Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/06/21 : L'ancien vice-président du Conseil départemental de la Dordogne en charge de l'agriculture, Jean-Pierre Saint-Amand est décédé lundi à l'âge de 71 ans. Il a été conseiller départemental du canton de Vergt de 1992 à 2015.

21/06/21 : Usinage, soudage, maintenance, aéronautique... Le CFAI Adour ouvre ses portes au public les 25 juin et 7 juillet sur ses 3 sites d'Assat (64), Lanne (65) et Tarnos (40). Il propose 148 offres en apprentissage dans les entreprises industrielles locales+ d'info

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/06/21 | 5000 € de dons remis au Téléthon Gironde

    Lire

    Les salariés d'EDF Commerce sud ouest, qui participent régulièrement aux courses du Téléthon, se sont adaptés au contexte sanitaire en participant à un challenge à distance via une application de loisir qui permet de cumuler des points en pratiquant l’activité physique de son choix. En 15 jours, du 30 novembre au 13 décembre 2020, les 260 participants ont réussi à récolter la somme de 5 000 €, qui servira "à soutenir la recherche et la mise en œuvre des premiers médicaments pour des maladies rares et génétiques", précise Christian Capdeville coordinateur du Téléthon en Gironde. Le don a été remis à l'association ce 22 juin.

  • 23/06/21 | Une nouvelle bâtonnière pour l'Ordre des avocats de Bordeaux

    Lire

    Les élections du Bâtonnat de Bordeaux se sont déroulées ce mardi 22 juin. A l'issue des votes, c'est Christine Maze qui a été élue Bâtonnière du Barreau de Bordeaux. Avocate depuis 1992, elle collabore à l'Association des avocats pénalistes de France. Elle prendra ses fonctions, à la suite de Christophe Bayle, le 1er janvier 2022, avec à ses côtés, Monsieur Pierre Fonrouge, vice Bâtonnier, lui même successeur de Caroline Laveissière. Ils sont élus pour 2 ans.

  • 22/06/21 | Maïsadour cède son pôle Charcuterie à la Fipso

    Lire

    Le groupe Fipso (Filière Porc du Sud-Ouest), fondé en 1965, vient d’acquérir, afin de poursuivre sa croissance, l’activité salaisons sèches de la coopérative landaise Maïsadour. Cette acquisition, réalisée grâce à l'intervention des 4 caisses régionales du Crédit Agricole, va permettre à la Fipso de récupérer 5 sites de production (en plus de se 3 usines) et de se positionner en leader du Jambon de Bayonne. Maïsadour, de son côté, va ainsi se recentrer sur l'activité Foie gras et vise à retrouver la voie de la croissance d'ici à 2023.

  • 22/06/21 | Le bassin de la Midouze se restaure

    Lire

    Dans le cadre de l’appel à projets initié par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, l’Institution Adour en partenariat avec l’Association de protection de l’environnement du Gers ainsi que les syndicats mixtes du Midou et de la Douze, et celui du bassin versant de la Midouze ont déposé un projet de restauration et d’aménagement de 8 périmètres de zones humides sur le bassin de la Midouze.

  • 21/06/21 | Régionales : Pas d'accord Rousset-Thierry ce lundi

    Lire

    Alors que se pose depuis hier soir la question d'un accord entre la liste du président sortant Alain Rousset et celle de Nicolas Thierry pour EELV, les négociations semblent pour aujourd'hui dans l'impasse. "Ce lundi, aucun accord n’a pu être signé. Il n’y avait manifestement aucune volonté d’accord tant les exigences et le ton employé étaient incompatibles avec une possibilité de négociation.", indique le service de presse du candidat Alain Rousset. "Je ne conçois pas la politique régionale comme une simple question de partage de postes. C'est une relation politique, pas une question comptable", indique le président sortant.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Pau lance les concerts gratuits de son « été indien »

27/08/2017 | C’est nouveau, c’est original et c’est gratuit. Des concerts de musique indépendante seront donnés chaque jeudi en plein air à Pau, en septembre et en octobre

Venue de Montréal, Klô Pelgag se produira le 12 octobre

Concerts d'été en juillet, chants d’Occitanie et festival des arts de la rue en août. Sans oublier le Tour de France ou encore le son et lumière qui a animé les soirées du château. Les vacances 2017 ont été toniques pour les Palois. Pourquoi s’en tenir là ? Du 7 septembre au 12 octobre, un nouvel événement baptisé « l’été indien » fera la part belle à la musique indépendante. Traduisez, celle qui n’emprunte pas les sentiers archi-battus par les amateurs de « soupe » anglo-saxonne. Là encore, tout est gratuit. Personne ne s’en plaindra.

Un classement du Figaro, qui s’appuyait, entre autres critères, sur la vitalité des entreprises, le nombre des écoles, la couverture 4 G  et le taux de chômage a relégué récemment Pau à la 106e place sur 113 des villes les plus dynamiques de France.

Une position de queue de peloton que son maire, François Bayrou, attribue au retard accusé par la cité béarnaise avant qu’il en prenne les rênes en 2014. Tout en indiquant que la ville a fini par juguler sa chute de population (8000 habitants perdus en 8 ans) et qu’elle met aujourd’hui les bouchées doubles pour se doter de nouveaux équipements et trouver un second souffle.

Des exemples en sont fournis par les halles rénovées ou encore par le vaste chantier du bus à haut niveau de service, un équipement dont l’idée – qu’il a remodelée - a été lancée par ses prédécesseurs. 

Des initiatives qui se multiplient

Même si l’époque est rude et si des associations s’inquiètent de la baisse des subventions, l’effort est également culturel. Outre la nouvelle saison de théâtre, une illustration en a été fournie  par la création des rencontres littéraires « Les idées mènent le monde ». Un événement qui attire chaque année des milliers de personnes dans le remarquable centre de congrès qu’est le Palais Beaumont. Sa troisième édition, qui aura lieu du 17 au 19 novembre prochains, aura pour thème « Passions, Passions ».

Le spectacle vivant fait également partie des priorités affichées par la municipalité, au même titre que les arts visuels, le cinéma d’art et d’essai, la lecture publique, le Conservatoire ou encore l’orchestre de Pau Pays de Béarn placé sous la direction de Fayçal Karoui.

Avant qu’une nouvelle saison de musiques actuelles débute en novembre dans la cité béarnaise, l’été va ainsi se poursuivre de manière originale dès la rentrée prochaine.

Chaque jeudi soir, du début septembre jusqu’à la mi-octobre, trois concerts gratuits seront proposés « en terrasse » dans des lieux différents du centre-ville. Ils permettront de découvrir ou de réentendre des « artistes du territoire » mais également des « interprètes émergents sur les scènes nationales et internationales ».

Pop, rock, blues et « électro-oisifs » 

« La programmation est ambitieuse et pêchue » assure la Direction culture de la Ville.

Le ton sera donné dès le 7 septembre à partir de 19 h par le trio de musique populaire brésilienne Você que viendra relayer le duo électro-pop Scotch & Sofa venu de Montpellier, puis les rockeurs rennais de Totorro.

Rock encore, mais sauvage celui-là,  une semaine plus tard, le jeudi 14, avec les Palois de La Machine qui se produiront dans le quartier requinqué et rajeuni du Hédas. Juste avant que les Bordelais de Sweat like an ape servent chaud leur pop punk tropical puis que déferle le rock noise santais de Lysistrata.

Qualifiés d’électro-oisifs, les deux musiciens de Bleu Toucan proposeront le jeudi 21 septembre une musique à la fois sereine et lascive. Ils laisseront ensuite les mélodies d’un autre duo, Dual Split, planer sur le boulevard des Pyrénées. Composée d’un frère et d’une sœur, cette formation vient de de Biarritz. La soirée se terminera en fun et cold zouk avec le groupe parisien Keep Dancing Inc.

Une tout autre ambiance règnera le jeudi 5 octobre dans le centre-ville où la guitare et la voix du Bayonnais Kepa rendront hommage au blues tel qu’on le jouait le long du Mississipi. Le rock et la pop non conformistes de Rocpoprose (Tours) seront également au programme, tout comme le rock garage des Bordelais de Magnetix.

La cerise sur le gâteau est attendue pour le jeudi 12 octobre en la personne de Klô Pelgag, une chanteuse venue de Montréal dont l’univers « séduit et déstabilise » à la fois. Grand prix de la francophonie de l’Académie Charles Cros, elle a été désignée révélation de l’année lors de plusieurs manifestations dont le gala de l’ADISQ en 2014. Les Lillois de Bisou Bisou prendront le relais avec leur musique post punk, en attendant le bouillant rock garage de Capsula.

Un beau concentré de joie de vivre. Ce qui n’empêchera pas des mesures de sécurité d’être prises, avec notamment une surveillance renforcée et la mise en place des blocs de béton lourd permettant d’éviter toute intrusion de véhicule sur les lieux de concert. Il est par ailleurs conseillé de venir sans sac.

Le programme : http://www.pau.fr/evenement/10261/14-l-ete-inde-1.htm

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Mairie de Pau, reproduction Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
28800
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !