17/08/22 : StarClass et l’armateur Amasus Shipping ont opéré un chargement exceptionnel sur le site portuaire du Verdon. Deux yachts, signés Jeanneau mesurant 15 et 25 m, ont été chargés à bord du navire EEMSLIFT HENDRIKA. Direction salon du Yachting à Cannes.

16/08/22 : 8000 personnes évacuées en Gironde dans le contexte des incendies ont pu regagner leur domicile pendant le week-end. Même tendance dans les Landes. Les retours des personnes hébergées en foyer de vie ont lieu ce mardi à Moustey et Saugnacq-et-Muret.

12/08/22 : Dans les Landes et en Gironde, la vigilance incendie est renforcée jusqu’à lundi. Les véhicules sont interdits sur les pistes et chemins. Les activités ludiques et sportives sont interdites sauf en bases de loisirs et sur les plans plages.

12/08/22 : Jeudi 25 août de 16h à 23h30, les cinq clubs de haut niveau de l'agglomération font leur rentrée place Clemenceau. A 16h, animations sportives avec les joueurs et joueuses. A 19h, présentation des équipes des cinq clubs, puis soirée dansante à 20h.

12/08/22 : À Bordeaux, Parc Rivière, jeudi 25 août, Esprit Dog, spécialisé dans l'éducation canine, organise un rassemblement de passionnés de chiens. L’événement gratuit et solidaire consiste en une distribution de croquettes et des cours d'éducation canine.+ d'info

11/08/22 : "Jamais autant de moyens aériens n'ont été mobilisés sur un incendie. On va continuer de s'adapter grâce à la solidarité européenne. Mais il n'y a pas que les moyens aériens," indique Elisabeth Borne depuis Hostens, en Gironde.

11/08/22 : Pendant qu'Elisabeth Borne, Première ministre est en visite sur les incendies à Hostens en Gironde, le Président, Emmanuel Macron, annonce que l'Allemagne, la Grèce, la Pologne, la Roumanie et l'Autriche vont venir en aide à la France.

11/08/22 : Elisabeth Borne et Gérald Darmanin sont attendus ce jeudi à Hostens en Sud Gironde: 6 800 ha de forêt ont été détruits par le feu depuis mardi après midi. 1100 pompiers sont mobilisés et 10 000 personnes ont du quitter leur domicile.

10/08/22 : Le député RN de Gironde, Grégoire de Fournas, dépose ce mercredi une proposition de loi instaurant une peine plancher de 10 ans pour les incendiaires. "La plupart des incendies sont d'origine criminelle. Or les pyromanes ne sont condamnés qu'à du sursis."

10/08/22 : Face aux incendies en Gironde et dans les Landes, le Ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin indique sur Tweeter qu'il a "décidé de renforcer les moyens mobilisés : plus de 1000 pompiers, 9 avions et 2 hélicoptères bombardiers d’eau sont engagés."

10/08/22 : Pour cause de reprise des incendies dans le Sud Gironde et le Nord des Landes, la circulation est interdite depuis mercredi 11 h, dans les deux sens sur l'autoroute A63 reliant Bordeaux à Bayonne. Les poids lourds sont déviés par Pau.

10/08/22 : Bordeaux est une des villes qui compte le plus de pâtisseries. Son score est de 4 pour 100 000 habitants, autant que Lyon, plus que Paris et Toulouse, mais moins que Strasbourg. Podium établi par Hellofresh, leader des boxs à cuisiner.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/08/22 | Les anciens de Chatellerault tricotent déjà pour octobre rose

    Lire

    En prévision de la marche Octobre rose du 15 octobre, 9 h 30, place Emile Zola à Châtellerault (Vienne),les résidents des maisons de retraite, foyers logements et EHPAD de la ville, se mobilisent pour tricoter des ouvrages en laine rose qui viendront garnir le tronc des arbres du boulevard Blossac. Cette participation à une action internationale relayée par le club Soroptimist revalorise les personnes âgées et les liens intergenerationnels et stimulent les nouvelles générations à se faire dépister.

  • 18/08/22 | Douzième édition des vergers ouverts sur les coulisses de la pomme

    Lire

    Les pomiculteurs engagés font découvrir les coulisses des pommes écoresponsables. L’Association Nationale Pommes Poires (ANPP) regroupe 300 adhérents représentant 1 400 producteurs. Les vergers à visiter les 27 et 28 août : Scea La Californie, Acharf Essabiri 5480 route des Vergers Grun-Bordas (24) ouvert le 28 août ; Earl de Chantegrolle - SARL Gargouil Éric Gargouil Chantegrolle à Charroux (86) Verger ouvert les 27 et 28 août; Verger de Peyreton Christine Pizzinato, Peyreton Sainte-Bazeille (47) Verger ouvert les 27 et 28 août. http://www.lapomme.org/vergers-ecoresponsables/les-vergers-ouverts

  • 17/08/22 | Grippe aviaire: avance remboursable pour les transformateurs

    Lire

    A la suite de l’épizootie d‘influenza aviaire H5N1, les entreprises ayant une activité significative d’abattage, de transformation, de conditionnement d’œufs ou de services à la filière, touchées par la diminution de production peuvent bénéficier d'une aide sous forme d’avances de trésorerie remboursables. Cette aide s’inscrit en complément des efforts que doivent consentir les financeurs privés de l’entreprise (banques et actionnaires). Les demandes sont à déposer via le téléservice de FranceAgrimer avant le 09 septembre à 14h00. pad.franceagrimer.fr/pad-presentation/vues/publique

  • 17/08/22 | Fabriquer des dortoirs à osmies (abeilles) à Villenave d'Ornon

    Lire

    Villenave-d’Ornon (Gironde) organise un atelier participatif de fabrication de dortoirs à osmies, le samedi 27 août, de 14 h à 16 h 30, au Square Torres Vedras (7 rue des Peupliers). L’osmie est une abeille sauvage, « abeille maçonne », qui se différencie de sa cousine productrice de miel par son caractère solitaire et inoffensif. Elle fait son apparition très tôt dans la saison, elle est l’un des premiers insectes pollinisateurs d'où son importance. Gratuit, inscription obligatoire (05 56 75 69 85), l'atelier sera animé par l’association « Tous aux abris ».

  • 17/08/22 | Molière à l'aire du 3.0 à Pau

    Lire

    Du 25 au 28 août, à l'occasion des 400 ans de la naissance de Molière et en préfiguration du futur centre de recherche et de création théâtrale de Pau, la manifestation Molière 3.0 rassemblera artistes, spécialistes et grand public. A cette occasion, 3 pièces illustrant la diversité de l'œuvre de Molière seront présentées dans des lieux emblématiques de la ville, des conférences rassembleront artistes et spécialistes du théâtre du XVIIe siècle à la chapelle des Réparatrices du conservatoire, et enfin la médiathèque André Labarrère proposera des projections de documentaires, films et captations de pièces. Infos : www.pau.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Ouverture de Poppy pour accompagner les personnes en situation de prostitution

19/02/2019 | Poppy, un nouveau centre d’accueil et d’accompagnement pour les personnes en situation de prostitution, ouvre ses portes à Bordeaux.

1

L’association La Case a inauguré Poppy, le jeudi 14 février, au 12 rue de la Tour de Gassies à Bordeaux. Ce dispositif intervient auprès de toute personne en situation de prostitution dans la métropole bordelaise. Le but est d'aller à leur rencontre pour les informer et les accueillir afin de leur permettre un accès aux droits fondamentaux et aux soins. Véronique Latour, directrice générale et Naïma Charaï, coordinatrice du dispositif l'ont présenté lors de l'inauguration.

600. « Tel est le nombre de personnes prostituées dans la métropole bordelaise aujourd'hui selon des chiffres officiels. Cependant, nous pensons que cette statistique ne tient pas compte de la réalité, puisque la prostitution ne se situe pas seulement dans les rues mais également sur Internet ou dans des appartements par exemple », précise Véronique Latour, directrice générale de Poppy.
C'est pourquoi l'association La Case (Centre d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques des usagers de drogues) domiciliée au 36-38 rue Saint-James à Bordeaux, a lancé le dispositif Poppy en janvier 2018 dans ses propres locaux avant d’ouvrir ce nouveau local rue de la Tour de Gassies. Poppy est un lieu « d'accueil et d'accompagnement de toutes personnes en situation de prostitution, dans l’accès à leurs droits fondamentaux ainsi qu’à la réduction des risques et des dommages liés à la pratique prostitutionnelle », insiste Naïma Charaï, coordinatrice du dispositif. Le choix du mot anglais Poppy (coquelicot en français) se veut être « un clin d’oeil à la fonction de l’association La Case qui, depuis 1984, prend en charge les usagers de drogues », souligne Véronique Latour.

Une équipe pluridisciplinaire Au total, l’équipe de Poppy se compose d’une dizaine de professionnels de la santé et du droit, salariés et bénévoles, de l'assistante sociale à l'éducateur spécialisé, en passant par l'infirmière ou encore le médecin généraliste spécialiste en gynécologie, ... Plus de 50 partenariats sont également en cours, qu’il s’agisse de l’association ALIFS (Association du Lien Interculturel Familial et Social) qui détache un juriste une fois par semaine ou de l’équipe mobile de psychiatrie précarité de l’hôpital Charles Perrens (EMPP) qui met à disposition un médecin psychiatre.

« 2 345 contacts avec 484 personnes différentes » Depuis janvier 2018, le dispositif Poppy a déjà permis d’établir « 2 345 contacts avec 484 personnes différentes », fait savoir Naïma Charaï. Les permanences fixes de l’équipe sanitaire et sociale ont débuté en mars 2018 et se tiennent tous les jours ouvrés, du lundi au vendredi de 14h à 17h. Aussi, le service psychiatrique est actif le mercredi après-midi, le service juriste, le jeudi après-midi, et le médecin est consultable le jeudi et le vendredi. Cela se fait « sans rendez-vous, de manière anonyme, gratuite et confidentielle puisque nous sommes tous tenus par le secret professionnel », appuie Véronique Latour. 

Pour Naïma Charaï « il est primordial de maintenir un espace dédié, spécifique à la prostitution, surtout depuis la fermeture d’Ippo en 2018 (association bordelaise qui aidait les personnes en situation de prostitution, travailleurs du sexe, escort et masseurs). Les personnes que nous accueillons vivent dans la précarité et leur situation est souvent très compliquée ». Véronique Latour insiste : « c’est à nous de créer des conditions de relations favorables, dans le respect du parcours de la personne et de ce qu’elle souhaite faire. Les accompagnants techniques sont sollicités à la demande de la personne. Ils font des propositions, mais c’est à la personne d’en disposer ou non et de nous demander un soutien juridique, de prévention, médical, ou de nous poser des questions sur la migration, qui, du reste, est un phénomène qui traverse aussi les frontières. »

Poppy, un nouveau lieu d’accueil et d’accompagnement pour les personnes en situation de prostitution, ouvre ses portes à Bordeaux.

Plusieurs modalités d’intervention Poppy intervient à différents niveaux. Le local proprement dit, qui est fixe, permet d’accueillir le public dans de bonnes conditions. Plusieurs services y sont proposés : entretiens, démarches administratives, prévention autour de la santé sexuelle et reproductive, accompagnement social, soutien psychologique, juridique, dépistages, ou bien encore démonstrations pour le port du préservatif masculin. Aussi, une antenne mobile circule depuis janvier 2018, à Bordeaux, Bègles et la Métropole pour être au plus près du public concerné. Sachant qu’il existe une prostitution de jour et une de nuit, deux tournées hebdomadaires ont été mises en place, le mercredi après-midi et le jeudi soir de 19h30 à 23h. Idéalement, « nous souhaiterions en faire deux en soirée et une en journée. Il faut être adaptable, à l’écoute et réactif. » En 2018, l'association a effectué 66 tournées. « Les lieux de prostitution évoluent en fonction de l’actualité. Pour ce qui est des tournées du soir, notre zone d’intervention est nettement plus vaste. La proportion la plus élevée reste tout de même dans la partie méridionale de l’agglomération Bordeaux-Bègles, Bordeaux-Lac, tous les boulevards ou bien encore la RN10 ». Néanmoins, l’association Poppy a commencé à travailler hors-les-murs de la métropole, sur des communes périphériques, comme par exemple Cestas. Cette prostitution est majoritairement féminine :  90% de femmes, 8% d’hommes et 2% de trans identitaire. Traditionnellement parlant, il y a plus de prostitution en fin de semaine qu’en début, et ce ne sont pas forcément les mêmes personnes, » ajoute Véronique Latour.

Nouveau type de prostitution Bien qu’il n’y ait pas de profil type des personnes qui se prostituent, un changement notable est cependant perceptible. « Une nouvelle catégorie de personnes, des travailleuses pauvres ou des femmes seules qui ont une activité professionnelle en journée, cherche à se prostituer », fait part Naïma Charaï. Autre phénomène notable : la prostitution via Internet. Il est, en effet, désormais question d’une action préventive 2.0 - Indoor de la part de Poppy qui tente d’entrer en contact avec des personnes qui se prostituent sur Internet via des petites annonces et réseaux spécialisés. 40 « tournées » virtuelles ont été organisées sur Internet. Le mot tournée est utilisé car cela correspond à des plages horaires spécifiques, comme des permanences. Ainsi, 570 personnes ont, à ce jour, été recensées sur Internet depuis juin 2018 : 55% de femmes, 45% d’hommes et de trans identitaire. La répartition femmes/hommes est donc bien différente de ce qui est constaté dans la rue.
Pour cette nouvelle forme de prostitution, « nous repérons certaines personnes et nous leur envoyons un message de prévention. Bien que le retour ne soit que de 10%, ce chiffre est important puisqu’il représente environ 40 personnes. Internet et les réseaux sociaux sont d’énormes lieux virtuels de prostitution. Et entrer en contact avec ces personnes nous semble plus que pertinent », informe Naima Charaï. Ces maraudes sur Internet permettent d’aller vers les différents publics, et notamment les étudiantes et étudiants qui se livrent à la prostitution pour raisons financières. Sachant que cette jeune génération d’internautes est très présente sur les réseaux sociaux, le travail de l’association prend tout son sens puisque ces personnes ne se prostituent pas dans la rue. Mais le public concerné commence à progressivement investir cet espace, souvent par le bouche-à-oreille.

Informations pratiques :
Le dispositif Poppy : 12 rue de la Tour de Gassies à Bordeaux. Ouvert du lundi au vendredi de 14h à 17h. 05 56 92 51 89. Naïma Charaï, coordinatrice de Poppy – naima.charai@lacase.eu et Véronique Latour, directrice générale – veronique.latour@lacase.eu
L’association la Case : 36-38 rue Saint-James à Bordeaux. Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 17h. 05 56 92 51 89

Alizé Sibella
Par Alizé Sibella

Crédit Photo : Alizé Sibella

Partager sur Facebook
Vu par vous
12528
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !