Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 17/08/19 | 7 histoires d’estuaire sur les rives de la Gironde

    Lire

    La Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique, la communauté de communes de Haut-Saintonge et le CdC de l’Estuaire proposent jusqu’au 28 août des spectacles nocturnes gratuits autour du thème de l’estuaire intitulé "7 histoires d’estuaire". Ce spectacle itinérant mêle musique, danse et vidéo et est présenté au bord ou à proximité du fleuve. Le metteur en scène Eric Le Collen s’inspire des paysages, de l’histoire et du patrimoine pour composer une fresque poétique. Rdv les 19, 21, 26 et 28 août à 21h30.

  • 17/08/19 | Grand-Angoulême : levée de fonds pour Seven Shapes

    Lire

    7 entreprises du monde de l'industrie sont entrées au capital de Seven Shapes. L'objectif de cet investissement est d'accélérer la commercialisation de son école digitale du "Lean". Ce dernier est une méthode de travail adoptée dans les plus grands groupes reposant sur l'écoute du client, la lutte contre le gaspillage, la réduction des stocks et l'intelligence collective. Certaines grandes entreprises nationales comme Enedis ou Schneider Electrics bénéficient déjà de la Seven Shapes School.

  • 17/08/19 | Guéret : réédition d'un festival de musique soutenu par la Région !

    Lire

    La deuxième édition du Check-in Party se déroule du 22 au 24 août prochains à l'aérodrome de Guéret. Plusieurs noms de la musique française et internationale seront présents, à l'image de Jeanne Added, Clara Luciani ou encore Patti Smith. Avec un tel évènement, la Région souhaite rappeler son engagement auprès des festivals en tous genres, notamment en période estivale, à l'image des 106 festivals de musiques soutenus en 2018 à hauteur de 1,7 million d'euros

  • 16/08/19 | Environnement : la Région au Pays Basque avant le G7

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine participera à Pavillon Océan, organisé du 20 au 23 août au Pays Basque par Surfrider Foundation Europe. Ainsi, dans le cadre de la feuille de route "Neo Terra", trois élus régionaux, dont Alain Rousset, participeront aux débats de Pavillon Océan, dont l'objectif est que l'environnement et la protection des océans fassent partie intégrante des négociations du G7 (24-26 août).

  • 16/08/19 | La filière cuir se donne rdv dans la Vienne

    Lire

    Du 27 au 29 septembre, la filière cuir se donne rendez-vous à Saint-Junien (87) pour la 7ème édition des Portes du Cuir. Autour du thème « la responsabilité environnementale des entreprises », 57 exposants seront présents pour des démonstrations, des ateliers d’initiation et des temps d’échange avec les professionnels.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Plan mercredi : une ambition éducative pour tous les écoliers périgourdins

25/12/2018 | En Dordogne, seize conventions ont été signées pour une demande de labellisation de plan mercredi de 34 centres d'accueils collectifs de mineurs.

Un des objectifs du plan mercredi est d' assurer la continuité entre le temps scolaire et le temps périscolaire,

Seize conventions "Plan mercredi" ont été signées vendredi 21 décembre entre l’Etat et 34 accueils collectifs de mineurs. Cette labellisation permet d’obtenir des crédits supplémentaires pour les activités proposées le mercredi après-midi. Valider la qualité des activités proposées le mercredi et assurer la continuité entre le temps scolaire et le temps périscolaire, ce sont en quelque sorte l’es objectifs des conventions du Plan mercredi, un nouveau dispositif mis en place à la rentrée dernière et dernière réforme en date du ministère de l'Education nationale.

 En Dordogne, une grande majorité des écoles du département est revenue à la semaine des quatre jours à la rentrée de septembre 2018. 74 % des communes  n'ont pas souhaité conserver le rythme de quatre jours et demi. Il a fallu donc repenser entièrement l'offre périscolaire, notamment lors de la journée du mercredi. Depuis la rentrée, le ministère de l'éducation nationale propose son "plan mercredi" avec une nouvelle ambition éducative, pour tous les enfants. Les grands principes de ce plan est de "fédérer tous les acteurs", tels que les associations et établissements culturels (bibliothèques, musées, conservatoires, etc.), associations sportives, fédérations d'éducation populaire, sites naturels (parcs, fermes pédagogiques, etc.). Les activités proposées peuvent être culturelles, artistiques, manuelles, environnementales, numériques, civiques et sportives. Il concerne tous les enfants scolarisés, de la maternelle au CM2, et est valable pour tous les mercredis de l'année scolaire, hors vacances, depuis la rentrée de septembre. En Dordogne, seize collectivités ont une convention de labellisation "plan mercredi" avec le préfet, le directeur des services académiques et la direction de la Caisse d'allocations familiales qui assure des financements supplémentaires.

Financements complémentaires de la CAF

34 centres d'accueils collectifs de mineurs sont concernés par ce plan mercredi, particulièrement ceux situés en zone rurale, même si la mise en place n'a pas toujours été aisée. "En faisant le choix de repasser le rythme scolaire à 4 jours, il a fallu repenser entièrement l'offre périscolaire. Nous sommes sur un RPI rural  Bayac, Monsac, Naussannes, notre projet concerne tous les enfants âgés entre 3 et 12 ans, nous avons travaillé autour de la valeur travail et sur l'intergénérationnel. Cela nous a permis de travailler ensemble. Nous ne sommes plus dans de la simple garderie mais dans vrai projet éducatif de territoire. Cela nous permet de garder des familles avec enfants sur notre territoire. Heureusement, nous avons été bien accompagnés par les services de la CAF pour monter notre projet," souligne Mme le maire de Bayac, Annick Carot. La signature de conventions "plan mercredi, permet aux collectivités d'obtenir des financements complémentaires  : la caf verse un euro par heure et par enfant dans la cadre des plans mercredi contre 0,54 € auparavant. "Les aides de la CAF ne couvrent pas les frais engendrés par la collectivité. Mais pour nous, c'est une question de choix politique d'investir sur les enfants. Nous avons une trentaine d'enfants concernés et notre souhait est developper des activités de qualité avec les associations locales, sportives : vélo, basket et de proposer des sorties culturelles, souligne Pierre -André Crouzille, maire de Saint Front de Pradoux, près de Mussidan. Pour être labellisés, les projets proposés par les collectivités, qui sont au coeur du dispositif, doivent  veiller à la complémentarité éducative des temps périscolaires du mercredi avec les temps familiaux et scolaires », « assurer l'inclusion de tous les enfants », en particulier ceux en situation de handicap, « inscrire les activités périscolaires sur le territoire », « proposer des activités riches et variées ». Le cahier des charges qui permet d'accéder au label « plan mercredi » précise aussi que ces activités devront être adaptées aux élèves en situation de handicap. Cet engagement des collectivités bénéficiera pour cela d'un soutien financier renforcé de l'Etat pour organiser les activités. La dimension inclusive des accueils de loisirs pourra également être bonifiée de manière complémentaire, au travers notamment du fonds Publics et territoires, pour former les équipes, mobiliser des référents handicap pour mieux accueillir les familles, voire pour renforcer l'encadrement si le handicap le nécessite. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : archives Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
3663
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !