Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/11/18 : Journée nationale d’action samedi 17 novembre. En Lot-et-Garonne, les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés. Plus d'infos sur http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

14/11/18 : Invitée en Martinique afin de partager son expertise en vue de la création de La Cité du Rhum, La Cité du Vin accueillera à Bordeaux les 21 et 22 novembre une délégation martiniquaise porteuse de ce projet.

14/11/18 : Une lecture du livre posthume de « Charb » « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » se tiendra le 19 novembre à 20 h au théâtre du Pont Tournant, à Bordeaux.

14/11/18 : 10 établissements touristiques de Gironde viennent de recevoir l’Ecolabel européen hébergement touristique label officiel de la Commission européenne pour les établissements qui souhaitent allier qualité et écologie. En NA, 82 sont dénombrés.

14/11/18 : 10ème Forum Environnemental du Vin de Bordeaux le 6 déc au Palais des Congrès de Bordeaux. « Après avoir dressé le bilan des actions menées, cette journée permettra de partager l'ambition d'amener la filière vers une politique RSE collective. »

14/11/18 : Conférence autour de « La forteresse de Blanquefort » proposée par l’association Tout Art Faire, le 15 novembre de 19 h à 20 h 30, à l’Athénée Municipal et animée par Marietta Dromain, docteure en Archéologie.

14/11/18 : Mobilisation des avocats le 15 novembre à 11 h devant les marches du TGI de Bordeaux contre les dispositions du projet de loi de réforme de la justice 2018-2022, les « cinq chantiers de la Justice ».

14/11/18 : Table ronde sur l'inclusion des personnes handicapées le 22 nov de 9 h à 11 h 30 au Pullman Bordeaux Lac. Cet événement fera notamment le point sur la situation professionnelle des personnes handicapées en NA.

14/11/18 : Par arrêté du 13 novembre, Patrick Amoussou-Abdélé est nommé secrétaire général pour les affaires régionales de la région Nouvelle-Aquitaine auprès du préfet de région Didier Lallement. Il remplace Michel Stoumboff, nommé DRAAF de la région Bretagne.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 15/11/18 | De nombreux matchs de football reportés le 17 novembre en Dordogne

    Lire

    En raison du mouvement de protestation "Gilets jaunes" du samedi 17 novembre, le District de Football a sondé les clubs de Dordogne : 60% d’entre eux étaient favorables au report intégral des matches jeunes et féminines jeunes prévus à cette date. Les rencontres qui devaient avoir lieu dans le cadre du championnat brassage U15 poule B et D sont reportées au samedi 8 décembre. Idem pour les matches des coupes U18 et U15 Dordogne et District.

  • 15/11/18 | Lancement d'un projet d'habitat participatif à Pessac

    Lire

    Le jeudi 15 novembre à 18 h 30, un projet d'habitat participatif sera officiellement lancé à Pessac ; résultat de la mobilisation de Bordeaux Métropole, de la Ville de Pessac, de La Fab dans le cadre du programme 50 000 logements. Grâce à cette démarche novatrice une douzaine de foyers va, ainsi, devenir propriétaire d'une autre manière.

  • 15/11/18 | Un nouveau nom pour le réseau régional des transports

    Lire

    Préfigurateur de la future Loi d’Orientation des Mobilités, les délégués des 22 collectivités membres du Syndicat Mixte Intermodal de Nouvelle-Aquitaine ont voté en Comité syndical une nouvelle identité à la structure : Nouvelle-Aquitaine Mobilités. Un nouveau nom pour traduire une nouvelle échelle régionale qui regroupe 5 bassins définis ainsi : Sèvres-Atlantique, Vienne et Charente, Limousin et Périgord, Gironde et Garonne, Landes et Pyrénées. Chacun sera chapeauté par un vice-président.

  • 14/11/18 | Poitiers: Le Quartier du Palais veut votre avis

    Lire

    Une démarche de rencontre auprès des publics est lancé par la Ville de Poitiers afin de leur présenter le Projet du Quartier du Palais et de recueillir leur avis. A cet effet, une exposition itinérante circule sur le territoire de Poitiers et de Grand Poitiers avec à chaque étape un moment d’échange autour du projet. L’exposition sera présente du 19 au 23 novembre au Carré Bleu (Quartier des Couronneries). Pus d'informations

  • 14/11/18 | Hopital de La Rochelle Ré : le conseil de surveillance défie l'ARS

    Lire

    Quelques jours avant la prise de fonction officielle du nouveau directeur de l'hopital de La Rochelle-Ré, le conseil de surveillance a adopté à l'unanimité une motion en réaction à un courrier de l'ARS qui estimait les "efforts réalisés [en matière de gestion budgétaire] comme non satisfaisants" et exigeant "des mesures encore plus fortes" pour contrer le déficit de 0,3% de baisse d'activité. Une semonce "perçue comme un manque de considération et de confiance vis-à-vis du personnel", dit la motion.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Quand l'allongement de la durée de la vie donne un coup de vieux au système de santé français

11/03/2014 | A l'occasion de leur assemblée générale les Amis d'Aqui ont proposé une conférence sur le thème de l'allongement de la durée de vie et ses enjeux au regard du système de santé français.

Conférence "Aquifestive" avec Bernard Jouannaud, président des Amis d'Aqui et Solange Ménival, Vice présidente du Conseil régional d'Aquitaine en charge de la santé et des formations sanitaires et sociales

Ce samedi 8 mars, l'association "Les Amis d’Aqui!" a organisé en partenariat avec l’ALIMSO, l'Association des Lecteurs, Internautes et Mobinautes de Sud Ouest, leur première «Aquifestive» de l'année au Rocher de Palmer à Cenon. Le temps d'une rencontre avec Solange Ménival, Vice Présidente du Conseil régional d'Aquitaine en charge de la santé et des formations sanitaires et sociales, les participants ont ainsi pu dialoguer avec elle sur la thématique annoncée de «l'allongement de la durée de vie, une formidable opportunité comme autant d'enjeux économiques et culturels». Une rencontre riche en réflexions et en échanges sur les incidences et les évolutions nécessaires d'un système de santé à la française qui lui même a pris un sacré coup de vieux face aux nouveaux enjeux que porte l'allongement de la durée de vie de la population.

Le système de santé français, tel qu'il existe, a été conçu en 1945. Or depuis, «l'espérance de vie s'est allongée de 40%» chiffre Solange Ménival. Le temps aidant, le système doit désormais faire face à quatre ruptures importantes liste-t-elle. Une démographie au profil bien différent de celui qui existait au sortir de la guerre, une rupture économique qui ne permet plus de financer le système tel quel, une rupture épidémiologique, qui consiste désormais bien davantage en la gestion des maladies chroniques qu'en la fourniture de soins d'urgence et, enfin, une rupture territoriale avec une crispation forte sur les territoires notamment ruraux, et une déprise des professionnels de santé sur ces territoires.

A ces ruptures s'ajoutent de grandes évolutions à prendre en compte : le soin « par période de vie », un plus grand brassage des populations lié à la mobilité, et enfin la révolution technologique liée à internet et aux données numériques.

Vers une réorganisation territoriale du système de santéAutant de vecteurs de changement qui mettent à mal le (trop) «vieux» système de soin français, «ce système qui s'est voulu égalitaire et pensé par le haut au nom de cette égalité, devient un système inégalitaire car le monde a changé, et qu'il n'a justement pas su s'y adapter». Or désormais, il y a urgence à repenser ce système dans son organisation si l'on souhaite parvenir à garder les valeurs qu'il porte. Pour ce faire, Solange Ménival - tout autant que l'Organisation Mondiale de la Santé - préconise une réorganisation territoriale du système de santé.
Une organisation territoriale que la France est le seul pays en Europe à ne pas avoir mis en œuvre. Nous sommes aussi le pays d'Europe qui affiche le taux de mortalité précoce, en lien avec les maladies chroniques, le plus important. De là a y voir un lien de cause à effet, Solange Ménival n'hésite pas à franchir le pas. Elle ajoute à cela la nécessité d'une réponse aux nouveaux besoins, autrement dit ne plus se contenter «d'un système uniquement basé sur les généralistes et les hôpitaux, mais qui fasse le lien pour gagner en terme de maladies chroniques. De la même manière, dans notre système libéral, c'est le patient qui va vers son médecin, or les pays qui affichent les meilleures chiffres sur l'espérance de vie, sont ceux où c'est le système qui va vers le patient, en s'adaptant à son âge et à son territoire», souligne l'élue.
Révolution culturelleSur la régionalisation du système de santé, la feuille de route fixée au niveau national demande également un rôle accru des Agences Régionales de Santé, avec l'aide des Conseils régionaux pour aider à développer les nouvelles technologies et l'animation de leur prise en main par les acteurs du territoire. De nouvelles technologies, facteurs de communication et d'échange d'informations entre professionnels, mais aussi de meilleurs suivis des patients.
En Aquitaine l'élue régionale, souligne la volonté du Conseil régional de faire de la région une collectivité "préfiguratrice" de ces nouvelles organisations, et met en avant plusieurs initiatives prises dans ce sens. Parmi elles, la décision de rejoindre le consortium «Life KIC» au côté de l'Euskadi et pouvoir prétendre à l'appel à projet européen sur la thématique de l'âge et de la santé. Autre actualité, la désignation de l'Aquitaine comme région de la "silver économie" ou encore le programme de "territoire de soins numérique" mené avec l'ARS autour de Mont-de-Marsan et de l'Hôpital Layné, qui est le plus avancé d'Aquitaine en la matière. Autant dire une manne pour les entreprises régionales.
Pour autant, au delà des volontés politiques, c'est une véritable révolution culturelle qui doit s'opérer tant auprès des médecins que des patients, souligne Solange Ménival. «Il faut mettre en avant les soins primaires, or il y a pour l'heure une impossibilité culturelle de comprendre qu'être bien soigné ce n'est pas avoir les meilleurs technologies, mais c'est d'être accompagné au quotidien. Nous avons de fortes représentations à combattre sur ce que peut être un soin efficace et pourtant plus économique.» Il faudra pourtant bien en passer par là pour réussir la transition d'un système à un autre, plus économe, plus efficace, bref, plus jeune.

Voir le reportage photo d'Andrea Schmitz sur son blog

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4255
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
2 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Solange MENIVAL | 12/03/2014

Petite précision à cet article remarquable : les gains en santé ne sont pas dus aux seules innovations thérapeutiques, mais bien à un bon environnement et à un renforcement de l'attention à l'autre du point de vue de l'environnement, du sanitaire et du social. Cette prévention de proximité apporte des gains économiques nécessaires pour financer et faire bénéficier de manière plus égalitaire des plus belles innovations thérapeutiques.

Roland MICHEL | 12/03/2014

Solange MENIVAL montre à nouveau sa remarquable capacité à dresser avec des mots simples l'état des lieux de notre système de santé et de définir clairement les enjeux et les ambitions de sa transformation.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !