Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/01/21 | Lot-et-Garonne : la Maison de l'Europe fête l'amitié franco-allemande

    Lire

    Du 18 au 29 janvier, la Maison de l'Europe du Lot-et-Garonne célèbre l'amitié franco-allemande. 18 ans après la création de la Journée franco-allemande par Jacques Chirac et Gerhard Schröder en 2003, cette amitié entre les deux pays est célébrée chaque 22 janvier. L'évènement organisé par la Maison de l'Europe 47 prévoit diverses animations, parmi lesquelles des quizz en ligne, de la culture et un jeu concours qui sera lancé le 22 janvier prochain.

  • 16/01/21 | L'Opéra National de Bordeaux annule 30 dates

    Lire

    En raison des « contraintes sanitaires persistantes », l'Opéra National de Bordeaux annule toutes ses dates jusqu'au 20 février et deux productions lyriques - Falstaff (6-14 mars) et Figures Humaines (17-20 juin). Les publics concernés par ces annulations seront contactés par l'ONB. L'institution tient tout de même à conserver le lien avec son public par le biais de captations de répétitions ou de publications sur les réseaux sociaux, en espérant pouvoir rouvrir le plus tôt possible.

  • 15/01/21 | Covid-19: Couvre-feu à 18h pour au moins 15 jours

    Lire

    Suite à l intervention du Premier Ministre, Jean Castex et d'une partie du Gouvernement ce jeudi soir, la Nouvelle-Aquitaine à l'image de l ensemble du territoire français se voit désormais appliquer un couvre-feu dés 18h, à compter de ce samedi 16 janvier. En outre, face aux variants du virus, il a été annoncé un renforcement des protocoles dans les cantines scolaires, lieux les plus sensibles pour la transmission du virus. Le mode hybride est quant à lui prolongé dans les lycées au-delà du 20 janvier. La vaccination des plus de 75 ans et des personnes sensibles restent maintenue au 18 janvier.

  • 15/01/21 | « Mon quartier s’anime » et occupe les enfants à Périgueux

    Lire

    La Ville de Périgueux propose durant les vacances d’hiver des activités sportives, culturelles et de loisirs à destination des jeunes de 6 à 15 ans. Du 8 au 19 février, les enfants pourront profiter d’ateliers artistiques, de mini-tournois sportifs ou encore de jeux d’enquêtes. Toutes ces activités sont gratuites, et les activités sportives se font sur inscription préalable sur le site de la Ville.

  • 15/01/21 | Opération recyclage des pneus agricoles

    Lire

    Les Chambres d’Agriculture de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres organisent une collecte de pneus usagés. Les agriculteurs ou éleveurs intéressés par cette démarche, intitulée « Ensivalor » et qui a pour objectif de recycler les pneus à un coût abordable, doivent se faire connaître sur le site de la Chambre d’Agriculture avant le 19 mars 2021.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Pessac : l'Établissement Français du Sang sur le campus

20/11/2019 | L’opération 100 % Campus de l’Établissement Français du Sang a débuté, sur le campus Montaigne-Montesquieu, ce mardi 19 novembre pour trois jours.

Le chapiteau de l'opération Sang pour Sang

L’Établissement Français du Sang s’installe de nouveau sur le campus bordelais. L’opération « Sang pour Sang Campus », plus grande collecte étudiante de France, fête sa douzième édition. Dans un climat social compliqué pour les étudiants, l’EFS invite les jeunes, « donneurs d’aujourd’hui et de demain », à se rendre sur le parvis de l’Université Bordeaux-Montesquieu pour donner de leur sang, et aider des malades en demande permanente. Sur les trois jours de l’opération, l’EFS attend près de 2000 étudiants. Découverte d’une manifestation qui mobilise plus de 150 personnes et pourrait sauver des milliers de vie.

« Donner son sang, c’est partager son pouvoir ». Le pouvoir de vivre. Pour le docteur Idriss Delouane, responsable des prélèvements en Gironde, le don du sang est un geste vital et solidaire essentiel, encore plus lorsqu’on est jeune. « Les étudiants sont les donneurs d’aujourd’hui et de demain », précise le médecin. Ainsi, l’opération Sang pour Sang Campus s’est ouverte ce matin, à Poitiers et sous un chapiteau installé en plein cœur du campus de Pessac. Au delà du don, l’EFS et le Lions Club International, organisateurs de la manifestation, veulent que les étudiants puissent partager un moment festif, malgré le climat tendu au sein du monde étudiant. « Je comprends la mobilisation des étudiants, reprend Idriss Delouane, mais j’en appelle à leur intelligence et à leur solidarité, parce que le besoin de sang est permanent ». En effet, les donneurs peuvent participer à sauver trois vies d’un coup. « Une poche de sang contient des plaquettes, du plasma et des globules rouges, précise le médecin. Chacun de ces produits est périssable, d’où le besoin quotidien ». En effet, si les globules rouges peuvent se conserver une quarantaine de jours, les plaquettes ont une durée de vie d’une semaine. D’où l’intérêt pour l’Établissement Français du Sang de répéter ces collectes étudiantes dans tout le pays, comme ce mardi à Pessac.

 

Une ambiance chaleureuse pour un geste fort

En sortant du tram, approchant du chapiteau, on entend de la musique, se fait accoster par des personnes portant un gilet bleu, des tracts à la main. Ces dernières font partie des 120 bénévoles mobilisés pour l’occasion, par le Lions Club International, partenaire de l’EFS dans l’opération Sang pour Sang Campus. « Au même titre que ces jeunes donnent, on donne de nous depuis plus de 10 ans », glissent deux d’entre eux. Pendant trois jours, ils accueillent, rassurent, accompagnent, ravitaillent et rient avec ces étudiants généreux. Pour certains d’entre eux, l’engagement pour une cause solidaire remonte à plus de 30 ans.

 

Les bénévoles escortent les donneurs jusqu’à la vingtaine de lits où les attendent des infirmières. Elles sont 24. Parmi elles, Souad Outaaoui. La jeune femme participe à sa deuxième collecte sur le campus bordelais. « J’ai déjà donné mon sang, sourit-elle. Je suis infirmière depuis plusieurs années, et j’aime bien l’ambiance ici. Ça change du milieu hospitalier. Pourtant, c’est très technique, peut-être même plus rigoureux qu’à l’hôpital. On doit s’assurer que le conditionnement est bon, que tout va bien, pour nous comme pour les donneurs ». Elle explique sa motivation par la volonté de passer de l’autre côté de la barrière, s’occuper de personnes en bonne santé.

 

L'interieur du chapiteau
 L'espace de prélèvement du chapiteau. ©YD

Avec un sourire chaleureux Souad accueille Omar. Il se retrouve quelques minutes plus tard au réfectoire. Il a 21ans et arrive de la fac d’économie [Bordeaux Montesquieu]. « Je donne depuis que j’ai 18 ans, souligne le jeune homme. Pour moi, c’est normal : je suis en bonne santé et le sang se renouvelle vite ». Aujourd’hui, il est venu seul, mais ça lui arrive de motiver des amis. « Souvent, les gens n’aiment pas donner seuls, ça peut se comprendre, mais aider les autres, ça ne coûte rien ». Au fil de la discussion un homme s’installe à côté d’Omar. C’est un artiste. Il dessine des portraits caricaturaux des donneurs avant de leur offrir. Caché derrière sa moustache ‘Movember’ (symbole de la lutte contre le cancer de la prostate), Omar sourit, timidement. « J’ai fait ma bonne action de la journée, je me sens bien, et en plus j’ai le droit à un repas gratuit (rires) »… Lors de cette première journée de l’opération Sang pour Sang Campus, ils sont 450, comme Omar, à s’être rendus sous le chapiteau pour donner leur sang.

 

Omar
Omar avec son portrait ©YD

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : YD

Partager sur Facebook
Vu par vous
5381
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !