aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/08/16 : le 72° anniversaire de la Libération de Bordeaux présidé par le préfet Dartout sera célébré lundi 29 août à partir de 10h30 au Mémorial de l'Armée des Ombres Esplanade Charles de Gaulle puis suivi d'une cérémonie dans la cour de l'Hôtel de Ville.

26/08/16 : Eric SUZANNE nommé sous-préfet de Langon, auparavant sous-préfet de Villefranche-de-Rouergue (Aveyron), prendra officiellement ses nouvelles fonctions le 5 septembre en remplacement de Frédéric CARRE, nommé sous-préfet de Saint-Paul (la Réunion).

26/08/16 : Hamel-Francis MEKACHERA, précédemment secrétaire général de la préfecture des Alpes-de-Haute-Provence a été nommé sous-préfet de Libourne en remplacement d’Eric de WISPELAERE, nommé secrétaire général de la préfecture de Mayotte.

26/08/16 : Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, ouvrira les Entretiens d’Inxauseta à Bunus, au Pays basque, ce vendredi 26 août à 13h30 et participera à la table ronde « les enjeux du logement pour le prochain quinquennat ».

25/08/16 : Guillaume Duval rédacteur en chef d'"Alternatives économiques" traitera du TAFTA lors des Escapades républicaines organisées par "les Ateliers de Marianne" le 3 septembre à partir de 9h à Saint-Symphorien lors du compte rendu de mandat de G. Savary

25/08/16 : Le préfet de la Gironde préfet de la Nouvelle Aquitaine a placé jusqu'à dimanche 28 août le département en "alerte canicule orange". Sont également concernés les Landes, la Charente, la Creuse, la Haute-Vienne.

09/08/16 : Parure estivale pour Saint-Émilion. Jusqu'au 28 août, la Maison du vin organise des initiations à la dégustation (en français et en anglais), et vous en apprendrons un peu plus sur les spécificités du microclimat local. Inscriptions au 05 57 55 50 55

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/08/16 | La Fête de l'Arbre : 26 et 27 novembre

    Lire

    Trois mois, encore trois mois, avant la Fête de l'Arbre et des fruits d'antan : le grand rendez vous automnal que le Conservatoire végétal régional de Montesquieu en Lot-et-Garonne donne aux amoureux de la diversité fruitière -7000 visiteurs l'an passé- aura lieu en effet les samedi 26 et dimanche 27 novembre. L'occasion d'y découvrir quelques 500 variétés de fruits, d'en déguster et acquérir quelques uns et de repartir de ce rendez vous avec les arbres issus des pépinières du Conservatoire... de s'informer aussi des techniques de greffage, de plantation, de taille...» (www.conservatoirevegetal.com)

  • 24/08/16 | Luc Grislain nouveau président du GIPSO

    Lire

    Luc Grislain qui succède à Alexandrine Roubière est depuis 1993 Directeur de l'Institut de Pharmacie Industrielle à l'Université de Bordeaux. Son laboratoire spécialisé dans le développement pharmaceutique gère de nombreux projets dans le domaine de la mise au point de médicaments pour des maladies tropicales.Il est également co-fondateur avec le Groupe Bertin Technologies de Bertin Pharma, une spin off de l'Université de Bordeaux, société de R&D dans le domaine Pharmaceutique créée en 1999 et qui emploie à ce jour plus de 130 collaborateurs, dont la moitié est basée en Aquitaine.

  • 24/08/16 | Dernier concert des « Mercredis de la Cale » 2016 à Villeneuve/Lot

    Lire

    Soirée « Beatles » pour le dernier Mercredi de la Cale, le 24 août à 21h, à la Cale de la Marine à Villeneuve-sur-Lot. Rejoints par le chanteur-guitariste Michaël Jones, les Get Back ont conçu ce spectacle unique spécialement pour cet événement. En 1ère partie, les finalistes locaux du concours « Ma Ville a du Talent » se produiront sur scène. Aussi, So Sosax, grand gagnant de la catégorie « danse » de ce même concours fera une démonstration de hiphop. Soirée gratuite et en plein air.

  • 23/08/16 | A Anglet, les agriculteurs jouent la transparence

    Lire

    Pour la 9ème année, la FDSEA 64 et les Jeunes agriculteurs transforment, ce mercredi 23 août dès 10 h, une partie du parking de la Barre en vaste ferme. Éleveurs et producteurs présentent leurs animaux et leur savoir-faire. "Une opération vérité" revendique le syndicat qui d'ailleurs attire la foule des touristes et les locaux d'une ville qui a une longue tradition maraichère. Fabrication de fromage, expositions, démonstration de chiens de troupeaux sur le parking herbeux d'Izadia et déjeuner sur place sont au menu. Une opération de relations publiques bien utile

  • 23/08/16 | 180 panneaux de signalisation vandalisés en Béarn

    Lire

    Pour une raison inconnue, près de 180 panneaux de signalisation ont été recouverts de peinture noire dans les vallées d'Ossau et de l'Ouzom, dans les Pyrénées-Atlantiques. Ces dégradations qui n'ont pas été revendiquées se sont produites au cours de la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 août. La remise en état des panneaux est évaluée à plusieurs centaines de milliers d'euros par le Conseil départemental. Son président et le préfet ont dénoncé des "actes irresponsables", préjudiciables à l'économie locale ainsi qu'à la sécurité routière. Un numéro d'appel à témoins a été diffusé (05 59 05 49 87)

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Quand Biarritz est la Ville des lumières

30/12/2015 | Depuis dix ans, la célèbre station balnéaire de la Côte basque a eu une idée lumineuse: elle fête le bout de l'an et la naissance de 2016 en habit de lumière.

Biarritz en lumières 2016

La façade de l'ancien casino Bellevue, devenu salle de congrès, servant de vaste toile pour une fresque lumineuse animée, l'église Sainte-Eugénie qui semble se reconstruire dans un scintillement de lumières, mais aussi le jardin public, en face de la Gare du Midi, qui se dote d'un Palais étincelant par la magie des Led ne sont que quelques uns des décors éphémère dont Biarritz s'est dotés depuis 10 ans et qui en font un petit Versailles. Cette année,cette organisation menée de main de maître par la baguette magique du directeur de Biarritz Evénements Frédéric Canot, connaît une forme d'apogée.

Voilà dix ans, Biarritz cherchait une idée pour que la Ville impériale, soit à la hauteur de sa réputation d'élégance pour passer le bout de l'an. Et c'est ainsi qu'est née "Biarritz en lumière" (argiz jantzirik). Que le service événementiel de la ville dirigé par Frédéric Canot a expérimenté, amélioré d'année en année jusqu'à transformer cette animation en événement hivernal très apprécié dans le Sud Ouest. Le principe, véritablement métamorphoser, sublimer les édifices et les espaces de la ville: des jardins de la Villa Javalquinto à l'église Sainte Eugénie en passant par le Bellevue, cet ancien deuxième casino biarrot au temps de la splendeur qui domine la Grande plage transformé en salle de congrès ou le Jardin public situé en face de la Gare du Midi, chère au chorégraphe Thierry Malandain où  a été érigé un véritable Palais des Lumières, de 75 mètres de long sur 20 mètres de hauteur et remarquablement réalisé par l'artiste italien de Cagna. C'est à dire qu'a été tracé un véritable parcours qui depuis le 19 décembre transforme le centre-ville en une véritable processsion.

Pour les services techniques de la ville, il s'agit d'une prouesse technique qui a necessité, pour le seul Palais du Jardin public, dix jours de montage. Tout est calibré au milimètre près. "En premier lieu explique Frédéric Canot, nous envoyons aux sociétés qui vont créer chaque décors, une mire  dans laquelle ils voient où les machines seront installées, puis nous leur faison parvenir en 3D, les façades sur lesquels ils vont articuler, scénariser les fresques."

Trois sites majeurs

En gros, sur les six sites de la Ville en son et lumière, de 18 h à 23 h, trois principaux aspirent la foule: le jardin public, avec le Palais de De Cagna, le spectacle son et lumière de dix minutes "Contes de Noël, le Bellevue à travers les âges", par la Parisienne Elodie Poidatz au Bellevue et en l'église Sainte Eugénie, "un Ange passe", une projection de 8 mn en boucle. Des échafaudages en bois se montent sur la façade, les grues, poulies et cordes se mettent en place, la construction de l'église peut se mettre en place en un spectacle majestueux signé Laurent Langlois, de Beaune.

L'an dernier,  ce Biarritz en lumière semblait s'essoufler un peu, notamment du côté de la synchronisation des spectacles. Il n'en est rien cette année qui semble avoir amener l'événement à son apogée. Favorisé il est vrai par des conditions météorologiques exceptionnelles qui invitaient vraiment à la promenade. D'autant que d'autres installations lumineuses finissent de jalonner le parcours, comme la façade des halles fénovées qui s'est transformée en crèche de Noël, un sapin de Noël sur l'esplanade du casino, le square d'Ixelles, transformé en jardin de lumière, une coupole et un parapluie sur le parvis Edouard VII, sans oublier le monument, le palace de Biarritz, l'hôtel du Palais.

Biarritz Evénement ne s'est pas seulement contenter de flatter les pupilles, il y a ajouté des animations qui ont donné vie avecle Chalet du Père Noël, la visite du charbonnier basque Olentzero qui outre un défilé s'est accompagné d'un spectacle de danse contemporaine "Negua" (hiver en basque), ensuite, comme cela a été effectué à Bayonne, les "Lanternes célestes". Un lacher de lanternes par le public a été effectué le lendemain de Noël. Le stock a été rapidement épuisé. Une partie des fonds récoltés était recueillie pour l'association Les Enfants de la lune". A suivi, les Biarrôts font du ski, le 27 décembre aux halles. Une opération de promotion avec la station bigourdane de Cauterets. Un chalet en bois était installé tout comme des "oeufs" qui autrefois permettaient de gagner les sommets.

Ce bout de l'an à Biarritz qui se terminera le 3 janvier sera marqué le 2 par "La Course des illuminés" dont le départ sera donné à 18h30 depuis la Grande plage. 6 kilomètres que l'on pourra parcourir en courant ou en marchant, vêtu de vêtements fluos. Une organisation en association avec la section athlétisme du Biarritz Olympique et menée par l'association biarotte 14 qui combat en France et à l'étranger les maladies vasculaires par le sport.

Accompagnée de l'interminable ballet des vagues qui déferlent sur sa côte, Biarritz s'offre pour un budget de 250 000 euros, dont 30 000 par partenariat, désormais un cadeau impérial: une saison sans fin. L'Endless Summer, (l'été sans fin) cher aux surfeurs.

 Renseignements à Biarritz Evénement, tel 0559225050 et biarritz-evenement.fr

 

 

 

 

 

 

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F. D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
3830
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !