Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/12/19 : Ce jour, Claude Olive, le maire d'Anglet (64), 40 000 habitants, a annoncé, sans surprise pour ses administrés, qu'il repartait pour un deuxième mandat. A ce jour, trois listes avec gauche, LFI sont en lice. Y aura-t-il une liste abertzale (basque)?

13/12/19 : Inquiétude de crues à Bayonne demain encore, en aval de l'Adour et de la Nive, après les pluies torrentielles qui se sont abattues des derniers jours. La ville fait en effet office d'entonnoir de ces flux, aggravé par le reflux des marées montantes

13/12/19 : Dans le 64, le service de prévision des crues a placé en niveau de vigilance ROUGE le Gave de d'Oloron, en particulier pour les communes de Caresse, Saint-Pé-de-Léren et Léren. De nombreux autres cours d'eau sont placés en vigilance ORANGE

13/12/19 : Dans le 47, 35 interventions du SDIS sont en cours, succédant aux 84 interventions tout au long de la nuit. 17 000 foyers sont privés d’électricité. Rétablissement prévu dans la journée. Sur la D656, circulation interrompue en sortie d’Agen.

13/12/19 : En raison des fortes rafales de vent qui ont sévi ces dernières heures, la circulation des tramways bordelais a été arrêtée. Retour progressif à la normale à 9h30(ligne C) et à 10h(ligne A). La Ligne B ne roule qu'entre Quinconces/Berges de la Garonne

12/12/19 : En raison de conditions météo de forte tempête et de vagues de submersion, le Conseil départemental des Pyrénées atlantiques a décidé de fermer la route de la Corniche entre Ciboure et Hendaye jusqu'à samedi.

12/12/19 : Météo-France a placé la Dordogne en alerte orange pour vents violents et en alerte jaune pour pluie inondation. Des rafales de vent pouvant atteindre 90 à 100 km/h et des averses soutenues sont attendues en seconde partie de nuit.

12/12/19 : La CR 47 appelle les professionnels de l’agriculture et citoyens à soutenir l’agriculteur Vincent Rigo "attaqué en justice pour une non mise en conformité du déversoir de crue rehaussé de 40 cm » à se rassembler le 18 déc à 8h30 au TGI d’Agen

11/12/19 : MeteoFrance a placé la Nouvelle Aquitaine en vigilance jaune vents violents avec des risques de submersions, notamment en Pays Basque et dans les Landes. Des rafales à 95 km/h et 85 km/h sont attendus à respectivement à La Rochelle et à Hendaye.

10/12/19 : Charente-Maritime : 2300 personnes ont manifesté aujourd'hui à La Rochelle, 1100 à Saintes et 700 à Rochefort, selon la préfecture.

10/12/19 : A Poitiers, mobilisation moins importante ce mardi après-midi contre la réforme des retraites. Le cortège est parti de Rebeillau à 14h pour rejoindre la Porte de Paris. Selon la police, il y avait 2 900 manifestants, la CGT en recensait 7 à 8 000.

10/12/19 : A Agen, 3000 personnes ont participé à la manifestation contre la réforme des retraites. Ils étaient 2000 à Bayonne et 5000 à Limoges (chiffres police).

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 13/12/19 | Un nouveau président à la CCI des Landes

    Lire

    Ce 13 décembre, François Lafitte a été élu président de la CCI des Landes. Ce dirigeant de Primland SAS, entreprise landaise tournée vers l’export et l’international, était également élu de la CCI depuis 2011. Membre aussi de l’interprofession Interfel, la représentation des intérêts de l’entreprise de l’économie du territoire ont toujours fait partie de ses priorités. Au cours de son mandat, il souhaite maintenir le cap tout en mettant ses compétences et sa créativité au service de la CCI.

  • 13/12/19 | Dordogne : bilan des intempéries des 12 et 13 décembre

    Lire

    La nuit dernière, un fort coup de vent a touché la Dordogne. De fortes bourrasques de vents ont été enregistrées (122 km/h à St Martial de Viveyrols et 104 km/h à Bassillac) ainsi que des fortes précipitations. On observe de nombreuses chutes d'arbres : 50 interventions ont été réalisées pour dégager les routes par les services du Département. A midi, 25 000 personnes étaient toujours privées d’électricité. Une vigilance crue / inondation est en place sur la commune de Terrasson, tronçon Vézère aval.

  • 13/12/19 | Tahiti choisie pour les épreuves de surf aux Jeux Olympiques

    Lire

    Le Comité olympique France 2024 a effectué son choix sur le site des épreuves de surf aux JO 2024, préférant Tahiti et son extraordinaire spot de Tehuapo'o aux littoraux breton (La Torche) et aquitain,(Lacanau, Hossegor et Biarritz). En ces lieux, les dates estivales n'offraient pas la garantie de vagues, contrairement à l'archipel d'Outre mer. Biarritz en a fait les frais en son temps. Le risque d'absence de vagues condamnerait définitivement le surf des Jeux. Le choix définitif devrait intervenir le 6 janvier.

  • 13/12/19 | Attractivité : Bordeaux en décrochage ?

    Lire

    Dans une enquête récemment parue (dévoilée par 20 Minutes) sur la perception de l'attractivité dans 18 métropoles françaises (par Hellowork et le cabinet Hays), Bordeaux arrive en septième position, notamment derrière Rennes, Toulouse Strasbourg ou encore Tours. Dans l'ensemble des six critères d'attractivité (dynamisme économique, marché du travail, qualité de vie, coût de la vie, loisirs/culture et qualité des infrastructures), Bordeaux ne figure qu'une seule fois dans les cinq premières villes, à la cinquième place de la catégorie "loisirs".

  • 13/12/19 | Avec le froid, gare au monoxyde de carbone !

    Lire

    Alors que les températures baissent, l'Agence Santé publique France appelle à la vigilance quant au risque d'intoxication au monoxyde de carbone. En 2018, 83 épisodes d’intoxication ont été déclarés en Nouvelle-Aquitaine provoquant l'exposition de 258 personnes et l'intoxication de 183 personnes, dont 174 de manière certaine. Sur ces 83 épisodes d’intoxication, 87% sont survenus dans l’habitat, avec dans la moitié des cas, la chaudière comme source d'intoxication. Les documents sur les gestes de prévention sont à retrouvés sur le site Santé publique France.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Pas de logement pour la rentrée ? Pensez « Carte des Colocs ! »

23/08/2013 | Une équipe de jeunes Strasbourgeois révolutionne la communauté de colocataires grâce à un outil gratuit.

Une équipe de jeunes Strasbourgeois révolutionne la communauté de colocataires grâce à un outil gratuit

Quand on souhaite trouver une colocation via internet, c’est toujours la même histoire : on jongle entre deux fenêtres. D’un côté, le site où figurent les annonces, souvent payant. De l’autre, Google Maps, pour avoir une idée de l’endroit où se situe le logement. Une équipe de jeunes Strasbourgeois révolutionne la communauté de colocataires grâce à un outil gratuit qui permet d’accéder aux annonces en naviguant sur une carte par localité. Gaëtan, l’un des créateurs, souhaite promouvoir l’initiative en Aquitaine.

« A contre courant de l’individualisme ambiant, les gens cherchent à revenir aux fondamentaux ! » Gaëtan Ebmeyer en est convaincu. Que ce soit pour des raisons financières ou pour ne pas vivre seul et conserver des échanges riches en rentrant chez soi, la colocation a le vent en poupe. A 27 ans, riche d’expériences étudiantes à l’étranger, il est parvenu à une conclusion: chercher une colocation en France, ce n’est pas facile. Mais ce n’est pas lui qui a fait le premier pas. « C’est Raphaël qui est à l’origine du projet.  Il a passé un an en Australie, où il cherchait une colocation. Sur le web, aucun site ne correspondait à ses attentes, l’idéal aurait été quelque chose qui fasse le lien entre annonce et géolocalisation. Moi-même, j’ai eu le même problème en Pologne lorsque j’étais étudiant Erasmus » explique Gaëtan.

De retour en France, l’idée met quelques mois à mûrir. « On a regardé quelle était a concurrence, assez faible puisque la plupart des sites sont payants, assez chers. On était outrés. D’où l’idée de proposer un site totalement gratuit » poursuit Gaëtan.

Après un an de programmation web, le site est mis en ligne. Tapez « Carte des Colocs » sur Google. Si vous cherchez un colocataire pour se joindre à vous, déposez simplement votre annonce. Si vous cherchez une colocation pour vous installer, entrez le nom de la ville, faites glisser le curseur en fonction du loyer et du nombre de colocataires désirés. Les annonces s’affichent, avec leurs détails : surface, commodités, photos, Street View, contact de l’annonceur. Il n’y a plus qu’à décrocher le téléphone… ou envoyer un message via le site.

Si le site totalise aujourd’hui plus de 400 annonces, celles-ci sont principalement situées dans les grandes villes françaises. « Pour le moment, le site est surtout connu dans le Nord-est de la France, car c’est là que se situe notre réseau, ainsi que dans quelques grandes villes comme Paris, Montpelliers, Lyon. On s’est focalisé sur celles-ci, qui forment une sorte de « vitrine ». Comme le succès du site dépend de sa visibilité, Thibault, Raphaël, David et moi, on bosse tous les jours à plein temps. Moi, je me charge de trouver des partenariats pour recueillir un maximum d’annonces : promoteurs immobiliers, associations, etc. Thibault est directeur marketing. Il doit faire connaître le site, notamment auprès de la presse. Après, on peut aussi échanger les tâches, c’est ce que je fais en ce moment en répondant à tes questions !»

Concernant la suite du projet, le quatuor fourmille d’idées. Une application pour Smartphone est en cours d’élaboration. Ensuite, les internautes pourront bientôt naviguer sur la carte de l’Europe, puisque le développement international du site est prévu.  « Les étudiants qui viennent étudier en France sont de bons clients potentiels pour le site. De retour chez eux, ils pourraient devenir « développeurs » et promouvoir la Carte des Coloc dans leur pays d’origine. Dans nos réseaux personnels, on a tous des amis Erasmus de diverses origines (Italie, Brésil, Pologne…) qui sont intéressés pour endosser cette responsabilité ».

Enfin, sur le long terme, certaines options pourraient devenir payantes, comme l’accès au numéro de téléphone et l’alerte coloc’, qui permet d’être averti lorsqu’une annonce qui correspond à nos attentes est publiée. Mais la logique est de proposer une utilisation gratuite quoiqu’il arrive. « Nous sommes dans une démarche d’entraide, pas une logique d’enrichissement » insiste Gaëtan.

http://www.lacartedescolocs.fr -  Présent aussi sur Facebook et Twitter

Opaline Lysiak
Par Opaline Lysiak

Crédit Photo : La carte des collocs

Partager sur Facebook
Vu par vous
1560
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Lelal | 30/09/2016

Bonjour

Juste pour vous dire que nous existons également puisque Colocation 40 ans+ dans ses thématiques propose des annonces "chambre a louer contre services" ou "colocation intergénérationnelle.
A bientôt
https://www.colocation-adulte.fr

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !