aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Promouvoir l'image du Périgord à travers le sport

13/04/2016 | Le Conseil départemental de la Dordogne vient de présenter sa nouvelle politique sportive aux responsables de comités, dans un contexte budgétaire contraint.

Les activités de pleine nature font partie d'axe de développement de la politique sportive en Dordogne

Le sport n’est pas une compétence obligatoire des conseils départementaux. Pourtant le Département de la Dordogne apporte aux clubs et aux comités départementaux une aide de 2 millions d’euros, hors aide technique du service des sports. Vendredi, Germinal Peiro et Christelle Boucaud, la vice-présidente chargée des sports, ont présenté la nouvelle politique sportive départementale aux comités. Celle-ci se veut axée sur le sport santé, le développement des sports de pleine nature et la promotion du Périgord par le sport, en prenant en compte ses sportifs de haut niveau et des manifestations.

En Dordogne, un habitant sur cinq pratique une activité sportive : on compte 88 000 licenciés pour près de 9000 dirigeants. La tenue des dernières Assises départementales a démontré que les Périgourdins étaient plutôt satisfaits de la politique sportive. La part du budget départemental consacré aux sports représente 2 millions d’euros  sur 500 millions : il se traduit surtout par des aides aux clubs, aux comités départementaux et à certaines manifestations de masse. Pourtant, lorsque Germinal Peiro, a fait le choix de rééquilibrer les aides sportives et de diminuer sur plusieurs années, la baisse des subventions des quatre  clubs phares du département, cela a fait grincer des dents. Le Conseil départemental  s'est donné un slogan "le sport pour tous, et partout sur l'ensemble du territoire." Les clubs dits de "masse" ont vu leurs subventions légèrement augmenter. 
Bien que ce ne soit pas une compétence obligatoire des départements, le Conseil départemental veut développer le sport en Dordogne,  en s'appuyant sur trois axes : le développement des sports de pleine nature (VTT, spéléologie, escalade, cyclotourisme, canoë), le sport santé, la pratique sportive au service du développement touristique. "Notre volonté est de garantir, un service public du sport et d'assurer la promotion du Périgord par le sport", précise Christelle Boucaud, vice-présidente. 

Deux outilsLe Département dispose depuis une douzaine d'années, d'un outil : la CDESI ( commission départementale des espaces sites et itinéraires). Réunissant 39 membres, elle fixe le code de bonne conduite du randonneur, le schéma des activités de pleine nature. Son rôle devrait être renforcé dans les années à venir : notamment en raison des enjeux économiques liés au tourisme rural, dans un nouveau contexte, celui des intercommunalités. Pour l'avenir, il apparait nécessaire que l'offre dans ce domaine soit mieux structurée et de rendre la commission plus attractive et plus accessible.
Un deuxième outil devrait voir le jour : la commission départementale des activités physiques et sportives, sorte d'observatoire de la jeunesse et de la pratique sportive. Le soutien aux manifestations sportives d'ampleur sera maintenu.   Le Département souhaite aussi un redéploiement des services et des moyens :  exemple les 22 éducateurs du Département n'interviendront pas dans le cadre des Temps d'activités périscolaires. 
Le haut niveau n'est pas oublié : un jeune qui ira en pôle espoirs percevra une aide de 300 euros et un jeune sportif qui rejoindra le pôle France de sa discipline recevra une aide de 500 euros. Germinal Peiro a également souhaité que des facilités soient créées pour que des élèves internes à Périgueux qui ont un excellent niveau dans leur discipline, canoë, par exemple puissent continuer à s'entraîner la semaine avant de rejoindre leur club le week-end. Cette politique sportive implique un partenariat accru entre le Conseil départemental, les établissements scolaires et les acteurs locaux du mouvement sportif. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : CCCRP

Partager sur Facebook
Vu par vous
2966
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !