Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

27/05/19 : Résultats complets Bordeaux (33) : LREM 29,47%, EELV 21,54%, RN 9,40%, LR 9,02%, 8,49%, LFI 6,20%, G.S 4,21%

27/05/19 : Dordogne : Résultats définitifs : Participation : 58,28 % : RN : 25,15 %, LREM : 19,26 %, EELV : 11,38 %, LFI : 8,60 %, PS-LUG 7,45 % ; LR : 7,05 %, PC : 3,68 %, LDG Hamon : 3,62 %, DLF : 3, 50 %

27/05/19 : Résultats complets Bègles : EELV 21,69%, LREM 17,67%, RN 14,47%, LFI 10,63%, PS 9,20%

27/05/19 : Angoulême (16) : LREM : 24,05%, EELV : 17,02%, RN : 16,12%, PS-PP : 8,46%, LFI : 8,40%, LR : 7,68%, G.S : 4,79%. Taux de participation : 52,54%.

27/05/19 : Poitiers (86) : LREM : 23,25%, EELV : 19,97%, RN : 12,91%, PS-PP : 9,84%, LR : 7,61%, LFI : 7,42%, G.S : 4,65%. Taux de participation : 51,18%.

27/05/19 : Résultats complets Vienne (86) : RN 22,58%, LREM 21,78%, EELV 14,24%, LR 7,35%, PS 7,30%, LFI 6,58%, DBLF 3,63%, G.S 3,54%

27/05/19 : Résultats complets Libourne (33) : RN 23,20% 22,62% EELV 14,56% PS 7,80%, LFI 6,97%, LR 6,94%, G.S 3,58%

27/05/19 : Résultats complets Charente (16) : RN 25,56%, LREM 21,48%, EELV 12,23%, LFI 7,61%, LR 7,17%, PS 6,56%, DBLF 3,61%, G.S 3,54%

27/05/19 : Niort (79) : LREM : 26,28%, EELV : 18,34%, RN : 12,85%, PS-PP : 9,68%, LFI : 6,95%, LR : 6,16 %, G.S : 4,47%. Taux de participation : 49,20%.

27/05/19 : Deux-Sèvres, résultats départementaux définitifs : LREM : 23,62%, RN 20,64%, EELV : 14,09%, LR : 7,52%, PS-PP : 7,04%, LFI 6,16%, G.S : 3,63%. Taux de participation : 48,99%.

27/05/19 : Résultats Lot-et-Garonne : RN : 29,47 %, LREM : 19,17 %, EELV : 10,30 %, LR : 7,38 %, LFI : 6,70 %, PS : 6,11 %, , DBLF : 4,46 %, GS : 3,03 %, PC : 2,56, UDI : 2,39 %. Taux de participation : 50,20 %. Taux de participation : 55 %.

27/05/19 : Résultats complets Pau : LREM 27,39%, EELV 15,69%, RN 14,94%, PS 9,96%, LR 7,40%, LFI 6,35%, G.S 4%

27/05/19 : Charente-Maritime : résultats départementaux définitifs : RN 25,26%, LREM 22,60%, EELV 13%, RN 7,68%, LFI 6,60%

27/05/19 : La Rochelle : LREM 27,13%, EELV 18,79%, RN 14,38%, LFI : 7,55%

27/05/19 : Gaëtan Malange, maire LR de St Barthélémy d'Agenais "Crise des partis, enjeu écologique dont LR doit s’emparer, absence de ligne claire sur l’Europe, divisions internes... ce soir, la droite doit sérieusement s’interroger... Partons des territoires !"

27/05/19 : Landes résultats complets: LREM 22,95%, RN 21,29%, EELV 10,80%, PS 10,47%, LR 6,95%, LFI 6,88%, GS 4,23%

26/05/19 : Résultats complets Creuse (23) : RN 24,37%, LREM 18,28%, EELV 9,82%, LR 9,68%, LFI 8,89%, PS 6,97%, G.S 4,21%

26/05/19 : Résultats Tulle (19) : dans la ville de François Hollande, les résultats font office d'exception à la règle. RN : 18,5% ; LEREM : 18,4% ; PS : 14,2% ; EELV : 11,8% ; LFI : 7,7% ; LR : 7,4% ; PCF : 6,3% ; autres listes : 15,7%.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/05/19 | Réaction Sophie Borderie psdte PS du CD47

    Lire

    "En Lot-et-Garonne, les résultats enregistrés sont conformes aux résultats nationaux avec néanmoins une accentuation du vote d’extrême droite, comme cela était malheureusement déjà le cas en 2014. Localement, il est plus que jamais nécessaire de poursuivre notre combat pour la ruralité et pour l’équité territoriale. Bien souvent, celles et ceux qui subissent des injustices et vivent un sentiment de relégation trouvent refuge dans le vote extrême. Acteurs de la vie publique, nous avons tous un rôle à jouer dans ce combat. J’y prendrai toute ma part."

  • 24/05/19 | Coup froid sur le Festival "Biarritz en été"

    Lire

    Le maire, Michel Veunac, a appris avec stupéfaction -et une certaine colère- l’annulation de ce festival par ses organisateurs. Festival d'envergure faisant partie des nouveaux temps forts de l’été. Les organisateurs évoquent des raisons d’ordre financier pour justifier l'annulation soudaine de cette deuxième édition qui leur avait confiée. La Ville de Biarritz a donc décidé de réinscrire deux soirées supplémentaires des Jeudis de l’Océan en juillet et elle organisera un grand concert gratuit le 10 juillet à la Côte des Basques, en collaboration avec l'Atabal.

  • 24/05/19 | Le comblement du passage souterrain de la gare de Marmande sous tension!

    Lire

    Le 23 avril dernier, le passage souterrain permettant la liaison entre les quais de la gare de Marmande a été comblé de béton. Val de Garonne Agglomération et la Ville de Marmande sont vivement opposés à ces travaux effectués par SNCF Réseau sans aucune concertation préalable. Les deux collectivités ont interpellé la direction de SNCF Réseau pour qu’une réunion soit organisée et l’ont informée qu’elles répondraient défavorablement à tout appel de fonds dans l’attente de cette réunion.

  • 24/05/19 | Un patron périgourdin adopte une méthode originale pour recruter

    Lire

    Après l'échec de ses petites annonces à Pôle-Emploi et sur site internet LeBoncoin, Geoffroy Saguet, le patron de l'entreprise Horizons bois à Savignac les églises, en Dordogne, a posé un panneau sur la façade de son entreprise de charpente-menuiserie, pour attirer les candidats. Il recrute des ouvriers qualifiés, charpentiers et menuisiers, un couvreur, un chef d'équipe et un ingénieur, soit 10 postes au total. Il a reçu une trentaine de Curriculum Vitae en dix jours.

  • 24/05/19 | Elections européennes : La Rochelle favorise l'accès aux handicapés

    Lire

    Depuis mars 2019, les personnes majeures sous tutelle sont pour la première fois autorisées à voter. Depuis, la Ville de La Rochelle s’est associée à l’Association pour adultes et jeunes handicapés (APAJH) pour leur favoriser l'accès à ce premier scrutin du 26 mai. Des membres de l’Association Valentin Haüy et du Relais handicap de l’Université de la Rochelle seront présents avec une grille d’observation pour faire le point sur les aménagements en place et les évolutions possibles.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Pau: La Cravate Solidaire, un exemple pour la réinsertion professionnelle et sociale

29/04/2019 | Le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques et l'Etat ont choisi l'association la Cravate Solidaire pour illustrer leur partenariat dans le cadre du Plan national contre la pauvreté

Moussa, Karine et Mélanie, au centre de la photo ont pu bénéficier des conseils et de l'aide de l'association La Cravate Solidaire à Pau

« L'habit ne fait pas le moine », mais il y contribue... C'est en tout cas ce que défendent volontiers la coordinatrice et les bénévoles de l'association la « Cravate solidaire » à Pau. Et pour cause, « le look », c'est la première chose qu'un recruteur verra chez un candidat à l'embauche. Mais, au-delà d'une séance de relooking, l'association propose bien plus qu'une armoire XXL pour demandeurs d'emploi. Elle apporte d'abord « sourire et estime de soi », avec un succès certain. Sur les quelque 240 bénéficiaires des bons soins de l'association depuis sa création en juillet 2016, 70% d'entre eux enregistrent un retour à l'activité, que ce soit un emploi ou une formation.

Mélanie, Karine et Moussa sont trois des bénéficiaires de la Cravate Solidaire à Pau. « Mon passage à l'association m'a permis d'améliorer mon image, mais aussi d'avoir un regard neuf et valorisant sur mon parcours et mes compétences, y compris mes compétences personnelles », explique Karine, enthousiaste. Au delà de l'aspect professionnel, c'est une estime de soi retrouvée pour elle comme pour la plupart des bénéficiaires de l'association. Des bénéficiaires généralement éloignés de l'emploi, entrés dans des parcours d'accompagnement à l'insertion auprès des services du Département, du PLIE (Plan local pour l'Insertion et l'Emploi) ou encore en formation à l'AFPA. Pour Brigitte Loriette, la Présidente de l'association, « la Cravate Solidaire est le point final du parcours d'accompagnement d'un public en insertion ou réinsertion. A travers nos ateliers individuels « Coup de pouce à l'emploi», les personnes trouvent ici d'abord de la bienveillance et de la bonne humeur, mais aussi une préparation à un entretien d'embauche qui cherche à optimiser leurs chances de succès ».

"L'association m'a redonné confiance en moi"
A la Cravate Solidaire, tout commence en effet, par une rencontre avec un conseiller en image qui aidera le demandeur d'emploi à trouver la tenue idéale pour un entretien d'embauche parmi les penderies (bien fournies!) de l'association. « L'idée n'est pas de déguiser le demandeur d'emploi, mais bien d'abord qu'il se sente à l'aise !», précise la présidente. Une première étape « relooking » et cabine d'essayage, qui peut être complétée par un atelier maquillage ou un passage chez le coiffeur grâce à la distribution de bons de coiffure par la structure. Vient ensuite pour le bénéficiaire, la rencontre avec un professionnel du recrutement. « C'est l'occasion pour le demandeur d'emploi de se tester en situation réelle d'embauche, grâce à une simulation d'entretien menée par un professionnel qui intervient bénévolement », explique la coordinatrice et co-fondatrice de l'association paloise, Laurence Laplace.
Suite à l'entretien, un échange permet au futur candidat à l'embauche de s'améliorer, d'éviter certains faux-pas, de connaître quelques codes et mots clefs, mais aussi de valoriser au mieux ses compétences. « J'ai un parcours atypique et un peu dispersé. Grâce à l'association, et à ce regard extérieur apporté lors de l'entretien, j'ai pu remettre de l'ordre dans mon CV, et mettre en avant des compétences que je n'aurais pas pensé à valoriser... Globalement cet atelier m'a redonné confiance en moi », sourit Mélanie, aujourd'hui en formation Management à l'AFPA.

Une convention en juin 2019
Une présentation et des témoignages enthousiastes qui, ce lundi 29 avril, ont ravis les représentants de l'Etat et du Département en visite dans les locaux de l'association sur le site de l'AFPA de Pau. Et pour cause, si la Cravate Solidaire cherche à multiplier les partenariats avec les entreprises sur le plan financier mais aussi en termes de collectes de vêtement, de recrutement de bénévoles ou d'initiatives diverses, elle entre aussi dans les clous du Programme Départemental d'Insertion (PDI), porté par le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques. Un PDI qui lui-même répond par avance aux objectifs portés par la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, et pourra à ce titre bénéficier d'un peu plus de 500 000 € d'apport de l'Etat. Autant de subventions, qui devront notamment être fléchées sur des actions relatives à l'insertion des bénéficiaires du RSA, à l'accompagnement des jeunes sortant de l'Aide Sociale à l'Enfance ou encore à l'accueil social de proximité.
Pour concrétiser les choses, une "convention d'appui à la lutte contre la pauvreté" sera signée en juin 2019 entre l'Etat et la collectivité départementale, ont ainsi rappelé Jean-Jacques Lasserre, Président du Département, et le Préfet Eric Spitz. Cette convention, à l'image de la Cravate Solidaire, viendra réaffirmer l'indispensable insertion sociale à toute démarche d'insertion professionnelle. En attendant donc peut-être de nouvelles subventions pour l'Association, ce sont leurs cravates que le président du Département et le préfet ont bien voulu laisser dans les réserves vestimentaires de la structure.

Jean-Jacques Lasserre et le préfet des P-A, Eric Spitz, en visite dans les locaux de l'association La Cravate Solidaire à Pau

L'info en plus : Si pour l'heure l'association La Cravate Solidaire paloise est la seule du genre en Nouvelle-Aquitaine (il en existe ailleurs en France, toutes indépendantes les unes des autres), elle sera bientôt rejointe par une Cravate bordelaise actuellement en cours de création.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2540
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !