aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/07/17 | Travaux sur la rocade de Bordeaux les nuits du 24 au 25 et 25 au 26/7

    Lire

    La rocade extérieure (A630-N230) de Bordeaux sera fermée à la circulation entre l’échangeur 20 (Tartifume) et l’échangeur 24 (Le Canon), les nuits du 24 au 25 juillet de 21h00 à 6h00 et du 25 au 26 de 21h00 à 6h00. Durant ces fermetures, une déviation par la rocade intérieure sera mise en place, le pont Mitterrand (sens extérieur) étant inclus dans la section fermée à la circulation, les usagers en transit dans le sens Sud-Nord (en provenance notamment de l'A63 et de l'A62) devront emprunter la rocade intérieure et le pont d’Aquitaine.

  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

  • 18/07/17 | Henri Bies-Péré, nouveau président de AFDI

    Lire

    Le béarnais Henri Pies-Péré est le nouveau président de l'association de solidarité Agriculteurs Français et Développement International (AFDI). Installé à Montaner, dans les Pyrénées-Atlantiques où il produit du lait et du maïs grain, Henri Bies-Péré est par ailleurs le deuxième vice-président de la FNSEA. Il a été le fondateur d'AFDI Aquitaine en 1995. L'association qu'il anime construit des partenariats entre les mondes agricoles français et ceux des pays en développement. Plus d'infos: http://www.afdi-opa.org

  • 17/07/17 | Une dernière belle Nuit (et journée) atypique le 22 juillet

    Lire

    Elles animent le Sud Gironde depuis le 4 juin dernier avec leur brin de poésie, de réflexion et d'exotisme. Les Nuits atypiques, qui nous emmènent encore en Mongolie depuis Cadillac et Verdelais cette semaine (19 et 20 juillet) ont vu grand pour leur final le samedi 22 juillet. Rendez-vous à Saint-Macaire pour de précieux moments au côté, notamment, du magicien des mots franco-rwandais, Gaël Faye, et de nombreux autres artistes. Une dernière belle journée en perspective pour les 26 ans de ce Festival résolument pas comme les autres.

  • 16/07/17 | Oléron: Le département ne renonce pas à un droit de passage

    Lire

    Le Tribunal administratif de Poitiers a annulé le 13 juillet les délibérations du Département 17 concernant le lancement d'une consultation des électeurs d'Oléron concernant l'implantation d'un péage à l'entrée de l'île. Dans un communiqué, le Département a annoncé qu'il ne ferait pas appel. Il présentera lors de la session d’hiver "un rapport portant sur le principe de l’instauration d’un droit départemental de passage et d’une redevance pour service rendu" par le pont.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Pole Emploi: des démarches simplifiées pour les demandeurs d'emploi

07/01/2016 | De nouveaux dispositifs plus simples et plus rapides vont à être mise en oeuvre afin de faciliter l'inscription et la prise de contact avec son conseiller

Frédéric Toubeau, Directeur régional de Pole Emploi Aquitaine Limousin Poitou-Charentes

Depuis le 1er janvier, naissance de la grande région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes (ALPC) oblige, la Direction régionale de Pôle Emploi a, elle aussi, évolué dans son périmètre territorial. Un changement en soi, sans conséquence sur les demandeurs d'emploi. Pour autant ce début d'année 2016, marque quelques nouveautés dans l'accès aux conseillers et le parcours du demandeur d'emploi, en raison de la généralisation de nouvelles procédures jusque-là en test sur seulement quelques régions françaises. Au global, des réaménagements et simplifications tant pour les usagers que pour les conseillers, ayant pour objectif notamment, de « consacrer plus de temps à la recherche d'emploi » explique le Directeur régional de Pôle emploi ALPC, Frédéric Toubeau, ex directeur régional Aquitaine.

Première date importante selon Frédéric Toubeau, pour les quelques 490 000 demandeurs d'emplois, toute catégorie confondue, de la grande région : le 11 janvier, jour à partir duquel l'accès direct de demandeur d'emploi à son conseiller référent devrait se révéler plus facile. En effet, « les modalités d'accueil et de réception vont changer pour une meilleure dynamique d'accélération de retour à l'emploi ». Des modalités testées sur 9 régions en 2015, qui n'ont certes pas pour l'instant en tout cas, permis de constater d'effet mirifique sur le taux de retour à l'emploi, mais ont eu le mérite d'un retour positif de la part de demandeurs d'emplois "testeurs".
Une satisfaction des usagers du service de l'emploi qui explique donc la généralisation de ces nouveautés à la France entière. A partir de lundi prochain, l'ensemble des 99 agences de proximité de la Grande région garderont les mêmes plages horaires d'ouverture, mais verront les après-midi se consacrer à un accueil sur rendez-vous, « pour avoir plus de temps de réception et d'échanges entre conseiller et demandeur d'emploi ». Egalement au programme de ces après-midi, davantage d'atelier de formation autour de la recherche d'emploi. Autre nouvelle mesure : la mise à disposition de l'adresse mail de son conseiller référent avec une réponse garantie de sa part (ou d'un autre conseiller en cas d'absence) dans les 72 heures (3 jours ouvrés). « Une manière de pouvoir ainsi solliciter directement son conseiller sans se déplacer et sans contrainte horaire ou géographique, tout en obtenant une réponse personnalisée», synthétise le directeur régional.

"Inscription et demande d'allocations, entièrement par internet"Le deuxième temps d'évolution de Pôle emploi, vers la dématérialisation cette fois, est prévu pour le 8 février prochain. A cette date, un nouveau parcours du demandeur d'emploi sera mise en oeuvre à savoir une simplification des démarches d'inscription, et plus de performance attendue, en terme de traitement des demandes d'allocation. En effet, désormais « les démarches d'inscription et de demande d'allocations se feront entièrement par internet » annonce Frédéric Toubeau. La première se fera par le biais d'un formulaire à remplir en ligne Quant à la demande d'allocation qui nécessite un certain nombre de pièces justificatives, elle se fera également via la page personnelle du demandeur d'emploi, avec possibilité de scanner les documents ou d'envoyer les photos de ces documents. Une démarche ainsi simplifiée pour la grande majorité des nouveaux inscrits, qui en outre, recevront la notification de leurs droits de manière automatique dès le lendemain. En cas de difficultés, une hotline est mise à disposition (39 49), y compris le samedi, pour aider les demandeurs d'emploi lors de leur inscription.
Au total, plus de rapidité pour le demandeur d'emploi qui doit aussi permettre de gagner en temps de gestion pour les conseillers. Ceux-ci pourront ainsi entièrement consacrer le premier entretien personnalisé du demandeur d'emploi sur les modalités de son accompagnement, le tout dans un délai de 2 à 4 semaines. Le premier entretien avec le conseiller référent, voit quant à lui son délai raccourci de 6 à 8 semaines, quand il faut aujourd'hui en moyenne un délai de 4 mois... Quant aux demandeurs d'emploi ne disposant pas d'internet, le directeur régional précise qu'ils pourront être accueillis en agence où équipements et personnel se mettront à disposition pour l'aider dans la démarche. Outre les 4000 conseillers Pôle emploi présents en agences, « 150 jeunes en service civique contribueront également à cet accompagnement », précise le Directeur régional. Autre possibilité, se rendre dans un point d'accès multimédia, répartis sur le territoire.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Solène Méric

Partager sur Facebook
Vu par vous
5675
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !