans la rue ni vus ni connus ». Des gestes simples pour éviter le pire Quoiqu'il en soit que vous fassiez appel ou non à la gendarmerie ou à la police pour surveiller votre maison pendant votre absence, des gestes de vigilance sont à faire avant de partir, comme « faire suivre son courrier pour éviter que la boîte aux lettres ne déborde. Ne pas mentionner sur son répondeur de téléphone fixe son absence. Ne pas laisser de poubelles pleines à ras bord. Cacher ses bijoux et autres petits objets de valeur et bien sur éviter de mentionner sur les réseaux sociaux ses dates de vacances... ! » 
Enfin, si aujourd'hui, pour patrouiller, les gendarmes disposent d'un classeur avec les fiches papiers des particuliers, dans quelques mois, ils posséderont une tablette numérique avec la géolocalisation des résidences à surveiller.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
1800
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
BINARD Jean-Yves | 27/07/2014

bonjour,
merci pour ce bel article
à bientôt pour d'autres
cordialement
JY Binard

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !