Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/03/19 : La Rochelle: sur le net circulent des appels à manifester ce samedi en centre-ville. Aucune déclaration de manifestation n’a été déposée, rappelle la préfecture, qui s'attend à "des actions délibérée de troubles à l’ordre public au Vieux Port".

22/03/19 : En visite à La Rochelle, le ministre de l'écologie François de Rugy a annoncé un soutien financier supplémentaire de 100 000 € à l'observatoire Pelagis, qui recense et étudie les dauphins - 1100 cétacés morts ont été recensés depuis janvier.

22/03/19 : A l'occasion de la journée mondiale de l'autisme le 2 avril prochain, l'association la Banda Marius et Cap Soins 17 organisent à l'hôpital Marius Lacroix un après-midi festif sur le thème "Ensemble nous chantons, dansons, créons...Ensemble nous vivons".

21/03/19 : Charente-Maritime : le festival Jazz au Phare, qui se déroulera du 4 au 8 août au Phare des Baleines, vient de dévoiler ses têtes d'affiches : Melody Gardot pour l’ouverture sur la grande scène le 4 août et Christophe le 5 août.

20/03/19 : Le Pont de l'île de Ré ne sera pas fermé à la circulation dans la nuit du lundi 25 au mardi 26 mars 2019 comme annoncé le 22 février dernier.

20/03/19 : Un séisme de magnitude 4,9 s'est produit ce matin peu avant 11h dans le secteur de Montendre. Il aurait été ressenti dans un rayon de 200 km, à Bordeaux et à Angoulême notamment.

20/03/19 : A Périgueux, la journée de l'audition se concrétise ce mercredi 20 mars, par le spectacle "yes ouie can", au Sans réserve à partir de 18 h 30. Cette soirée est organisée par le service de santé au travail. Gratuit dans la mesure des places disponibles.

19/03/19 : Dordogne : Ce 19 mars, l'appel à la grève des organisations syndicales CGT, FO et FSU, a été suivi par un petit millier de personnes à Périgueux qui revendiquent une hausse du SMIC, la réindexation des pensions et de retraites sur le coût de la vie.

19/03/19 : Jean-Frédéric Laurent, économiste de formation et spécialiste du transport maritime international est depuis le 13 mars dernier, le nouveau Président du Directoire du Grand Port Maritime de Bordeaux.

18/03/19 : Le préfet de Nouvelle-Aquitaine Didier Lallement est nommé préfet de police de Paris en remplacement de Michel Delpuech, après les violences sur les Champs-Élysées.

17/03/19 : Grande America : les "boues" observées par l'association Sea Shepherd hier à Hourtin en Gironde, ne sont en fait qu'un phénomène naturel de décomposions de déchets organiques bien connus des habitants, et non du mazout, relate ce matin la préfecture.

16/03/19 : Naufrage du Grande America : l'association Sea Shepherd rapporte que des plages de Gironde auraient été touchées. La préfecture maritime ne confirme pas et demande de "ne pas se fier aux photos alarmiste", et promet des prélèvements sur zone.

15/03/19 : Naufrage du Grande America : une nappe d’hydrocarbures d’une longueur de 4.5 km et d’une largeur de 500 mètres, d’aspect compact, a été observée à proximité de la zone de naufrage, à environ 175 nautiques (environ 325 km) des côtes françaises.

12/03/19 : Prévoyant une trentaine de recrutements en 2019, la Sobeval, spécialisée dans le veau de boucherie, organise un forum pour l’emploi, le 20 mars de 13 h à 17 h dans ses locaux de Boulazac (Dordogne). Un test par simulation sera proposé par Pôle emploi.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/03/19 | Grande America : la toxicité des produits à bord se confirme

    Lire

    La préfecture maritime a publié hier soir la liste des produits contenus à bord du Grande America, confirmant que la pollution ne sera pas liée qu'aux hydrocarbures. Le navire contenait à son départ 365 conteneurs dont 45 de matières dangereuses: de l'Hydrogénosulfure de sodium, du White Spirit, du phosphate de zinc, du polyéthersiloxane, du prothioconazole, du chloro-méthyl, de l'acide sulfurique, de l'acide chlorhydrique et divers aérosols.

  • 22/03/19 | Ecoles : fermeture de 31 classes à la rentrée en Charente-Maritime

    Lire

    L'inspection académique fermera 31 classes dont une école (Saint-Exupéry à Saintes) à la rentrée prochaine. Le sort de 7 classes reste en suspens d'ici juin. La Charente-Maritime devrait perdre en septembre 644 inscriptions sur les 4937 enfants actuellement en école publique. Une chute démographique observée depuis plusieurs années qui impacte aujourd'hui les effectifs scolaires, selon l'Académie. Le doublement des classes de CP-CE1 en zone prioritaire devrait permettre l'ouverture de 12 classes.

  • 22/03/19 | Job dating à Pau

    Lire

    Le 26 mars prochain, le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne et Wizbii organisent un job dating à destination des jeunes. Cette initiative « 1er stage, 1er job » a pour but de permettre aux jeunes de développer leur réseau professionnel mais aussi de pouvoir décrocher leurs futurs stages, alternances ou emplois. Une dizaine d’entreprises seront présentes dont le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne et Square Habitat notamment. Inscription obligatoire

  • 22/03/19 | Trélisssac, ville étape du 52e Tour du Limousin-Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Trélissac sera ville étape du Tour du Limousin - Nouvelle-Aquitaine pour la cinquième fois. Après avoir accueilli deux départs en 1999 et en 2014, ainsi que les arrivées de deux étapes en 1999 et en 2012, cette commune aux portes de Périgueux accueillera la deuxième étape du 52ème Tour du Limousin - Nouvelle-Aquitaine le jeudi 22 août, étape tracée en intégralité sur les routes du département de la Dordogne. Le départ s'effectue depuis la base départementale de Rouffiac.

  • 22/03/19 | Limoges : une convention pour loger les jeunes

    Lire

    Le CCAS de la Ville de Limoges et l'Association Varlin Pont-Neuf s'engagent à mettre à disposition des logements pour les jeunes en insertion. Limoges poursuit ainsi sa démarche d'aide aux jeunes en difficulté dans le cadre du dispositif Allocation Logement Temporaire (ALT) conduit par l'Accueil Social des Jeunes. Grâce à ce partenariat, les deux parties pourront profiter pleinement des compétences de chacune, tout en permettant un meilleur accompagnement et logement des jeunes en insertion.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Poitiers : La Ferme s’invite attend encore plus de visiteurs au parc des expositions

21/09/2018 | Plus de 1 100 enfants de la communauté urbaine de Poitiers ont pu visiter en avant-première "La ferme s'invite" à Poitiers. Une découverte du monde agricole pour certains

La ferme s'invite a ouvert ses portes un peu en avance pour accueillir les écoles de la communauté urbaine de Grand Poitiers

La 5e édition de « la Ferme s’invite » est organisée ce week-end au parc des expositions de Poitiers. L’occasion pour les agriculteurs de partager leur savoir-faire et leur passion. Plus de 90 exposants sont attendus avec au total, un millier de bêtes (vaches, ovins, caprins, volailles, lapins). De quoi ébahir un public pas forcément sensibilisé au monde agricole. Des démonstrations et des concours seront organisés durant ces deux jours. L’an dernier, 35 000 personnes s’étaient rendues au parc des expositions, les organisateurs attendent autant de visiteurs pour cette nouvelle édition. Comme c’est le cas depuis quatre ans, la manifestation a débuté par la visite « de la ferme » par les écoliers du la communauté urbaine de Grand Poitiers.

Cette année, encore, « la Ferme s’invite » accueille en avant-première un public de scolaires. Plus de 1 100 enfants de la communauté urbaine de Grand Poitiers, soit une cinquantaine de classes, ont pu découvrir les animaux et diverses animations. Ils ont été guidés dans les allées de ce salon de l’agriculture made in Poitiers par des jeunes de lycées agricoles locaux ou des maisons familiales rurales des environs. « Pour eux aussi, c’est un apprentissage, car il faut qu’ils sachent parler de leur futur métier », explique Karine Gallais, organisatrice de la visite des scolaires.
 
Autant dire que les animaux remportent un franc succès auprès du jeune public poitevin. Dans un coin des Arènes de Poitiers, 5 chevreaux et 6 chevrettes, d’une semaine à peine. « Ils sont juste nés. Les enfants ont envie de les caresser. Ils sont doux. Regardez », propose, enjouée, l’éleveuse caprine , Danièle Provost. Cela fait déjà quatre ans qu’elle participe à l’événement . Les questions fusent de la part des enfants. « Quel est leur prénom ? Quel âge ont-ils ? Ont-ils des dents? » De quoi faire rire parfois, mais Danièle répond toujours avec sérieux. « L’échange est agréable. C’est une découverte totale. » 
 
Dégustations et démonstrations
Un découverte qui se poursuit avec la dégustation de morceaux d’agneau ou encore de lait tout frais, sorti du pis de la vache. Autres démonstrations aussi : la tonte des moutons ou encore les chiens de troupeaux. « Les enfants découvrent des choses simples de notre métier, explique Denis Bergeron, éleveur de moutons et de vaches à Saulgé. On balaye un peu certains préjugés et regardez les animaux sont calmes et en bonne santé. » 
 
Michel Caillé, président de La Ferme s'invite, a demandé aux enfants de laisser leur empreinte sur sa vache
 
Côté organisation de « La Ferme s’invite. » Il n’y a pas de pression sur le nombre d’entrées :  ce salon est gratuit. Et les curieux répondent présents. L’an dernier, 35 000 personnes s’étaient rendues au parc des expositions de Poitiers. Cette année, -les organisateurs tablent sur 40 000. « On attend du monde. On espère en avoir, mais le principal est de faire plaisir aux gens. De partager notre savoir. Notre passion, confie Michel Caillé, président de « « la ferme s’invite » et également éleveur de vaches à Vivonne, au sud de Poitiers. Première satisfaction pour lui, il n’y a jamais eu autant d’enfants qui reviendront peut-être dans le week-end accompagnés de leurs parents.
 
Un concours national 
 
Car ce week-end va être animé. Plus de 1 000 animaux sont attendus. Certains participeront même à des concours. Une première, cette année, un concours national de Charolais, ( le seul de Nouvelle-Aquitaine), est organisé. Plus de 300 bêtes seront présentes. Les limousines auront également leur concours avec 80 vaches qui concourront à une épreuve départementale. Un des temps fort sera, sans nul doute, le concours international de tonte où 60 compétiteurs internationaux s’affronteront et surtout cette compétition permettra de désigner l’équipe qui représentera la France lors du Mondial de tonte, au Dorat (Haute-Vienne) en juillet 2019.
 
Un riche programme en perspective avec également quelques dégustations de produits locaux. 
Et surtout Une ferme à la ville qui trouve de plus en plus sa place. C’est déjà la 5e édition sous cette forme… mais des concours sont organisés aux Arènes de Poitiers depuis plus de 40 ans.
 
Programme du week-end 
 
Samedi
 
9h-19h : championnats régionaux avicoles et cunicole
9h-16h : concours départemental Limousin et Prim'Hostein
10h : démonstration tonte de moutons, tri de laine, filage, activités autour de la laine
13h : animations équestres
16h : démonstration tonte de moutons, tri de laine, filage, activités autour de la laine
17h : démonstration chiens de troupeau
20h : speed shear - compétition de vitesse de tonte de moutons
21h : soirée festive avec repas
 
Dimanche
 
9h-18h : concours international de tonte de moutons 
9h : présentation de la race Limousine
11h : présentation de races bovines
12h : démonstration de chiens de troupeau
14h : animations équestres 
15h : présentation des races bovines laitières
17h présentation de chèvres et de chevaux
 
Animations permanentes
 
Ferme pédagogique
Marché de producteurs
Exposition de matériel agricole
 

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
16000
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !