aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Le nouveau CFA de Bordeaux-Lac accueille sa première pierre

17/11/2014 | Ce nouvel établissement, qui prévoit d'accueillir près de 1500 apprentis, ouvrira ses portes début 2016. Son coût global s'élève à près de 25 millions d'euros.

Alain Rousset, Michel Delpuech et Yves Petitjean sont venus poser la première pierre de ce nouveau centre à Bordeaux-lac

Instant solennel et optimiste cet après-midi à Bordeaux-Lac. Alain Rousset, président du Conseil régional d'Aquitaine, Michel Delpuech préfet de la région Aquitaine et de Gironde et Yves Petitjean, président de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de la région Aquitaine, sont venus poser la première pierre au lancement de la construction d'un nouveau CFA spécialisé dans la formation aux métiers de l'automobile et aux soins à la personne. Un centre tout neuf qui a pour but de segmenter l'apprentissage trop général du CFA de la CMARA, le plus important d'Aquitaine. Il devrait accueillir 1500 apprentis.

Lundi après-midi, les élus de la région Aquitaine ont pu manier la truelle et expérimenter la pose de la première pierre du nouveau centre CFA, nouveau site venant enrichir le dispositif de l'URMA Aquitaine. Un nouveau pôle aux équipements résolument plus modernes, qui s'inscrit dans la politique de désenclavement de la CMARA (la filière Métiers de bouche ayant déjà emménagé à l'Institut des saveurs en 2008), plus important CFA de la région avec 1476 apprentis.

C'est donc un tout nouveau bâtiment qui émergera à Bordeaux-Lac d'ici début 2016, spécialisé dans les filières de l'automobile, de la coiffure et de l'esthétique. Une action dont se félicite Maribel Bernard, Conseillère municipale déléguée chargée du commerce et de l'artisanat : "Aujourd'hui, les jeunes représentent un tiers de la population bordelaise. Il faut leur donner les moyens de participer à la vie de la ville. Ce centre, c'est la démarche d'une collaboration efficace entre les pouvoirs publics et les partenaires. La société dans son ensemble doit se mobiliser pour renouveler le pacte entre les générations et aider au plus vite les jeunes à trouver un emploi", a notamment déclaré l'élue. 

"Un acte de foi"La spécialisation dans le secteur automobile a notamment bénéficié du soutien de l'ANFA (organisme de formation dans le secteur automobile) à hauteur de 800 000 euros, pour un budget total qui s'élève à près de 25 millions pour ce nouveau bâtiment d'environ 10 000 m2 qui permettra d'acceuillir environ 1500 jeunes. "Le secteur automobile, c'est plus de 220 000 salariés et 6000 entreprises", a notamment rappelé Pierre Rousseau, le président de l'ANFA. "Nos métiers évoluent, d'abord via l'innovation technologique, ensuite à cause de la baisse des budgets des ménages accordés à l'automobile, et enfin au changement des compétences et des attentes des consommateurs". L'organisme a notamment aidé au financement de certains outils de dernières technologies comme les ponts élévateurs ou l'outillage électronique.

"L'artisanat n'est plus une voie de garage mais un choix d'avenir", a ainsi souligné Yves Petitjean. L'apprentissage est en effet un secteur porteur en Aquitaine : on y compte plus de 380 formations et près de 19 000 jeunes employés par 12 000 entreprises. Le nouveau CFA de Bordeaux-Lac vient s'ajouter aux 66 déjà existants dans la région, et il est même "un acte de foi" pour Michel Delpuech, préfet de la région Aquitaine et de la Gironde. "Nous devons aller vers un meilleur financement de ces structutes, une amélioration de la situation des jeunes en apprentissage, et une simplification du système en général", a-t-il assuré. 

"Le débat sur l'apprentissage est singulier à la France"Des propos que sont venus nuancer Sandrine Doucet, Députée de la 1ère circonscription de la Gironde, en rappelant que "chaque année, 620 000 jeunes ressortent du système scolaire sans aucun diplôme. Il faut continuer de former, de rattraper les débutants éloignés du cursus scolaire". L'élue a notamment annoncé un nouvel objectif européen : l'instauration d'un "statut de l'apprenti européen", sorte d'Erasmus + qui s'adresserait spécifiquement aux apprentis, pour "démocratiser la mobilité des jeunes de ces filières". Cette notion d'ouverture, Alain Rousset, président du Conseil régional d'Aquitaine, ne l'a pas cachée : "Nous faisons tout pour que nos jeunes partent à l'étranger. Mais nous faisons aussi tout pour qu'ils reviennent".

"Le débat sur l'apprentissage est singulier en France. On a passé beaucoup de temps à se demander si c'était une voix comme une autre. Il y a eu des réticences, mais il n'y a qu'à voir l'exemple des autres pays européens pour savoir que c'est une voie de réussite. Aujourd'hui, seulement 3,6% des entreprises françaises prennent des apprentis. Elles sont 30% en Allemagne, et elles ne bénéficient d'aucunes aides publiques contrairement à nous", a-t-il précisé. "En France, c'est devenu un débat d'idéologies. Je le dis : marre des débats idéologiques quand ils ne s'appuient pas sur la réalité. A l'heure ou l'on compte 8% d'apprentis en moins qu'en 2013 en France, leur nombre n'a baissé que de 2% en Aquitaine. A la rentrée 2014-2015, il y a eu 50% d'inscriptions supplémentaires. C'est une stratégie régionale d'ensemble qui se met en place", a réaffirmé l'élu. Une stratégie qui semble faire évoluer les mentalités : selon des chiffres de l'INSEE, 26% des jeunes dîplomés de l'enseignement supérieur souhaitent se diriger vers les métiers de l'Artisanat en 2011, contre seulement 15% en 2006. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
3604
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !