Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/07/20 : Le maire d'Anglet Claude Olive, après entretien avec le préfet, a pris la même décision que Maïder Arosteguy et fermera ses 4,5km de plage de 22 h à 6 h à partir du 4 août. Une décision logique en raison de la proximité des deux stations balnéaires.

30/07/20 : En Dordogne, aucun record de température n'est tombé ce jeudi 30 juillet. Météo France a enregistré un maximal de 39 degrés aux Eyzies, dans la vallée de la Vézère. Le département est placé en vigilance jaune jusqu’au samedi 1er août à 12 heures.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

30/07/20 : Albin Chalandon,l'une des figures de la V° république et du gaullisme, qui occupa plusieurs postes ministériels dont celui de Garde des Sceaux mais fut aussi PDG du groupe Elf-Aquitaine est décédé à l'âge de cent ans.

30/07/20 : A Pau, le départ de la course cycliste féminine « Donnons des ailes au vélo » sera donné le 6 août à 8 heures au Tour des Géant Stade Tissié. Cette course reprend les 21 étapes du Tour de France parcourues par les cyclistes masculins.

30/07/20 : Ce jeudi, sur la Côte basque, Biarritz devrait battre ses records de chaleur avec 41°, soyons fous, selon les spécialistes, ressenti 47°. Bref la Côte basque flirtera avec sa concurrente d'Azur, voire en matière de culture assumée, sa cousine, la Corse.

29/07/20 : Surf, longboard, bodyboard, Stand-up paddle... les meilleurs surfeurs du département des Landes sont attendus les 1er et 2 août à Labenne Océan pour le Championnat des Landes Open et Junior.

29/07/20 : A mi-parcours de la saison estivale, avec 64 destinations et une évolution très positive des flux de voyageurs, l’Aéroport de Bordeaux va rouvrir le Hall B au public, à compter du jeudi 30 juillet.

29/07/20 : En concertation avec les SDIS, Météo France et la DFCI, les préfètes de la Gironde, des Landes et du Lot-et-Garonne élèvent la vigilance "risque feux de forêt" au niveau orange (vigilance élevée/niveau 3 sur 5) dans leur département, du 29/07 au 2/08

21/07/20 : Le 17 juillet dernier, la Commission Permanente du Conseil régional a décidé d’attribuer un montant de 11 592 542 euros à SNCF Réseau pour le financement des travaux de régénération de la ligne Angoulême-Beillant.

20/07/20 : L'agglo de Pau propose un service de location gratuite de broyeur ainsi que 8 formations préalables à l’obtention d’une carte de prêt. Ces formations se tiendront les 6, 10, 18 et 28 août, puis les 3, 15, 17 et 24 septembre.+ d'info

20/07/20 : 294 délibérations, 2943 dossiers d'aides et 39 opérations de travaux ont été votés par les élus régionaux, réunis en Commission permanente le 17 juillet dernier. Au total, plus de 275 M€ de subventions.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 03/08/20 | Charente-Maritime : un foyer de contamination à La Rochelle

    Lire

    Plusieurs personnes ont été testées positives, jeudi, au centre de loisirs de Port-Neuf, un quartier de La Rochelle. Les cas ont été découverts suite à des symptômes chez un animateur. Après des tests sur le personnel, deux autres animateurs se sont révélés contaminés, ainsi que trois enfants. L'ARS précise que ces personnes présentent peu ou pas de symptômes et que leur santé ne présente pas d'inquiétude. Le centre va fermer temporairement quelques jours. Les contaminés sont en quarantaine.

  • 03/08/20 | Pau : chèvres et brebis reviennent entretenir les praires urbaines

    Lire

    24 brebis landaises et 4 chèvres des Pyrénées vont prendre leurs quartiers d'été à Pau à compter du 3 août. Une démarche d'écopâturage mise en oeuvre dans 4 espace de la ville, choisis en concertation avec les jardiniers. Objectif: un entretien écologique des prairies permettant à la biodiversité de se développer, une fertilisation naturelle des sols et la réduction des déchets verts. C'est aussi un moyen pour la ville de "soutenir les éleveurs locaux et de participer à la conservation de races locales". Interdiction d'entrer dans les enclos, de toucher et de nourrir les animaux afin de leur garantir un séjour paisible.

  • 03/08/20 | De nouveaux vélos à assistance électrique à Pau

    Lire

    Depuis quelques jours, 60 nouveaux vélos à assistance électriques ont été livrés à Idelis, portant à 700 la flotte totale de vélos à assistance électrique acquise par Pau Béarn Pyrénées Mobilités et louée par Idelis. Ces vélos de fabrication française de la marque Arcade sont disponibles à la location longue durée auprès d’Idelis, soit par téléphone au 05 59 14 15 16 ou sur le site www.idelis.fr. Ils disposent d’une batterie 36V/9aH, d‘un antivol intégré, d’un compteur digital, d’un panier avant et d’une selle confort pour une autonomie de 40 kilomètres.

  • 02/08/20 | Régionales : Alain Rousset sera bien candidat

    Lire

    Laurence Rouède, la première adjointe du maire de Libourne et vice-présidente du Conseil Régional l'annonce dans un post ce dimanche 2 août : Alain Rousset sera bien candidat pour un cinquième mandat en mars prochain. Et elle sera sa directrice de campagne ajoutant : « La Nouvelle-Aquitaine a de beaux atouts, et elle a montré sa capacité d'intervention auprès des habitants et des collectivités sous la présidence d'Alain Rousset qui a su la faire entrer dans un monde en transition écologique, notamment avec la feuille de route Néo Terra »

  • 02/08/20 | Une nouvelle voie verte entre Croix de Buzy et Eaux-Bonnes (64)

    Lire

    La Communauté de communes de la Vallée-d'Ossau (CCVO) souhaite aménager une voie cyclable reliant le sud de Pau à la station thermale des Eaux-Bonnes. Un axe qui répond à un enjeu régional et territorial en structurant une pratique cyclable de loisirs dans une vallée touristique. Il permettra une connexion entre l'itinéraire national V81 "Bayonne-Perpignan", traversant l'agglomération de Pau, et la route des Cols, axe pyrénéen de montagne positionné sur un cyclisme très sportif. En cohérence avec son Schéma régional des véloroutes 2020-2030, la Région octroie 226 816 € à la CCVO pour ce projet

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Première journée de vélo : destination La Rochelle !

15/07/2020 | Notre journaliste Julien Privat s'est lancé dans un périple à vélo de Poitiers à Bayonne. Une autre manière, pas toujours sans encombre, de découvrir la côte. En selle!

Départ ''officiel'' du périple depuis le Donjon de Niort. L'aventure va durer 9 jours. Objectif rallier à vélo Bayonne

Cet été, Aqui a choisi de partir à l’aventure... à vélo. Un trajet qui correspond en partie à la fameuse vélodysée (un itinéraire de plus de 8 100 kilomètre à vélo qui rallie le Cap Nord en Norvège à Sagres. A Aqui, on se contentera aisément pour nos petits mollets de la partie que l’on trouve dans notre région : la Nouvelle-Aquitaine. Le départ était programmé ce mardi 14 juillet depuis Poitiers pour rallier La Rochelle (avec un début de parcours en TER...). Péripéties et marques de bronzage de cycliste sont au rendez-vous. Récit de cette première étape d’un voyage qui devrait durer 9 jours pour rallier Bayonne ce mercredi 22 juillet.

Après avoir établi un itinéraire plus ou moins précis, me voilà avec un ami du collège, David, pour parcourir la célèbre vélodyssée. Cette route à faire exclusivement en vélo qui rallie la Norvège au Portugal. Plus de 8 000 kilomètres, un peu trop pour nous qui ne sommes pas forcément habitués à faire du vélo. On se contentera donc de 576 kilomètres selon le site de la Vélodysée de Poitiers à Bayonne.

Cependant pour commencer notre parcours - nous sommes courageux mais pas téméraires - nous avons choisi de débuter le périple à vélo à partir de Niort. Nous empruntons donc le TER - seuls trains qui acceptent encore les vélos, les réservations vélo ont été suspendues pour le TGV - entre Poitiers et Niort. Nous devions nous retrouver à 9h30 sur le quai de la gare de Poitiers. Pour la rallier, j’avais environ 8 kilomètres de vélo à faire seul. Les premiers kilomètres se passent sans encombre. Le vélo réagit bien et la remorque (qui sert à transporter : tente, affaires de camping et quelques changes) ne me pose pas trop de difficultés. Sauf qu’à mi-parcours, crevaison ! La chambre à air de la roue arrière s’est dégonflée rapidement. Première aventure. Ce n’est pas grave. Je poursuis à pieds et préviens mon ami du problème. Fort heureusement, sa mère et sa sœur sont venues me chercher pour m’emmener à la gare. Sans ça, je crois que cela aurait été juste pour prendre sereinement le train. Pour la réparation, nous nous en occuperons arrivés à Niort.

Le train pour commencer

Après à peine plus de 50 minutes de train nous voilà enfin à Niort. Début véritablement de notre périple à deux roues. Tout commence par une réparation ou plutôt un changement de chambre à air. Oui, il vaut mieux en prévoir de rechange en cas de crevaison avec un kit de réparation ! Les démonte-pneus sont fort appréciables et très utiles dans de telles situations. En une quinzaine de minutes, la roue arrière est de nouveau opérationnelle. Allez, nous sommes parés pour le départ officiel. Petite visite express de Niort. Arrêt sur un banc à proximité du marché et du donjon de Niort, un monument commandé par Henri II  Plantagenet, le roi d’Angleterre et mari d’Aliénor d’Aquitaine en 1180. Il ne vit jamais son achèvement mais il trône là, perdu, dominant la Sèvre Niortaise encore aujourd’hui en plein centre-ville de Niort. Ici nous avons échangé avec une mère et son fils qui viennent de Savoie. Après une journée au Futuroscope la veille, ils viennent visiter le Marais poitevin. Tout notre attirail questionne un peu les gens que l’on croise et suscite pas mal la curiosité . Et à chaque fois, ce sont toujours des échanges positifs et d’encouragements. Ça motive !

Les premiers coups de pédales se passent bien. Direction le Marais poitevin, également appelé la Venise verte. Cet itinéraire est celui de la Vélofrancette  (600 kilomètres de Ouistreham à La Rochelle). Les paysages sont sympathiques et bucoliques. On évolue sans cesse quasiment à l’ombre et le petit vent est assez rafraîchissant (surtout quand le mercure affiche plus de 30 degrés). Pour ne pas s’égarer, nous suivons à la lettre le chemin proposé  sur le site. Il est possible de télécharger l’itinéraire directement sur son téléphone portable. Bien utile.

Couché de soleil sur le Phare du Bout du Monde depuis le Port des MinimesCouché de soleil sur le Phare du Bout du Monde depuis le Port des Minimes à La Rochelle

Zone blanche et itinéraire aléatoire
Deuxième arrêt à Saint-Hilaire-la-Palud. Nous faisons cette fois une pause fraîcheur au bar du village. Discussion avec la tenancière lorsqu’on lui demande s’il y a du réseau téléphone. « Vous êtes un peu au trou du cul du monde » répond-elle entre humour et agacement malgré tout. Une zone blanche - comme on dit - le téléphone ne trouvait même plus le signal GPS. Nous nous sommes donc fiés aux panneaux de direction tout en prenant des routes de campagne, peu fréquentées et en délaissant donc la Vélo Francette. Nous poursuivons notre route direction Courçon pour entrer enfin dans le département de la Charente-Maritime. Nous suivons l’itinéraire que nous propose Google Maps. Il est plus court en termes de kilomètres certes, mais niveau pratiquabilité... Il y a des choses à redire. Il nous fait passer par des chemins de terre, de cailloux. La remorque a tenu le coup. Puis avec le vent de face et le soleil qui tape (bien penser à la crème solaire) parfois cela pouvait devenir compliqué et fatigant. Les kilomètres s’égrènent malgré tout. 

Nous voilà désormais à Périgny, limitrophe de La Rochelle. Nous retrouvons la piste cyclable. Elle correspond aux deux parcours. À la fois celui de la Vélodyssée et celui de la Vélo Francette. Il y a du monde. La circulation est dense entre les piétons et les vélos. Mieux vaut prendre son temps. La Rochelle, la fin de notre étape se rapproche. Nous apercevons la gare. Direction désormais l’auberge de jeunesse des Minimes. C’est là que nous nous reposerons de notre première étape. Une centaine de personnes y dort ce soir-là. Lorsque nous parlons du vélo et de la remorque à la personne qui nous a accueillis, elle fait tout de suite le rapprochement avec la Vélodyssée. Beaucoup de cyclistes s’arrêtent ici visiblement. Repos bien mérité. Bilan de la journée 74,27 kilomètres parcourus en 5 heures 25 de vélo (sans compter les pauses). Nous sommes arrivés peu avant 18 heures à destination.

 

Vue depuis l'auberge de jeunessesur le port de plaisance des miniumes. L'un des plus important de France.La Rochelle : vue depuis l'auberge de jeunesse sur le Port de plaisance des miniumes. L'un des plus importants de France.

Demain, ce mercredi 15 juillet, une autre étape nous attend. Nous allons découvrir l’île d’Aix. Petit croissant de 3 kilomètres pour 600 m de large rempli d’histoire. Le tout en longeant la côte.

 

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2467
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 6 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !