Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/11/20 : Âgé de 90 ans, André Luberriaga, ancien maire d'Ascain, au Pays basque, s’est éteint lundi, une semaine après son épouse Martta. Conseiller général d’Ustaritz de 1976 à 1988, l'UDF André Luberriaga, avait dirigé la commune de 1977 à 2001.

24/11/20 : Assistante importante ce mardi soir pour manifester à Bordeaux, place de la Comédie, contre la loi " sécurité globale" adoptée en première lecture ce jour même à l'assemblée par 388 voix contre 104 et 66 abstentions.

19/11/20 : Charente-Maritime : le taux de positivité au Covid-19 était ce soir de 75 pour 100 000 habitants, et de 90 pour La Rochelle, soit moitié moins que la semaine dernière, selon l'ARS. 34 patients sont hospitalisés à La Rochelle, dont 14 en réanimation.

17/11/20 : Charente-Maritime: dans le cadre de la poursuite du chantier de changement des câbles du Pont de Ré, la circulation automobile aura de courtes interruptions jeudi 19 novembre entre 12 et 13h, sans conséquence pour le passage des piétons et des vélos.

17/11/20 : Le festival de la BD d'Angoulême se fera en deux temps: en janvier pour la remise des fauves et en juin pour un festival en présentiel. Une exposition sera dédié à l'art d'Emmanuel Guibert au musée des beaux arts d'Angoulême, inauguré le 20/11/2021.

16/11/20 : Les communes de La Mothe Saint Héray et Saint Maixent l'Ecole dans les Deux-Sèvres ont été reconnues en état de catastrophe naturelle, suite aux inondations subies au mois de mars.

15/11/20 : Le Centre communal d’action sociale CCAS de La Rochelle lance un appel à la solidarité et au bénévolat pour épauler les acteurs de l’aide alimentaire. Contact : Frédérique Duchesne àfrederique.duchesne@ccas-larochelle.fr ou au 05 46 35 21 16.

13/11/20 : Les élections régionales et départementales prévues en mars auront très vraisemblablement lieu en juin suite à la proposition faite en ce sens par Jean-Louis Debré qui a remis son rapport au premier ministre: option retenue par le gouvernement.

12/11/20 : Confinement: Il serait irresponsable de lever ou d'alléger le dispositif actuel a déclaré le premier ministre, lequel a ajouté qu'un allégement strictement réservé aux commerces pourrait être envisagé le 1°décembre.

09/11/20 : Dans le cadre du reconfinement, la Ville de Bayonne et son maire J.R. Etchegaray ont aménagé 45 box au Palais des sports de Lauga pour accueillir les sans abri. Les lits ont été fournis par le 1er RPIma et dispositif assuré par l'association Atherbea

09/11/20 : Mme Estelle Leprêtre, directrice adjointe de la direction départementale de la cohésion sociale du Morbihan, est nommée sous-préfète de Jonzac en Charente-Maritime. Elle prendra ses fonctions le 23 novembre prochain.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/11/20 | Coutras (33) : un contournement pour la Dronne

    Lire

    A défaut d'araser son barrage emblématique, la commune de Coutras a trouvé une autre solution pour permettre aux poissons de remonter la Dronne, classée réserve de biosphère par l'Unesco. En effet, des travaux d'aménagement d'une rivière de contournement ont démarré cet automne pour une durée d'environ un an. Le chantier est financé par l'Union Européenne (FEDER), la Région Nouvelle-Aquitaine , l'Agence de l'Eau Adour Garonne et le Département de la Gironde.

  • 25/11/20 | La gare de Mont-de-Marsan va devenir plus accessible

    Lire

    En septembre et décembre 2021, les travaux de mise en accessibilité de la gare de Mont-de-Marsan vont être réalisés. Les études d’avant-projet et de projet sont en cours de finalisation. Pour le lancement de ces travaux l’année prochaine, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé d’apporter son aide à hauteur de 1,3 M€.

  • 25/11/20 | Charentes : une nouvelle présidence pour l'interprofession du cognac

    Lire

    Le Bureau National Interprofessionnel du Cognac (BNIC) vient de renouveler son Bureau, avec 14 membres au Comité Permanent. Le nouveau président est Christophe Véral, vigneron bouilleur de cru et représentant de la filière à l’INAO* ; le vice-président est Alexandre Gabriel, dirigeant et maître de chai chez Ferrand. Les représentants des familles Viticulture et Négoce sont Anthony Brun, viticulteur et président de l’UGVC, et Florent Morillon, directeur Amont chez Hennessy et président du CRINAO.

  • 25/11/20 | La Creuse rencontre ses Entreprises en ligne

    Lire

    Depuis 2018, le Département de la Creuse mène une démarche à l’intention des entreprises du territoire autour des rencontres « chefs d’entreprises, discutons marchés publics ». L’enjeu de ces rencontres est d’améliorer l’accès des entreprises aux marchés publics mais aussi de permettre à la commande publique de jouer son rôle de levier économique. Au cours de la prochaine rencontre qui se tiendra le 3 décembre à partir de 17h en ligne sur le site du Département, un expert commentera le mécanisme de la cotraitance notamment. Cette rencontre est gratuite et sans inscription.

  • 25/11/20 | La Rochelle : le FFTV de nouveau reporté

    Lire

    Après avoir organisé en septembre à Paris une édition spéciale destinée aux professionnels de l’audiovisuel, le Festival de Fiction TV avait imaginé une première édition Hors saison du 17 au 19 décembre exclusivement destinée au public de La Rochelle, ville où il se tient d'habitude en septembre. Au regard du contexte sanitaire actuel, l'organisation a décidé de reporter de nouveau le festival au printemps prochain, si toutes les conditions sanitaires et d’accueil sont réunies.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Poitiers : la garde des Sceaux inaugure le palais de justice

27/06/2019 | Le nouveau palais de justice de Poitiers a été inauguré par la garde des Sceaux, Nicole Belloubet, ce 26 juin. Il regroupe désormais toutes les juridictions.

Nicole Belloubet, la garde des Sceaux a inauguré ce mercredi 26 juin la nouvelle cité judiciaire de Poitiers.

La garde des Sceaux, Nicole Belloubet, s’est rendue à Poitiers, ce mercredi 26 juin, pour inaugurer le nouveau palais de justice, situé en bordure du Clain, dans l’ancien lycée des Feuillants (qui restera toujours Saint-Jo pour les Poitevins). Préfète, parlementaires, hommes politiques du département, maire de Poitiers, professionnels de la justice étaient présents autour de ce bâtiment rénové. Sa dimension a été louée par tous ainsi que le fait d'avoir rassemblé toutes les juridictions dans un lieu unique. Cependant pour les avocats, certains points restent à améliorer.

C’est avec un peu d’avance que Nicole Belloubet, la garde des Sceaux est arrivée sur le parvis de la nouvelle cité judiciaire de Poitiers. Le soleil commence juste à taper sur la façade grandiose et rénovée de l’ancien lycée des Feuillants. Une visite orchestrée à la fois par Thierry Hanouet, premier président de la Cour d'appel, et Dominique Moyal, procureure générale, qui a duré un peu plus de trois heures. Le temps d’arpenter les 14 000m2 du nouveau palais de justice. Le cortège s’est tout d’abord arrêté dans une salle d’audience avec les fameux box vitrés qui font débat. Puis la ministre a salué à chaque étage le personnel et les magistrats. Particularité, toutes les juridictions (hormis le tribunal administratif) sont rassemblées dans ce même lieu : tribunal d’instance (TI), tribunal de grande instance (TGI), tribunal pour enfants (TPE), conseils de prud’hommes (CPH), tribunal de commerce (TC), service administratif régional de Poitiers (SAR), la cour d’Appel (CA).

Une belle image de la justice

A mi-parcours, petite pause avec vue sur le toit terrasse végétalisé (dessous sont situées des salles d’audience). « Même si la visite n’est pas encore terminée, c’est une réussite architecturale exceptionnelle. Je trouve que sur la base de ce bâtiment, il y a une conjonction du respect du patrimoine et de la modernité et de la transparence. C’est une très belle image de ce qu’est la justice. Il y a des conditions de travail qui sont optimales pour les magistrats, les personnels de justice. C’est toujours un point important pour la manière dont la justice est rendue. ». 

Cependant, les fonctionnaires et le personnel de la justice ne sont pas forcément convaincus par l’agencement du palais. Selon le bâtonnier de l’Ordre des avocats, Me Hervé Ouvrard, le palais sépare la justice de ses utilisateurs. Désormais l'accès aux magistrats en dehors des salles d'audience est impossible pour le public et surtout pour les avocats. Ces derniers restent remontés contre les box vitrés installés dans deux salles d’audience. Interrogés sur ces fameuses cages de verre, entrave à la libre comparution, la ministre a mis en avant la sécurité de tous. « Les box vitrés ne sont en aucun cas attentatoires à la dignité des personnes prévenues. Nous devons respecter le droit à un procès équitable, mais aussi assurer la sécurité des personnels et des magistrats. » Laissant libre-choix aux juges de les utiliser ou non selon les situations.…

L'une des nouvelles salles d'audience du palais de justice de Poitiers avec sur la droite les box sécurisés qui soulèvent tant de questions.

Les souvenirs d’Alain Claeys

Place aux traditionnels discours d’inauguration, sous les yeux du personnel de justice et de nombreux invités, notamment les personnalités politiques qui ont contribué à la réalisation de ce projet. Seul absent remarqué, Jean-Pierre Raffarin, en déplacement à l’étranger. Cette nouvelle cité judiciaire  permet à Poitiers de « garder ses juridictions, ce qui ne peut être que bon pour l’attractivité, l’emploi et le dynamisme », confie Alain Claeys. Le maire de Poitiers s’est ensuite remémoré ces souvenirs sur Saint-Jo (l’ancien nom du lycée qui n’a jamais vraiment été oublié par les Poitevins). « Je pose mes yeux d’enfant sur ce vaisseau amarré au pied du Clain, je revois ce grand escalier qui semblait interminable, cette façade hiératique quadrillée d’augustes fenêtres en bois. Je me remémore cette nuée de gamins - dont je faisais partie - qui grouillaient dans la cour. J’entends ce brouhaha qui s’intensifiait au son de la cloche avant de disparaître une ou deux heures. Et puis tout recommençait dans ce bâtiment au charme d’antan. » Avant de conclure, « Des générations de Poitevins sont passées dans ces murs et il était important qu’un projet ambitieux comme celui-ci puisse lui succéder ». Bruno Belin, président du conseil départemental de la Vienne qui a participé à l’acquisition du bâtiment, en a profité pour interpeler la ministre sur le « besoin de soutien du conseil départemental par l’État ». « Nous sommes dans l’humain, le territoire, la proximité. Les collectivités sont utiles. Il ne faut pas les oublier. » Nicole Belloubet lui a répondu qu’elle restait attentive et à l’écoute des collectivités territoriales. 

Côté représentants de la justice. Dominique Moyal, procureure générale rappelle que « nous avons travaillé en étroite collaboration. Le chantier a duré deux ans et huit mois. Les échanges ont été riches, fructueux, passionnés, parfois houleux sur quelques aménagements. Le résultat, le palais de justice de Poitiers est unique. » Thierry Hanouet, premier président de la Cour d’appel va dans ce sens également pour décrire ce « monument d’un classicisme, visible, ouvert sur la cité. Moderne et fonctionnel ».

Dans son discours, la garde des Sceaux est revenue sur le fait « d’accueillir le justiciable dans un lieu unique. Notre priorité reste notre lisibilité et notre accessibilité. Ce lieu emblématique devrait représenter la justice du XXIe siècle ». Elle a d’ailleurs fait référence également à sa réforme de la justice et la création de tribunal judiciaire « dans un souci de clarté » qui entraîne selon elle « plus de souplesse et d’organisation. » Enfin pour conclure sur ce bâtiment emblématique de la ville de Poitiers, la ministre a terminé son discours par une citation de Lafayette, qui faisait partie du club des Feuillants. « Aucun obstacle, aucun mécompte, aucun chagrin ne me détourne ou me ralentit dans le but unique de ma vie : le bien-être de tous, et la liberté partout » (Mémoires, correspondance et manuscrits du général Lafayette).

Le bâtiment magistrale des Feuillants datant du XIXe siècle accueille le nouveau palais de justice de Poitiers.

Depuis le 1er avril près de 300 magistrats ont investi la nouvelle cité judiciaire de Poitiers. Ils ont quitté le palais des Ducs d’Aquitaine qui les ont hébergés durant 239 années. Une nouvelle histoire doit s’écrire et quelques aménagements vont sans doute avoir lieu pour améliorer leur conditions de travail et que la justice soit rendue dans les meilleures conditions.

 

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4116
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Julien et Myriam Cruege, propriétaires du restaurant Julien Cruege à Bordeaux Société | 25/11/2020

Face à la crise, les restaurateurs se réinventent

Plaquette Nord Bassin Solidarite Société | 24/11/2020

Bassin d’Arcachon : commerces et clubs sportifs main dans la main !

Opération « Urgence Froid Bordeaux » dans la Maison éco-citoyenne de Bordeaux Société | 23/11/2020

Opération « Urgence Froid Bordeaux » : carton plein pour « Les Gratuits »

Entrée de l’hôpital de La Rochelle Société | 20/11/2020

L'hôpital de La Rochelle développe un outil précurseur pour anticiper les cas graves de Covid-19

La Maison Régionale des Sports de Talence Société | 18/11/2020

Coronavirus : le mouvement sportif néo-aquitain perd 165 000 licenciés

Travailleur en situation de handicap Société | 17/11/2020

Handicap et insertion professionnelle : naissance du passeport compétences "gestes barrières"

Illustration représentant Mathilde Puges et Maud Begon Société | 13/11/2020

Mathilde Puges, l'infectiologue bordelaise contaminée par la BD

statistiques pauvreté 2018 Société | 13/11/2020

« La crise est un révélateur de pauvreté » Christophe Vénien (Secours Catholique)

Les salariés de l'Atelier Remuménage pendant une livraison Société | 13/11/2020

Reconfinement : A Bordeaux l’Atelier Remuménage va plus loin dans la solidarité

Enquête Cyberlife Société | 11/11/2020

Cyber-harcèlement au collège : L'Université de Bordeaux mène l'enquête

Hopital mobile Bayonne Société | 10/11/2020

Bayonne accueille l'hôpital mobile déployé par le CHU de Toulouse

L'arrivée du train TER en gare de Bedous Société | 09/11/2020

La régularité des TER au coeur du comité de lignes Sud Aquitaine (Béarn)

Les ateliers du Mois de l'Innovation Publique en Nouvelle Aquitaine se dérouleront à La Base à Bordeaux Société | 08/11/2020

Mois de l’Innovation Publique : imaginer le service public du futur dans nos territoires

Shop in Limoges Société | 06/11/2020

Les commerçants de Limoges ont pignon sur rue avec « Shop in Limoges »

Le TER Nouvelle Aquitaine entre La Rochelle et Bordeaux Société | 06/11/2020

Perturbations à venir sur la ligne Bordeaux-La Rochelle