Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/05/18 : Charente-Maritime : le 19e festival des arts de la rue du bassin de Rochefort se tiendra ces vendredi et samedi à La Gripperie Saint-Symporien. Vingt compagnies de théâtre, de danse, de cirque et autres spectacles de rue sont attendus. Gratuit.

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/05/18 | Ford Blanquefort : les délégués syndicaux déboutés

    Lire

    Nouvelle déconvenue ce mardi pour les salariés de l'usine Ford de Blanquefort : cinq délégués syndicaux ayant assigné la direction en justice pour "délits d'entrave au fonctionnement du comité d'entreprise" le 7 mai dernier viennent de voir leur demande déboutée par le Tribunal de Grande Instance de Bordeaux. Le groupement reprochait au constructeur d'avoir rendu des ordres du jour imprécis lors du dernier Comité d'entreprise de mars, notamment à propos de la décision de l'arrêt des investissements sur le site de Blanquefort, annoncé en février. Les cinq délégués ont choisi de faire appel.

  • 23/05/18 | Trains : des perturbations ce week-end

    Lire

    Ce mercredi, la SNCF annonce un blocage du trafic des trains au sud de la Gare de Bordeaux ce week-end (jusqu'à dimanche 14h) en raison de la pose définitive du pont de la Palombe au dessus du noeud ferroviaire. Pour les voyageurs, aucun TGV ne circulera entre Bordeaux et Arcachon, Tarbes et Hendaye. Pas de train non plus entre Bordeaux et Facture, Morcenx (au delà, ce sera en TER vers Mont-de-Marsan) ou Toulouse (seulement quelques Intercités Agen-Toulouse-Marseille, mais pas de TGV). Enfin, pour la ligne Bordeaux-Le Verdon, les voyageurs sont invités à prendre le bus jusqu'à Pessac, puis à voyager en TER.

  • 23/05/18 | Le Festival du film citoyen revient à La Rochelle

    Lire

    Le 3e édition du festival du film de prévention, citoyenneté et jeunesse de La Rochelle se déroulera du 31 mai au 2 juin au Cinéma CGR Dragon, Cours des Dames sur le Vieux-Port. Au programme : 32 courts métrages réalisés par des 11/25 ans venus du monde entier ; France, Canada, Mexique, Roumanie, Belgique, Algérie, Congo, Albanie, Tunisie, Cameroun, Portugal, Macédoine, Maroc. Le FestiPrev avait attiré 3 500 spectateurs et 10 000 visiteurs sur le Village du festival en 2017. www.festiprev.com

  • 22/05/18 | Les fonctionnaires défilent en région Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Plusieurs centaines de fonctionnaires, agents de la fonction publique, étudiants et syndicats ont manifesté dans les rues de Bordeaux, La Rochelle, Agen ou Périgueux ce mardi, répondant à une mobilisation nationale d'environ 130 cortèges partout en France. C'est la troisième grande journée de mobilisation des fonctionnaires depuis l'élection d'Emmanuel Macron, en réponse à la réforme des statuts. Le secrétaire d'État à la Fonction Publique, Olivier Dussopt, annonçait ce lundi dans Libération qu'il y aurait des "ajustements" mais pas de "remise en cause" de ces derniers.

  • 22/05/18 | La Nuit des Musées fait le plein

    Lire

    Samedi 19 mai, c'était la Nuit Européenne des Musées, et Bordeaux y a fait participer 13 établissements autour de nombreuses animations centrées sur des pays européens. Ce mardi, les chiffres officiels de fréquentation sont tombés : on y apprend que 32 372 curieux ont participé, soit environ 5% de plus qu'en 2017. Le Musée des Arts Décoratifs a réuni à lui seul 4441 visiteurs, une affluence record sur l'horaire (entre 18h et minuit) comparé aux 2035 visiteurs de l'an dernier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Photovoltaïque : entre risques et opportunités !

29/10/2009 |

Photovoltaïque : entre risques et opportunités !

Pas une semaine ne se passe, dans notre belle Aquitaine ensoleillée, sans que l'annonce d'un nouveau projet de parc photovoltaïque au sol ne fasse la une dans l'actualité. Parmi les plus emblématiques de ces derniers mois, au risque d'en vexer beaucoup, on citera celui du Gabardan, dans les Landes ou celui du quartier du Lac, à Bordeaux. Pierre Pouget, Directeur général de la Safer Aquitaine Atlantique rappelle les enjeux de ce développement.

Qui oserait discuter l’urgence du développement des énergies renouvelables, en substitution aux autres sources d’énergie? Pour autant, le développement aussi récent que vigoureux de ce type de projets doit, de toute évidence, nous interroger.
La Safer, acteur foncier de politiques publiques en matière agricole, mais aussi en matière d’aménagement du territoire et de préservation des ressources naturelles, n’a pas manqué d’être à son tour interpellée par le phénomène certes, mais tout autant par bien des acteurs concernés par celui-ci. Tour à tour, sociétés souhaitant installer des « fermes » au sol ou collectivités particulièrement motivées par la manne financière,chacun est venu frapper à la porte de la Safer pour la convaincre de distraire du foncier agricole pour de tels projets quand ce n’est pas pour trouver des espaces de compensation pour y replanter de la forêt…après l’avoir détruite ailleurs.
Pour les hommes et les institutions en responsabilité à la Safer, si le développement du photovoltaïque est bien une priorité, aux cotés de toutes les autres sources d’énergies renouvelables, la priorité devait être donnée au installations sur des toitures, qu’elles soient en espace rural ou urbain, alors que l’installation au sol peut poser problème, plus particulièrement en milieu forestier ou sur des surfaces agricoles présentant un intérêt agronomique, fusse-t-il limité. Mais pourquoi une telle attitude ?

Un guide des "bonnes pratiques"
Dans une région où l’on perd en moyenne 600 à 1.000ha/an de terres agricoles, le plus souvent de qualité, au profit d’artificialisations les plus diverses (infrastructures de transport, logement, loisirs…), dans une région où notre forêt reste un atout environnemental majeur, il serait coupable d’être complice de ce phénomène.
Ajoutons enfin que nos chers opérateurs, considérant que l’on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre, proposent des prix de foncier, le plus souvent en location, à des montants en moyenne 15 à 20 fois supérieurs aux barèmes départementaux des fermages agricoles ! Imaginons les conséquences, en particulier pour les jeunes agriculteurs, à la recherche de foncier agricole en location !
Dans ce contexte, les Safer, nationalement, se sont dotées d’un guide des « bonnes pratiques », considérant qu’après avoir alerté les pouvoirs publics sur les risques du développement non encadré de tels projets, il était alors responsable de tenter d’apporter une contribution afin d’orienter les porteurs de projets, en priorité, sur les bâtiments agricoles ou sur des zones ne présentant aucun risque pour les terres agricoles : carrières réhabilitées, décharges fermées après exploitation…).
Ainsi, le sujet du photovoltaïque nous met en responsabilité, quelle que soit notre posture, face au triple enjeu de notre génération. L’enjeu alimentaire d’abord qui nous dicte de préserver les espaces agricoles sans ménagement. L’enjeu énergétique ensuite qui nous invite à saisir, à bon escient, cette lapalissade du consommer moins et mieux à la fois. L’enjeu environnemental enfin qui nous presse pour nous rappeler que ce sont à nos enfants et petits enfant que nous empruntons cette terre sur la quelle nous consommons aujourd’hui !

Pierre Pouget
Directeur général de la Safer Aquitaine Atlantique

Partager sur Facebook
Vu par vous
754
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !