Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Pau reçoit l’élite mondiale du canoë-kayak

20/09/2017 | Les championnats du monde de slalom et de descente sprint en canoë-kayak se dérouleront du 23 septembre au 1er octobre à Pau

Le parcours du stade d'eau vive, ouvert aux débutants comme aux champions olympiques

Lorsqu’il déchaîne toute sa puissance, le parcours de canoë-kayak aménagé en bordure du gave de Pau peut libérer jusqu’à 14 mètres cubes d’eau par seconde. Un enfer de bouillonnements où l’on atteint la limite de la navigabilité. C’est dire si ce terrain de jeu est apprécié par les maîtres de la discipline. Médaillés olympiques ou prétendants au trône, ils seront nombreux à se retrouver en Béarn du 23 septembre au 1er octobre pour disputer les championnats du monde de slalom et de descente sprint. Tony Estanguet, l’enfant du pays, a œuvré à l’organisation de l’événement. Joli coup de projecteur pour une ville qui ne manque pas d’ambition.

« Aux âmes bien nées, la valeur n’attend pas le nombre des années », écrivait Corneille, dans « Le Cid ». On pourrait en dire autant du stade d’eaux vives aménagé  à Pau.

 Inauguré en 2009, celui-ci a été créé pour rendre les sports de glisse accessibles à tous. La rivière artificielle qui en constitue la moelle épinière est à même d’accueillir aussi bien les novices que les champions, avec ses 300 mètres de parcours sportif, son bassin d’arrivée et l’étonnant ascenseur à bateaux que constitue son tapis roulant.

Rien d’étonnant à ce que le site soit devenu l’un des hauts-lieux du canoë-kayak en France et qu’il ait déjà servi de cadre à plusieurs manches de coupes du monde.

Le voilà qui atteint aujourd’hui un autre sommet avec la tenue des championnats du monde de slalom et de descente sprint. Une épreuve phare, que l’on ne reçoit que tous les 15 ou 20 ans en France.

Pour bon nombre d’athlètes, cette dernière constitue un tremplin en prévision des prochains J.O, explique Tony Estanguet qui a partagé récemment son temps entre la compétition organisée dans les Pyrénées-Atlantiques et la préparation de « Paris 2024 ».

Le public massé sur les berges du parcours d’eaux vives ne devrait donc pas être déçu.

 Le goût de l'extrême

Un départ de slalom extrême

Trois épreuves figurent au programme.

Discipline olympique, le slalom exige à la fois d’être rapide et de viser juste. Chaque concurrent doit dévaler le plus rapidement le parcours en franchissant toute une série de portes symbolisées par des poteaux suspendus.

Ces derniers sont verts quand il faut descendre, et rouges lorsque l’on doit remonter le courant. Une porte touchée ou ratée entraîne une pénalité. C’est simple et redoutable à la fois.

La descente ne fait pas partie du répertoire des J.O. Cela n’enlève rien à sa difficulté. Il s’agit cette fois-ci de dévaler le parcours le plus rapidement possible sur des embarcations plus longues que celles du slalom. Tout va très, très vite et la moindre erreur coûte cher.  

Les championnats du monde organisés à Pau voient enfin arriver une nouvelle discipline : le slalom extrême. Ses concurrents ne partent pas de façon isolée. Ils s'élancent par groupes de quatre. Là encore, la règle est sans mystères : les deux athlètes les plus rapides sont sélectionnés pour les courses qui suivent. Bonjour l'adrénaline.

Des animations, sur l’eau et sur les berges

Qui dit événement dit aussi animations. Elles seront nombreuses. Qu’elles soient proposées sur l’eau avec initiation au kayak, au stand-up paddle et découverte du gave,  ou bie, sur les rives.

Un simulateur de kayak sera par exemple  proposé aux visiteurs ainsi qu’ un mur d’escalade. Sans oublier un « Parkour » pour acrobates urbains, un éco-manège ou encore des activités permettant de s’intéresser à l’environnement du gave.

Une date est aussi à noter. Le samedi 23, la cérémonie d’ouverture permettra d’assister à un spectacle sur l’eau ainsi qu’à un défilé des athlètes de toutes les nations. Des concerts gratuits  seront par ailleurs donnés chaque soir du jeudi 28 au samedi 30 septembre. Bref, la fête sera belle.

Au cœur d’un futur quartier

L'enjeu n'est pas que sportif. Dans une ville qui, après avoir connu une hémorragie de population, cherche à faire parler d'elle pour attirer les investisseurs, donc de l'emploi, la barre se doit d'être placée très haut, estime le maire, François Bayrou.

Sans aucun complexe et persuadé qu'un peu de prestige ne nuit à personne, ce dernier la fixe au niveau mondial. En rappelant que Pau accueille déjà sur le domaine de Sers ce Nirvanah de l'équitation que constitue le concours complet international 4 étoiles. Alors, pourquoi pas le canoë-kayak ? 

Par ailleurs, alors que les chantiers se multiplient dans la cité (halles, bus à haut niveau de service etc.), l'occasion est belle pour mettre en valeur tout un quartier sur lequel Pau fonde bien des espérances.

Le stade d’eaux vives s’intègre en effet dans un projet lancé en 2009 et baptisé « Les rives du gave ».  Celui-ci concerne un vaste secteur situé au pied du boulevard des Pyrénées, entre la rivière et la gare SNCF. 

Les verrues architecturales que constituaient d’anciennes usines désaffectées y sont  supprimées ou aménagées.  L'objectif est de mêler à terme  des habitations nouvelles et des espaces de verdure. Un lac artificiel dont l’idée remonte à près d’un siècle, rappelle François Bayrou, sera même aménagé dans ce secteur tourné vers le sport, les loisirs et une nature retrouvée.

Ce dernier point ne relève pas du détail. Les berges du gave, que longe depuis peu une voie verte ayant pour ambition de rejoindre un jour le Pays Basque, ont été classées espace naturel sensible par le Département. Elles abritent une faune et une flore particulièrement riches. Tout un patrimoine que les élus entendent préserver et mettre en valeur pour en faire " le cœur de l’agglomération". Pour changer, les Palois l'aimeraient vert et tonique.

Les compétitions : https://www.canoeicf.com/fr/canoe-slalom-world-championships/pau-2017/schedule

Les animations : http://www.pau.fr/evenement/10147/7-championnats-du-monde-de-canoe-kayak-le-programme-complet.htm

La billetterie : https://www.canoeicf.com/canoe-slalom-championnat-du-monde/pau-2017-visiteurs/Billetterie

 

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui, Pau-canoë et ICF

Partager sur Facebook
Vu par vous
4470
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !