Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/04/19 | Obligation vaccinale : on en parle en Gironde du 24 au 30 avril

    Lire

    Pour remédier à l’insuffisance de la couverture vaccinale en Nouvelle-Aquitaine, l'Agence régionale de santé et ses partenaires organisent la Semaine de la vaccination. Objectif, rappeler à l'ensemble de la population, l'importance de la vaccination à tout âge de la vie. Des stands d'information seront installés du 24 au 30 avril au CHU Pellegrin de Bordeaux et à l'Hôpital Robert Piqué de Villenave d'Ornon et un Village Info Vaccination sillonnera les routes de la région (arrêts à Bordeaux, Limoges et Poitiers).

  • 22/04/19 | La rame de tramway baptisée en espagnol

    Lire

    En présence des élus du Bouscat, Saint-Aubin-du-Médoc, Martignas-sur-Jalle et du maire espagnol de Redován, la rame du tramway sera baptisée « Redován / Saint-Aubin de Médoc » mardi 23 avril ; scellant ainsi le jumelage amorcé en 2017 de Saint-Aubin du Médoc avec Redován. Ces dernières développeront des échanges autour de la jeunesse et de la culture. Cela portera à 61, sur la centaine en service, le nombre de rames baptisées, depuis 2002, par le nom de villes jumelées avec les communes de la métropole.

  • 22/04/19 | De la randonnée dans les Landes de Gascogne

    Lire

    La quatrième édition du Parc à Pied se déroule le dimanche 19 mai prochain. La boucle de cette année est située aux alentours d'Escaudes, dans le Sud Gironde. Les marcheurs peuvent ainsi arpenter le Parc Régional Naturel des Landes de Gascogne autour d'Escaudes en passant par la Vallée du Ciron. Deux parcours sont prévus pour le Parc à Pied, l'un de 10km avec un départ à 9h. L'autre boucle, de 6,5km démarre à 14h30. La journée est gratuite, mais l'inscription est obligatoire.

  • 21/04/19 | Gestion de l'eau : la Charente-Maritime prend ses premières mesures anti-sécheresse

    Lire

    Avec les chaleurs de ces derniers jours, la préfecture de Charente-Maritime a préféré anticiper une éventuelle sécheresse en limitant d'ores et déjà l'usage de l'eau à des fins agricoles, concernant les forages, cours d’eau, plans d’eau en communication ou alimentés par une nappe souterraine ou un cours d’eau, plans d’eau établis sur un cours d’eau. Le bassin du Curé-Sèvre, sur le périmètre de l’OUGC Etablissement Public du Marais Poitevin, passe en alerte de printemps à compter du 22 avril, 8h.

  • 19/04/19 | Châtelaillon-Plage célèbre le cerf-volant ce week-end

    Lire

    C'est un rendez-vous incontournable des amoureux du cerf-volant. Le festival du vent de Chatelaillon-Plage attend ses 70 0000 visiteurs durant ces trois jours de week-end de Pâques. Au programme : démonstrations de cerf-volants, des combats de rokkakus, compétitions, exposition de cerf-volants revisités par des artistes, dont ceux du dessinateur BD américain Scott Hampton, en avant-première en France. Un nouvel espace est dédié aux mobilités, aux nouvelles énergies et à des expériences en 3D.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Quand des détenus de la prison de Gradignan enfilent la toque

23/07/2018 | 7 stagiaires du centre pénitentiaire de Bordeaux-Gradignan ont été formés pour exercer le métier d'agent de restauration et faciliter leur réinsertion

Maison Arrêt Gradignan

Sourire aux lèvres, toque sur la tête, blouse blanche sur les épaules, 7 détenus du centre pénitentiaire de Bordeaux-Gradignan ont reçu, lundi 23 juillet, leur diplôme de la formation professionnelle « Agent de restauration », après deux mois et demi de travail dans la cuisine de la prison. Ce diplôme financé par la Région Nouvelle-Aquitaine et délivré par l’AFEC Sud-Ouest a bénéficié à des prévenus et à des détenus condamnés à des peines courtes. Tous les stagiaires ont réussi la formation et ils espèrent désormais préparer leur avenir en se lançant dans une carrière dans le monde de la restauration.

Dans la cuisine du centre pénitentiaire, le fracas des casseroles et autres ustensiles de cuisine laisse place aux rires et à l’humeur conviviale des stagiaires. Toute la matinée, stagiaires en formation et nouveaux diplômés se sont activés pour préparer divers amuses-bouches, préparés spécialement pour la remise des diplômes. Débutée le 26 mars et terminée le 6 juillet dernier, leur formation axée sur la pratique et la théorique leur a permis de développer des compétences nécessaires au travail d’agent de restauration : préparer des assemblages, desserts, « snacks », réaliser des grillades, accueillir les clients, approvisionner les plats ou encore acquérir les bonnes pratiques d’hygiène en restauration. Pour le directeur du centre pénitentiaire de Bordeaux-Gradignan, André Varignon : « Cette formation est un accompagnement qui permet d’assurer la transition entre le milieu carcéral et le milieu professionnel ». Un maillon essentiel pour faciliter la réinsertion des détenus après la prison.

Trouver une utilité aux peines

La motivation est un gage de réussite. « Motivés et déterminés, ils l’étaient tous » lance fièrement Jean-Louis De Nardo, le formateur qui a permis aux 7 détenus et prévenus de décrocher leur diplôme « Agent de restauration ». Car pour en arriver là, ces derniers ont dû d’abord prouver leur volonté et leur motivation d’accéder à cet apprentissage, après s’être inscrit en ligne dans un parcours d’insertion. Beaucoup aimaient déjà la cuisine avant leur formation et certains ont déjà pour projet de continuer leur chemin dans ce domaine. Comme Wahid, fraîchement détenteur du précieux sésame, qui aimerait poursuivre le travail dans la chaîne de restauration de son frère, ou Jamal qui envisage d’ouvrir son propre snack. « J’ai postulé pour travailler en tant que cuisinier dans la prison. Mais j’envisage aussi d’ouvrir mon snack à ma sortie ». Quant à la formation : « Nous avons beaucoup appris, nous avons eu un très bon formateur et cela fait toujours plaisir d’avoir un diplôme. La cuisine, c’est quelque chose qui me plaît vraiment ». Une manière de placer plus d’espoir dans l’avenir, d’oublier les erreurs du passé et de se concentrer sur quelque chose d’essentiel, dans le présent. « Cela fait aussi passer le temps pendant la détention, ça nous occupe et on peut tisser des liens avec les autres stagiaires » ajoute Wahid. « On a appris ce qu’était le vrai travail de groupe ».

7 millions d’euros sur deux ans

La Région Nouvelle-Aquitaine fait partie des premières régions à financer ce type de formation dans le milieu carcéral. Sur deux ans, elle a débloqué un budget supérieur à 7 millions d’euros, dont 3 millions proviennent du Fonds Social Européen (FSE), pour favoriser l’insertion professionnelle des détenus. « Nous nous tournons vers des métiers qui sont accessibles et des métiers qui peuvent être exercés au sein même de la prison » explique la conseillère régionale, Françoise Jeanson. Les secteurs d’activités les plus représentés concernent les métiers de la restauration et de l’hôtellerie, les métiers du bâtiment et les métiers des espaces verts. Le centre pénitentiaire de Gradignan a bénéficié de 10 500 heures de formation financées par la Région. Deux autres sessions de formation d’agent de restauration sont programmées du 16 juillet 2018 au 28 février 2019. 

remise diplôme détenus G
La remise des diplômes aux détenus par Françoise Jeanson, conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine

Nicolas Laplume
Par Nicolas Laplume

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4626
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !