Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/04/18 : Les 28 et 29 avril, c'est la troisième édition du Printemps de Caudéran (Bordeaux). Au menu : animations sur la nature, le jardin, ateliers de bouturage ou musique végétale (!). Un programme éclectique à retrouver sur www.bordeaux.fr/e149093

25/04/18 : Angoulême : le festival du film court commence aujourd'hui avec une cérémonie d'ouverture à 18h30 à la Maison des Peuples et de la Paix (entrée libre), suivit d'un quizz cinéma au Rockn'Bol à 21h. 75 films sont à découvrir durant 4 jours sur 9 sites.

24/04/18 : Charente-Maritime : pendant la semaine de vacances du 16 au 22 avril, 14 accidents sont à déplorer sur les routes du département, au cours desquels 2 personnes ont perdu la vie, et 19 ont été blessées.

24/04/18 : La CCI de Bordeaux Gironde a remis ce mardi 24 avril le label national "Qualité tourisme" aux Galeries Lafayettes Bordeaux. Il s'agit du premier commerce néo-aquitain labellisé, et la Chambre a indiqué que d'autres pourraient suivre.

24/04/18 : Après Port-Vendres ce week-end, L'Hermione est attendue demain à Nice pour une escale de 24h. Elle rejoindra ensuite Bastia où elle sera visible du 27 au 29 avril.

19/04/18 : Dans le cadre du championnat de France du jeu d'échecs jeunes qui se tient à Agen, Anatoli Karpov, champion du monde de cette discipline de 1975 à 1985 et de 1993 à 1999, sera reçu à l'Hôtel de ville d'Agen le samedi 21 avril à 19 h.

19/04/18 : La Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne/CIED est à la recherche d'un service civique à compter du mois de mai pour une mission de huit mois à raison de 30h/semaine. Plus d'infos : 05 53 66 47 59

12/04/18 : Le Pôle Agri Sud-Ouest Innovation vient de renouveler son conseil d’administration, son bureau et sa gouvernance pour assurer sa représentativité sur l’ensemble des territoires couverts. Daniel Segonds a été réélu à la présidence du Pôle.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/04/18 | Pêche et coquillage interdits sur le Bassin d'Arcachon

    Lire

    Ce jeudi, la préfecture de la Gironde a prononcé une interdiction temporaire de la pêche et de la consommation de coquillages (sauf les huîtres) dans le secteur Aval du Bassin d'Arcachon. Cette décision fait suite à des analyses effectuées par le réseau de surveillance de l'IFREMER, qui ont révélé "la contamination des moules, en provenance du banc d’Arguin et des passes, par les toxines lipophiles". Quant-à-savoir jusqu'à quand cette mesure sera effective, la préfecture précise qu'elle sera levée "dès lors que les analyses établiront la bonne qualité sanitaire des coquillages dans cette zone".

  • 26/04/18 | Pas de court-jus pour la Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Dans un bilan de productivité dévoilé ce mardi, l'antenne régionale d'RTE (filiale d'EDF) a dévoilé les chiffres du bilan électrique de la Nouvelle Aquitaine en 2017. Conclusion : avec 2,5 TWh, elle est la première région productrice d'énergie solaire en France, sa production d'énergie éolienne a bondi de 30% (1,2 TWh), la part du renouvelable atteint le seuil de 10% de la production régionale (5,3 TWh). D'ici 2022, RTE prévoit d'investir près de 550M€ pour l'amélioration du réseau régional dont la production annuelle, toutes filières confondues, "a dépassé de plus d’un tiers la consommation régionale en 2017".

  • 25/04/18 | Les logiciels libres à la une en novembre

    Lire

    Les 6 et 7 novembre, le pôle de compétences en logiciels libres Aquinetic (basé à Pessac) organise une nouvelle manifestation professionnelle d'envergure internationale autour du logiciel libre: B-Boost. Avec pour thème «Open Digital Transformation», l'évènement s'articulera autour des notions d'expertise (90 conférences sur 2 jours) et de business (30 stands d'entreprises Open-source de Nouvelle-Aquitaine et de toute la France). Appuyé par de nombreux acteurs nationaux et locaux, le pôle vient d'obtenir un soutien de 75 000€ voté par les élus régionaux ce 23 avril pour l'organisation de ce rendez-vous.

  • 24/04/18 | Bordeaux: Solidarité alimentaire, parlons-en avec Les Amis d'Aqui!

    Lire

    Ce sera ce vendredi 27 avril à 18h30, au Café Maritime à Bordeaux (1), dans la foulée de l'Assemblée générale des Amis d'Aqui.fr nous débattrons, à l'heure où la précarité ne recule pas, du thème «  La solidarité alimentaire : du don à l’engagement » avec la participation de Pierre Pouget, vice-président de la Banque alimentaire de Bordeaux et de la Gironde et de ses partenaires de la distribution. 1. Tram B : Cité du Vin

  • 24/04/18 | Agriculture : découvrir les races anciennes à La Rochelle

    Lire

    Le Conservatoire des REssources GÈNEtiques du centre ouest atlantique organise les Journées du Patrimoine Vivant, les 28 et 29 avril au square Bobinec à La Rochelle. Le CREGENE fédère l'ensemble des associations de sauvegarde des races et variétés locales. Cette manifestation a pour objectif de sensibiliser les citoyens à la protection de la biodiversité élevée et cultivée. Sont attendus de nombreux animaux et producteurs, ceux-ci viendront à la rencontre du public et feront déguster leurs produits.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Prévention routière : le préfet de Charente-Maritime veut faire la chasse aux incivilités sur la route

04/02/2018 |

Emmanuel Barbe et le préfet Fabrice Rigoulet-Roze

Il y a un an, le préfet de Charente-Maritime Eric Jalon faisait de la prévention routière la grande cause départementale de 2017. Avec un objectif : faire passer le nombre de tués sur les routes en dessous des 30 annuels d'ici 2020. Un an après, c’est à son successeur Fabrice Rigoulet-Roze de faire le bilan. Résultat : le nombre de morts a baissé de 59 en 2016 à 40 en 2017. Pas de quoi se réjouir cependant, selon Fabrice Rigoulet-Roze, car « chaque mort est autant de familles brisées ». Sans compter que le nombre d’accidents de la route a lui, augmenté. Et les incivilités ordinaires avec.

Les gendarmes et les policiers sont les premiers à le constater sur le terrain. Si les conduites en état d’ivresse n’augmentent pas, les taux d’alcool dans le sang, eux augmentent – jusqu’à 2,85 gr dans les affaires judiciaires de 2017, selon le TGI de Saintes – ainsi que le nombre de récidives. Le plus inquiétant selon les forces de l’ordre ? Une hausse significative de conducteurs sous l’emprise des stupéfiants, voire d’un cocktail alcool-drogue. Ils sont responsables aujourd’hui de 45% des accidents mortels en 2017. Les gendarmes constatent également un phénomène nouveau : de plus en plus de quadragénaires, avec un usage « récréatif » mais régulier de l’alcool et/ou de la drogue, prennent le volant « en toute inconscience », et chez qui s’opèrent visiblement une forme de banalisation de ces pratiques.

Forces de l’ordre et justice constatent également une augmentation des petits délits de la route, à l’origine d’accidents graves : refus de priorité (12%), dépassement dangereux (10%), imprudences (5%). Ces incivilités sont la deuxième cause d’accidents mortels, la vitesse (15%) arrivant en troisième position. Elles sont parfois directement liées à l’usage des stupéfiants et/ou de l’alcool. En parallèle de ces incivilités quotidiennes,  gendarmes et policiers constatent de plus en plus de refus d’obtempérer de la part des contrevenants, avec une augmentation de 6% des délits de fuite. Avec souvent, une mise en danger des agents, les contrevenants n’hésitant pas à leur foncer dessus.

Ultime et récent fléau : l’usage du téléphone portable au volant. En 2017, les gendarmes ont dressé pas moins de 4400 contraventions pour usages du téléphone, dont une partie provoque des comportements dangereux au volant, par inattention.

La préfecture a donc décidé de poursuivre la campagne de prévention, de contrôles et de répression engagée par Eric Jalon en 2017. Les contrôles seront donc renforcés ; ils seront également « thématiques » (drogue, alcool, téléphone, priorités, vitesse)  selon les heures de la journée (ou de la nuit).  La préfecture compte notamment prendre à bras le corps le phénomène des téléphones portables. Le délégué interministériel à la sécurité routière Emmanuel Barbe est  venu annoncer en personne que désormais, les conducteurs pris à la fois en train de contrevenir au code de la route et d’utiliser leur téléphone se verront suspendre leur permis sur le champs. Quant à la baisse de limitation de vitesse des routes à 80 km, il a expliqué qu’elle ne s’appliquerait qu’aux routes type départementale, où les dépassements sont dangereux et souvent à l’origine d’accidents en chocs frontaux. Les 2x2 voies devraient donc rester à 90 km/h.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
3982
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !