Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/07/20 : Ce vendredi, la Gironde a été placée en "vulnérabilité modérée" face à la pandémie de coronavirus par Santé Publique France. Depuis début juillet, sept nouveaux "clusters" ont été identifiés en Nouvelle-Aquitaine, dont trois en Gironde.

10/07/20 : Philippe Monguillot, le chauffeur de Chronoplus sauvagement agressé dimanche s'en est allé en milieu d'après-midi pour son dernier voyage, entouré de sa famille. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin devrait se rendre à Bayonne ce samedi.

10/07/20 : Les inscriptions aux transports scolaires en Nouvelle-Aquitaine sont ouvertes. N'attendez pas car jusqu'au 20 juillet, les frais de dossier sont offerts. Passée cette date, 15 euros de frais de dossier sont facturés.

10/07/20 : Philippe Buisson, maire de Libourne, a été réélu ce 10 juillet président de la Communauté d'agglomération du Libournais, la CALI, par 71 voix sur 74 votants.

10/07/20 : Florence Jardin, maire de Migné-Auxances (86), vient d’être élue présidente de Grand Poitiers. Elle succède à Alain Claeys à cette fonction. Elle arrive en tête avec 48 voix, devant Claude Eidelstein (26), Jean-Louis Ledeux (8) et 4 bulletins blancs.

09/07/20 : L'inauguration de la Flow vélo, itinéraire cyclable de 294 kilomètres entre Thiviers en Dordogne et L'île d'Aix en Charente- Maritime a eu lieu ce jeudi après midi à Salignac sur-Charente, au Pont du Né, kilomètre zéro de la Charente Maritime.

09/07/20 : Xavier Bonnefont, maire LR d'Angoulême, devient président de l'agglomération de Grand Angoulême en étant élu à la majorité absolue dès le premier tour. Il détrône le socialiste Jean-François Dauré de sept voix.

08/07/20 : Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil Départemental de Gironde, a été élu ce 8 juillet, à l’unanimité de ses membres, Président du groupe des présidentes et présidents de gauche de l’Assemblée des Départements de France.

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 13/07/20 | La Rochelle: prise d'armes et spectacle pyrotechnique virtuel

    Lire

    A la Rochelle la traditionnelle cérémonie militaire aura lieu Parc Franck-Delmas ce 14 juillet à 11h. Pour des raisons de précautions sanitaires il n’y aura pas de spectacle pyrotechnique lancé en ville. En guise de compensation, les artificiers Lacroix-Ruggieri ont proposé gracieusement un spectacle pyrotechnique virtuel sur-mesure sur le thème des monuments Rochelais qui sera retransmis à 22h30 sur le site de la Ville de La Rochelle www.larochelle.fr, relayé sur Facebook La Rochelle Ensemble, visible plusieurs jours, ainsi que sur les écrans des Francofolies Square Bobinec après les concerts.

  • 13/07/20 | Guéret ouvre un ludo-drive

    Lire

    Un système de prêt de jeu à la semaine vient d’être mis en place par la ludothèque de Guéret. Pour passer commande, il suffit de se rendre sur le site de la Ville et de les appeler pour réserver. Le retrait et le paiement (1,60 € par jeu) se font à l’Espace Fayolle du lundi au vendredi de 9h à 15h. Il faut penser à amener son propre sac !

  • 13/07/20 | Charentes : une journée technique viticole sur le gel et la grêle

    Lire

    La lutte contre le gel et la grêle sera le thème de la journée technique viticole organisée mercredi 22 juillet à 13h30 à la salle des fêtes de Chadenac, par la Chambre d'agriculture dans le cadre d'Innov'action et du plan Ecophyto. Au programme : conférences, témoignages et visite d'essais. Contacts: Laetitia CAILLAUD, conseillère en viticulture et ingénieure réseau DEPHY ECOPHYTO à Saintes : 05 46 50 45 00. Sandrine LUCAS, conseillère, œnologue, à St-Jean-d’Angély: 05 46 50 45 00.

  • 13/07/20 | Tourisme By CA, une plateforme solidaire pour les acteurs du tourisme

    Lire

    Afin de soutenir ses clients professionnels du tourisme, le Crédit Agricole Aquitaine vient de créer la plateforme Tourisme by CA. Le site www.tourismebyca.fr est ouvert à tous les professionnels touristiques et à tous les particuliers. Le principe: le particulier visite la plateforme, fait son choix parmi les professionnels et reçoit, sur son smartphone ou son adresse mail les bons plans associés. Ensuite, sur place, au moment de régler la facture, le particulier montre ses bons plans et bénéficie de l’offre annoncée. Au total, 30 départements sont couverts.

  • 13/07/20 | L'Hermione a besoin de nouvelles voiles

    Lire

    Depuis sa première navigation en 2014, la réplique de la frégate de La Fayette qui navigue à 90% du temps à la voile n’a pas changé de garde-robe. 6 ans après leurs premiers bords, les 2 100 m2 de voilure doivent être changées. L'association relance sa souscription lancée avant confinement : dès 10 euros, il est possible de contribuer à la réalisation de pièces neuves, d’avoir son nom sur un pavillon hissé à bord du navire Hermione Lafayette. 23 % du montant espéré a été récolté. Hermione.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Portrait : Clara Girard, un envol qui brise les préjugés

16/02/2020 | Clara Girard, 21 ans étudiante en 1ère année de Bac pro aéronautique option système,rêve de devenir technicienne sur avion.

Clara Girard, étudiante en aéronautique

Quand je serai grande je serai...Question classique, mais sources d’angoisses pour beaucoup d’étudiant(e)s. Pour Clara Girard, 21 ans, ça sera technicienne en aéronautique. Dans un milieu qui s’ouvre peu à peu aux femmes, Clara en a parcouru du chemin. Faire face aux préjugés et aux cases préconçues, son parcours fait écho à de nombreux étudiants perdus, comme elle a été, sur les bans de la fac. Son histoire inspire et surtout aspire à ne pas se laisser décourager de ses passions.

Des yeux marron entourés par des boucles brunes, Clara n’est pas très grande mais sa motivation, elle, c’est tout l’inverse. Avant d’arriver en 1ère année de Bac Pro aéronautique, elle a dû en parcourir du chemin. Depuis l’enfance, elle est passionnée par les avions, « je les regarde depuis ma fenêtre », mais pendant longtemps ce milieu lui semblait inaccessible. « J’étais bonne en lettres et en français, donc pour moi c’était logique de poursuivre à l’université », et dans la mécanique qui l’attire, il y a encore très peu de femmes dans la profession.

Mais l’université et Clara, ce n’est pas le coup de foudre. Après quelques semaines de licence administration économique et sociale, à Bordeaux, Clara lâche. « C’était trop théorique », elle travaille entre-temps, apprend le russe et tente une nouvelle année en sociologie. Rebelote, Clara et la fac, ça ne marche définitivement pas. Elle passe plus de temps à regarder l’actualité aéronautique et observer les vols en temps réel sur Flight Radar, qu’écouter en cours.

L’envol

L’aéronautique commence à lui trotter de plus en plus dans la tête, elle rencontre des pilotes au simulateur de vol de Bordeaux, surpris face à une telle connaissance de l’aéronautique. En février, Clara quitte définitivement les bancs de la fac. Retour à la case départ, son entourage l’encourage à tenter l’aéronautique, mais Clara elle, hésite. « Je ne savais pas par où commencer ». Tout d’abord, Clara veut essayer de piloter et après une heure de vol « magique » à l’aérodrome de Saucats; le pilote lui conseille d’acheter une revue d’aéronautique pour s’informer sur les différentes professions. Le hasard fait bien les choses. Au détour des pages, elle tombe sur l’interview d’une amie d’enfance, étudiante en aéronautique. 2-3 clics sur Facebook plus tard, les deux se retrouvent à discuter autour d’un verre en soirée. Et là, c’est le déclic.

« Tu entres dans un hangar, avec des avions partout »

Direction les Journées Portes-Ouvertes (JPO) de l’Aérocampus, Clara y rencontre le Centre de formation d'apprentis de l'industrie de Bruges, qu’elle intègre. Nouveau défi, trouver une entreprise en alternance pour finaliser son admission en Bac pro Aéronautique option système, son choix se portera sur Dassault. Clara se souvient de son 1er jour avec émotion « tu entres dans un hangar avec des avions partout », bref le rêve. Ce qu’elle aime Clara, c’est la mécanique de l’avion. Elle travaille sur l’assemblage intérieur des équipements et effectue les tests de fonctionnement. Avec 16.5 de moyenne au 1er semestre, Clara s’éclate. « Mais je souhaite toujours faire mieux » assume-t-elle. Elle se surprend elle-même « je pensais que j’allais être nulle en électricité et au final j’ai adoré » et avec 19 de moyenne c’est peu dire ! La relation avec les professeurs, c’est différent, « ils nous parlent comme des professionnels, on se sent plus adultes avec eux » se confie-t-elle.

L’Aéronautique au féminin

À la question de la place des femmes en aéronautique, Clara est encourageante. « Ça augmente », doucement mais sûrement, il y a 5 filles pour une classe de 24, c’est un record. Toutefois, il y a encore des traces dans cet univers, pendant très longtemps, majoritairement masculin. Des détails, comme la petite taille des vestiaires pour femmes, fait un peu à la « va-vite », et l’absence de tenue de travail pour femme. Clara a déjà pu entendre une ou deux remarques sexistes, mais « ils ne se rendent souvent pas comptent que c’est sexiste » c’est surtout de la maladresse. En général l’ambiance est bonne et l’aéronautique s’ouvre avec joie aux femmes.

La mécanique, pour les femmes, « oui c’est possible » assure Clara. « Il faut t’imposer, montrer que tu peux et veux y arriver », c’est la condition sine qua non, pour réussir. Pour l’avenir, Clara reste ouverte, « je verrai selon les opportunités ». En attendant, elle continue son Bac Pro en 2 ans, elle sera présente aux JPO de l'Aérocampus le 14 mars prochain, pour témoigner de son parcours et guider les étudiants. Avec peut-être, une pointe de nostalgie, se remémorant la jeune fille un peu perdue qu’elle était, passant pour la 1ère fois les portes de l’Aérocampus.

 

Infographie femmes dans l'aéronautique

Margaux Bonfils
Par Margaux Bonfils

Crédit Photo : MB

Partager sur Facebook
Vu par vous
3188
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 15 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !