Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/06/21 : Usinage, soudage, maintenance, aéronautique... Le CFAI Adour ouvre ses portes au public les 25 juin et 7 juillet sur ses 3 sites d'Assat (64), Lanne (65) et Tarnos (40). Il propose 148 offres en apprentissage dans les entreprises industrielles locales+ d'info

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

20/06/21 : Dans la Vienne, le taux de participation aux élections départementales et régionales de 2021 a atteint 10,99% à midi. Il est en baisse par rapport aux scrutins de 2015 : les taux étaient de 15,43% pour les départementales et 16,53% pour les régional

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/06/21 | Régionales : Pas d'accord Rousset-Thierry ce lundi

    Lire

    Alors que se pose depuis hier soir la question d'un accord entre la liste du président sortant Alain Rousset et celle de Nicolas Thierry pour EELV, les négociations semblent pour aujourd'hui dans l'impasse. "Ce lundi, aucun accord n’a pu être signé. Il n’y avait manifestement aucune volonté d’accord tant les exigences et le ton employé étaient incompatibles avec une possibilité de négociation.", indique le service de presse du candidat Alain Rousset. "Je ne conçois pas la politique régionale comme une simple question de partage de postes. C'est une relation politique, pas une question comptable", indique le président sortant.

  • 21/06/21 | Pau, ville moins polluée par les particules fines

    Lire

    Sur les 323 villes européennes sondées, Pau est la 1ère ville française du classement établi par une étude de l’Agence européenne pour l’environnement parue le 17 juin. L’étude de fait notamment ressortir un taux de particules fines en suspension supérieur aux valeurs établies par l’OMS pour 196 villes européennes sur les 323 sondées. Dans notre région, Pau affiche un taux de PM2,5 de 5,6 µg/m³, Bayonne de 6,4 µg/m³ et de 9,23 µg/m³ pour Bordeaux. Selon l’OMS, il ne faut pas dépasser le seuil de 10 microgrammes de PM2,5 par mètre cube d’air (10 µg/m³). En trop grande quantité, les particules fines sont nocives pour la santé.

  • 21/06/21 | L'Orchestre des Champs-Elysées au musée Sainte-Croix de Poitiers

    Lire

    L'Orchestre des Champs-Elysées se produira, le mercredi 23 juin à 19h et 21h dans l'Auditorium du musée Sainte-Croix de Poitiers. Une partition de Rimsky-Korsakov, sommet de la littérature musicale de la fin du 19e siècle, sera présentée dans une version de chambre avec violon, violoncelle, clarinette et piano. Le musée offre la possibilité de visiter l’exposition temporaire (visible jusqu'au 4 juillet) "L'Amour fou ? Intimité et création (1910-1940)" avant le concert. Le concert est gratuit mais les réservations sont obligatoires : www.musees-poitiers.org

  • 21/06/21 | Lavaveix-les-mines (23) réhabilite ses bâtiments

    Lire

    La commune de Lavaveix-les-mines en Creuse souhaite réhabiliter l’ancienne infirmerie afin d’en créer un logement locatif à destination de jeunes agriculteurs ou de nouveaux arrivants envisageant d’y développer une activité professionnelle agricole. Afin de proposer les meilleures conditions de logements possibles, la réhabilitation correspondra à des performances énergétiques et une haute qualité environnementale.

  • 21/06/21 | A La Rochelle, le 2e tour se jouera avec les anciens candidats aux municipales

    Lire

    La Rochelle 1, le binôme falorniste/PS Christophe Bertaud et Marylise Fleuret-Pagnoux passe au 2e tour avec 28,83% des voix devant les écologistes (20,87%). A La Rochelle 2, ce sont les fountainistes Dominique Guégo et Marie Nedellec qui sont en tête avec 32% des voix contre 24,13% pour la liste LR. Sur La Rochelle 3, le duo EELV Marion Pichot - Jean-Marc Soubeste, ex candidat aux municipales se distingue parmi les 7 listes en lice avec 28,19% des voix.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Pau : une semaine pour informer et mobiliser contre les violences faites aux femmes

16/11/2018 | Une Charte sur la prévention des violences sexuelles et sexistes dans le monde du sport a été signée ce 16 novembre à Pau

Une Charte sur la prévention des violences sexuelles et sexistes dans le monde du sport a été signée  ce 16 novembre à Pau

Du 19 au 25 novembre prochains, l'agglomération de Pau se mobilise autour d'une Semaine en faveur de la Lutte contre les violences faites aux femmes. En préambule de cette semaine d'information et de mobilisation, une Charte sur la prévention des violences sexuelles et sexistes dans le monde du sport a été signée ce 16 novembre à la Mairie de Pau. S'y sont engagés la Ville, l'Etat, les clubs sportifs professionnels dont l'Elan Béarnais ou la Section Paloise, ainsi que les 59 comités sportifs du département à travers la signatures du président du Comité départemental Olympique. Une réunion qui a également fourni l'occasion de plusieurs annonce concernant les transports en commun et le harcèlement de rue, dont le lancement d'une grande enquête sur le territoire palois.

C'est le 25 novembre que se tient la Journée internationale contre les violences faites aux femmes. La Ville de Pau et ses partenaires, sportifs et associatifs, accompagnés de l'Etat, qui en a fait une grande cause nationale pour 2018, a donc pris un peu d'avance sur le calendrier en organisant ce temps de signatures vendredi matin dans les Salons de l'Hôtel de Ville. A travers ces signatures sur un tableau blanc c'est bien à la prévention des violences sexuelles et sexistes dans le monde du sport à quoi se sont engagés les acteurs présents, au côté de François Bayrou, pour la ville et Christian Vedelago, Directeur de cabinet du Préfet.

"La création d'une cellule d'intervention pour former les staffs"
Un monde du sport, indéniable terreau d'interactions sociales, et ce dès le plus jeune âge, se devant donc d'être « exemplaire » et proactif pour tout à la fois agir sur les comportements, déconstruire les préjugés et lutter contre les inégalités, ont tour à tour volontiers admis les dirigeants de club présents. Concrètement la Charte porte tout d'abord l'objectif de « prévenir des comportements qui sont contraires aux valeurs du sport et ce, pour tous les acteurs du sport à l'intérieur ou à l'extérieur de l'espace sportif », ensuite, « de traiter les problèmes de manière collective », en remplissant notamment l'obligation de signalement en cas de maltraitance identifiée ou suspectée, et enfin « de remettre la question de l'égalité, notamment entre les femmes et les hommes, au cœur des préoccupations ». Pour illustration au niveau national, on pourrait par exemple cité, la part déséquilibrées des femmes licenciées (37,5%) toutes fédérations confondues, ou encore au niveau local, appeler à un examen attentif de la photo ci dessus...
Plus concrètement encore, « cette Charte, qui est le résultat de 10 mois de travail entre les services de la Ville, de l'Etat et les partenaires sportif, devrait notamment aboutir en janvier sur la création d'une cellule d'intervention pour former les staffs, qu'ils soient encadrants professionnels ou bénévoles, sur ces questions de prévention et de lutte contre les incivilités , violences et discrimination dans le sport », indique Marie-Laure Mestelan, conseillère municipale en charge du dossier.

Animations, conférences, débats...
Mais la question de la nécessaire prévention et mobilisation autour des violences faites aux femmes ne s'arrêtant ni aux limites des terrains de sport ni portes des vestiaires, la Semaine paloise qui s'annonce prévoit de nombreuses animations, conférences, débats, expositions ou encore projection de film autour de ce thème de société, qui se joue souvent mais pas seulement, dans l'intimité du couple. Une violence conjugale particulièrement pointée lors d'un ciné-débat itinérant proposé chaque soir, du mardi au samedi dans plusieurs lieux de la ville par l'association « Du côté des femmes ». Même thème, dimanche 25 novembre pour la soirée gratuite « Après la nuit » qui diffusera au CGR Saint-Louis 6 courts métrages écrits et joués par des femmes victimes de violence conjugale, proposant différentes facettes de ces violences que sont les enfants dans les situations de violences au sein du couple, le cycle de la violence, le regard de l'entourage, le départ du domicile conjugal, etc. Autre thème : les violences faites aux femmes dans le monde du travail, qui sera traité d'une conférence à la salle des fête de Lescar, le 19 novembre. Un dispositif original de "porteur de parole", sera également proposé sur les marchés de Saragosse (le 22 novembre) et du Foirail (le 24 novembre)  afin de recueillir les témoignages sur une questions donnée ("pour vous, les violences, c'est..." , "pour vous le harcélement c'est...").

Une grande enquête à venir sur le harcèlement de rue
Mais cette semaine de mobilisation sera aussi l'occasion du lancement d'une opération test sur le réseau de transport en commun Idélis, baptisée « Arrêt à la demande ». A l'image de ce qui a été mené avec succès sur les réseaux des bus bordelais ou nantais, ce dispositif permet aux personnes qui le souhaitent de demander que le bus s'arrête entre deux arrêts, afin que le trajet effectué à pied entre le bus et son lieu de destination soit le plus court possible. A Pau, à compter du 26 novembre, tous les soirs de la semaine à partir de 21 heures, ce sont les lignes T1, T2 et T3 qui seront concernées par cette opération test. « Si le dispositif n'est pas destiné uniquement aux femmes, c'est un élément de sécurisation supplémentaire qui est profitable aux publics les plus fragiles », a ainsi souligné le représentant du réseau de transport.

Enfin autre annonce faite par Maire-Laure Mestelan, « nous sommes en train de finaliser une grande enquête publique sur le harcèlement de rue. Elle sera menée sur l'agglomération paloise durant 2 ou 3 mois. C'est un travail que nous mettons en place avec un doctorant de l'Université de Bordeaux et que nous espérons pouvoir publier pour le 8 mars. L'objectif au vu des résultats de cette enquête sera de mettre en place les réponses adaptées en matière de prévention et de protection du citoyen ».

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4315
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !