aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/03/17 : Promotion remarquée pour le marmandais Matthias Fekl qui succède à Bruno Le Roux, ministre de l'Intérieur poussé à la démission par F.Hollande et B.Cazeneuve à la suite des révélations sur l'emploi de ses filles à l'assemblée entre 2009 et 2016

21/03/17 : Décès d'H.Emmanuelli."La France perd aujourd’hui un grand homme, le Lot-et-Garonne un voisin bienveillant sur lequel il pouvait compter, les élus et militants socialistes un camarade et un ami." Jacques Bilirit, vice-psdt du CD47.

21/03/17 : Vive émotion ce matin au Conseil départemental des Landes où vient d'être annoncée la mort de son président et ancien ministre Henri Emmanuelli.

20/03/17 : Le vélo-tourisme de Charente-Maritime a reçu 3 récompenses au salon Destination Nature ce week-end à Paris : la VélOdyssée et la route du Canal des 2 Mers pour les trophées "Itinéraires" et le 1erPrix "Destination Vélo" pour l'ensemble du département

15/03/17 : La Rochelle va accueillir la 1ère étape de l’#intercoTOUR, tour de France des villes interconnectées, le 23 mars au Musée maritime, de 9h à 18h. Elus, experts et public échangeront sur la modalités et avantages de l’Opendata pour les territoires.

14/03/17 : Quoi de neuf en 2017 pour transmettre son exploitation agricole ? La Chambre d’agriculture47 organise la 13ème journée de la transmission dans le cadre de la 15aine de la transmission en Nouvelle Aquitaine lundi 20 mars à 15h dans ses locaux à Agen.

12/03/17 : Saint-Jean-Pied-de-Port, étape basque incontournable du Chemin de Saint-Jacques de Compostelle, capitale de la Basse Navarre, aux 55 000 touristes/l'an, a été désigné 154e Village plus beau de France. A voir, sa citadelle dessinée par Vauban.

10/03/17 : L'aéroport de Bergerac Dordogne Périgord a enregistré 305 323 passagers en 2016, soit une progression de 8,48 % par rapport à 2015. L'infrastructure figure désormais à la 27e place des aéroports les plus fréquentés en France, gagnant deux places.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/03/17 | Ford: deux groupes de travail

    Lire

    Le comité de suivi du site Ford Aquitaine Industries (FAI) de Blanquefort réuni en préfecture en présence de la direction, des représentants du personnel et des collectivités a fait un point d’étape sur la situation et décidé la création de 2 groupes de travail l'un visant à rechercher des pistes d’améliorations de la compétitivité du site en vue de l’obtention de nouveaux produits, l'autre à aborder la diversification de l’usine vers l’électrification des véhicules. Les activités d'entreprises implantées dans la région et spécialisées dans ce domaine ont été présentées à Ford Europe.

  • 21/03/17 | Le premier ministre salue une rénovation urbaine à Pau

    Lire

    Bernard Cazeneuve, le premier ministre, a été accueilli lundi à Pau pour accompagner le lancement d'un important projet de rénovation urbaine. Celui-ci concerne le quartier populaire de Saragosse où 127 millions d'euros vont être investis sur 8 ans, dont 39 millions accordés par l'Etat. 1448 logements seront requalifiés et 1468 résidentialisés. 258 logements étant créés ainsi que 78 logements sociaux. Bernard Cazeneuve a également salué le dynanisme de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, labellisée I-Site pour ses spécialités dans l'énergie et l'environnement.

  • 19/03/17 | La Rochelle : début de chantier pour un futur centre de performance sportif

    Lire

    La Rochelle aura bientôt un centre de performance sportif pour son équipe de rugby, le Stade Rochelais. A la fois lieu de formation, d’entraînement, de vie du club et pôle santé, il accueillera d’autres sports comme le Pole France Voile ou le rugby fauteuil. La première pierre a été posée le 18 mars, en présence du secrétaire d’Etat aux sport Thierry Braillard.Les joueurs ont signé à cette occasion un partenariat avec la préfecture pour mener des actions de prévention routière auprès des jeunes.

  • 18/03/17 | Week-end musées Télérama en Dordogne

    Lire

    Les 18 et 19 mars, le site-musée Vesunna et le Musée d’art et d’archéologie du Périgord à Périgueux participent à l'opération « Week-end musées Télérama ».Au Musée d’art et d’archéologie du Périgord : accès aux collections et à l'exposition temporaire d'Anne Slacik "L'eau et les rêves", jeux de piste, jeux de société. A Vesunna, accès au site et à 15 h, dernières visites commentées de l’exposition" Ils sont Food ces Romains!" avant démontage. Entrée libre pour 4 personnes sur présentation du « pass » présent dans « Télérama » des 8 et 15 mars.

  • 16/03/17 | 20 000 € pour le gagnant du premier Hackathon de La Rochelle

    Lire

    La Ville de La Rochelle organise son premier Hackathon du 21 au 23 mars au Musée maritime. Il réunira une soixantaine de participants individuels, développeurs, universitaires et entreprises. Ils auront 48 heures pour créer une application informatique de représentation graphique et cartographique des informations de l’Open Data de la Ville. Le lauréat recevra 20 000 euros pour transformer le prototype en application opérationnelle. Il sera accompagné jusqu’à la réalisation finale du projet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Quand Biarritz est la Ville des lumières

30/12/2015 | Depuis dix ans, la célèbre station balnéaire de la Côte basque a eu une idée lumineuse: elle fête le bout de l'an et la naissance de 2016 en habit de lumière.

Biarritz en lumières 2016

La façade de l'ancien casino Bellevue, devenu salle de congrès, servant de vaste toile pour une fresque lumineuse animée, l'église Sainte-Eugénie qui semble se reconstruire dans un scintillement de lumières, mais aussi le jardin public, en face de la Gare du Midi, qui se dote d'un Palais étincelant par la magie des Led ne sont que quelques uns des décors éphémère dont Biarritz s'est dotés depuis 10 ans et qui en font un petit Versailles. Cette année,cette organisation menée de main de maître par la baguette magique du directeur de Biarritz Evénements Frédéric Canot, connaît une forme d'apogée.

Voilà dix ans, Biarritz cherchait une idée pour que la Ville impériale, soit à la hauteur de sa réputation d'élégance pour passer le bout de l'an. Et c'est ainsi qu'est née "Biarritz en lumière" (argiz jantzirik). Que le service événementiel de la ville dirigé par Frédéric Canot a expérimenté, amélioré d'année en année jusqu'à transformer cette animation en événement hivernal très apprécié dans le Sud Ouest. Le principe, véritablement métamorphoser, sublimer les édifices et les espaces de la ville: des jardins de la Villa Javalquinto à l'église Sainte Eugénie en passant par le Bellevue, cet ancien deuxième casino biarrot au temps de la splendeur qui domine la Grande plage transformé en salle de congrès ou le Jardin public situé en face de la Gare du Midi, chère au chorégraphe Thierry Malandain où  a été érigé un véritable Palais des Lumières, de 75 mètres de long sur 20 mètres de hauteur et remarquablement réalisé par l'artiste italien de Cagna. C'est à dire qu'a été tracé un véritable parcours qui depuis le 19 décembre transforme le centre-ville en une véritable processsion.

Pour les services techniques de la ville, il s'agit d'une prouesse technique qui a necessité, pour le seul Palais du Jardin public, dix jours de montage. Tout est calibré au milimètre près. "En premier lieu explique Frédéric Canot, nous envoyons aux sociétés qui vont créer chaque décors, une mire  dans laquelle ils voient où les machines seront installées, puis nous leur faison parvenir en 3D, les façades sur lesquels ils vont articuler, scénariser les fresques."

Trois sites majeurs

En gros, sur les six sites de la Ville en son et lumière, de 18 h à 23 h, trois principaux aspirent la foule: le jardin public, avec le Palais de De Cagna, le spectacle son et lumière de dix minutes "Contes de Noël, le Bellevue à travers les âges", par la Parisienne Elodie Poidatz au Bellevue et en l'église Sainte Eugénie, "un Ange passe", une projection de 8 mn en boucle. Des échafaudages en bois se montent sur la façade, les grues, poulies et cordes se mettent en place, la construction de l'église peut se mettre en place en un spectacle majestueux signé Laurent Langlois, de Beaune.

L'an dernier,  ce Biarritz en lumière semblait s'essoufler un peu, notamment du côté de la synchronisation des spectacles. Il n'en est rien cette année qui semble avoir amener l'événement à son apogée. Favorisé il est vrai par des conditions météorologiques exceptionnelles qui invitaient vraiment à la promenade. D'autant que d'autres installations lumineuses finissent de jalonner le parcours, comme la façade des halles fénovées qui s'est transformée en crèche de Noël, un sapin de Noël sur l'esplanade du casino, le square d'Ixelles, transformé en jardin de lumière, une coupole et un parapluie sur le parvis Edouard VII, sans oublier le monument, le palace de Biarritz, l'hôtel du Palais.

Biarritz Evénement ne s'est pas seulement contenter de flatter les pupilles, il y a ajouté des animations qui ont donné vie avecle Chalet du Père Noël, la visite du charbonnier basque Olentzero qui outre un défilé s'est accompagné d'un spectacle de danse contemporaine "Negua" (hiver en basque), ensuite, comme cela a été effectué à Bayonne, les "Lanternes célestes". Un lacher de lanternes par le public a été effectué le lendemain de Noël. Le stock a été rapidement épuisé. Une partie des fonds récoltés était recueillie pour l'association Les Enfants de la lune". A suivi, les Biarrôts font du ski, le 27 décembre aux halles. Une opération de promotion avec la station bigourdane de Cauterets. Un chalet en bois était installé tout comme des "oeufs" qui autrefois permettaient de gagner les sommets.

Ce bout de l'an à Biarritz qui se terminera le 3 janvier sera marqué le 2 par "La Course des illuminés" dont le départ sera donné à 18h30 depuis la Grande plage. 6 kilomètres que l'on pourra parcourir en courant ou en marchant, vêtu de vêtements fluos. Une organisation en association avec la section athlétisme du Biarritz Olympique et menée par l'association biarotte 14 qui combat en France et à l'étranger les maladies vasculaires par le sport.

Accompagnée de l'interminable ballet des vagues qui déferlent sur sa côte, Biarritz s'offre pour un budget de 250 000 euros, dont 30 000 par partenariat, désormais un cadeau impérial: une saison sans fin. L'Endless Summer, (l'été sans fin) cher aux surfeurs.

 Renseignements à Biarritz Evénement, tel 0559225050 et biarritz-evenement.fr

 

 

 

 

 

 

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F. D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
4623
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !