Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

03/07/20 : Édouard Philippe a remis la démission de son gouvernement ce vendredi 3 juillet. Démission acceptée par l'Elysée.

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.

29/06/20 : La préfecture des Pyrénées-Atlantiques livre ce lundi le taux de participation définitif aux élections municipales et communautaires du 28 juin 2020. Dans le département, il est de 49,48 % contre 66,85 % en 2014.

29/06/20 : Beynac : C'est ce lundi, que le conseil d'état rendra une décision capitale dans l'épineux dossier de la déviation de Beynac en Dordogne. Le conseil d'état pourrait ordonner l'arrêt du projet porté par le Département et la remise en état du site.

29/06/20 : A Saintes (17), l'ancien adjoint au maire Bruno Drapon est devenu maire à la place du maire sortant Jean-Philippe Machon, avec 31,76% des voix. Bruno Drapon s'impose avec environ 230 voix d’avance face à Pierre Dietz.

29/06/20 : A Royan (17), le maire sortant (LR) Patrick Marengo conserve son fauteuil de maire avec 52,21% des voix face au marcheur Thomas Lafarie avec 21,63 %.Le taux de participation, 35,74 %, est sensiblement le même que celui du premier tour (35,25%).

29/06/20 : A Rochefort (17), le maire sortant Hervé Blanché a retrouvé son fauteuil avec 3494 voix (58,86%) contre 2442 pour Rémi Letrou (41,14%). Le taux de participation est de 35,08%.

29/06/20 : Le maire de Bayonne Jean-René Etchegaray (Bayonne toujours un temps d'avance) proche de la majorité présidentielle, a été réélu avec 51,23% face à la liste de gauche commune Bayonne-Ville ouverte et Demain Bayonne Bihar Baiona, avec 46,19%

28/06/20 : À Pessac, le maire sortant Franck Raynal est réélu de justesse avec 50,57% face au candidat tose et vert Sébastien Saint-Pasteur et son alliance avec Laure Curvale (49,63%).

28/06/20 : À Saint-Médard-en-Jalles, le maire sortant Jacques Mangon (47,54%) est battu face à Stéphane Delpeyrat (52,46%).

28/06/20 : À Mérignac, le maire sortant et ancien sénateur socialiste Alain Anziani est réélu avec 64,92% des voix face à Thierry Millet (25,53%) et Bruno Sorin (9,54%).

Tourisme du Département du Lot-et-Garonne
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 03/07/20 | Rochefort : la réouverture du pont transbordeur remise aux calendes grecques

    Lire

    Initialement prévue le 4 juillet, la réouverture du pont transbordeur n'aura pas lieu. Complexes, les opérations de réglage du Transbordeur et de sa nacelle constituent un défi technique nécessitant de procéder par étapes. La période de confinement et le retard des travaux n'ont pas permis de mener à bien l’ensemble des mises au point nécessaires au bon fonctionnement du dispositif. Le gestionnaire du pont, l'agglo de Rochefort, se dit dans l'impossibilité de fixer une nouvelle date pour le moment.

  • 03/07/20 | Nouvelle-Aquitaine : des chèques vacances pour les plus modestes

    Lire

    Trois millions d'euros, c'est la somme annoncée par la région Nouvelle-Aquitaine pour contribuer aux chèques vacances "solidarité tourisme" (sur sept millions au total) qui seront distribués à 30 000 foyers, soit environ 100 000 personnes. Le plafond par ménage oscillera entre 100 et 400 euros, pour des bons d'une valeur de 50 à 100 euros à destination prioritaire des ménages modestes (en fonction du quotient familial). Cinq nouveaux départements rejoignent le dispositif : les Landes, le Lot-et-Garonne, la Creuse, la Dordogne et la Haute-Vienne.

  • 03/07/20 | Poitiers parmi les grandes villes où il fait bon étudier

    Lire

    Poitiers de nouveau récompensée pour sa qualité de vie lorsqu'on est étudiant. D'après le site Internet étudiant.figaro.fr, elle se classe 2e grande ville étudiante derrière Angers. Pour établir ce classement, le site s'est basé sur des critères tels que la démographie, l'offre de formation, la vie étudiante, le logement, le cadre de vie... Poitiers recense 27 000 étudiants, dont 4 000 étrangers. En janvier, L'Étudiant la consacrait à la 1replace "des grandes villes où il fait bon étudier."

  • 03/07/20 | Limoges : un questionnaire pour repenser l'aquarium

    Lire

    La Ville de Limoges et l'Association Aquarium du Limousin souhaitent recueillir les attentes du public quant à l'évolution prochaine de l'aquarium de Limoges. C'est avec un questionnaire en ligne à retrouver sur le site de la Ville. Il est à remplir du 1er juillet au 10 septembre prochain et les questions interrogeront notamment la nécessité d'agrandissement de l'aquarium.

  • 02/07/20 | À Pessac, le cinéma latino-américain fait sa clôture

    Lire

    La 37ème édition des Rencontres du cinéma latino-américain, a bien eu lieu virtuellement du 6 mai au 17 juin. De retour en physique suite à la réouverture des cinémas le 22 juin, l'évènement organise sa clôture au travers de deux soirées de projection. La première se tiendra le vendredi 3 juillet à 20h et permettra au public de voir, pour la première fois hors de son pays d'origine, le film brésilien Pureza qui évoque l'esclavage contemporain en Amazonie. La seconde soirée présentera un film argentin, "La Vuelta de San Peron", et aura lieu le 10 juillet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Pau accélère sur son plan vélo

08/06/2020 | Plus de pites cyclables, plus de sécurisation des pistes existantes... et une "intention" de François Bayrou de limiter (encore) la vitesse des voitures en centre-ville, visant le 20 km/h.

Ce 8 juin, François Bayrou annonçait l'accélération du Plan Vélo de l'agglomération de Pau

Un des effets inattendus du Covid-19, est un peu partout en France, l'affirmation du vélo comme solution de mobilité, permettant qui plus est d'assurer l'incontournable distanciation sociale. Dès le déconfinement, de nombreuses collectivités ont annoncé la création de nouvelles voies cyclables, certes pour l'instant provisoires, mais dont la pérennisation n'est pas exclue pour un certain nombre d'entre elles. A Pau aussi, « on bien constaté l'attente d'aménagements supplémentaires pour les cyclistes », assure François Bayrou, le maire de la ville, annonçant « l'accélération » du Plan Vélo de l'agglomération. Plusieurs mesures vont ainsi être mises en place, dont 2 dès la fin de la semaine... si la météo le permet.

Au-delà du nombre de kilomètres de voies ou pistes cyclables, le sentiment d'insécurité est généralement un des principaux freins à la pratique du vélo. Deux éléments dont ont bien pris note les équipes de l'agglomération paloise dans ce que François Bayrou désignait ce matin comme l'accélération du plan vélo.

Plus de voies cyclables, et plus de voies cyclables protégées
« Nous allons faire en sorte que le plus grand nombre possible de voies cyclables tracées deviennent des voies cyclables protégées » a-t-il ainsi posé comme première annonce de la matinée. Concrètement « dès jeudi, si la météo le permet » des séparateurs de la marque Zicla scellés à la chaussées vont prendre place le long des pistes cyclables existantes sur les chaussées de l'avenue du général Leclerc, du boulevard Tourasse et du boulevard de la Paix. A la fois résistant aux chocs, de part son ancrage à la route, et réfléchissant pour 40% de sa surface, le dispositif apporte « une vraie sécurisation et tranquillisation », appuie François Bayrou.

Autre annonce : la création de pistes cyclables temporaires sur plus de 7 km, allée Catherine-de-Bourbon (entre le rond-point François-Mitterrand et le boulevard de la Paix), allée Alfred-de-Musset, route de Bayonne, boulevard de la Paix et boulevard Tourasse. Un projet qui nécessite la transformation des voies routières en voies cyclables, et une délimitation de la piste cyclable par un marquage jaune (signalant le caractère temporaire) doublé de balises verticales blanches et rouge. Pour les automobilistes le plus gros changement est prévu Allée Alfred de Musset qui va passer à sens unique sur la voie d'Est en Ouest pour les véhicules motorisés. Sur ces 7 km, le test de ces aménagements provisoires, également mis en œuvre d'ici les semaines à venir, vise d'une part à mesurer si la pratique du vélo prend sur ces itinéraires ainsi que l'impact sur le trafic automobile. L'agglo se donne 6 mois d'observation concernant ces aménagements selon François Bayrou.

Plus de stationnements
Quant au stationnement des vélos, 17 points d'implantation d'arceaux sont prévus dans la ville d’ici la mi-juillet, soit 72 arceaux supplémentaires. Autant d'emplacements en plein air qui seront également complétés d'une part par l'aménagement réalisé dans le parking Clemenceau pour le parking gratuit de vélos, et d'autre part, mais à plus long terme, par le projet d’abri sécurisé à la gare prévu dans le cadre du pôle d'échange multimodal qui démarrera en 2021. 120 places y sont en effet attendues.

Par ailleurs, le parc vélo d’Idécycle va s’enrichir de 60 vélos électriques par an, avec l’objectif de passer à 1000 en 2025. C'est un investissement de 1,3 M€ qui inclut également le remplacement des batteries du parc actuel des 640 vélos électriques. Autre nouvelle concernant les vélos électriques une prime à l’achat de vélos électrique de 100 € (cumulable avec l'aide de l'Etat de 100€) va être lancée, par un appel à candidature au second semestre 2020.

Centre-ville de Pau, déjà en zone 30, le marie voudrait limiter la vitesse des automobiles à 20km/h


Un centre-ville limité à 20 km
Enfin pour favoriser la pratique du vélo dans la ville, François Bayrou a également dévoilé son intention de limiter la vitesse des automobiles de 30 à 20 km/h dans les lotissements et au centre-ville (à l'intérieur de la boucle). Le principal enjeu de cette proposition du maire-candidat, c'est de faire du centre-ville « une zone de tranquillité partagée ». Et de préciser, « à 20km/h les priorités change. En zone 30, il y a une priorité à droite, à 20km/h, la priorité va aux plus fragiles, c'est à dire aux piétons et aux vélos. ». Un projet que le marie annonce vouloir travailler en concertation avec les associations d'usagers, les habitants et les commerces sur un centre-ville dont la limitation à 30 km/h est très récente... Objectif de la réalisation du projet : « avant la fin de l'année » ( et si l'élection du 28 juin lui en donne l'occasion).

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2838
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 5 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !