Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/19 : Jean-Jacques Lasserre, président du Conseil départemental des Pyrénées Atlantiques et Colette Capdevielle, avocate, ancienne députée du Pays basque font partie des personnes auxquelles la Légion d'honneur a été attribuée ce 14 juillet.

13/07/19 : Charente-Maritime : le préfet a pris un arrêté interdisant les feux d'artifices et autres pétards sur la voie publique; dans les lieux de grands rassemblements ; les immeubles, et ce quelqu'en soit la catégorie, du 13 juillet 18h au 15 juillet 8h.

13/07/19 : Haute-Vienne : les travaux de modernisation de la ligne SCNF POLT vont démarrer le 22 juillet entre Limoges et Fromental. Un projet à 51 millions d'euros.

13/07/19 : Vienne : c'est la fin des travaux sur la ligne Paris-Bordeaux, entre Saint-Benoît et Vivonne, annonce la SNCF dans un communiqué du 12 juillet. 13 km de voies ont été restaurées pour 20 millions d'euros financés par SNCF Réseau.

12/07/19 : Le festival La Rochelle Cinema qui s'est tenu du 2 juin au 7 juillet a connu un vif succès, avec 86 492 entrées, soit la 2e meilleure année en termes de fréquentation dans l’histoire du festival. Rendez-vous l'année prochaine du 26 juin au 5 juillet.

12/07/19 : Du 14 au 26 juillet, la gare de Vayres sera fermée en raison de travaux, les arrêts de trains seront également supprimés. Les travaux de sécurisation de l'accès aux quais, ainsi que d'élargissement de la voie, seront effectuées de nuit.

12/07/19 : Le 15/07, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires, tiendra une permanence à la Mairie de Mazères-Lezon à partir de 14h15. Elle y recevra, sans rdv et par ordre d’arrivée, tous les citoyens qui le souhaitent (particulier, élus, pros)

12/07/19 : JO 2024. Le président de Bordeaux-Métropole, Patrick Bobet, vient d'annoncer la candidature commune Lacanau-Bordeaux Métropole pour l’organisation des épreuves de surf aux JO de Paris 2024.

11/07/19 : C'est en Nouvelle-Aquitaine, au Parc des expositions de Bordeaux, qu'aura lieu le 15è Congrès de Régions intitulé "Ma Région agit pour moi". Rdv les 30 septembre et 1er octobre 2019.+ d'info

11/07/19 : Le réalisateur, scénariste et écrivain Alejandro Jodorowsky sera l'invité d'honneur du Festival International du Film Indépendant de Bordeaux 2019 qui organise sa 8ème édition du 15 au 21 octobre 2019

10/07/19 : Dès le 11 juillet, la Médialudothèque de Niort rouvrira ses portes au public les mardis, jeudis et vendredis après-midi ainsi que les mercredis et samedis de 09h30 à 12h ainsi que de 14h à 18h.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 15/07/19 | Bernard Farges reprend la tête du CIVB

    Lire

    Lundi 15 juillet lors de l'assemblée générale du CIVB, le viticulteur de l'Entre-deux-Mers, Bernard Farges a repris la présidence de la structure, après avoir cédé sa place durant 3 ans au négociant Allan Sichel, conformément aux statuts de l'interprofession qui prévoit une présidence alternante. Une 3ème casquette pour celui qui est également, président de la Confédération Nationale des producteurs de vins et eaux-de-vie à Appellations d’Origine Contrôlée et de la Fédération Européenne des vins sous appellation d’origine). Durant son mandat il aura à mettre en œuvre le plan stratégie de la filièren Bordeaux Ambition 2025.

  • 15/07/19 | 12° édition des Quais du sport du 13 juillet au 11 août

    Lire

    Pour cette douzième édition, la ville de Bordeaux et l'association Bordeaux Sport invitent petits et grands à participer aux nombreux tournois, et activités sportives, organisées au Parc des sports Saint Michel. Tous les jours, plus de 50 activités gratuites attendent le public, de 10h à 12h et de 15h à 20h. En complément des activités sportives, sont aussi prévus des ateliers de sensibilisation aux questions de santé, nutrition, ou encore d'environnement.

  • 15/07/19 | Charente-Maritime : le ministre du logement signe une convention de revitalisation des bourgs

    Lire

    Le ministre du logement Julien Denormandie s'est rendu en Charente-Maritime ce 12/07: sur Oléron en premier où il a signé une convention de partenariat pour développer le logement saisonnier. Il s'est ensuite rendu à Rochefort et à Saintes où il a signé une convention d'opération de revitalisation du territoire. Cette convention née de la loi Elan est un nouvel outil à disposition des collectivités locales pour porter des projets permettant de lutter contre la dévitalisation des centres-villes.

  • 15/07/19 | L'ancestrale confiserie Pariès continue sa croissance prémium

    Lire

    Institution au pays basque, la maison Pariès fondée en 1895, a fait sa réputation sur son savoir-faire maison et l'excellence de ses produits (gâteaux basques, chocolats, confiseries, etc). Distinguée des labels Entreprise Familiale Centenaire et Entreprise du Patrimoine Vivant, elle est aussi membre du Collège Culinaire. Pour autant, retenue dans le programme régional Croissance Prémium, elle amorce une nouvelle phase de développement. Afin de poursuivre sa croissance et améliorer sa compétitivité, un plan de développement des compétences est lancé auprès de 42 salariés, et soutenu par la Région à hauteur de 50 000€.

  • 15/07/19 | Premières conséquences de la sécheresse estivale en Charente-Maritime

    Lire

    En raison du manque d'eau en amont des ouvrages d'évacuation à la mer, les prélèvements en milieu naturel pour le remplissage des mares de tonne de chasse ont été interdites par arrêté préfectoral à compter du 12 juillet sur les bassins suivant : Curé-Sèvre Niortaise; Marais de Rochefort Sud et Nord; Marais Bord de Gironde Nord; Seudre; Mignon; Fleuve Charente ; Lary et Palais. Les conditions seront revues dix jours avant l'ouverture de la chasse aux gibiers d'eau, indique la préfecture.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Plan mercredi : une ambition éducative pour tous les écoliers périgourdins

25/12/2018 | En Dordogne, seize conventions ont été signées pour une demande de labellisation de plan mercredi de 34 centres d'accueils collectifs de mineurs.

Un des objectifs du plan mercredi est d' assurer la continuité entre le temps scolaire et le temps périscolaire,

Seize conventions "Plan mercredi" ont été signées vendredi 21 décembre entre l’Etat et 34 accueils collectifs de mineurs. Cette labellisation permet d’obtenir des crédits supplémentaires pour les activités proposées le mercredi après-midi. Valider la qualité des activités proposées le mercredi et assurer la continuité entre le temps scolaire et le temps périscolaire, ce sont en quelque sorte l’es objectifs des conventions du Plan mercredi, un nouveau dispositif mis en place à la rentrée dernière et dernière réforme en date du ministère de l'Education nationale.

 En Dordogne, une grande majorité des écoles du département est revenue à la semaine des quatre jours à la rentrée de septembre 2018. 74 % des communes  n'ont pas souhaité conserver le rythme de quatre jours et demi. Il a fallu donc repenser entièrement l'offre périscolaire, notamment lors de la journée du mercredi. Depuis la rentrée, le ministère de l'éducation nationale propose son "plan mercredi" avec une nouvelle ambition éducative, pour tous les enfants. Les grands principes de ce plan est de "fédérer tous les acteurs", tels que les associations et établissements culturels (bibliothèques, musées, conservatoires, etc.), associations sportives, fédérations d'éducation populaire, sites naturels (parcs, fermes pédagogiques, etc.). Les activités proposées peuvent être culturelles, artistiques, manuelles, environnementales, numériques, civiques et sportives. Il concerne tous les enfants scolarisés, de la maternelle au CM2, et est valable pour tous les mercredis de l'année scolaire, hors vacances, depuis la rentrée de septembre. En Dordogne, seize collectivités ont une convention de labellisation "plan mercredi" avec le préfet, le directeur des services académiques et la direction de la Caisse d'allocations familiales qui assure des financements supplémentaires.

Financements complémentaires de la CAF

34 centres d'accueils collectifs de mineurs sont concernés par ce plan mercredi, particulièrement ceux situés en zone rurale, même si la mise en place n'a pas toujours été aisée. "En faisant le choix de repasser le rythme scolaire à 4 jours, il a fallu repenser entièrement l'offre périscolaire. Nous sommes sur un RPI rural  Bayac, Monsac, Naussannes, notre projet concerne tous les enfants âgés entre 3 et 12 ans, nous avons travaillé autour de la valeur travail et sur l'intergénérationnel. Cela nous a permis de travailler ensemble. Nous ne sommes plus dans de la simple garderie mais dans vrai projet éducatif de territoire. Cela nous permet de garder des familles avec enfants sur notre territoire. Heureusement, nous avons été bien accompagnés par les services de la CAF pour monter notre projet," souligne Mme le maire de Bayac, Annick Carot. La signature de conventions "plan mercredi, permet aux collectivités d'obtenir des financements complémentaires  : la caf verse un euro par heure et par enfant dans la cadre des plans mercredi contre 0,54 € auparavant. "Les aides de la CAF ne couvrent pas les frais engendrés par la collectivité. Mais pour nous, c'est une question de choix politique d'investir sur les enfants. Nous avons une trentaine d'enfants concernés et notre souhait est developper des activités de qualité avec les associations locales, sportives : vélo, basket et de proposer des sorties culturelles, souligne Pierre -André Crouzille, maire de Saint Front de Pradoux, près de Mussidan. Pour être labellisés, les projets proposés par les collectivités, qui sont au coeur du dispositif, doivent  veiller à la complémentarité éducative des temps périscolaires du mercredi avec les temps familiaux et scolaires », « assurer l'inclusion de tous les enfants », en particulier ceux en situation de handicap, « inscrire les activités périscolaires sur le territoire », « proposer des activités riches et variées ». Le cahier des charges qui permet d'accéder au label « plan mercredi » précise aussi que ces activités devront être adaptées aux élèves en situation de handicap. Cet engagement des collectivités bénéficiera pour cela d'un soutien financier renforcé de l'Etat pour organiser les activités. La dimension inclusive des accueils de loisirs pourra également être bonifiée de manière complémentaire, au travers notamment du fonds Publics et territoires, pour former les équipes, mobiliser des référents handicap pour mieux accueillir les familles, voire pour renforcer l'encadrement si le handicap le nécessite. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : archives Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
3592
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !