Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/08/20 : Charente-Maritime : 2000, c'est le nombre de bottes de paille qui vont être disposées un peu partout dans le département sur le trajet du Tour de France. Une quarantaine d'agents de la collectivité sont déployés sur l'opération à partir d'aujourd'hui

11/08/20 : La ministre de l'Ecologie et de la transition écologique Barbara Pompili se rendra à Anglet, suite à l'incendie de la Forêt de Chiberta ce mercredi. Auparavant elle sera passée à Biarritz pour évoquer le ramassage des plastiques dans l'océan.

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 11/08/20 | Un atelier vélo mobile est lancé à Royan

    Lire

    Le 2nd schéma cyclable a été adopté par la Communauté d’Agglomération Royan Atlantique le 24 janvier dernier. Dans ce cadre, Royan Atlantique vient de lancer un atelier vélo mobile destiné à promouvoir la pratique cyclable sur l’ensemble du territoire. Jusqu’au 23 août, cet atelier accueille les cyclistes sur le parking de la Bouverie dans la forêt de la Coubre. Dès la rentrée, les animations et les tournées de cet atelier seront annoncés sur la page Facebook « Mobilité Royan Atlantique ».

  • 11/08/20 | Les inscriptions pour la Remontée de la Seudre sont ouvertes

    Lire

    Depuis 1996, la Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique organise la Remontée de la Seudre qui attire chaque fin de saison plus de 2000 personnes à pied, à vélo, en cheval ou en kayak. Cette année, les deux jours d’activités sportives en pleine nature associées aux dégustations de produits régionaux auront lieu les 5 et 6 septembre. Dès le 12 août et jusqu’au 3 septembre, les participants peuvent s'inscrire sur le site de l'Office du Tourisme

  • 10/08/20 | Charente-Maritime : situation critique pour les cours d'eau

    Lire

    En Charente-Maritime, la baisse des cours d'eau s'aggrave inexorablement depuis fin juillet. La préfecture a pris des mesures de limitation provisoires des usages agricoles de l'eau, jusqu'au 31 octobre. Il est interdit d'irriguer les week-ends sur les bassins Antenne-Rouzille, Boutonne, Seudre, Seugne, Charente aval et Bruant; limité la semaine à 7% du volume estival habituel. Au niveau des marais de Rochefort, les prélèvements sont interdits entre 10h et 19h, et limité à 7% le reste du temps.

  • 10/08/20 | La Ville de Bordeaux aide Beyrouth

    Lire

    La Ville de Bordeaux vient de décider d’abonder de 20 000 € le fonds d’urgence débloqué par Bordeaux Métropole pour venir en aide au Liban suite à la catastrophe à laquelle il doit faire face. Dans un communiqué, le maire, Pierre Hurmic « adresse au nom des Bordelaises et Bordelais, tous nos vœux de courage et d’espérance à Beyrouth et à ses habitants, ainsi qu’à la communauté libanaise vivant à Bordeaux .»

  • 10/08/20 | Le Théâtre Caballicare pose un sabot à la Gaubertière

    Lire

    Sabrina Lepienne et sa troupe seront au rendez-vous avec un nouveau spectacle équestre sur le site de la Gaubertière dans les Deux-Sèvres : Centauresque II. A cheval ou à pieds, cette troupe exceptionnelle présentera du 14 août au 12 septembre 2020 une création authentique et intimiste. Les réservations et informations pratiques sont à faire sur le site de la troupe artistique !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Quand des détenus de la prison de Gradignan enfilent la toque

23/07/2018 | 7 stagiaires du centre pénitentiaire de Bordeaux-Gradignan ont été formés pour exercer le métier d'agent de restauration et faciliter leur réinsertion

Maison Arrêt Gradignan

Sourire aux lèvres, toque sur la tête, blouse blanche sur les épaules, 7 détenus du centre pénitentiaire de Bordeaux-Gradignan ont reçu, lundi 23 juillet, leur diplôme de la formation professionnelle « Agent de restauration », après deux mois et demi de travail dans la cuisine de la prison. Ce diplôme financé par la Région Nouvelle-Aquitaine et délivré par l’AFEC Sud-Ouest a bénéficié à des prévenus et à des détenus condamnés à des peines courtes. Tous les stagiaires ont réussi la formation et ils espèrent désormais préparer leur avenir en se lançant dans une carrière dans le monde de la restauration.

Dans la cuisine du centre pénitentiaire, le fracas des casseroles et autres ustensiles de cuisine laisse place aux rires et à l’humeur conviviale des stagiaires. Toute la matinée, stagiaires en formation et nouveaux diplômés se sont activés pour préparer divers amuses-bouches, préparés spécialement pour la remise des diplômes. Débutée le 26 mars et terminée le 6 juillet dernier, leur formation axée sur la pratique et la théorique leur a permis de développer des compétences nécessaires au travail d’agent de restauration : préparer des assemblages, desserts, « snacks », réaliser des grillades, accueillir les clients, approvisionner les plats ou encore acquérir les bonnes pratiques d’hygiène en restauration. Pour le directeur du centre pénitentiaire de Bordeaux-Gradignan, André Varignon : « Cette formation est un accompagnement qui permet d’assurer la transition entre le milieu carcéral et le milieu professionnel ». Un maillon essentiel pour faciliter la réinsertion des détenus après la prison.

Trouver une utilité aux peines

La motivation est un gage de réussite. « Motivés et déterminés, ils l’étaient tous » lance fièrement Jean-Louis De Nardo, le formateur qui a permis aux 7 détenus et prévenus de décrocher leur diplôme « Agent de restauration ». Car pour en arriver là, ces derniers ont dû d’abord prouver leur volonté et leur motivation d’accéder à cet apprentissage, après s’être inscrit en ligne dans un parcours d’insertion. Beaucoup aimaient déjà la cuisine avant leur formation et certains ont déjà pour projet de continuer leur chemin dans ce domaine. Comme Wahid, fraîchement détenteur du précieux sésame, qui aimerait poursuivre le travail dans la chaîne de restauration de son frère, ou Jamal qui envisage d’ouvrir son propre snack. « J’ai postulé pour travailler en tant que cuisinier dans la prison. Mais j’envisage aussi d’ouvrir mon snack à ma sortie ». Quant à la formation : « Nous avons beaucoup appris, nous avons eu un très bon formateur et cela fait toujours plaisir d’avoir un diplôme. La cuisine, c’est quelque chose qui me plaît vraiment ». Une manière de placer plus d’espoir dans l’avenir, d’oublier les erreurs du passé et de se concentrer sur quelque chose d’essentiel, dans le présent. « Cela fait aussi passer le temps pendant la détention, ça nous occupe et on peut tisser des liens avec les autres stagiaires » ajoute Wahid. « On a appris ce qu’était le vrai travail de groupe ».

7 millions d’euros sur deux ans

La Région Nouvelle-Aquitaine fait partie des premières régions à financer ce type de formation dans le milieu carcéral. Sur deux ans, elle a débloqué un budget supérieur à 7 millions d’euros, dont 3 millions proviennent du Fonds Social Européen (FSE), pour favoriser l’insertion professionnelle des détenus. « Nous nous tournons vers des métiers qui sont accessibles et des métiers qui peuvent être exercés au sein même de la prison » explique la conseillère régionale, Françoise Jeanson. Les secteurs d’activités les plus représentés concernent les métiers de la restauration et de l’hôtellerie, les métiers du bâtiment et les métiers des espaces verts. Le centre pénitentiaire de Gradignan a bénéficié de 10 500 heures de formation financées par la Région. Deux autres sessions de formation d’agent de restauration sont programmées du 16 juillet 2018 au 28 février 2019. 

remise diplôme détenus G
La remise des diplômes aux détenus par Françoise Jeanson, conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine

Nicolas Laplume
Par Nicolas Laplume

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
6240
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !