Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/10/21 : Après un arrêt forcé en mars 2020 en raison de la crise sanitaire, Chalair annonce la reprise de la ligne Bordeaux-Montpellier à partir du lundi 15 novembre 2021, à raison de 4 fréquences hebdomadaires

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

18/10/21 : Mardi 19 octobre a lieu la 15ème édition du Forum Emploi de Cenon, de 9h à 14h au Rocher de Palmer. Sécurité, commerces, restauration, logistique, sanitaire & social, hygiène, BTP, Industrie, de nombreux postes et formations seront proposées à tous

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

07/10/21 : Du 1er au 10 octobre, partout en Nouvelle-Aquitaine, la Fête de la science permet à toutes et tous de découvrir la science et les scientifiques avec des rencontres, conférences, cafés-sciences, expositions, ateliers, etc.+ d'info

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

01/10/21 : Randonnées découverte en journée ou en soirée de la faune, de la flore, de la géologie, balades contées, expositions, jeux de piste… Ces 2 et 3 octobre, la Région Nouvelle-Aquitaine organise les "48h Nature". Tout le programme sut 48hnature.fr+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/10/21 | Une plateforme pour découvrir le Cognac

    Lire

    Les 1 000 membres de la communauté du Cognac viennent de mettre en ligne un nouveau site internet. Fruit de 2 ans de travail, il permet d'aller à la rencontre de la culture du Cognac, du savoir-faire en passant par les modes de consommation. La communauté souhaite d'ici mars 2022 déposer un dossier pour inscrire le Cognac au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco. Pour découvrir le site internet

  • 21/10/21 | Anguilles, lamproies : des migrations facilitées dans le Ciron

    Lire

    Le Ciron, long de 97km, est une véritable zone d'attrait pour les poissons et particulièrement les migrateurs comme les anguilles ou les lamproies. Fin 2020, la Région a lancé un appel à projets « Continuités écologiques aquatiques en Nouvelle-Aquitaine » et a retenu la SCI de Graveyron. Le projet consiste notamment en l'aménagement de 2 rampes à rugosité de fond afin d'assurer un franchissement pour l'ensemble des espèces quelque soit le cycle de marée.

  • 21/10/21 | Guéret : l'IRFJS rénové en vue des JO 2024

    Lire

    La Ville de Guéret a été retenue comme un des centres de préparation pour le VTT et le cyclisme sur route en vu des Jeux Olympiques de 2024. Pour répondre au cahiers des charges, la Ville doit rénover l'Institut Régional de Formation Jeunesse et Sports (IRFJS). Outre les divers aspects fonctionnels, d'équipements nouveaux et d'embellissement, la réhabilitation va impliquer une mise en sécurité et accessibilité du bâtiment. Les travaux vont aussi permettre de prendre en compte les préconisations environnementales sur les énergies et de l'eau.

  • 21/10/21 | Ouvre Boîte accompagne les entrepreneurs des quartiers

    Lire

    La 3ème édition d'Ouvre Boîte, le concours de France Active Nouvelle-Aquitaine pour ceux et celles qui veulent créer leur entreprise est lancé à Pau et plus particulièrement dans les quartiers prioritaires. Les lauréats de ce concours se verront attribuer une bourse de 1000€ pour les aider à lancer leur entreprise. Pour participer, il suffit de déposer son projet auprès de l'équipe d'Ouvre Boîte avant le 5 novembre.

  • 20/10/21 | 2022 : 129ème édition du Concours Général Agricole

    Lire

    Après avoir été annulé en 2021, le Concours Général Agricole fait son retour ! Sa finale se tiendra du 26 février au 6 mars 2022 dans le cadre du Salon de l'Agriculture de Paris. Le Concours des Produits est ouvert pour distinguer le meilleur de la production française : eaux de vie, huîtres, produits laitiers, charcuteries, confitures, jus de fruits, bières… A partir du 2 novembre, les inscriptions seront aussi ouvertes pour le Concours Vins et se clôtureront le 13 décembre. Des phases amont du CGA organisée en région par les Chambres d'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Poitiers : la garde des Sceaux inaugure le palais de justice

27/06/2019 | Le nouveau palais de justice de Poitiers a été inauguré par la garde des Sceaux, Nicole Belloubet, ce 26 juin. Il regroupe désormais toutes les juridictions.

1

La garde des Sceaux, Nicole Belloubet, s’est rendue à Poitiers, ce mercredi 26 juin, pour inaugurer le nouveau palais de justice, situé en bordure du Clain, dans l’ancien lycée des Feuillants (qui restera toujours Saint-Jo pour les Poitevins). Préfète, parlementaires, hommes politiques du département, maire de Poitiers, professionnels de la justice étaient présents autour de ce bâtiment rénové. Sa dimension a été louée par tous ainsi que le fait d'avoir rassemblé toutes les juridictions dans un lieu unique. Cependant pour les avocats, certains points restent à améliorer.

C’est avec un peu d’avance que Nicole Belloubet, la garde des Sceaux est arrivée sur le parvis de la nouvelle cité judiciaire de Poitiers. Le soleil commence juste à taper sur la façade grandiose et rénovée de l’ancien lycée des Feuillants. Une visite orchestrée à la fois par Thierry Hanouet, premier président de la Cour d'appel, et Dominique Moyal, procureure générale, qui a duré un peu plus de trois heures. Le temps d’arpenter les 14 000m2 du nouveau palais de justice. Le cortège s’est tout d’abord arrêté dans une salle d’audience avec les fameux box vitrés qui font débat. Puis la ministre a salué à chaque étage le personnel et les magistrats. Particularité, toutes les juridictions (hormis le tribunal administratif) sont rassemblées dans ce même lieu : tribunal d’instance (TI), tribunal de grande instance (TGI), tribunal pour enfants (TPE), conseils de prud’hommes (CPH), tribunal de commerce (TC), service administratif régional de Poitiers (SAR), la cour d’Appel (CA).

Une belle image de la justice

A mi-parcours, petite pause avec vue sur le toit terrasse végétalisé (dessous sont situées des salles d’audience). « Même si la visite n’est pas encore terminée, c’est une réussite architecturale exceptionnelle. Je trouve que sur la base de ce bâtiment, il y a une conjonction du respect du patrimoine et de la modernité et de la transparence. C’est une très belle image de ce qu’est la justice. Il y a des conditions de travail qui sont optimales pour les magistrats, les personnels de justice. C’est toujours un point important pour la manière dont la justice est rendue. ». 

Cependant, les fonctionnaires et le personnel de la justice ne sont pas forcément convaincus par l’agencement du palais. Selon le bâtonnier de l’Ordre des avocats, Me Hervé Ouvrard, le palais sépare la justice de ses utilisateurs. Désormais l'accès aux magistrats en dehors des salles d'audience est impossible pour le public et surtout pour les avocats. Ces derniers restent remontés contre les box vitrés installés dans deux salles d’audience. Interrogés sur ces fameuses cages de verre, entrave à la libre comparution, la ministre a mis en avant la sécurité de tous. « Les box vitrés ne sont en aucun cas attentatoires à la dignité des personnes prévenues. Nous devons respecter le droit à un procès équitable, mais aussi assurer la sécurité des personnels et des magistrats. » Laissant libre-choix aux juges de les utiliser ou non selon les situations.…

L'une des nouvelles salles d'audience du palais de justice de Poitiers avec sur la droite les box sécurisés qui soulèvent tant de questions.

Les souvenirs d’Alain Claeys

Place aux traditionnels discours d’inauguration, sous les yeux du personnel de justice et de nombreux invités, notamment les personnalités politiques qui ont contribué à la réalisation de ce projet. Seul absent remarqué, Jean-Pierre Raffarin, en déplacement à l’étranger. Cette nouvelle cité judiciaire  permet à Poitiers de « garder ses juridictions, ce qui ne peut être que bon pour l’attractivité, l’emploi et le dynamisme », confie Alain Claeys. Le maire de Poitiers s’est ensuite remémoré ces souvenirs sur Saint-Jo (l’ancien nom du lycée qui n’a jamais vraiment été oublié par les Poitevins). « Je pose mes yeux d’enfant sur ce vaisseau amarré au pied du Clain, je revois ce grand escalier qui semblait interminable, cette façade hiératique quadrillée d’augustes fenêtres en bois. Je me remémore cette nuée de gamins - dont je faisais partie - qui grouillaient dans la cour. J’entends ce brouhaha qui s’intensifiait au son de la cloche avant de disparaître une ou deux heures. Et puis tout recommençait dans ce bâtiment au charme d’antan. » Avant de conclure, « Des générations de Poitevins sont passées dans ces murs et il était important qu’un projet ambitieux comme celui-ci puisse lui succéder ». Bruno Belin, président du conseil départemental de la Vienne qui a participé à l’acquisition du bâtiment, en a profité pour interpeler la ministre sur le « besoin de soutien du conseil départemental par l’État ». « Nous sommes dans l’humain, le territoire, la proximité. Les collectivités sont utiles. Il ne faut pas les oublier. » Nicole Belloubet lui a répondu qu’elle restait attentive et à l’écoute des collectivités territoriales. 

Côté représentants de la justice. Dominique Moyal, procureure générale rappelle que « nous avons travaillé en étroite collaboration. Le chantier a duré deux ans et huit mois. Les échanges ont été riches, fructueux, passionnés, parfois houleux sur quelques aménagements. Le résultat, le palais de justice de Poitiers est unique. » Thierry Hanouet, premier président de la Cour d’appel va dans ce sens également pour décrire ce « monument d’un classicisme, visible, ouvert sur la cité. Moderne et fonctionnel ».

Dans son discours, la garde des Sceaux est revenue sur le fait « d’accueillir le justiciable dans un lieu unique. Notre priorité reste notre lisibilité et notre accessibilité. Ce lieu emblématique devrait représenter la justice du XXIe siècle ». Elle a d’ailleurs fait référence également à sa réforme de la justice et la création de tribunal judiciaire « dans un souci de clarté » qui entraîne selon elle « plus de souplesse et d’organisation. » Enfin pour conclure sur ce bâtiment emblématique de la ville de Poitiers, la ministre a terminé son discours par une citation de Lafayette, qui faisait partie du club des Feuillants. « Aucun obstacle, aucun mécompte, aucun chagrin ne me détourne ou me ralentit dans le but unique de ma vie : le bien-être de tous, et la liberté partout » (Mémoires, correspondance et manuscrits du général Lafayette).

Le bâtiment magistrale des Feuillants datant du XIXe siècle accueille le nouveau palais de justice de Poitiers.

Depuis le 1er avril près de 300 magistrats ont investi la nouvelle cité judiciaire de Poitiers. Ils ont quitté le palais des Ducs d’Aquitaine qui les ont hébergés durant 239 années. Une nouvelle histoire doit s’écrire et quelques aménagements vont sans doute avoir lieu pour améliorer leur conditions de travail et que la justice soit rendue dans les meilleures conditions.

 

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5088
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !