12/08/22 : Dans les Landes et en Gironde, la vigilance incendie est renforcée jusqu’à lundi. Les véhicules sont interdits sur les pistes et chemins. Les activités ludiques et sportives sont interdites sauf en bases de loisirs et sur les plans plages.

12/08/22 : Jeudi 25 août de 16h à 23h30, les cinq clubs de haut niveau de l'agglomération font leur rentrée place Clemenceau. A 16h, animations sportives avec les joueurs et joueuses. A 19h, présentation des équipes des cinq clubs, puis soirée dansante à 20h.

12/08/22 : À Bordeaux, Parc Rivière, jeudi 25 août, Esprit Dog, spécialisé dans l'éducation canine, organise un rassemblement de passionnés de chiens. L’événement gratuit et solidaire consiste en une distribution de croquettes et des cours d'éducation canine.+ d'info

11/08/22 : "Jamais autant de moyens aériens n'ont été mobilisés sur un incendie. On va continuer de s'adapter grâce à la solidarité européenne. Mais il n'y a pas que les moyens aériens," indique Elisabeth Borne depuis Hostens, en Gironde.

11/08/22 : Pendant qu'Elisabeth Borne, Première ministre est en visite sur les incendies à Hostens en Gironde, le Président, Emmanuel Macron, annonce que l'Allemagne, la Grèce, la Pologne, la Roumanie et l'Autriche vont venir en aide à la France.

11/08/22 : Elisabeth Borne et Gérald Darmanin sont attendus ce jeudi à Hostens en Sud Gironde: 6 800 ha de forêt ont été détruits par le feu depuis mardi après midi. 1100 pompiers sont mobilisés et 10 000 personnes ont du quitter leur domicile.

10/08/22 : Le député RN de Gironde, Grégoire de Fournas, dépose ce mercredi une proposition de loi instaurant une peine plancher de 10 ans pour les incendiaires. "La plupart des incendies sont d'origine criminelle. Or les pyromanes ne sont condamnés qu'à du sursis."

10/08/22 : Face aux incendies en Gironde et dans les Landes, le Ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin indique sur Tweeter qu'il a "décidé de renforcer les moyens mobilisés : plus de 1000 pompiers, 9 avions et 2 hélicoptères bombardiers d’eau sont engagés."

10/08/22 : Pour cause de reprise des incendies dans le Sud Gironde et le Nord des Landes, la circulation est interdite depuis mercredi 11 h, dans les deux sens sur l'autoroute A63 reliant Bordeaux à Bayonne. Les poids lourds sont déviés par Pau.

10/08/22 : Bordeaux est une des villes qui compte le plus de pâtisseries. Son score est de 4 pour 100 000 habitants, autant que Lyon, plus que Paris et Toulouse, mais moins que Strasbourg. Podium établi par Hellofresh, leader des boxs à cuisiner.

09/08/22 : Une soixantaine de commerçants de la ville de Périgueux a prévu de participer à la grande braderie en plein coeur de l'été, pour les trois journées des jeudi 11, vendredi 12 et samedi 13 août.

09/08/22 : Dans les Deux-Sèvres, le bassin de la Charente et le sous-bassin Aume-Couture sont en alerte 1 pour l'eau. L'arrosage des espaces verts, l'alimentation des fontaines, le remplissage des piscines sont interdits ainsi que le lavage des véhicules.

09/08/22 : Le département de la Gironde est placé en vigilance orange canicule à compter de ce mardi midi. Les maximales attendues pourront atteindre 21° la nuit et 36 à 38° en journée.

09/08/22 : Le département du Lot-et-Garonne passe en vigilance orange canicule à compter de ce mardi midi, avec des températures maximales prévues de 36 à 38 °C, puis mercredi et jeudi, jusqu'à 40 °C. Fin de l'épisode attendue pour vendredi.

09/08/22 : Un décret au journal officiel du 4 août acte la création effective de la Chambre d'agriculture interdépartementale de la Charente-Maritime et des Deux-Sèvres au 1er octobre prochain. Un travail de rapprochement mené depuis plus de sept ans.

08/08/22 : En raison de la sécheresse et des prévisions météos pour la semaine, les forêts du Pignada et du Lazaret à Anglet (64) sont fermées à compter du lundi 8 août, 18 H. Une décision prise en prévention du risque maximal de départ de feu.

08/08/22 : Météo France place le département des Landes en vigilance jaune canicule à compter de ce lundi 14h00. La vague de chaleur prévoit des températures minimales comprises entre 18 °C et 20 °C la nuit et 36 °C à 38 °C en journée.

08/08/22 : La première édition de Biarritz Hall Music Festival avec les meilleurs artistes de la scène électro française a lieu le 12 et 13 août. L’équipe est à la recherche de bénévoles pour l'accueil, le bar, les animations, la logistique... pour s’inscrire:+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 12/08/22 | marchesdegironde.com : le nouveau répertoire des marchés girondins

    Lire

    La CCI Bordeaux-Gironde met en ligne le site internet marchesdegironde.com. Objectif : permettre aux internautes de trouver le marché girondin (permanent ou saisonnier) à proximité de leur domicile ou lieu de vacances. Près de 79 marchés, permanents ou saisonniers, de plein-air ou couverts, y sont déjà référencés. Pour les commerçants non sédentaires, actuels et à venir, les informations réglementaires et les contacts des gestionnaires des marchés sont également indiqués.

  • 12/08/22 | Reverredire sensibilise au réemploi du verre

    Lire

    A Bergerac, l'association Reverredire Nouvelle-Aquitaine regroupe trois acteurs associatifs du réemploi du verre du territoire régional : L'Attache Rapide à Bergerac (24), La Consigne Bordelaise à Bordeaux (33) et Les Retournées à Anglet (40 et 64). Elles proposent un modèle régional de réemploi du verre, en lien avec les filières productives et les acteurs de la chaîne qui s'appuiera sur des activités d'économie sociale et solidaire porteuses d'emplois de proximité. Des actions de sensibilisation sont déjà engagées pour 2022.

  • 11/08/22 | Les Mondiaux de boomerang à Gradignan dès le 16 août

    Lire

    Gradignan (Gironde)accueille les mondiaux de boomerang du 16 au 26 août. Une centaine de lanceurs issus de 14 nations s'affronteront au Domaine de Moulerens sur différentes épreuves spectaculaires en individuel et en équipe. 25 athlètes français participeront et les têtes d'affiche remettront leur titre en jeu à l'image de Marie Appriou, 23 ans, championne du Monde en titre et Matéo Guerrero, 15 ans, vice-champion du Monde Junior. Renseignements sur l'appli https://wbc2022.glideapp.io/dl/d0a5f4

  • 11/08/22 | La préfecture de la Haute-Vienne labellisée

    Lire

    Suite à un audit externe réalisé par SOCOTEC, la préfecture de la Haute-Vienne vient de se voir attribuer le label « Qual-e-pref ». Ce label témoigne de la volonté de répondre au quotidien aux attentes des usagers ainsi que la communication d'urgence en cas d'évènement majeur. La préfecture a obtenu cette labellisation pour trois ans.

  • 11/08/22 | Des maraîchers à Limoges Métropole

    Lire

    La Ceinture verte terroir de Limoges veut relocaliser l'agriculture au travers l'aide à l'installation de maraîchers en agriculture biologique ou Haute Valeur Environnementale. Elle propose pour cela un service d'installation clé en main sur des terres équipées, avec un accompagnement technico-économique et une aide à la recherche de logement sur site ou à proximité. L’ensemble des équipements seront mis à disposition de 5 maraîchers sur le territoire de Limoges Métropole.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Plus de 800 cavités recensées sous les pieds des Limougeauds

02/03/2021 |

1

C’est bien connu le centre-ville de Limoges est un véritable gruyère et lorsqu’il s’agit d’effectuer des travaux sur le domaine public, les choses peuvent se corser. Car il n’est pas rare qu’un engin de chantier passe à travers la chaussée, une cavité apparaissant inopinément sous le bitume. Pour prévenir ce genre de mésaventure, la communauté urbaine Limoges Métropole a effectué un recensement des cavités. Après deux ans et demi d’inspection souterraine, quelque 801 cavités ont été répertoriées.

Avec les importants travaux entrepris depuis 2015 en centre-ville de Limoges au niveau des rues piétonnes, des cavités inconnues des services techniques de la Communauté urbaine de Limoges ont été mises à jour. Pour assurer les travaux de voirie en toute sécurité, les élus avaient voté en mars 2017 un programme de recensement des cavités du centre-ville, qui a pris fin en décembre dernier avec un résultat stupéfiant : pas moins de 801 cavités détectées sur les deux centres historiques de la ville que sont la Cité et le Château. « Lorsque nous avons commencé ce recensement en 2017, nous savions que 165 avaient déjà été recensées en 1995 explique Gilles Bégout, vice-président en charge de la voirie, nous avons été aidés par les membres de l’association Archéa qui disposaient d’un historique des cavités. Limoges a été construite à différentes époques, c’est un véritable gruyère mais nous ne connaissions pas toutes ces cavités. Lors de travaux sur le domaine public, avec les engins qui travaillent profondément, on peut taper une cavité ce qui pose un problème de sécurité pour les entreprises qui interviennent. » C’est ce qui s’est produit à l’occasion de travaux réalisés rue du clocher lorsqu’un effondrement a dû interrompre le chantier. Dans l’urgence, il a fallu procéder au comblement de la cavité avec des tonnes de béton.

Un recensement grâce à la micro-gravimétrie

Pour inventorier les cavités, le Bureau de recherches géologiques et minières à la population (BRGM) a opté pour une technique éprouvée, la micro-gravimétrie. Cette méthode permet de détecter des espaces vides dans le sous-sol grâce à un petit engin qui sillonne la surface pour détecter, avec précision, la présence de cavités. « Cette technique n’est pas invasive et analyse la densité du sou-sol souligne l’élu, la seule contrainte est de fermer les rues à la circulation. Cela permet donc de savoir où se situent précisément les cavités et de prévenir les effondrements. » Lorsqu’un chantier est programmé, il est alors possible d’accéder à la cavité par la cave d’un propriétaire privé ou de réaliser un sondage plus invasif. Ces cavités qui remontent à la période gallo-romaine pour les plus anciennes ont ensuite évolué au cours du Moyen-Age avec l’édification de plusieurs niveaux successifs, jusqu’à trois parfois, pour créer des cavités dans lesquelles étaient entreposées les réserves de nourriture. Quelques unes possèdent aujourd’hui encore un patrimoine remarquable avec des hauteurs sous plafond pouvant atteindre les huit mètres et de belles colonnes en granite taillées.
Cependant, nombreuses ont été utilisées au cours des siècles comme fosses d’aisance et elles sont souvent en très mauvais état avec des infiltrations d’eau, ce qui les fragilisent, d’où un risque accru d’effondrement. Au-delà des cavités, tout un réseau de souterrains serpente sous la ville, interrompu par la fermeture des caves par les propriétaires d’immeubles successifs. Il est également complété par des aqueducs qui alimentent toujours les fontaines de la ville.

Un diagnostic envisagé à Solignac

Le recensement a concerné les deux coeurs historiques de la ville et le résultat a été intégré à la base de données de la communauté urbaine. Cela a confirmé l’importance de ces cavités dans l’hyper-centre ancien situées, en majorité, rue du consulat, rue du clocher, rue Jean-Jaurès, place de la motte et place d’Aine ainsi que dans les rues autour de la cathédrale. « Nous pourrons faire des visites pour établir un diagnostic afin de planifier des travaux de consolidation pour assurer la sécurité assure François Montazaud, technicien en charge des cavités, deux d’entre elles ont par exemple été renforcées rue haute cité. Tous les travaux sont validés en amont par la DRAC que ce soit un comblement lorsque la cavité est en très mauvais état ou pour un renforcement avec banchage et parois en béton. »

Ce recensement a mobilisé un budget de près de 600 000 euros sur le million d’euros voté, la communauté urbaine ayant financé à hauteur de 30 %, le BRGM pour 20 %, le fonds Barnier pour la prévention des risques naturels majeurs ayant abondé pour 50 %. « Nous ne pouvons pas garantir qu’il n’y aura pas d’autres éboulements, ni consolider toutes les cavités mais cela permet de faire attention quand des travaux sont prévus dans telle ou telle rue précise le vice-président, maintenant nous souhaiterions mener la même démarche à Solignac. » Avec, à n’en pas douter, de nouvelles découvertes souterraines en perspective...

Corinne Mérigaud
Par Corinne Mérigaud

Crédit Photo : Limoges Métropole

Partager sur Facebook
Vu par vous
11336
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 15 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !