Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Périgueux libérée, 70 ans après, la ville se souvient

19/08/2014 | Le 19 août 1944, en début de soirée, Périgueux était libérée. Ce mardi matin, la ville commémorait le 70 e anniversaire de la libération par la Résistance.

Mardi avait lieu la commémoration des 70 ans de la libération de Périgureux

Il y a 70 ans, Roger Ranoux, surnommé Hercule, menait les opérations qui ont conduit à la libération de Périgueux, sans qu'un seul coup de feu n'ait été tiré. Ce matin, une première cérémonie était organisée au Monument de la Résistance et de la déportation, suivie d'une seconde emprunte d'émotion au Mur des fusillés. Car deux jours avant la libération de la ville, 45 prisonniers étaient fusillés par les Allemands au 35 e Régiment d'artillerie. A l'occasion de ce 70 e anniversaire, Périgueux n'a pas voulu oublié. Yves Guéna et la famille de Roger Ranoux ont assisté à cette commémoration.

C'était le 19 août 1944, en début de soirée : la ville de Périgueux était enfin libérée par la Résistance des occupants allemands. Quelques jours plus tôt les combats faisaient rage aux abords de Périgueux. Ce mardi matin, Périgueux a voulu se souvenir, ne pas oublier. Une première cérémonie a eu lieu boulevard Montaigne, au monument de la Résistance et de la déportation en présence des familles, des associations d'anciens combattants, des autorités civiles et militaires. Le maire UMP de Périgueux, Antoine Audi, pour marquer ce soixante dixième anniversaire avait convié Yves Guéna, ancien maire de la ville et compagnon de la Libération et Roger Ranoux, un des principaux acteurs de la résistance périgourdine à cette commémoration. Ce dernier, fatigué s'est fait excusé et il était représenté par sa fille Sylviane et ses petits enfants. Après les traditionnels dépôts de gerbes, chant des marais, la commémoration de ce 70 e  anniversaire de la libération de la préfecture de la Dordogne s'est poursuivie au Mur des fusillés. 

Au Mur des fusillés, Périgueux a voulu se souvenirAu mur des fusillés L'un des moments les plus douloureux de la libération de la ville est l'évocation des 45 prisonniers fusillés par les Allemands deux jours plus tôt. Antoine Audi, à travers une courte évocation historique a tenu à leur rendre hommage et à ne pas les oublier. Les 45 noms des "morts pour la France" ont été appelés un à un, avant que ne retentisse "Le Chant des partisans". Six gerbes ont ensuite été déposées au pied du monument. Les 45 Périgourdins tombés sur les balles ennemies entre le 12 et 17 août avaient été extraits des geôles du quartier Daumesnil par la garnison allemande, qui les a exécutés, avant de quitter la ville comme elle en avait reçu l'ordre. Puis les familles de victimes se sont dirigées vers le lieu exact de l'exécution, un mur de pierre blanche qui porte encore les stigmates des balles. La matinée s'est terminée par un instant de recueillement.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
1066
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !