Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Pierre Veilletet la mort d'un écrivain, né en journalisme

09/01/2013 | Grand reporteur, rédacteur en chef de Sud Ouest Dimanche puis du quotidien Pierre Veilletet a tourné la page d'un livre de vie éclaboussé du talent d'un écrivain.

 Pierre Veilletet (à droite) aux côtés de Jean-Claude Guillebaud

Il s'en est allé, à 69 ans, sans crier gare laissant ses amis interdits et ceux avec qui il avait longtemps travaillé, comme glacés par l'annonce de sa mort. Pierre Veilletet avait le don de l'écriture et il le cultivait avec une exigence à nulle autre pareille, l'insatisfaction du rédacteur en chef qui tenait à ce que ses lecteurs partagent le plaisir qu'il éprouvait à ciseler un article. Il ne faisait donc pas toujours bon lui proposer une copie, à ses yeux inachevée. Il devait aussi cette constante aspiration à l'héritage d'un journaliste qui a marqué une génération, la nôtre, Henri Amouroux. Et à sa complicité avec Jean-Claude Guillebaud qui l'avait précédé au palmarès du prix Albert Londres.

L'un et l'autre, à quelques années de distance, vont ainsi écrire quelques unes des plus belles pages du grand reportage à Sud Ouest. Guillebaud au Biafra et au Vietnam, Veilletet en Espagne où il tient,  jour après jour, la chronique de l'agonie de Franco et de l'avénement de Juan Carlos qui allait devenir un " roi pour les républicains" selon le mot de son ami Philippe Nourry. Un reportage qui restera comme le marqueur de ce que le journalisme peut donner à voir et à imaginer.

A la tête de la rédaction en chef de Sud Ouest Dimanche, Pierre Veilletet allait dans la foulée des ces années de reportage, exprimer la pleine mesure de son talent et d'une culture enracinée dans un pays dont il connaissait l'âme et les horizons. Depuis Bordeaux, et la vue du Port de la Lune dont il ne pouvait s'éloigner trop longtemps, il écrivit d'autres pages, celles d'un hebdomadaire cité en référence au sein de la presse régionale française, un journal "du septième jour " qui entretint avec le quotidien une émulation souvent vigoureuse. C'est là, assurément, qu'il marqua le plus l'histoire de Sud Ouest, entreprenant par ailleurs une carrière d'écrivain inspiré et surprenant. "La Pension des Nonnes" restera à nos yeux comme un chef d'oeuvre, "Mari Barbola" un autre de ses romans étant récompensé par le prix François Mauriac. Son engagement au sein de Reporters sans frontières dont il prit la présidence de la section française, au lendemain de ses années Sud 0uest, pendant six ans de 2003 à 2009, le rapprocha du meilleur d'une profession qu'il avait quittée sans se retourner.

Des réactions à la mort de Pierre Veilletet

Alain Juppé, maire de Bordeaux: « Prix Albert Londres en 1976, personnage historique du journal Sud-Ouest, Pierre Veilletet était surtout une figure de notre région Sud-Ouest. Landais comme moi, il était imprégné de cette culture et passionné par les histoires qui racontent l'homme et la terre. Nous nous étions rencontrés à plusieurs reprises, notamment lors d’interviews. J’ai le souvenir d’un grand journaliste, charismatique et rigoureux.

Écrivain de talent, Pierre Veilletet a su décrire et évoquer l’âme de notre ville, comme en 1989 dans l’ouvrage Bords d’eaux. Engagé à l’ONG Reporters sans frontières dont il fut le président, il a pu mener une action nécessaire pour l’éthique et la qualité de l’information.

Alain Rousset, député, président du Conseil Régional d'Aquitaine: Avec la disparition de Pierre Veilletet, c'est un grand journaliste qui nous quitte; l'un des meilleurs probablement de sa génération. Sa série d'articles sur l'agonie du général Franco en 1975 dans les colonnes de Sud Ouest, récompensée par le prix Albert Londres, l'année suivante, avait donné la mesure de son talent journalistique. Responsable de Sud Ouest Dimanche pendant une décennie, il avait réussi à en faire un quotidien du 7° jour de haute tenue, très apprécié en particulier pour ses pages littéraires. C'est que Pierre Veilletet, tout animé qu'il fut par le journalisme chérissait les livres. Il en écrivit plusieurs, souvent inspirés de ses passions mêlées pour la tauromachie, les vignobles bordelais et l'Espagne.

Vincent Feltesse, député de la Gironde, président de la Communauté urbaine de Bordeaux: je salue la mémoire de Pierre Veilletet, dont le bonheur d'écrire a marqué des générations de lecteurs du journal Sud Ouest. Journaliste qui portait haut l'ambition de dire, écrivain de talent, Pierre Veilletet aura éminemment contribué à sa fonction de passeur, particulièrement à propos de sujets qui lui tenaient à coeur comme la littérature, l'Espagne ou la tauromachie. Premier artisan de la réussite de Sud Ouest Dimanche, il aura aussi légué une façon d'ancrer l'équilibre de ce journal dans le prisme de l'ouverture au monde et de l'exigence littéraire, tout en continuant à y faire battre le pouls de l'identité régionale."

 

 

 

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : Philippe Taris

Partager sur Facebook
Vu par vous
529
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
2 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Webmestre | 14/01/2013

Bonjour M. Taris,
Toutes nos excuses mais la photo nous avait été adressée sans le crédit d'où notre erreur. C'est rectifié. Avec toutes nos excuses pour cette erreur de crédit
La rédaction

Taris | 14/01/2013

bonjour,
Juste pour vous signaler que la photographie de Pierre Veilletet et de Jean-Claude Guillebaud n'est pas une photo"Sud Ouest" comme elle est signée mais une photo de Philippe Taris : .(article L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle).
merci de rectifier
Cordialement

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !