Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Premier succès pour la course d'obstacles urbaine Adren Addict

12/10/2014 | Près de 2000 coureurs se sont précipités au départ de cette première édition de la course d'obstacles urbaine Adren Addict, qui s'étalait sur plus de 10 km de parcours

Les premiers coureurs s'élancent sur le site du Parc de Cenon-Palmer

Ils étaient nombreux à braver la pluie ce dimanche matin pour participer à la première édition de l'Adren Addict, la première course d'obstacle urbaine de Bordeaux qui démarrait au parc du Rocher de Palmer, à Cenon. Certains en équipes, d'autres en solo, tous voulaient relever le défi avec une bonne dose de bonne humeur. Toute la journée, de nombreuses animations étaient proposées sur le site de l'évènement organisé par Adren'Events. Retour sur une épreuve pas comme les autres.

Ce dimanche, le parc du rocher de Palmer était le seul endroit ou l'on pouvait croiser des infirmières couvertes de sang, Batman et Spider-Man en train de faire des pompes, ou encore les fameux Power Rangers en pleine séance de stretching. Tous étaient réunis dès 9 heures, bravant les mauvaises conditions météo, pour le départ de la première édition de l'Adren Addict, une course d'obstacles urbaine qui traversait la CUB. Plus de 10 kilomètres de parcours qui n'ont pas effrayé cette troupe de policiers (des vrais, cette fois), venus ici non pas pour un entrainement officiel, mais simplement pour le plaisir : "On s'est tous inscrits il y a une semaine, entre collègues. On n'est pas venu pour la compétition, simplement pour le fun" confirme Didier, sportif dans l'âme. Pas effrayées non plus, ces 4 copines déguisées en abeille : "on se connaît parce qu'on fait partie de la même salle de sport sur Bordeaux. Mais on ne vient pas pour la compétition, on est même pas inscrit au chrono", confirme l'une d'entre elles.

Un parcours adapté à tousLes organisateurs, qui avaient anticipé les premiers arrivants au bout de deux heures de parcours, ont vu débarquer le premier au bout d'une heure dix-huit minutes, montre en main. Mais Stanislav, jeune triathlonais de 29 ans, ne l'a pas non plus fait pour la gloire : "La saison sportive vient de se terminer, c'est donc plus pour le plaisir que pour la victoire que j'ai décidé de concourir. C'était un parcours intéressant, la 1ère partie était plus difficile, car il y avait plus d'obstacles, mais j'ai particulièrement aimé la partie natation, après le pont Chaban-Delmas" confie-t-il. Sur les 130 participants au premier départ, beaucoup n'ont pas eu la chance ou la forme de Stanislav : on déplorait 8 abandons et quelques foulures, prises en charge par l'équipe de secours présente sur place. Mais l'entraide était tout de même de mise pour franchir les nombreuses épreuves, pour la plupart naturelles, imposées aux participants. Pour certaines, se la jouer perso était même fortement déconseillé. 

Déjà un succès
En tout, près de 2000 participants ont accroché leurs dossards et ont sauté dans l'arène qui comprenait notamment des pentes, filets au sol, passages dans l'eau et autres élastiques à dompter. Certains sont incrits depuis peu, d'autres ont posé leur candidature l'été dernier. Et pour ceux qui n'auraient pas eu le courage de concourir, l'Adren Addict réunissait aussi de nombreuses animations sur le site du parc, auxquels les moins endurants pouvaient se mesurer : barres, murs d'obstacles, et même des food-trucks pour ceux qui auraient le sport en horreur. Joël Videau, responsable de la communication sur l'évènement, est déjà satisfait de la couverture de l'évènement : "Les responsables ont fait un super travail, notamment sur les réseaux sociaux. C'est déjà une réussite, et on sait, au vu du monde que cette première édition a su attirer, qu'il y en aura une deuxième l'an prochain". Avis aux amateurs : si vous ne savez pas quoi faire de votre déguisement de maya l'abeille et que vous êtes un adepte de la course à pied, le rendez-vous est pris !

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : Romain Béteille

Partager sur Facebook
Vu par vous
4085
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !