18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | 35 ans du Club de la Presse de Bordeaux : Pierre Sauvey raconte

03/11/2014 | A l'occasion de son 35ème anniversaire, le Club de la presse de Bordeaux organise une vente aux enchères, le 6 novembre prochain à l'Institut de Journalisme Bordeaux Aquitaine.

Pierre Sauvey, Président du Club de la Presse de Bordeaux, présentes deux oeuvres proposées lors de la vente aux enchères du 6 novembre

Le 6 novembre prochain, le Club de la Presse de Bordeaux, fort de 450 adhérents, fêtera son 35ème anniversaire. Pour souffler ses bougies, il organise une vente aux enchères caritatives le 6 novembre à l'Institut du Journalisme de Bordeaux Aquitaine (IJBA), dans le cadre des Tribunes de la Presse. L'occasion pour Pierre Sauvey, le Président du Club, de passer en revue les profondes mutations que le journalisme a subi durant 35 ans et de nous raconter le passé, le présent... mais aussi le futur de ce carrefour des rencontres bordelais.

@qui! - Parlez nous un peu de cette vente aux enchères. En quoi symbolise-t-elle les 35 ans du Club ?
Pierre Sauvey : D'abord, il faut savoir que c'est une vente aux enchères caritative qui vise à apporter un soutien à Sud-Ouest Solidarité, parce qu'on partage des valeurs communes, mais aussi à soutenir le Club. Cette manifestation s'est décidée lors de notre dernière Assemblée Générale, en mars. Une dizaine de bénévoles du Club en ont assuré l'organisation, dont l'ancienne présidente Marie-Christine Courtioux, des journalistes et des communicants. Une quarantaine de lots seront proposés à la vente, dont certains sont emblématiques pour la presse bordelaise.

"A Bordeaux, le sport et les médias ont joué un rôle important"

On tenait par exemple à rendre hommage à Jean-François Lemoîne (ancien patron de Sud-Ouest), parce qu'il a soutenu notre action dès le départ. On a demandé à sa femme, et elle nous a remis un ballon de rugby signé par les joueurs du CABBG, champions de France en 1991. Les girondins de Bordeaux ont aussi offert un maillot signé, de même que l'UBB. Dans l'Histoire de Bordeaux, le sport et les médias ont toujours joué un rôle très important. Nous avons aussi plusieurs unes d'anciens journaux, des dessins de presse réalisés par de célèbres dessinateurs bordelais comme Iturria, Adrien ou encore Plantu. Les girondins de Bordeaux ont aussi offert leurs maillots signés. L'une de nos plus belles pièces sera sans doute un tableau de JOFO, "Toto lit Sud Ouest", qui apporte aussi à cette vente une dimension plus culturelle. C'est une belle manière de montrer l'évolution de la presse depuis la création du Club. 

@! - En 35 ans d'existence, le Club a lui aussi subi des mutations. Comment a-t-il changé depuis 1979 ?
P. S. - Au départ, il est né grâce à une petite bande de confrères qui se retrouvaient. Les premiers rendez-vous, c'était les pots qu'ils organisaient le mardi soir ! Ils étaient juste un groupe de copains qui essayaient de travailler plus facilement en étant tous ensembles. Aujourd'hui, l'association essaye de plus en plus de se professionnaliser et d'être au service des confrères, qu'ils soient au sein d'une rédaction ou plus isolés comme les pigistes. En 35 ans, le paysage médiatique a profondément changé, cette période a été passionnante, pleine d'évolutions techniques et de naissances de médias. Lorsque j'étais Président dans les années 90, Internet n'existait pas encore, donc le Club communiquait au moyen d'une petite lettre imprimée. Même si le passage au numérique nous est apparu comme une évidence, on continue encore aujourd'hui à développer l'annuaire papier, parce qu'il est encore très utile pour les journalistes qui cherchent des contacts. 

"On est à la croisée des chemins"

"Internet a d'abord rendu le journalisme plus facile, puis il l'a concurrencé, l'a fragilisé mais l'a aussi enrichi. Aujourd'hui, on est face à un paradoxe : l'info n'a jamais été autant consommée, mais les médias n'ont jamais été aussi fragiles économiquement. On est à la croisée des chemins, et prêts à sortir de cette illusion qui donne l'impression que tout le monde peut être journaliste. Parmi les 900 journalistes que compte l'Aquitaine, 150 font partie de nos membres. Il viennent y chercher de l'info, des contacts, du réseau mais aussi du soutien. Les pigistes sont de plus en plus nombreux, et quand ils viennent, ils ont l'impression de travailler comme dans une rédaction, ils se sentent moins isolés. On a changé, et on va continuer à le faire".  

@! - Comment imaginez vous le journalisme et le Club ces 35 prochaines années, et quels sont ses projets ?
P. S. - Si l'on en croit les oracles et les analystes, dans 35 ans il ne restera quasiment plus de presse papier. Mais on aura toujours besoin d'une presse qui n'informe pas uniquement en immédiat et en 140 caractères. Pour le Club, ces changements passeront par la veille technologique, avec des sessions de formations, une nouvelle version du site internet qui sera mise en ligne en 2015, un nouvel espace de travail partagé, et une participation plus accrue aux rendez-vous d'informations. On veut faire venir plus de professionnels de tous les secteurs pour qu'ils puissent échanger avec les journalistes. Dans ce cadre là, on organise le 7 novembre une rencontre avec Jérémy Ghez, qui dirige la "Nouvelle Revue Géopolitique". Pour en revenir au journalisme, j'espères que dans 35 ans la communication n'aura pas fini de tuer l'information, et qu'on sera sorti de "l'infobésité". Il est nécessaire pour tous de prendre du recul sur les choses. C'est ce qui garantira notre crédibilité, malgré cette défiance à notre égard. 

L'info pratique : La vente aux enchères se tiendra à l'IJBA de Bordeaux le 6 novembre à partir de 20 heures. La rencontre avec Jérémy Ghez, quant-à-elle, se tiendra au Café des Tribunes (dans le cadre des Tribunes de la presse) le vendredi 7 novembre à 10 heures. Plus d'infos sur www.club-presse-bordeaux.fr

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
3518
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !